1er 24 heures : quelques conseils ?

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Modérateurs: akunamatata, philpask, Modos

1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 10 Nov 2017, 15:06

Bonjour à tous,

Je vais participer à mes 1ères 24 heures les 2-3 décembre (à Ploeren, 56) et j’ai forcément des questions à poser aux habitués de la discipline, plutôt d’ordre logistique / gestion de course :

- Comment gérez vous vos pauses (j’appelle pauses les arrêts plus longs qu’un simple passage au ravito pour boire un coup ou grignoter un truc), sachant que contrairement à un ultra on peut s’arrêter Quand on veut ? Vous prévoyez vos arrêts à l’avance tous les XX tours ? Vous faites à l’envie ? Un mix des deux ?
Pour l’instant je serai tenté de prévoir une pause de 10 min maximum tous les 15 tours (1 tour = 1 km) soit environ toutes les 1h45 pour moi (tout du moins les 1eres heures :roll: ), mais ça reste à confirmer...

- Vous prenez le départ les mains dans les poches (pour vous reposer entièrement sur le ravito disponible) ou vous prenez quand même une gourde et un peu de solide pour ne pas avoir à passer au ravito systématiquement pour boire / manger ?
Ce que j’ai prévu : boire tous les 2 km, une fois sur deux de l´eau au ravito, une fois sur deux ma boisson habituelle dans une gourde à la ceinture, et manger un petit truc toutes les 30 min, soit lors du passage au ravito, soit des choses que j’ai sur moi.

Vous en pensez quoi ?
Et merci si vous avez des conseils pour un débutant sur ce type de course... ;)
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 10 Nov 2017, 15:40

Si c'est le premier te prends pas le chou et fais à la sensation . bonne course
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar freethunder » 10 Nov 2017, 15:58

pareil que mico.
les arrêts tu les fais au sensation. Ça se trouve tu ne t’arrêtera pas du tout :)

Par contre niveau alimentation et eau, ça peut être bien de se fixer un cap mini. L'avantage c'est que sur un 24h, tu peux te faire une routine. Les premières heures tu n'oublies pas rien. Mais la fatiguant arrivant, tu peux vite oublier ou zapper un ravito.

Bonne course :)
Avatar de l’utilisateur
freethunder
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 332
Inscrit le: 14 Juin 2012, 17:11

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 10 Nov 2017, 16:38

En même temps ploeren pas de risque de surchauffe. Suffit d'ouvrir la bouche pour boire :)
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Kristen » 10 Nov 2017, 16:40

Salut
Si tu programmes tes ravitos, ça va aller au début mais au fur et à mesure, tu ne sauras plus où tu en es. Tu y vas au pif, tu t'arrêtes quand tu en as envie, aux sensations.
Le plus important c'est de ne pas oublier de t'alimenter en liquide et en solide. 24h c'est long et tu vas dépenser une énorme quantité de calories qu'il te faut compenser tout de suite.
À Ploeren (c'est le seul 24h que j'ai fait) il y a de tout à manger. Les bénévoles sont hyper sympas. Quand tu as envie de quelque chose, tu leur demandes et il te prépare ça pour le tour suivant ou tout de suite si tu veux faire une pause.
Personnellement, je partirai sans bidon, ça va te faire une charge supplémentaire à porter. Sur 24h, tu prends le temps d'aller à ta table et tu bois ta boisson au calme et tu reparts tranquillement.
Bonne course !
Kristen
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 375
Inscrit le: 25 Nov 2012, 19:30

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar benoitb » 10 Nov 2017, 16:53

mico34 a écrit:En même temps ploeren pas de risque de surchauffe. Suffit d'ouvrir la bouche pour boire :)


Un peu comme à Lunel ou Montpellier quoi :wink:
benoitb
Kikoureur ki kour
 
Messages: 895
Inscrit le: 11 Sep 2007, 23:20

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 10 Nov 2017, 19:04

benoitb a écrit:
mico34 a écrit:En même temps ploeren pas de risque de surchauffe. Suffit d'ouvrir la bouche pour boire :)


Un peu comme à Lunel ou Montpellier quoi :wink:


On aimerait bien mais ça fait 6 mois qu'on attend que ça tombe enfin à Lunel :mrgreen:
Il tombe 3 gouttes à chaque fois
Dernière édition par mico34 le 10 Nov 2017, 19:10, édité 1 fois au total.
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 10 Nov 2017, 19:08

benoitb a écrit:
mico34 a écrit:En même temps ploeren pas de risque de surchauffe. Suffit d'ouvrir la bouche pour boire :)


Un peu comme à Lunel ou Montpellier quoi :wink:


Montpellier ça arrive de temps en temps. Pour l'arbre tombé à cause du vent c'est bizarre. J'habite Lunel et n'en n'ai pas entendu parler
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 11 Nov 2017, 12:57

Spads a écrit:...
Je vais participer à mes 1ères 24 heures les 2-3 décembre (à Ploeren, 56) et j’ai forcément des questions à poser aux habitués de la discipline, plutôt d’ordre logistique / gestion de course :

1- Comment gérez vous vos pauses (j’appelle pauses les arrêts plus longs qu’un simple passage au ravito pour boire un coup ou grignoter un truc), sachant que contrairement à un ultra on peut s’arrêter Quand on veut ? Vous prévoyez vos arrêts à l’avance tous les XX tours ? Vous faites à l’envie ? Un mix des deux ?

Pour l’instant je serai tenté de prévoir une pause de 10 min maximum tous les 15 tours (1 tour = 1 km) soit environ toutes les 1h45 pour moi (tout du moins les 1eres heures :roll: ), mais ça reste à confirmer...

2- Vous prenez le départ les mains dans les poches (pour vous reposer entièrement sur le ravito disponible) ou vous prenez quand même une gourde et un peu de solide pour ne pas avoir à passer au ravito systématiquement pour boire / manger ?

3-Ce que j’ai prévu : boire tous les 2 km, une fois sur deux de l´eau au ravito, une fois sur deux ma boisson habituelle dans une gourde à la ceinture, et manger un petit truc toutes les 30 min, soit lors du passage au ravito, soit des choses que j’ai sur moi.
Vous en pensez quoi ?
...


On n'en sait pas assez sur toi pour te conseiller.
Donc je vais juste répondre succinctement à tes questions sur ce que je fais.

1) Gérer les pauses :
Pas de pauses prévues d'avance.

2) Mains dans les poches
Je ne prévois pas d'aller au ravito.
Je prépare mes ravitos perso d'avance.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar OderF_06 » 11 Nov 2017, 13:13

Sii je peux me permettre de proposer ma petite pierre à l édifice, je lis beaucoup de CR d ultra distance sur 24 heures en boucle, je vais d ailleurs tenter mon premier aussi 24h le we prochain à Monaco.

La même constante revient, trop manger par peur de ce manque de réserve est une très grosse barrière à apprivoiser, à franchir pour ne pas s’encrasser.

Les meilleurs n ingurgitent que liquide / crème entre 22 et 26 litres selon la chaleur.
Plus des crèmes maison en guise « de repas »mais ne mange plus rien de solide sous peine d avoir une baisse de vitesse de croisière qui fout le mental en l air. Baisse de la vitesse incompensable car souvent deja faible deshydratation et donc l ‘energie est redirigée vers la digestion pendant 5/6 heures.

On ne développe pas une carence en 24h. un régime alimentaire, se construit sur des mois, des années. Comme ton entraînement, en 24h la lipolyse est majeur, il faut peu de sucres pour casser les graisses.


Rien à porter, arret au stand tout les tours, pars le plus doucement possible du monde !!!!!
La victoire est brillante, l'echec est mat mais c’est le but qui compte
OderF_06
Kikoureur ki kour
 
Messages: 696
Inscrit le: 08 Sep 2013, 08:12

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 11 Nov 2017, 13:27

Merci à tous pour vos réponses.
Comme souvent il y a autant d’avis que de personnes :)

Comme expérience en long j’ai un ultra (Raid du Golfe) de 26h réalisé cet été (pour 140 km, avec de vraies grosses pauses, au moins 2 de 30 minutes et une de 1h, plus des petits arrêts), et deux 90 km.

En général sur les trails longs j’aime boire régulièrement, en général toutes les 20 min, et un peu de solide toutes les 30 min.

Mais là le contexte est différent...

Je pense rester sur mon rythme de boire tous les deux tours, de manger à l’envie mais pas trop (surtout du salé en général) et de faire les pauses selon les sensations.

Allure prévue : cyrano 6/1 dès le départ en essayant de m’y tenir le plus longtemps possible (j’ai fait pas mal de sorties longues à ce rythme).
Et surtout prendre du plaisir et profiter de l’ambiance ! :)

Ça vous paraît pas deconnant ?
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar valdes » 11 Nov 2017, 13:33

La boucle du circuit de Ploeren fait très exactement 1000 m. Tu vas donc très souvent repasser devant ton ravito ...

Cette année, le 24H est le support des championnats de Bretagne, il devrait donc y avoir un joli plateau.

Bonne chance à toi.
il n'y a pas qu'en natation que le mur est dangereux
Avatar de l’utilisateur
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 30 Déc 2010, 17:33

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 11 Nov 2017, 14:03

Merci Valdes ! ;)
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 11 Nov 2017, 14:09

Spads a écrit:...
Je pense rester sur mon rythme de boire tous les deux tours, de manger à l’envie mais pas trop (surtout du salé en général) et de faire les pauses selon les sensations.

Allure prévue : cyrano 6/1 dès le départ en essayant de m’y tenir le plus longtemps possible (j’ai fait pas mal de sorties longues à ce rythme)....
Ça vous paraît pas déconnant ?


1) Boire tous les 2 tours ? OK. (par exemple entre 15 et 20 cl).

2) Manger à l'envie. Oh non. Manger très peu souvent. Certains disent qu'on ne peut digérer en course. Mais les coureurs de 24H prouvent le contraire.
Mais surtout pas une raison de se goinfrer.

3) Cyrano 6/1 : choisis plutôt de marcher une fois par tour,.
Ou même 2 fois, dans les 2 petites montées du circuit par exemple.

PS : soit tu ne veux faire qu'un seul 24H dans ta vie, et alors tu peux faire ce que tu veux. Tu atteindras toujours l'arrivée.
Mais si tu veux que cela soit une bonne expérience pour des courses futures, raisonne bien l'ensemble des points.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 11 Nov 2017, 14:18

Pour le cyrano, le 6/1 prévu c’est en minutes, pas en tours ! ;)
Du coup ça me fait bien marcher une fois chaque tour (1 km).
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 11 Nov 2017, 14:21

Pour manger, une ou deux bouchées toutes les 30 min tu trouve que c’est trop ?
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 11 Nov 2017, 14:24

Spads a écrit:Pour le cyrano, le 6/1 prévu c’est en minutes, pas en tours ! ;)
Du coup ça me fait bien marcher une fois chaque tour (1 km).


Oui, j'avais compris.
Mais les 7 mn initiales au tour vont peut être devenir 8 ou 9 après la mi-course.
Alors, il vaut mieux raisonner en tour, sur un 24H.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 11 Nov 2017, 14:29

Spads a écrit:Pour manger, une ou deux bouchées toutes les 30 min tu trouve que c’est trop ?


Attention les estomac fragiles. Tous les 30mn ça peut faire beaucoup
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar mico34 » 11 Nov 2017, 14:32

Et le Cyrano c'est bien en mn. Tu marcheras peut être une seule fois par tour au début plus ensuite mais le plus important c'est de garder ton alternance le plus longtemps possible même si la vitesse baisse. Et souvent on est obligé d'adapter en fonction des difficultés de la boucle. Marche dans les côtes par exemple
mon site
"qui va piano va sano"
Avatar de l’utilisateur
mico34
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1055
Inscrit le: 23 Déc 2005, 17:23

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 11 Nov 2017, 14:40

Spads a écrit:Pour manger, une ou deux bouchées toutes les 30 min tu trouve que c’est trop ?


On ne peut pas répondre à cette question.

Ceux qui recherchent leur meilleure perf mangent très très peu (ou pas du tout).
Bien sûr, ils ingurgitent tous ce qu'il leur faut sur la course, pour ne tomber ni en déshydratation, ni en hypoglycémie. Ce sont les 2 points importants.

Pour le stock énergétique, ces coureurs bien entraînés, qui font de l'ultra depuis longtemps, n'ont plus besoin de manger en course. Leur filière énergétique principale sont les lipides et ils ont assez de lipides stockés. Et ils font le plein de lipides une semaine avant la course.

Alors, si tu viens pour apprendre pour des courses futures sur lesquelles tu veux progresser, oui, mange très très peu, et raisonne l'eau et le sucre, et ton alimentation avant la course (et même maintenant pour l'entraînement).

PS : tu vois bien qu'en fonction de tes objectifs, les conseils seront forcément différents.

PS2 : un premier 24H sert principalement à apprendre pour la suite.

PS3 : le 24H. Certainement la course la plus complexe. Et la plus belle de toutes.
N'oublions pas : l'humain est l'animal le plus endurant sur terre. C'est une de nos grandes aptitudes, l'endurance, aptitude qui a certainement assuré la survie des hommes pré-historiques. Ils chassaient à l'épuisement.
Dernière édition par Nine14 le 11 Nov 2017, 15:31, édité 1 fois au total.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar OderF_06 » 11 Nov 2017, 14:44

Nine14 a écrit:
Spads a écrit:Pour manger, une ou deux bouchées toutes les 30 min tu trouve que c’est trop ?


On ne peut pas répondre à cette question.

Ceux qui recherchent leur meilleure perf mangent très très peu (ou pas du tout).
Bien sûr, ils ingurgitent tous ce qu'il leur faut sur la course, pour ne tomber ni en déshydratation, ni en hypoglycémie. Ce sont les 2 points importants.

Pour le stock énergétique, ces coureurs bien entraînés, qui font de l'ultra depuis longtemps, n'ont plus besoin de manger en course. Leur filière énergétique principale sont les lipides et ils ont assez de stock de lipides. Ils font le plein de lipides une semaine avant la course.

Alors, si tu viens pour apprendre pour des courses futures sur lesquelles tu veux progresser, oui, mange très très peu, et raisonne l'eau et le sucre, et ton alimentation avant la course (et même maintenant pour l'entraînement).

PS : tu vois bien qu'en fonction de tes objectifs, les conseils seront forcément différents.

PS2 : un premier 24H sert principalement à apprendre pour la suite.

PS3 : le 24H. Certainement la course la plus complexe. Et la plus belle de toutes.
N'oublions pas : l'humain est l'animal le plus endurant sur terre. C'est une de nos grandes aptitudes, aptitude qui a certainement assuré la survie des hommes pré-historiques. Ils chassaient à l'épuisement.


+10000
La victoire est brillante, l'echec est mat mais c’est le but qui compte
OderF_06
Kikoureur ki kour
 
Messages: 696
Inscrit le: 08 Sep 2013, 08:12

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 05 Déc 2017, 11:44

Il est temps de faire le bilan de ce premier 24h :

En intro, je dirais juste qu'il faut vraiment être timbré... :lol:

J’ai appris un truc : je ne pense pas refaire de course de 24h sur circuit. 6h ou 12h peut être, mais pas 24h. Enfin, faut jamais dire jamais...

J'ai trouvé ça bien plus dur qu'un ultra de même durée. Moins de plaisir.
C'est sans doute aussi dû à la saison; Mon seul ultra long (26h) était en été : nuit courte, températures douces, etc...
J'ai souffert du ventre à la 10e heure (le froid ?). J'ai géré comme j'ai pu, la nuit a été longue et compliquée. Content de pas avoir lâché (le mental était là). Donc un petit résultat de 118 km et des poussières car pas mal d'arrêts. Mais expérience intéressante pour la gestion mentale d’une épreuve longue.

Il était nécessaire de faire l’expérience pour savoir ce qu’il en retourne, maintenant je sais !
Et cela me conforte sur le fait que j'aime les courses longues, mais "en ligne", les grands voyages où tu progresses d'étape en étape, où tu chemines vers un point d'arrivée.
Mais ne nous méprenons pas : je suis très content d'avoir fait ce 24h, d'avoir été au bout du temps (avec un cumul d'arrêts d'environ 3h40), d'avoir vu ce que c'est.
Et cela m'a rassuré aussi sur ma capacité à aller chercher les ressources mentales quand le physique (ici le système digestif) fait défaut.

Et point très positif : pas de douleurs particulières nulle part, les pieds sont nickels (et ça c'est chouette car ce n’était pas le cas après le Grand Raid du Morbihan en juin, ça a d'ailleurs été ma cause d'arrêt au 140ème km).
Juste cette histoire de ventre (qui ne m'avait pas gêné du tout en juin) : il faut que je travaille sur mon alimentation...

Bref... ;)
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Kristen » 05 Déc 2017, 12:11

Bravo et félicitation d'avoir terminé ce 24h ;-)
C'est très difficile ce format de course et en plus avec des soucis, ça n'arrange rien.
Bonne récupération maintenant. Ça demande beaucoup de temps pour bien récupérer ce la fatigue physique mais aussi mentale !
Kristen
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 375
Inscrit le: 25 Nov 2012, 19:30

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 05 Déc 2017, 18:45

Spads a écrit:Il est temps de faire le bilan de ce premier 24h :

En intro, je dirais juste qu'il faut vraiment être timbré... :lol:

J’ai appris un truc : je ne pense pas refaire de course de 24h sur circuit. 6h ou 12h peut être, mais pas 24h. Enfin, faut jamais dire jamais...

J'ai trouvé ça bien plus dur qu'un ultra de même durée. Moins de plaisir.
C'est sans doute aussi dû à la saison; Mon seul ultra long (26h) était en été : nuit courte, températures douces, etc...
J'ai souffert du ventre à la 10e heure (le froid ?). J'ai géré comme j'ai pu, la nuit a été longue et compliquée. Content de pas avoir lâché (le mental était là). Donc un petit résultat de 118 km et des poussières car pas mal d'arrêts. Mais expérience intéressante pour la gestion mentale d’une épreuve longue.

Il était nécessaire de faire l’expérience pour savoir ce qu’il en retourne, maintenant je sais !
Et cela me conforte sur le fait que j'aime les courses longues, mais "en ligne", les grands voyages où tu progresses d'étape en étape, où tu chemines vers un point d'arrivée.
Mais ne nous méprenons pas : je suis très content d'avoir fait ce 24h, d'avoir été au bout du temps (avec un cumul d'arrêts d'environ 3h40), d'avoir vu ce que c'est.
Et cela m'a rassuré aussi sur ma capacité à aller chercher les ressources mentales quand le physique (ici le système digestif) fait défaut.

Et point très positif : pas de douleurs particulières nulle part, les pieds sont nickels (et ça c'est chouette car ce n’était pas le cas après le Grand Raid du Morbihan en juin, ça a d'ailleurs été ma cause d'arrêt au 140ème km).
Juste cette histoire de ventre (qui ne m'avait pas gêné du tout en juin) : il faut que je travaille sur mon alimentation...

Bref... ;)


Merci pour ton témoignage.
Je suppose que tu étais à Ploeren.

Oui, le 24H, c'est certainement la course la plus complexe et la plus difficile au monde (je rajoute pour celui qui veut performer).
Complexe et difficile car cela met en jeu la totalité des aptitudes physiques et mentales d'un coureur mais aussi tout ce qui tourne autour (l'hydratation, l'alimentation, la digestion, la gestion de l'allure, la souffrance, l'extrême fatigue, le dépassement de soi pendant très très longtemps, .....).

Mais c'est aussi la plus belle des courses.
L'homme est l'animal sur terre le plus endurant.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar fvedebe » 06 Déc 2017, 12:15

Bonjour, de retour également de Ploeren, mon 1er 24.
Très belle course, mon gabarit de coureur lourd n'a pas aimé les montées, j'ai eu mal aux pieds (voutes plantaires); mais c'est largement compensé par l'ambiance générale, l'entraide inter coureurs (merci à mon voisin de table pour sa NOK :D - et à Joëlle pour m'avoir motivé), l'accueil des bénévoles (un GRAND merci à eux) et l'efficacité des osthéos (mes pieds vous remercient GRANDEMENT).
Bref, content pour un 1er ultra hors NFL (où je rentre dormir chez moi :idea:)
Si on devait améliorer l'évènement, je vois deux points : mettre la salle de repos + des osthéos au même niveau que la salle principale (sans les escaliers - mais c'est techniquement infaisable) et offrir un tee shirt souvenir de la course (quitte à augmenter le prix de l'inscription).
fvedebe
Kikoureur débutant
 
Messages: 35
Inscrit le: 13 Oct 2016, 14:08

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar valdes » 06 Déc 2017, 12:26

fvedebe a écrit:Bonjour, de retour également de Ploeren, mon 1er 24.
Très belle course, mon gabarit de coureur lourd n'a pas aimé les montées, j'ai eu mal aux pieds (voutes plantaires); mais c'est largement compensé par l'ambiance générale, l'entraide inter coureurs (merci à mon voisin de table pour sa NOK :D - et à Joëlle pour m'avoir motivé), l'accueil des bénévoles (un GRAND merci à eux) et l'efficacité des osthéos (mes pieds vous remercient GRANDEMENT).
Bref, content pour un 1er ultra hors NFL (où je rentre dormir chez moi :idea:)
Si on devait améliorer l'évènement, je vois deux points : mettre la salle de repos + des osthéos au même niveau que la salle principale (sans les escaliers - mais c'est techniquement infaisable) et offrir un tee shirt souvenir de la course (quitte à augmenter le prix de l'inscription).


Je connais la personne dont tu parles et qui t'a remotivé Je l'ai personnellement rencontré lors d'un trail, très joli, au sud de Rennes, en 2014. Une coureuse étonnante. Absolument discrète, vous ne la verrez jamais afficher ses propres victoires sur les réseaux sociaux, mais 6 fois finisheuses de l'Ultramarin quand même (dont une fois en 28H00'), 2 fois les 24H00' de Ploeren, 2 fois le 12H00' ...

Bref, je lui tire mon chapeau parce que 2ème de sa catégorie avec un kilométrage impressionnant sur ce 24H00' dans des conditions météos vraiment pas fastoches (ressenti à 2-3 °C et humidité "collante").
La grande classe quoi.

Et aussi : bravo @fvedebe et bravo @Spads.
il n'y a pas qu'en natation que le mur est dangereux
Avatar de l’utilisateur
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 30 Déc 2010, 17:33

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 06 Déc 2017, 12:32

Oui, Joëlle était basée juste à côté de moi (autant vous dire qu'elle n'y a pas passé beaucoup de temps, à sa base).
Très discrète, efficace, très bien entourée et accompagnée par le staff de l'ultra marin.
Une belle personne, qui ne la ramène pas, mais qui avance.
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 06 Déc 2017, 12:35

[hors sujet]
@valdes, as tu eu mon SMS d'hier ? ;)
[hors sujet]
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar valdes » 06 Déc 2017, 12:36

Je te réponds de suite en MP

Question annexe : y-avait-il des 100% marcheurs sur une des courses de Ploeren ?
il n'y a pas qu'en natation que le mur est dangereux
Avatar de l’utilisateur
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 30 Déc 2010, 17:33

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 06 Déc 2017, 12:42

Oui, une dame qui avançait vraiment bien en marche "quasi" athlétique, et au moins un monsieur avec bâtons qui a très peu arrêté (il doit être autour de 100 km).
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar valdes » 06 Déc 2017, 12:48

Hors sujet absolu. Je m'excuse.

Je me rends compte, de plus en plus que la "tête" de course de ces courses avec énormément de kilométrages (soit 24H00' de Ploeren, Saintélyon, etc.) fait de moins en moins de long en courses de prépa. Limite, j'en vois certains/certaines qui font du court les mois d'avant, dont des cross :shock: ...

Alors qu'à contrario, le coureur et la coureuse lambda de long, vont chercher à empiler les courses de prépa en format XXL les mois avant (voyez les posts sur les kikous prépa UTMB et machin chose un ou deux an avant, avec toute une liste de courses et trails très longs en peu de mois ...)

Je trouve ça très très intéressant et la preuve que "l'entraînement" (les théories) est en court d'évolution.

Et je rajoute, Joëlle, 3ème F sur ce 24H00' championnat de Bretagne, donc re-Bravo. Sincèrement.
il n'y a pas qu'en natation que le mur est dangereux
Avatar de l’utilisateur
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 30 Déc 2010, 17:33

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar valdes » 06 Déc 2017, 13:06

Spads a écrit:Il est temps de faire le bilan de ce premier 24h :

En intro, je dirais juste qu'il faut vraiment être timbré... :lol:

J’ai appris un truc : je ne pense pas refaire de course de 24h sur circuit. 6h ou 12h peut être, mais pas 24h. Enfin, faut jamais dire jamais...

J'ai trouvé ça bien plus dur qu'un ultra de même durée. Moins de plaisir.
C'est sans doute aussi dû à la saison; Mon seul ultra long (26h) était en été : nuit courte, températures douces, etc...
J'ai souffert du ventre à la 10e heure (le froid ?). J'ai géré comme j'ai pu, la nuit a été longue et compliquée. Content de pas avoir lâché (le mental était là). Donc un petit résultat de 118 km et des poussières car pas mal d'arrêts. Mais expérience intéressante pour la gestion mentale d’une épreuve longue.

Il était nécessaire de faire l’expérience pour savoir ce qu’il en retourne, maintenant je sais !
Et cela me conforte sur le fait que j'aime les courses longues, mais "en ligne", les grands voyages où tu progresses d'étape en étape, où tu chemines vers un point d'arrivée.
Mais ne nous méprenons pas : je suis très content d'avoir fait ce 24h, d'avoir été au bout du temps (avec un cumul d'arrêts d'environ 3h40), d'avoir vu ce que c'est.
Et cela m'a rassuré aussi sur ma capacité à aller chercher les ressources mentales quand le physique (ici le système digestif) fait défaut.

Et point très positif : pas de douleurs particulières nulle part, les pieds sont nickels (et ça c'est chouette car ce n’était pas le cas après le Grand Raid du Morbihan en juin, ça a d'ailleurs été ma cause d'arrêt au 140ème km).
Juste cette histoire de ventre (qui ne m'avait pas gêné du tout en juin) : il faut que je travaille sur mon alimentation...

Bref... ;)


Bravo @Spads. Soit fier de toi et de cette belle expérience

1/ Je pense qu'une course horaire, en boucle, ça ne se fait pas en solo. Certains le font, mais c'est super dur. Il faut y aller en groupe. Groupe de potes qui courent ou pas, mais ça motive.

2/ Un ultra en hiver, comment dire, aïe. C'est quand même dur. Tu as la nuit qui dure deux fois plus longtemps que la nuit en été et pourtant, cet été, au Morbihan, je trouvais qu'elle était longue la nuit, alors en décembre ...

3/ Je souffre régulièrement de maux de ventre. On m'a parlé de régime sans bidule sans truc sans machin et blabla. Peut-être peut-être, est-ce que c'est scientifiquement avéré ou juste la mode actuelle ? Reste qu'il y a toujours au moins trois conditions pour que je souffre du ventre : la première, une course qui démarre dans l'après-midi ... la deuxième, une course longue où je pars trop vite avec un cardio trop haut pendant au moins la première heure ... la troisième, soit il fait trop froid et je bois du glacé, soit il fait trop chaud et je bois trop d'eau ...

Bon après, ce qui est valable chez l'un n'est sans doute point valable chez l'autre. Je redoutais ce type d'ennui sur le Morbihan, mais comme j'étais passablement méga stressée, en fait, je suis partie quasi en marchant. Donc vraiment très très lentement pendant au moins la mi-course.
Après, j'ai abandonné, donc je ne sais pas ce qui aurait pu se passer.
Mais je n'ai jamais dépassé les 9 km/h au Morbihan :shock:

Chez moi, ce sont les chocs sur les intestins qui, à force, provoquent les soucis gastriques et, une fois lancé, je ne peux les arrêter (car plus on absorbe pour "compenser", plus ça repart dans l'autre sens).

Je n'ai jamais testé l'option "chimique", soit le smecta. A voir ...
il n'y a pas qu'en natation que le mur est dangereux
Avatar de l’utilisateur
valdes
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 30 Déc 2010, 17:33

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Spads » 06 Déc 2017, 13:09

Merci @valdes ! ;)
Morbihanais campagnard qui n'aime pas le bitume.
Spads
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 254
Inscrit le: 07 Déc 2014, 23:26
Localisation: Morbihan

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar OderF_06 » 06 Déc 2017, 15:20

valdes a écrit:Hors sujet absolu. Je m'excuse.

Je me rends compte, de plus en plus que la "tête" de course de ces courses avec énormément de kilométrages (soit 24H00' de Ploeren, Saintélyon, etc.) fait de moins en moins de long en courses de prépa. Limite, j'en vois certains/certaines qui font du court les mois d'avant, dont des cross :shock: ...

Alors qu'à contrario, le coureur et la coureuse lambda de long, vont chercher à empiler les courses de prépa en format XXL les mois avant (voyez les posts sur les kikous prépa UTMB et machin chose un ou deux an avant, avec toute une liste de courses et trails très longs en peu de mois ...)

Je trouve ça très très intéressant et la preuve que "l'entraînement" (les théories) est en court d'évolution.

Et je rajoute, Joëlle, 3ème F sur ce 24H00' championnat de Bretagne, donc re-Bravo. Sincèrement.



Je plussois, tout ce que tu viens de dire, oui cela change, depassé 2h30 à l’entrainement le corps tapent beaucoup trop dans les reserves d enzymes à vitesse elevée, niveau recup c est trop long, pour enchainer.
Le volume c est bien la qualité et la recuperation c’est mieux.
S entrainer à aller vite, intervals, travail de seuils etc fait progresser tous les etages des processus de production d energies. Passé 2h30, c est tout qui se deteriore à vitesse grand V si on ne s alimente ou s hydrate mal. Tout le monde est obligé de descendre en intensité, mais courrir à 70% de 80 de vo2 ou 70% de 50 ya un monde d écart.
La gestion le contenu des temps forts/ faibles , sorties longues / courtes est primordiale.

Oxygen Consumption and Usage During Physical Exercise: The Balance Between Oxidative Stress and ROS-Dependent Adaptive Signaling
Zsolt Radak, Zhongfu Zhao, Erika Koltai, Hideki Ohno, Mustafa Atalay
Antioxid Redox Signal. 2013 Apr 1; 18(10): 1208–1246. doi: 10.1089/ars.2011.4498
PMCID: PMC3579386


« Neuromuscular Consequences of Ultra-Marathon. »
Guillaume Y. Millet, Katja Tomazin, Samuel Verges, Christopher Vincent, Régis Bonnefoy, Renée-Claude Boisson, Laurent Gergelé, Léonard Féasson, Vincent Martin
PLoS One. 2011; 6(2): e17059. Published online 2011 Feb 22. doi: 10.1371/journal.pone.0017059

Effects of training and anthropometric factors on marathon and 100 km ultramarathon race performance
Giovanni Tanda, Beat Knechtle
Open Access J Sports Med. 2015; 6: 129–136. Published online 2015 Apr 28. doi: 10.2147/OAJSM.S80637

Relationship Between Training Status and Maximal Fat Oxidation Rate
Adriano E. Lima-Silva, Romulo C. M. Bertuzzi, Flavio O. Pires, Joao F. L. Gagliardi, Ronaldo V. Barros, John Hammond, Maria A. P. D. M. Kiss
J Sports Sci Med. 2010 Mar; 9(1): 31–35. Published online 2010 Mar 1.
PMCID: PMC3737966
La victoire est brillante, l'echec est mat mais c’est le but qui compte
OderF_06
Kikoureur ki kour
 
Messages: 696
Inscrit le: 08 Sep 2013, 08:12

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Vik » 06 Déc 2017, 20:04

C'est pas forcément tant les méthodes qui évoluent que les méthodes vis à vis de l'expérience AMHA.

quelqu'un d'inexpérimenté sur ultra à intérêt à travailler du long. A en bouffer, pour travailler l'endurance physique et mentale.

quelqu'un d'expérimenté (s'il est compétiteur) optimise son entraînement pour sa performance, ce ne sont plus les mêmes choses qui rentrent en jeux. La tête et le corps est déjà apte à la durée/distance, reste à se focaliser sur la performance pure.

sans être compétiteur (ça va peut être venir), intuitivement j'ai eu besoin de faire de la longueur.
aujourd'hui, je réfléchis à me lancer un peu plus sur l'aspect compétition, et je sais que je vais travailler en intensité. Mais jamais j'aurais fait l'inverse (j'admet tout de même que mes toutes premières courses, j'étais en mode "compétiteur" rigolo d'ailleurs tellement j'étais une daube et que j'ai vite abandonné en appréciant l'allongement de la distance.
Avatar de l’utilisateur
Vik
Maître kikoureur
 
Messages: 3569
Inscrit le: 01 Juil 2014, 14:16

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar OderF_06 » 06 Déc 2017, 21:01

Vik a écrit:C'est pas forcément tant les méthodes qui évoluent que les méthodes vis à vis de l'expérience AMHA.

quelqu'un d'inexpérimenté sur ultra à intérêt à travailler du long. A en bouffer, pour travailler l'endurance physique et mentale.

quelqu'un d'expérimenté (s'il est compétiteur) optimise son entraînement pour sa performance, ce ne sont plus les mêmes choses qui rentrent en jeux. La tête et le corps est déjà apte à la durée/distance, reste à se focaliser sur la performance pure.

sans être compétiteur (ça va peut être venir), intuitivement j'ai eu besoin de faire de la longueur.
aujourd'hui, je réfléchis à me lancer un peu plus sur l'aspect compétition, et je sais que je vais travailler en intensité. Mais jamais j'aurais fait l'inverse (j'admet tout de même que mes toutes premières courses, j'étais en mode "compétiteur" rigolo d'ailleurs tellement j'étais une daube et que j'ai vite abandonné en appréciant l'allongement de la distance.

moi aussi plus competiteur tu meurs :lol:
rigolo d'ailleurs tellement j'étais une daube

J ai vite compris qu il fallait changer de fusil d épaule pour les annees à venir :roll: :mrgreen:
La victoire est brillante, l'echec est mat mais c’est le but qui compte
OderF_06
Kikoureur ki kour
 
Messages: 696
Inscrit le: 08 Sep 2013, 08:12

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar El-ahrairah » 06 Déc 2017, 21:27

Vik a écrit:C'est pas forcément tant les méthodes qui évoluent que les méthodes vis à vis de l'expérience AMHA.

quelqu'un d'inexpérimenté sur ultra à intérêt à travailler du long. A en bouffer, pour travailler l'endurance physique et mentale.

quelqu'un d'expérimenté (s'il est compétiteur) optimise son entraînement pour sa performance, ce ne sont plus les mêmes choses qui rentrent en jeux. La tête et le corps est déjà apte à la durée/distance, reste à se focaliser sur la performance pure.

sans être compétiteur (ça va peut être venir), intuitivement j'ai eu besoin de faire de la longueur.
aujourd'hui, je réfléchis à me lancer un peu plus sur l'aspect compétition, et je sais que je vais travailler en intensité. Mais jamais j'aurais fait l'inverse (j'admet tout de même que mes toutes premières courses, j'étais en mode "compétiteur" rigolo d'ailleurs tellement j'étais une daube et que j'ai vite abandonné en appréciant l'allongement de la distance.

+1
Je trouve ça pas mal l’idée du less is more. Dans le monde de la musculation et du culturisme, il existe le concept de charge minimum effective (pas besoin de soulever 150 kg si on peut obtenir l’effet désiré avec 50 kg). J’imagine qu’il peut être décliné à la course à pied :P
Avatar de l’utilisateur
El-ahrairah
Kikoureur ki kour
 
Messages: 542
Inscrit le: 31 Mars 2016, 19:34

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar fvedebe » 07 Déc 2017, 10:50

valdes a écrit:Je connais la personne dont tu parles et qui t'a remotivé Je l'ai personnellement rencontré lors d'un trail, très joli, au sud de Rennes, en 2014. Une coureuse étonnante. Absolument discrète, vous ne la verrez jamais afficher ses propres victoires sur les réseaux sociaux, mais 6 fois finisheuses de l'Ultramarin quand même (dont une fois en 28H00'), 2 fois les 24H00' de Ploeren, 2 fois le 12H00' ...
Bref, je lui tire mon chapeau parce que 2ème de sa catégorie avec un kilométrage impressionnant sur ce 24H00' dans des conditions météos vraiment pas fastoches (ressenti à 2-3 °C et humidité "collante").
La grande classe quoi.
Et aussi : bravo @fvedebe et bravo @Spads.

valdes a écrit:1/ Je pense qu'une course horaire, en boucle, ça ne se fait pas en solo. Certains le font, mais c'est super dur. Il faut y aller en groupe. Groupe de potes qui courent ou pas, mais ça motive.

Déjà, merci !
Je suis parti sur 6'30'' au kilo sur les 2 premières heures, et il s'avère que c'est la vitesse que Joëlle voulait. On a donc fait un bout de chemin ensemble, mais entre sa 3ème place (de féminine) à sauvegarder et mon début de déchéance à compter de la mi course, je lui ai dit d'avancer à son propre rythme. Au final, elle doit me coller 40 ou 50 km !
Sinon, pour le groupe, à titre personnel, j'ai toujours peur de me laisser entrainer par les amis et partir beaucoup trop vite. Je me souviens encore, en 2016, de faire un entrainement de 40 km avec des amis qui préparaient un 100 km (je préparais un marathon); j'ai fini à l'agonie :roll:
fvedebe
Kikoureur débutant
 
Messages: 35
Inscrit le: 13 Oct 2016, 14:08

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar CROCS-MAN » 07 Déc 2017, 12:40

bravo pour cette première expérience. Le 24h est un bon entrainement pour le mental en effet
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=99640
Avatar de l’utilisateur
CROCS-MAN
Grand Maître
 
Messages: 5009
Inscrit le: 21 Jan 2008, 14:53

Re: 1er 24 heures : quelques conseils ?

Messagepar Nine14 » 07 Déc 2017, 13:17

El-ahrairah a écrit:"....Je trouve ça pas mal l’idée du less is more. ...


Si vous êtes d'accord avec ce "less is better", il faut aller voir Véronique BILLAT.
C'est ce qu'elle prône.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 858
Inscrit le: 12 Nov 2013, 19:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Suivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 4 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.05 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !