Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Modérateur: Modos

Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 29 Nov 2018, 10:40

Petit article synthétique pour expliquer pourquoi, systématiquement, au début d’un effort, il se crée du lactate, du lactate musculaire.

Je précise « lactate musculaire» car il peut arriver que cette production de lactate musculaire soit si faible qu’il n’est pas possible de voir d’augmentation du lactate sanguin au bout d’un doigt, l’endroit ou on prélève habituellement le sang pour mesurer la lactatémie.


Terminologie.
    1) « Début d’un effort » : cela correspond au cas ou le sujet passe du repos (sur une certaine durée, c’est à dire que les métabolismes sont au repos, matérialisé par le fait que les FC’s sont à leur niveau de repos) à un effort, par exemple, un effort de course à pied de niveau endurance.

    2) « Lactatémie » : ce terme signifie "le taux de lactate du sang". Des fois, il est précisé si c’est du sang artériel ou veineux.


Affirmation
Dès les premières secondes de l’effort, il se crée des lactates dans les muscles actifs, donc du lactate musculaire .
Les lactates sont produits par la voie ANAÉROBIE (la glycolyse) tout simplement parce que la VOIE AÉROBIE n’est pas encore EMBRAYÉE ou n’est pas encore assez EMBRAYÉE.
La voie AEROBIE a besoin d’oxygène.
L’oxygène est amené aux muscles par la circulation sanguine.
La circulation sanguine met un certain temps pour atteindre le niveau nécessaire pour fournir la quantité d’oxygène correspondant au niveau d’effort. Cela peut prendre plusieurs minutes. C’est lorsque la FC s’est stabilisée qu’on peut considérer que l’oxygène nécessaire est enfin fourni.

Donc, tant que la voie AÉROBIE n’a pas atteint son niveau NOMINAL (le niveau stable régulé), il se produit du lactate, du lactate musculaire .


Explications
Dans une cellule musculaire, l’énergie nécessaire à la contraction musculaire peut être produite par 2 voies énergétiques :
- La voie ANAÉROBIE ;
- La voie AÉROBIE.

La voie ANAÉROBIE est composée d’un seul métabolisme, la GLYCOLYSE.
La glycolyse casse en 2 la molécule de sucre (le glucose) pour la décomposer en 2 pyruvates et en 4 protons H+ (H+, c’est le noyau hydrogène, c’est le proton, c’est l’acidité, le Ph (potentiel Hydrogène).
Et elle produit 3 ATP’s (si le substrat initial est le glycogène, 2 si c'est du glucose sanguin).

La voie AÉROBIE est composée de 2 métabolismes :
    1) Le cycle de Krebs qui absorbe les pyruvates produits par la glycolyse
    2) La chaîne respiratoire qui absorbe tous les protons H+ issus de la dégradation du glucose ; ceux produits par la glycolyse, comme ceux produits par le cycle de KREBS.

Pour une molécule de glucose, la voie AÉROBIE produit 33 ATP’s.
Notez bien cela : 33 ATP’s à comparer avec les 3 ATP’s de la voie ANAÉROBIE .

Dans quel cas se produit-il alors du lactate ?
C’est dans le cas ou la totalité des pyruvates et des protons H+ n’est pas absorbée par la voie AÉROBIE.

Pourquoi la voie AÉROBIE n’est-elle pas parfois capable d’absorber la totalité des pyruvates et protons H+ ?
2 cas :
    - Soit il manque de l’oxygène
    - Soit les muscles n’ont pas l’APTITUDE à consommer tous les pyruvates et protons.

Quand est-ce qu’il manque de l’oxygène ?
Deux cas.
    1) Lorsque vous courez plus vite que votre VMA. La circulation sanguine (et sa pompe, le cœur) ont atteint leur puissance maximale. Elle ne peut transporter plus d’oxygène aux muscles actifs.
    2) Au début de l’effort, lorsque la circulation sanguine ne transporte pas encore assez d’oxygène pour permettre à la voie AÉROBIE de prendre en charge les sous-produits de la glycolyse qu’elle est en capacité de transformer.

Pourquoi les muscles n’auraient-ils pas l’aptitude de consommer tous les sous-produits de la glycolyse, même avec suffisamment d’oxygène ?
Parce que contrairement à la glycolyse qui est une succession de réactions chimiques se déroulant à vitesse grand V, la voie AÉROBIE est UN VÉRITABLE PROCESSUS BIOLOGIQUE, un ensemble de métabolismes complexes, mélangeant réactions chimiques, catabolismes, apport de substrats, de carburant, de comburant, etc … .
Et comme TOUT METABOLISME BIOLOGIQUE, il PROGRESSE lorsqu’il EST SOLLICITÉ, et RÉGRESSE dans le CAS CONTRAIRE.
C'est-à-dire, si vous ne vous entraînez pas assez, vous n’allez pas atteindre votre maximum (en termes de capacité AÉROBIE) et de plus vous risquez de régresser (dans notre cas, toujours en termes de capacité AÉROBIE).
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar GTH179 » 29 Nov 2018, 17:04

Merci pour cet article !
Pour aller plus loin dans cette réflexion, pourriez-vous citer vos sources ?
Encore merci.
Avatar de l’utilisateur
GTH179
Kikoureur débutant
 
Messages: 33
Inscrit le: 30 Nov 2017, 22:45

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar cloclo » 29 Nov 2018, 17:49

GTH179 a écrit:Pour aller plus loin dans cette réflexion, pourriez-vous citer vos sources ?

En voici une :wink:
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epd ... .tb00435.x
Avatar de l’utilisateur
cloclo
Maître kikoureur
 
Messages: 3474
Inscrit le: 18 Jan 2007, 15:33
Localisation: Retour Ă  Palaiseau (91)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 30 Nov 2018, 00:33

GTH179 a Ă©crit:Merci pour cet article !
Pour aller plus loin dans cette réflexion, pourriez-vous citer vos sources ?
Encore merci.


L'objectif était de démontrer que dans tous les cas, il se crée du lactate musculaire au début d'un effort, ceci pour n'importe quel sportif, qu'il soit champion olympique ou coureur débutant.
Ceci parce que certains avancent l'inverse.

Mon argumentaire repose sur :
- 3 métabolismes de production énergétiques (glycolyse, Krebs et chaîne respiratoire)
- l'inertie de la voie aérobie (matérialisée par la monté progressive des FC's en début d'effort).

Pour les métabolismes, Google et Wikipédia sont tes amis.
Pour les FC's, ton cardio est ton meilleur ami.

A ta disposition.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 30 Nov 2018, 09:11



Merci Claude.

Un extrait :
1. The primary rise in blood lactate.
In fig. 2 is shown the course of blood lactate concentration during constant, moderately severe exercise, which the subject is capable of maintaining without fatigue for a considerable time. It will be seen that shortly after the start of exercise a rather sharp increase occurs in lactate concentration. This has been called the pri- mary rise, as distinct from a secondary rise occasionally met with at a later stage of the exercise.

Traduction par Google
1. L'augmentation primaire du lactate dans le sang.
La figure 2 montre l'évolution de la concentration sanguine en lactate au cours d'un exercice constant et modérément sévère, que le sujet est capable de maintenir sans fatigue pendant une période de temps considérable. On verra que peu de temps après le début de l'exercice, la concentration en lactate augmente fortement. C'est ce que l'on a appelé la montée primaire.
Dernière édition par Nine14 le 30 Nov 2018, 10:38, édité 3 fois au total.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 30 Nov 2018, 10:13

Schéma des filières et métabolismes énergétiques (glycolyse, cycle de Krebs, chaîne respiratoire).

Pour mieux comprendre l'article du message 1.

Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que, DANS LA MITOCHONDRIE, les métabolismes ne se mettent en route que s'il y a suffisamment d'oxygène de disponible dans cette mitochondrie pour transformer totalement les pyruvates et les H+ en CO², H²O et ATP's.

Merci, avant de poser des questions sur ce schéma, de commencer par réfléchir et de raisonner par soi-même.
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.
Dernière édition par Nine14 le 01 Déc 2018, 10:21, édité 3 fois au total.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Spir » 30 Nov 2018, 10:51

Nine14 a écrit:Merci, avant de venir poser des questions, de commencer par réfléchir et de raisonner par soi-même.


Bah, sauf erreur de ma part, la seule question posée dans ce fil est :

GTH179 a Ă©crit:Merci pour cet article !
Pour aller plus loin dans cette réflexion, pourriez-vous citer vos sources ?
Encore merci.


Alors pas la peine de se fâcher :wink:
Comment planter l'UTMB en moins de 12h
Avatar de l’utilisateur
Spir
Maître kikoureur
 
Messages: 2981
Inscrit le: 10 Oct 2013, 22:35
Localisation: Riom

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar bubulle » 30 Nov 2018, 12:09

C'est quand même complètement glucose, cette théorie, non ?

https://youtu.be/vTr9YDk_fcw?t=234

:arrow:
Gandalf le Pasteur Savant (c) Raya 2015
Avatar de l’utilisateur
bubulle
Grand Maître
 
Messages: 18476
Inscrit le: 16 Mai 2010, 14:06

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Jean-Phi » 30 Nov 2018, 18:16

bubulle a écrit:C'est quand même complètement glucose, cette théorie, non ?

https://youtu.be/vTr9YDk_fcw?t=234

:arrow:

Oui ca me fait cet effet aussi à chaque fois que je lis cette "littérature" :?
Keep cool !!
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 14656
Inscrit le: 15 Sep 2009, 15:43

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar GTH179 » 01 DĂ©c 2018, 06:55

Spir a Ă©crit:
Nine14 a écrit:Merci, avant de venir poser des questions, de commencer par réfléchir et de raisonner par soi-même.


Bah, sauf erreur de ma part, la seule question posée dans ce fil est :

GTH179 a Ă©crit:Merci pour cet article !
Pour aller plus loin dans cette réflexion, pourriez-vous citer vos sources ?
Encore merci.


Alors pas la peine de se fâcher :wink:

D’ailleurs je n’ai toujours pas eu de réponse à ma question !!
Lorsque Wikipedia est mon ami, j’ai la possibilité de voir les sources des « affirmations » commises dans ses articles, ce qui permet d’avoir une vision plus large du sujet.
Est-ce que, si je n’ai pas eu de réponse, c’est parce que sur le fond ce sont des « affirmations » faites par intuitions (dans ce cas c’est extrêmement compliqué de vous suivre !) ?
Il ne faut pas y voir là d’animosité de ma part, lorsque qu’un sujet m’intéresse (que j’y crois ou non), j’aime aller loin sur tous les aspects !
Avatar de l’utilisateur
GTH179
Kikoureur débutant
 
Messages: 33
Inscrit le: 30 Nov 2017, 22:45

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 01 DĂ©c 2018, 09:56

GTH179 a Ă©crit:....
D’ailleurs je n’ai toujours pas eu de réponse à ma question !!
Lorsque Wikipedia est mon ami, j’ai la possibilité de voir les sources des « affirmations » commises dans ses articles, ce qui permet d’avoir une vision plus large du sujet.
...


Je ne comprends pas trop vos questions.

1) J'avance une affirmation et je l'argumente
2) Cloco vous donne un article scientifique qui montre cette augmentation initiale.
3) j'extraie de l'article de Cloclo le passage en rapport avec mon affirmation; je traduis;
4) Je rajoute un schéma qui modélise le tout.

Chacun peut maintenant, s'il ne croit pas Ă  l'argumentaire et Ă  la conclusion, rechercher les faits sur lesquels je m'appuie.
    - quelles sont les voies énergétiques d'une cellule musculaire;
    - comment fonctionne la glycolyse
    - comment fonctionne le cycle de Krebs
    - comment fonctionne la chaîne respiratoire
    - comment s'embrayent ces 3 métabolismes entre eux
Et se faire sa propre opinion.

Avec ces 5 connaissances, vous pouvez vérifier si mon argumentaire vous semble correct ou non.
Et ces 5 fonctionnements, vous les trouverez par Google et Wiki.
Ou dans tous les livres de physiologie sportive.
Mes connaissances sont principalement tirées des livres de physiologie.
Je leur fais confiance.
Surtout lorsqu'on lit partout la mĂŞme chose : les sites comme Volodalen, des articles scientifiques d'experts de la physiologie du sport, les livres de Mme Billat, etc ...

A votre disposition.
Cdlt.
Dernière édition par Nine14 le 02 Déc 2018, 10:39, édité 1 fois au total.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar miniping » 01 DĂ©c 2018, 22:21

Pourquoi ne pas faire comme les articles et livres scientifiques et citer les sources pour chaque affirmation ? Cela permettrait de faciliter la review et de pouvoir s'informer aussi plus facilement: c'est une manière de diffuser la connaissance.
miniping
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1728
Inscrit le: 15 Juin 2012, 10:27

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 02 DĂ©c 2018, 10:10

J'ai mis 3 secondes Ă  trouver un lien GOOGLE vers la glycolyse.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Glycolyse.

Je pense que les 4 autres principes ne sont pas plus difficiles Ă  trouver.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar LeCommandeur » 03 DĂ©c 2018, 11:38

Nine14 a Ă©crit:


Traduction par Google
1. L'augmentation primaire du lactate dans le sang.
La figure 2 montre l'évolution de la concentration sanguine en lactate au cours d'un exercice constant et modérément sévère,


L'article parle d'exercice "modérément sévère", donc une intensité tout de même élevée...

Autre source :

Site Volodalen (stocké ici: http://cs.pontdecheruy.free.fr/sport/lactate.htm)

"En fonction de la puissance de l'exercice, la lactatémie peut adopter des profils différents lors de la transition jusqu'à l'état stable.

Au cours de l'exercice très léger comme le footing lent (zone verte), la lactatémie peut baisser sous son niveau de repos (Bang 1936)."

Donc tu as tort. La lactatémie ne monte pas TOUJOURS. Cela dépend de l'intensité de l'effort. Et du niveau de développement de l'athlète.
LeCommandeur
Kikoureur timide
 
Messages: 2
Inscrit le: 03 DĂ©c 2018, 11:35

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar Nine14 » 03 DĂ©c 2018, 13:04

LeCommandeur a Ă©crit:....
Site Volodalen (stocké ici: http://cs.pontdecheruy.free.fr/sport/lactate.htm)

"En fonction de la puissance de l'exercice, la lactatémie peut adopter des profils différents lors de la transition jusqu'à l'état stable.

Au cours de l'exercice très léger comme le footing lent (zone verte), la lactatémie peut baisser sous son niveau de repos (Bang 1936)."

Donc tu as tort. La lactatémie ne monte pas TOUJOURS. Cela dépend de l'intensité de l'effort. Et du niveau de développement de l'athlète.


Je suis entièrement d'accord avec vous pour les 2 premiers points.
Ils ne sont pas contradictoires avec mon affirmation.

Pour le dernier point, vous avez raison lorsqu'on parle de "taux de lactate sanguin", le taux de lactate mesuré au bout du doigt.
Car, en effet, comme écrit dans le premier message, il est possible qu'on ne voit pas de changement de taux à cet endroit, par exemple dans le cas ou la production de lactate musculaire est très faible (effort de faible intensité; de la marche par exemple); et cette faible quantité se diluant dans le volume total du sang du corps humain.

Merci de vos précisions.
PPDS : Principe Plage De Spécificité
Facebook : Grp-Nine14-PPDS

Coureur LC (LC = Low Carbs = Peu de sucres).
Champion de France 24H 2017 (M60); 215 km sur 24H en 2018

Cordialement,
Nine14
Kikoureur ki kour
 
Messages: 884
Inscrit le: 12 Nov 2013, 18:53
Localisation: Livarot (14-Calvados)

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar LeCommandeur » 03 DĂ©c 2018, 14:26

Nine14 a écrit: comme écrit dans le premier message, il est possible qu'on ne voit pas de changement de taux à cet endroit, par exemple dans le cas ou la production de lactate musculaire est très faible (effort de faible intensité; de la marche par exemple); et cette faible quantité se diluant dans le volume total du sang du corps humain.


La lactatémie sanguine reflète toujours l'activité musculaire. Avec juste un délai. Lorsqu'elle monte, c'est qu'il y a des lactates produits par les muscles. Lorsqu'elle baisse, c'est au contraire que les muscles consomment des lactates.

La baisse de lactatémie en début d'exercice ne se produit pas qu'à la marche. Pour un coureur correctement entraîné, ça se produit aux allures d'endurance aussi.

Je crois que tu connais le test de lactates suivant :

https://www.dcrainmaker.com/2014/09/bloodless-lactate-threshold.html

Il s'agit d'un coureur en 38 minutes aux 10 kms. C'est bien, ce n'est pas extraordinaire non plus. Au premier palier du test, il court Ă  11 km/h. C'est de l'endurance pour lui, mais ce n'est pas non plus de la marche (il ne s'appelle pas Diniz).

A la fin du premier palier, qui ne dure que 2 minutes, la lactatémie de ce coureur a baissé par rapport au niveau de repos. Si elle a augmenté dans les toutes premières secondes (ce que le test ne permet pas de voir), cette montée initiale est alors d'amplitude et de durée suffisamment réduites pour que cela ne vaille pas la peine d'en parler.

Donc à 11 km/h, les muscles de ce coureur consomment des lactates. Ce n'est qu'à des allures approchant le MLSS, et a fortiori au-delà, qu'on observera de façon claire la montée initiale de lactates qui te préoccupes.

Ça justifie juste l'échauffement avant une séance de fractionné ou une course, c'est-à-dire un effort lent et réduit, juste assez long pour que le cerveau saisisse que l'on va courir longtemps et pas juste quelques dizaines de secondes, et qu'il enclenche les processus aérobies. On prend alors le départ du fractionné ou de la course en ayant déjà passé le moment où monte la courbe des lactates aux allures élevées.
LeCommandeur
Kikoureur timide
 
Messages: 2
Inscrit le: 03 DĂ©c 2018, 11:35

Re: Physio / Lactates musculaires au début d'un effort

Messagepar cloclo » 03 DĂ©c 2018, 15:05

Et ça y est, ils vont nous remettre le duel initié ici :shock: :
http://www.courseapied.net/forum/msg/131615.htm
Avatar de l’utilisateur
cloclo
Maître kikoureur
 
Messages: 3474
Inscrit le: 18 Jan 2007, 15:33
Localisation: Retour Ă  Palaiseau (91)

Retour vers [CĂ P] Course Ă  pied, trail, marathon, route

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 3 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.03 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !