2016-07-31 : [LIK] Lettre d'information Kikourou de juillet 2016

Kikouroù, Communauté de sportifs : lettre d'information
Bonjour ! Bienvenue sur la lettre d'information des Amis de Kikouroù !

Sommaire

Lettre d'information Kikouroù (LIK)

Tous les kikoureurs sont invités à contribuer à la prochaine "LIK", par exemple pour présenter une course "coup de coeur", un fil de discussion particulièrement intéressant sur le forum, pour annoncer un OFF, etc.
Pour cela, envoyez-nous votre proposition d'article (quelques lignes suffisent !) à l'adresse ca@kikourou.net avant le 15 août 2016. Objectif : diffusion fin août. Plus d'informations ici.

Retrouvez les archives de la lettre d'information sur Kikouroù.

Mathias

[OFF] OFF en Bauges

(Note de la rédaction : ce texte aurait dû être publié dans la LIK de juin. Toutes nos excuses pour ce retard !)

Le samedi 28 mai, 14 kikoureurs et sympathisants se sont retrouvés dans le Massif des Bauges pour un OFF « à la carte » initié par Vik : les projets de chacun allaient de 15 à 105 km avec comme mise en bouche commune l'ascension de la Dent d'Arclusaz (prononcez « Arcluse », SVP !).

Le rythme d'ascension fut bon mais laissa néanmoins de la place pour les bavardages sans qui un OFF ne serait pas un OFF. Plus la journée avançait et plus le temps s'est amélioré, nous permettant de profiter de la vue 3 étoiles au sommet de la Dent (2041 m). La descente sur le Col d'Arclusaz (prononcez... bon, j'espère que vous avez compris) fut un peu scabreuse mais tout le monde arriva sain et sauf. Les plus en forme enchainèrent sur l'ascension du Mont d'Armenaz (prononcez...) à 2158m et du Pécloz (2197m).

Les programmes individuels furent souvent allégés par rapport aux projets initiaux mais tout le monde se retrouva sur la place de l'église d'Ecole en Bauges (et pas sur la place de l'école d'Eglise) pour un after sans qui un OFF ne ...

La journée se termina par des achats de spécialités locales : tome (avec un seul m !), confitures, chocolat, ...

L'occasion pour beaucoup des participants, en majorité lyonnais, de découvrir ce massif étrangement (et injustement !) méconnu. A refaire sans nul doute !

Dent d'Arclusaz

Arclusaz

[Course] Ma première course longue en montagne

Depuis mon inscription à Kikouroù en début d'année 2015, mes ambitions en course à pied ont grandement évolué. Après un 24km dans les Vosges et un 31km dans les Ardennes Belges l'été dernier, c'est à une course dans les Alpes que je me suis cette fois engagé. Avec le peu de dénivelé que je peux faire compte tenu de mes autres activités physiques et de ma géolocalisation parisienne, je me lance ainsi dans un vrai défi en m'inscrivant avec 8 mois et demi à l'exigeante Montagn'Hard, sur son format de 60 kilomètres et les 5000 mètres de dénivelé positif qui l'accompagnent.

Du 1er au 3 juillet, je me fais donc un week-end particulièrement "kikouresque" en participant à cette course organisée par un membre de la communauté. Ensuite, que ce soit pour mon trajet aller, mon logement sur place et mon trajet retour, c'est encore grâce à Kikouroù que je m'organise. Sans parler du nombre de personnages aux pseudonymes parlants que j'ai l'occasion de rencontrer ou de revoir sur ces trois jours géniaux.

Du coup, c'est avec la casquette et le tee-shirt Kikouroù que je me retrouve à monter sur le podium de la course, après avoir été le seul espoir à boucler les 60 kilomètres splendides mais si difficiles en 12 heures 52 minutes et 47 secondes.

Mon récit complet est consultable ici.

Alors, du haut de mes 21 ans, je prends énormément de plaisir à participer à diverses courses et c'est sans aucun doute que cette fois, j'ai pu en découvrir une sacrément formidable grâce au forum. Je vais continuer d'essayer de grandir en course à pied, à ma manière, mais que cette communauté apporte indéniablement un gros plus !

DavidSMFC (alias David Gueudet alias le dossard 509 de la MH60 :-) )

[Article] Le trail...

C'est Allain qui me parla de cette nouvelle discipline qu'il connaissait depuis quelques années. Jusqu'ici, on n'organisait pas ce genre d'épreuve dans nos contrées normandes mais un gars qu'il avait connu en courant le fameux trail des Templiers avait eu la folle idée d'en organiser un dans le bocage de la Suisse normande. Nous nous attelâmes donc à courir cette formidable épreuve de 30 énormes kilomètres. Le caractère insensé d'un tel défi parvint bientôt aux oreilles du journal local qui fit un article sur le coiffeur et l'instituteur qui osaient s'attaquer à aussi forte partie.

Je ne fus pas déçu, parti à l'assaut des collines comme on démarre une course sur route, je me calcinai en moins de 20 km et finis mon premier trail en claudiquant, les intestins en désordre. J'étais convaincu.

On était à la fin du siècle dernier. Dès les années 2000, le trail s'imposa comme une discipline majeure de la course à pied et l'inflation commença... Moi qui étais fier de mon petit 30km, j'en rabattis rapidement quand d'autres coureurs arborèrent des 60, 80, 100km sans vergogne ni pudeur. En 2002, je courus les 65 km des Templiers à Nant, je finis dernier de notre groupe d'une dizaine de Normands, les jambes comme du béton et les genoux en compote. J'étais émerveillé.

Coureur à pied encore un peu tendre, j'avais fait la connaissance d'un monde aux multiples paramètres : dénivelée (plus douce au féminin), nature du terrain, balisage (aléatoire ou pas), autonomie alimentaire, gestion de la douleur et de ces foutus intestins... Et puis, il y avait l'Esprit trail.

Comment dire, l'Esprit trail c'est quand tu as pris un dossard dans une course mais que c'est pas vraiment une compétition car tu dois d'abord courir contre ou avec toi-même mais aussi en communion avec la Nature que même que si tes copains ils t'ont poutré dans les grandes largeurs tu es quand même content car tu as tracé ta route, tracé ton chemin, passe à ton voisin...

Ancien combattant de castagne en pyjama, j'ai retrouvé le même esprit dans la définition d'un autre art martial, le kyudo (la voie de l'arc) : Le pratiquant recherche un mouvement parfait pour pouvoir transcender à la fois l'esprit et le corps. Le principe consiste à percer une feuille de papier servant de cible, avec un minimum de tension musculaire et un maximum d'énergie spirituelle (Wikipédia). C'est tout moi, ça, le mouvement parfait dans des chutes plus spectaculaires que dangereuses (merci le judo !), l'esprit et le corps transcendés de fatigue au point de ne plus savoir comment je m'appelle et tout ça avec un minimum de tension musculaire. Et je ne parle pas de l'état du corps caverneux !

Quand mes amis se mirent à arpenter les pentes du Mont-Blanc ou de la Réunion pour y courir des épreuves de plus de 150km, je compris que je n'étais pas dimensionné pour cela et je me contentai de trails n'excédant pas 80km. C'est suffisant pour que je me fasse mal et que je vomisse tout mon quatre heures.

Le Lutin d'Ecouves

[Kikouroù] Le bouzin

Bizarrement, le mot « bouzin » n'est pas défini dans la dernière édition du Larousse. Petite suggestion de complément :

  • Bouzin : programme développé par MOB permettant d'identifier les kikoureurs déclarés avec leur numéro de dossard dans le kivaoù d'une course et de suivre en direct leur progression, grâce au relais des bouzineurs.
  • Bouzineur : relayeur de bouzin, il reçoit des mails automatiques cronés par le bouzin.
  • Bouziné : coureur en course dont la progression s'affiche sur kikouroù

Et pour faire tourner tout ce bazar, MOB (Master Of the Bouzin, alias jpoggio), s'attaque aux sites de suivi live : Livetrail, Geofp ou autre livetrack, et génère un message envoyé toutes les heures ou demi-heures aux bouzineurs volontaires, qui copient le message sur le post de la course en cours.

En pratique, ça donne :

TS

bubulle, bouzineur en chef, nous anime ainsi des live de folie, relayé quand minuit approche par benman qui nous gratifie de sa verve et de ses illustrations légendaires, exemple :

TS

Merci Maître Jacques, et vivement la fin août pour 5 jours de suivi intense des 72 kikoureurs du kivaoù des courses de Chamonix, en même temps que l'Echappée belle et quelques jours après le GRP et l'UT4M !

Arcelle

Retrouvez l'association sur Kikouroù : présentation, statuts.
Sur Facebook : Les Amis de Kikouroù.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !