MĂ©diter en courant ?

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Modérateurs: akunamatata, philpask, Modos

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 13 FĂ©v 2017, 22:22

Dans cette émission de France-Culture, Sébastien Chaigneau parle de méditation dans sa pratique de la CàP.
J'aurais bien aimé en savoir plus, mais je n'ai pas trouvé de document là dessus.
Auriez-vous des pistes? Merci :wink:

[Edit] Chaigneau évoque, trop brièvement, la méditation, dans cette émission sur "où sont les limites du corps?
Dernière édition par CAPCAP le 15 Fév 2017, 08:13, édité 1 fois au total.
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 14 FĂ©v 2017, 09:38

CAPCAP a écrit:Dans cette émission de France-Culture, Sébastien Chaigneau parle de méditation dans sa pratique de la CàP.
J'aurais bien aimé en savoir plus, mais je n'ai pas trouvé de document là dessus.
Auriez-vous des pistes? Merci :wink:

La cocotte minute, c'est parce que tu es sous pression ou parce que tu t'appelles Seb ?
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3929
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar FredericB » 15 FĂ©v 2017, 03:19

CAPCAP a écrit:Dans cette émission de France-Culture, Sébastien Chaigneau parle de méditation dans sa pratique de la CàP.
J'aurais bien aimé en savoir plus, mais je n'ai pas trouvé de document là dessus.
Auriez-vous des pistes? Merci :wink:


Document tres interessant, merci !
Avatar de l’utilisateur
FredericB
Kikoureur débutant
 
Messages: 85
Inscrit le: 23 DĂ©c 2015, 23:59

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar bubulle » 15 FĂ©v 2017, 08:24

Vous allez rire, mais il m'arrive souvent, en courant (surtout sur mes piétaf) de réfléchir à quelque nouvelle bidouille ou procédure (ou script de la mort qui tue) qu'on pourrait mettre en production (monde de la recherche oblige, on a un environnement informatique très mouvant et pas un truc hyper procéduré de la mort). En général, cela se termine par un gros shell script sale à l'arrivée...;-)

D'une certaine manière, on pourrait donc dire qu'en courant, je médite en Bash. Ça compte, non ?
Gandalf le Pasteur Savant (c) Raya 2015
Avatar de l’utilisateur
bubulle
Grand Maître
 
Messages: 14410
Inscrit le: 16 Mai 2010, 15:06

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Spir » 15 FĂ©v 2017, 09:21

bubulle a écrit:Vous allez rire, mais il m'arrive souvent, en courant (surtout sur mes piétaf) de réfléchir à quelque nouvelle bidouille ou procédure (ou script de la mort qui tue) qu'on pourrait mettre en production (monde de la recherche oblige, on a un environnement informatique très mouvant et pas un truc hyper procéduré de la mort). En général, cela se termine par un gros shell script sale à l'arrivée...;-)

D'une certaine manière, on pourrait donc dire qu'en courant, je médite en Bash. Ça compte, non ?


Est-ce que méditer en Bash empêche de bâcher ?
Le Mont Blanc sans clim' TDS 2016
Avatar de l’utilisateur
Spir
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1840
Inscrit le: 10 Oct 2013, 23:35
Localisation: Lyon

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 15 FĂ©v 2017, 09:28

bubulle a écrit:Vous allez rire, mais il m'arrive souvent, en courant (surtout sur mes piétaf) de réfléchir à quelque nouvelle bidouille ou procédure (ou script de la mort qui tue) qu'on pourrait mettre en production (monde de la recherche oblige, on a un environnement informatique très mouvant et pas un truc hyper procéduré de la mort). En général, cela se termine par un gros shell script sale à l'arrivée...;-)

D'une certaine manière, on pourrait donc dire qu'en courant, je médite en Bash. Ça compte, non ?

Ah ouais , moi ce serait plutôt en français. :wink:
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3929
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Jean-Phi » 15 FĂ©v 2017, 18:11

Moi je ne médite jamais par contre qu'est ce que je médis !!! :mrgreen:
je suis déjà :arrow:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 13654
Inscrit le: 15 Sep 2009, 16:43

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 15 FĂ©v 2017, 21:17

Mais dîtes, donc je suis? :D


Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:La cocotte minute, c'est parce que tu es sous pression ou parce que tu t'appelles Seb ?
Je ne m'appelle pas Seb... :roll:
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 16 FĂ©v 2017, 09:44

CAPCAP a écrit:Mais dîtes, donc je suis? :D


Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:La cocotte minute, c'est parce que tu es sous pression ou parce que tu t'appelles Seb ?
Je ne m'appelle pas Seb... :roll:

Moulinex alors ?
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3929
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Jean-Phi » 16 FĂ©v 2017, 10:20

Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:
CAPCAP a écrit:Mais dîtes, donc je suis? :D


Le Lutin d'Ecouves a Ă©crit:La cocotte minute, c'est parce que tu es sous pression ou parce que tu t'appelles Seb ?
Je ne m'appelle pas Seb... :roll:

Moulinex alors ?

Que calor !!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 13654
Inscrit le: 15 Sep 2009, 16:43

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar pitas » 17 FĂ©v 2017, 18:01

désolé pour le long post...

suite à un petit burn-out (accident de vélo, arret de la course à pied, travail stressant, plus de palliatif pour compenser et boum-paf).J'ai alors commencé (et terminé maintenant) une formation de méditation en pleine conscience. Enfin, c'est plutot 8 séances de groupe où l'on apprend et experimente la pratique de la pleine conscience. Et, par rapport à ce qui est dit dans ce post, si je devais résumer la pratique de cette méditation en une phrase, ce serait plutot; "accepter avec bienveillance tout ce qui arrive". Ou si on veut la traduire en mantra,ca donnerait quelque chose comme: "maintenant c'est comme ça et ca va aller". La pleine conscience c'est vraiment de la mediation active, on encre son esprit, on ne le laisse pas s'enfuir pour aller faire la liste de courses ou sa prochaine réunion de travail.

Bref, depuis je me suis mis Ă  pratique la pleine conscience en course Ă  pied. Car dans le programme il y a une partie "marcher et bouger en pleine conscience".

Comment cela se traduit quand je cours.
Je me concentre sur les sensations de ma réspiration (la sensation de l'air sur le pavillon nasal, la poitrine qui se gonfle et se vide au rythme de la respiration). Une fois que mes pensés sont claires (en gros, le vide est fait, litteralement). Je passe ma concentration sur ma foulée, le contact de mes pieds sur le sol, en somme toutes les sensations singulières que je pourrais ressentir quasiment à en etre capable de la décrire avec précision. Puis chemin faisant, ma conscience et ma concentration englobent plus de choses, mais toujours avec aucunes pensées ou s'il y en a, je me recentre sur ma respiration, etc...

Quels sont les benefices que j'en retire?
A la base, je cours surtout sur des ultra, principalement du 70/80 avec de temps en temps un 100+.
Et ceux qui connaissent savent qu'on passe par toutes sortes de phases, plus ou moins simples Ă  gerer.
La pleine conscience me permet d'acceuillir ces moments sans arrieres pensées, un peu comme en parle Sébastien dans le podcast. On est dans le ici et le maintenant, pas dans l'angoisse des conséquences d'un coup de mou ou autre. Et surtout ca évite de partir en vrille ou plutot de rester centrer sur sa course et sur le moment dans lequel on se trouve.

c'est efficace pour moi, et je repond a un commentaire plus haut, je suis tres cartésien, et sincèrement je me faisais plutot penser au noyé qui s'accroche au serpent quand j'ai commencé cela. Mais cela demande de la pratique régulière, sinon l'esprit prend plutot un mouvement brownien et on se fait plutot penser plus à un passager dans un wagon qu'a un coureur sur une course de plusieurs heures.

je recommande les méditations accompagnés de Bernard Giraudeau (https://www.youtube.com/watch?v=W-XefeFB8L0) et les scans corporels.

10 min dans le train ca suffit, mais encore une fois, ce n'est pas de la détente. Concentré, et actif dans la démarche tu dois ;)
pitas
Kikoureur ki kour
 
Messages: 592
Inscrit le: 03 Oct 2012, 15:54

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Cybloc » 17 FĂ©v 2017, 18:13

Clair et conforme à ma propre compréhension de la pratique de la pleine conscience.
Super post, j'adhère totalement :wink:
Avatar de l’utilisateur
Cybloc
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 292
Inscrit le: 12 Oct 2005, 13:49

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar philtraverses » 17 FĂ©v 2017, 21:16

pitas a Ă©crit:
je recommande les méditations accompagnés de Bernard Giraudeau (https://www.youtube.com/watch?v=W-XefeFB8L0) et les scans corporels.



La méditation n'a pas empêché Bernard giraudeau de disparaitre jeune :roll:

Sinon intéressant. Mais qu'on me dise la différence entre accepter les choses comme elles viennent, positif et la résignation, négative :?:
le dur désir de durer
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 18 Avr 2005, 00:00

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Marathonnerre » 18 FĂ©v 2017, 00:45

pitas a écrit: La pleine conscience c'est vraiment de la médiation active, on encre son esprit, on ne le laisse pas s'enfuir


Et c'est indélébile ?
Avatar de l’utilisateur
Marathonnerre
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1950
Inscrit le: 21 Sep 2013, 16:53

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 18 FĂ©v 2017, 09:50

Marathonnerre a Ă©crit:
pitas a écrit: La pleine conscience c'est vraiment de la médiation active, on encre son esprit, on ne le laisse pas s'enfuir


Et c'est indélébile ?

:lol:
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3929
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 18 FĂ©v 2017, 10:17

Bande de vilains ! :lol:

philtraverses, avant je pensais un peu comme toi, mais j'ai fini par comprendre la difference.
Les ''choses'', ou les evenements qui arrivent, ou l'environnement social ou familial ou professionnel, se classent en deux categories: celles qui creusent et celles qui tiennent le flingue. Non je rigole.

Les deux categories, c'est d'un cote celles qu'on peut changer et de l'autre celles qu'on ne peut pas changer, parce qu'elles ont un caractere definitif. Celles qu'on peut changer, bon on s'y attelle.

Mais meme celles qu'on ne peut pas changer, le fait de les accepter ne veut pas dire tout accepter d'elles mais s'y adapter au moins dans un premier temps, pour eventuellement etre plus serein et agir au mieux ensuite.
Si je prends un exemple trivial de chose difficile a changer, parlons pas de la mort d'un proche, juste un truc moins dramatique. Par exemple, un collegue de boulot ultra-casse couille, voire toxique dans sa negativite, sa capacite aux intrigues etc. On en a tous !
Tu ne le changeras pas, c'est illusoire de penser le contraire, et d'ailleurs, il a tout a fait le droit d'etre con et emmerdeur et contre-productif.

Dans ce cas-la, prendre les choses comme elles sont, c'est arreter de s'enerver, d'en parler avec les autres etc. C'est eventuellement le plaindre, meme, si on est dans un bon jour (bon ca j'avoue c'est tres dur, quoique). Mais ca veut dire aussi apprendre a laisser glisser ses conneries, ce qui permet, le jour ou il exagere vraiment trop, d'avoir fait le tri dans ses emotions et de l'envoyer bouler sans en faire des caisses. Avant je ne pouvais pas etre comme ca, maintenant j'y arrive un peu mieux, ou disons, de temps en temps, parce que je vois que j'en suis moins ''malheureuse''.

Prendre les choses comme elles viennent, ca ne veut pas forcement dire renoncer, c'est integrer une chose reelle dans la realite, et eventuellement apprendre a la prendre de biais pour la depasser un peu.
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Jean-Phi » 18 FĂ©v 2017, 12:28

Marathonnerre a Ă©crit:
pitas a écrit: La pleine conscience c'est vraiment de la médiation active, on encre son esprit, on ne le laisse pas s'enfuir


Et c'est indélébile ?

Peut ĂŞtre pas mais Ă©minemment sympathique !
Comprenne qui pourra ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Phi
Grand Maître
 
Messages: 13654
Inscrit le: 15 Sep 2009, 16:43

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 18 FĂ©v 2017, 12:36

Toi tu es de la generation Pif Gadget !
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 18 FĂ©v 2017, 17:15

pitas a écrit:désolé pour le long post...

Mais non, bien au contraire! Merci pour ce touchant témoignage!
J'espère que tu as bien repris le dessus et que tu te sens assez fort aujourd'hui.
Il est possible que je te demande un peu comment tu as procédé. :wink:

Pour ce qui est du sens de la vie, on peut le chercher toute sa vie de façon effrénée... on peut se résigner à son absence et mal le vivre... ou faire avec en acceptant ce vide et profiter d'autres choses plus petite qu'un sens de la vie...
Si seulement je faisais ce que j'Ă©cris...

J'aime bien l'idée d'encrer son esprit, il y a quelque chose de visuel, de graphique peut-être, qui va bien avec mon métier d'architecte. :wink:
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar pitas » 18 FĂ©v 2017, 18:51

Oui, honte Ă  moi la prochaine fois je me met une ancre au pied.

Quoi que si l'image est là on peut ( er la je fais d'une pierre deux coup en répondant au point de philtraverses) alors s'imaginer peindre son esprit en bleu.
Il y a deux choses qui m'ont bien aidé à intégrer le principe de la pleine conscience.
La conscience est comme le ciel, bleu par défaut et il faut s'appliquer à voir le nuage passer et le laisser passer parce-qu'il doit passer et que le ciel est bleu dans tout les cas. C'est résumé mais l'image est là.
Ensuite on peut comparer notre moi comme une auberge ou nous devrions accepter le bon client comme le client pénible et toujours notre auberge devra être présentable est accueillante. Un peu comme le dit japhy en fait. Lire ce poème aussi https://www.google.ch/amp/s/henriguilla ... sonymobile.

Ce qui ne veut pas dire que l'on a pas le droit d'être triste ou en colère. Loin de la en fait. Mais le but est de savoir mettre de côté notre interprétation et autres facteur de qui feront que pour un même stimulus, une même personne aura plusieurs réponses. Par exemple quand on se fait prendre un CR sur strava ou que l'on en prenne un âprement gagner.

Bref, je fais long encore.

Et oui ça va carrément mieux, merci.
N'hésite pas surtout, si je peux aider.
pitas
Kikoureur ki kour
 
Messages: 592
Inscrit le: 03 Oct 2012, 15:54

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 10 Mars 2017, 22:10

J'inverse un peu le sujet: La méditation quand on ne coure pas.

En effet, je ne coure que très peu pour cause de tendinite... et je ronge mon frein! :evil:
Mais j'ai l'impression que les séances de méditation m'aident à mieux passer ce mauvais moment. :wink:
Avez-vous testé ça aussi?
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 12 Mars 2017, 22:10

J'aimerais savoir si votre vitesse relative importe sur votre pratique de la méditation en courant.

Une vitesse importante pourrait bien empêcher la méditation, non? Quand on a le souffle court, ça n'est sans doute pas idéal.
Mais une vitesse minimale vous est-elle nécessaire? Peut-être une activité qui oxygènerait mieux le cerveau?

Ce matin, avec ma tendinite, j'ai l'impression de n'avoir pas atteint ce seuil, je n'ai pas arrêté de ruminer, sans réussir à me concentrer sur ma respiration. :?
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Free Wheelin' Nat » 12 Mars 2017, 23:00

Vitesse, je ne sais pas mais technicité du terrain, oui, sûrement.
Sur un terrain trop facile ou connu, j'ai tendance à me disperser, mouliner du cerveau (avec comme sujet de prédilection, le taf :roll: ).
Par contre, pour peu que je sois dans une descente un peu virile ou belle cĂ´te, par contre , la concentration fait que l'Ă©motif se barre pour juste laisser le corps fonctionner librement, il sait faire , je lui fous donc la paix :lol: .
Je n'ai pas d'autre choix que d'être au présent , certains diraient donc en pleine conscience?

Bon, je vois ça comme ça.

Et ce qui est carrément marrant, c'est la musique qui me passe dans la tête: l'autre jour, sortie avec Parap'Gab que j'essaie de suivre en descente.
Jusqu'à présent, j'avais dans la tête un morceau de... enfin un truc comme du tribecore, psytribe ou un truc comme ça (je ne sais pas si un jour j'arriverai à faire le distingo entre tous ces courants de l'électro :roll: ), bref , un morceau avec du BPM TRES rapide brutasse..
Amorçage de la descente, paf, ça passe direct à Emiliana Torrini ( :!: ), un morceau... LENT! :shock: Doux... Rond...

Et ce n'est pas la première fois que ça arrive, mon cerveau m'envoie des morceaux très lents quand ça chauffe et accélère quand je suis en croisière.
C'est curieux mais , j'ai eu un semblant d'explication il y a quelque temps , faudrait que je retrouve ça.
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2519
Inscrit le: 27 Juin 2009, 16:35

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Le Lutin d'Ecouves » 13 Mars 2017, 10:37

Free Wheelin' Nat a écrit:Vitesse, je ne sais pas mais technicité du terrain, oui, sûrement.
Sur un terrain trop facile ou connu, j'ai tendance à me disperser, mouliner du cerveau (avec comme sujet de prédilection, le taf :roll: ).
Par contre, pour peu que je sois dans une descente un peu virile ou belle cĂ´te, par contre , la concentration fait que l'Ă©motif se barre pour juste laisser le corps fonctionner librement, il sait faire , je lui fous donc la paix :lol: .
Je n'ai pas d'autre choix que d'être au présent , certains diraient donc en pleine conscience?

Bon, je vois ça comme ça.

Et ce qui est carrément marrant, c'est la musique qui me passe dans la tête: l'autre jour, sortie avec Parap'Gab que j'essaie de suivre en descente.
Jusqu'à présent, j'avais dans la tête un morceau de... enfin un truc comme du tribecore, psytribe ou un truc comme ça (je ne sais pas si un jour j'arriverai à faire le distingo entre tous ces courants de l'électro :roll: ), bref , un morceau avec du BPM TRES rapide brutasse..
Amorçage de la descente, paf, ça passe direct à Emiliana Torrini ( :!: ), un morceau... LENT! :shock: Doux... Rond...

Et ce n'est pas la première fois que ça arrive, mon cerveau m'envoie des morceaux très lents quand ça chauffe et accélère quand je suis en croisière.
C'est curieux mais , j'ai eu un semblant d'explication il y a quelque temps , faudrait que je retrouve ça.

Quelqu'un qui Ă©coute du Emiliana Torrini ne peut ĂŞtre totalement mauvais. :wink:
Le Blog de le Lutin :
http://le.lutin.kikourou.net/

Sois ce que tu fais et non ce que tu es.
Avatar de l’utilisateur
Le Lutin d'Ecouves
Maître kikoureur
 
Messages: 3929
Inscrit le: 23 Avr 2007, 21:19

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 16 Avr 2017, 12:44

Ayant commence la meditation il y a deux mois en meme temps que le yoga (vu que c'est dans le meme cours), j'y arrive plutot bien assise en tailleur ou 10 min pendant la pause de midi au boulot, et je trouve ca plutot benefique.
Ce matin j'ai essaye sur un sentier, je ne courais meme pas, j'ai juste marche, mais j'ai trouve ca vraiment impossible vu la technicite du terrain. :lol:
Sur du plat lisse, ca doit pouvoir se faire, mais je ne sais pas encore si j'en ai envie a ce moment-la ! Bref, je ne vois pas trop concilier les deux en meme temps !
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 19 Avr 2017, 17:24

J'avoue que ce sujet et votre façon d'en parler a titillé ma curiosité et le tout a commencé à travailler tout seul au fond de ma tête, parfois même malgré moi !
Etant une scientifique de base élevée au pur esprit cartésien, j'ai toujours eu une certaine réticence à accorder de l'importance à ce qui peut sembler ésotérique au premier abord, mais c'est juste que je n'avais pas réalisé combien il y avait eu d'avancées sur le plan médical et aussi scientifiques, grâce à l'imagerie notamment.
Je suis tombée donc sur le site de l'université de médecine du Massachussets où officiait ce fameux Monsieur Kabat-Zinn dont a parlé CAPCAP au début (et qui est en plus le gendre de feu Howard Zinn, rien que ça c'est une sacrée carte de visite !) et ils font vraiment plein plein de trucs et ils ont pas mal de publis intéressantes.
http://www.umassmed.edu/cfm/

Il y a aussi le Greater Good Science Center rattachée à l'U de Berkeley en Californie, qui doit être la 4ème université du pays, et il doit y avoir plein d'autres centres (au Canada par exemple, à Toronto notamment).
http://greatergood.berkeley.edu/about

Bref on va encore être en retard chez nous, sans doute parce que nous tenons absolument à confondre en France esprit philosophique des Lumières et austérité psychologique, parce que nous sommes des gens sérieux quoi. Alors qu'il suffit de lire les philosophes pour voir qu'eux aussi ils avaient envie de profiter de la vie le plus souvent...

J'ai peur d'être moi-meme pas encore guérie de cette supposée et fausse opposition puisque j'ai acheté ce matin, en plus d'un hors série de magazine sur la méditation, un hors-série sur Kant, histoire de me désenvouter, voire de me vacciner contre toute dérive culcul la praline. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar philtraverses » 19 Avr 2017, 21:05

Perso je pense que la science actuelle est inapte à étudier un phénomène aussi complexe que la méditation qui met en jeu le corps, avec ses hormones, ses bactéries, ses cellules etc, le psychisme, l'histoire de chaque individu, ses interactions sociales, et plus généralement ce qui est multifactoriel car elle n'a pas les outils pour étudier les interactions entre tout ces différents facteurs qui interviennent dans la méditation, sans en laisser de côté
Elle ne peut en étudier que différents aspects ou parties.
Mais le tout n'est pas la somme des parties mais autre chose, une Ă©mergence, chose que la science peut comprendre chez le lombric par exemple ou les organismes unicellulaires mais nullement chez l'ĂŞtre humain..
Et puis les scientifiques ont un grand travers: celui de se croire supérieur à ceux qui ne le sont pas bien que n'étant pas forcément plus intelligents qu'eux et de rejeter par avance ce qui ne procède pas d'une démarche scientifique, ce qui relève du préjugé et donc en définitive de l'irrationnel, ce qui est un comble venant d'un scientifique :roll: :lol:
le dur désir de durer
Avatar de l’utilisateur
philtraverses
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1578
Inscrit le: 18 Avr 2005, 00:00

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 20 Avr 2017, 07:24

philtraverses a écrit:...Et puis les scientifiques ont un grand travers: celui de se croire supérieur à ceux qui ne le sont pas bien que n'étant pas forcément plus intelligents qu'eux et de rejeter par avance ce qui ne procède pas d'une démarche scientifique, ce qui relève du préjugé et donc en définitive de l'irrationnel, ce qui est un comble venant d'un scientifique :roll: :lol:

Heureusement les scientifiques ne manient pas (trop) la rhétorique! :mrgreen:

Mais la philosophie humaine et la philosophie naturelle (les sciences) se sont séparées il n'y a pas bien longtemps, après des siècles (millénaires) de chemin commun. N'opposons pas trop vite les riches constructions humaines. :wink:

Je pense qu'un scientifique qui se croit supérieur aux autres n'est pas tout à fait scientifique, pratique relevant d'une culture du doute avant tout. Après, il y a bien des points dont la validité est avérée, qui dirait que la terre est plate?

Christophe André ne dit pas que la science a compris la méditation, mais elle a pu observer des modifications du cerveau... de là à tout expliquer, on en est très loin, et ce n'est vraiment pas son propos.

[Edit] D'ailleurs Nicolas Martin aime Ă  terminer ses Ă©missions par un "jusqu'Ă  preuve du contraire" :wink:
Dernière édition par CAPCAP le 20 Avr 2017, 07:45, édité 1 fois au total.
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 20 Avr 2017, 07:44

Tu as passe une mauvaise journee philtraverses ? Peut-etre qu'une petite meditation te ferait du bien ?

Bien sur que l'approche scientifique se fait par etapes et en fragmentant les problemes en entites possibles a etudier, c'est dans ses principes memes.
On observe, on pose une question ou plusieurs, on fait une hypothese, on teste l'hypothese par l'experience, on en tire des conclusions, on se pose d'autres questions et ainsi de suite.

Je ne sais pas a quoi est due cette animosite envers les ''scientifiques'' et ce sentiment que tu as qu'ils se sentent superieurs et franchement je me fiche du pourquoi, ca ne me regarde pas. Mais je pense que tu oublies largement que la science n'est pas que les sciences dures, la physique, la biologie ou les maths.
Les sciences sociales existent aussi tu sais. Les historiens, les sociologues, les linguistes, les psychologues, et meme les philosophes, ont aussi une approche scientifique, d'ailleurs beaucoup d'entre eux travaillent dans des universites, des organismes de recherche.
Par exemple les psychologues de la psychologie sociale se posent une question, ils font des hypotheses, une enquete avec des questions aupres d'un echantillon qui ne sera pas constitue de lombrics mais de gens avec un present et un passe (pour info, je ne travaille pas sur des lombrics mais sur des vers des especes de nematodes, qui sont les animaux les plus repandus a la surface de la terre), ils tiennent compte de tout un tas de variables, qu'elles soient confondantes ou pas (pour cela ils doivent maitriser l'outil statistique qui leur interdit approximations et lieux communs), et ils aboutissent a une conclusion.
Chacun fait son travail qui s'ajoute a la somme des connaissances existant deja.

Aucun scientifique n'a la pretention de tout expliquer, que ce soit en biologie du metabolisme pur, en terme d'origines de l'univers ou en termes de sante psychique. Mais ils apportent des elements de comprehension. Par exemple, hormis certaines franges hysteriques de la psychanalyse, tout le monde est d'accord pour dire qu'il existe au moins trois volets dans la depression: les facteurs environnementaux, les facteurs psychologiques et les facteurs biologiques, et que ces facteurs interagissent entre eux. Donc tu ne leur apprends rien, mais pourquoi s'arreter en chemin dans la comprehension des problemes ?
S'il n'y avait pas eu l'approche scientifique, on en serait encore a ne pas essayer d'expliquer tout ce qui est complexe par l'existence des dieux. Donc lire que ce n'est pas la peine d'essayer de comprendre ce qui est trop complique, c'est etonnant, a un siecle ou l'obscurantisme devrait avoir recule.

Pour en revenir au sujet qui nous interesse plus particulierement, que tu le veuilles ou non, il y a un public de taille non negligeable qui a e envie de comprendre comment fonctionnent les choses, et si les adeptes de la meditation sont de plus en plus nombreux c'est aussi a cause/grace a la mediatisation de son efficacite mesuree de facon scientifique, et de son impact sur les structures cerebrales ou peripheriques (coeur, tension, systeme digestif etc). Il y a un public a qui la spiritualite pure suffit, et un autre qui demande a etre convaincu de facon plus concrete. Cela n'a absolument rien a voir avec un sentiment de superiorite ou quoi que ce soit, ce sont juste deux approches, deux modes de pensee et de vie differents.
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar TomTrailRunner » 20 Avr 2017, 08:27

pitas a Ă©crit:...
Comment cela se traduit quand je cours.
Je me concentre sur les sensations de ma réspiration (la sensation de l'air sur le pavillon nasal, la poitrine qui se gonfle et se vide au rythme de la respiration). Une fois que mes pensés sont claires (en gros, le vide est fait, litteralement). Je passe ma concentration sur ma foulée, le contact de mes pieds sur le sol, en somme toutes les sensations singulières que je pourrais ressentir quasiment à en etre capable de la décrire avec précision. Puis chemin faisant, ma conscience et ma concentration englobent plus de choses, mais toujours avec aucunes pensées ou s'il y en a, je me recentre sur ma respiration, etc...

Quels sont les benefices que j'en retire?
A la base, je cours surtout sur des ultra, principalement du 70/80 avec de temps en temps un 100+.
Et ceux qui connaissent savent qu'on passe par toutes sortes de phases, plus ou moins simples Ă  gerer.
La pleine conscience me permet d'acceuillir ces moments sans arrieres pensées, un peu comme en parle Sébastien dans le podcast. On est dans le ici et le maintenant, pas dans l'angoisse des conséquences d'un coup de mou ou autre. Et surtout ca évite de partir en vrille ou plutot de rester centrer sur sa course et sur le moment dans lequel on se trouve.

c'est efficace pour moi, et je repond a un commentaire plus haut, je suis tres cartésien, et sincèrement je me faisais plutot penser au noyé qui s'accroche au serpent quand j'ai commencé cela. Mais cela demande de la pratique régulière, sinon l'esprit prend plutot un mouvement brownien et on se fait plutot penser plus à un passager dans un wagon qu'a un coureur sur une course de plusieurs heures.

Globalement assez gros +1 sur ce que tu dis...mais avec un cheminement assez différent :

Très cartésien à l'origine, j'ai commencé à m'ouvrir à ce type de pratique de manière totalement détourné suite à rencontre avec un kiné le plus proche selon l'annuaire de mon chez moi d'il y a plus de 15 ans ; il s'est avéré que pour me soigner une cheville, il m'a fait de l'ostéopathie crânienne, que cela m'a été bénéfique et qu'au cours des années j'y suis très régulièrement retourné pour tout un tas de bobo musculosqueletique ou autre c'est devenu quasi mon seul "soin" avec de l'homéopathie, l'opticien et le dentiste :wink:
:arrow: Nous avons au fil du temps développé nos échanges sur les mécanismes sous-jacent et c'est lors de séance avec lui que j'ai découvert les ressentis les plus précis sur ce qui se passait Inside me (sans que je sache à l'époque que cela s'appelait pleine conscience d'ailleurs).

Cela m'a conduis (plus certaines lectures, notamment G. Millet) à mettre en œuvre peu ou prou ce que tu dis dans ma pratique de la course : que ce soit pour passer la morosité de certaines sorties d'entrainement, pour profiter de moment précis ou pour gérer des ultras.

Plus globalement, cela m'a servi aussi dans mon quotidien pour affronter des passes délicates (surcharge colossale de travail, prégnance du boulot qui influe sur mon équilibre perso/familial, fatigue importante)....

Dorénavant, dans le pro/perso/ultra, je me sers de la pratique de manière préventive tant dans une pratique +/- régulière selon les périodes de l'année (j'ai remarqué que j'y arrivais moins l'hiver) que quand je sens les prémices de moments délicats à venir

Pour la petite histoire, au sein de ma boite se déroule un programme comme celui que tu décris (sur 10 séances) et je m'y suis inscrit :wink:
Le trail : toi & la terre entière pour terrain de jeux

Retour sur un trail pour les Aventuriers
Avatar de l’utilisateur
TomTrailRunner
Grand Maître
 
Messages: 6979
Inscrit le: 12 Jan 2009, 22:13
Localisation: Montluel

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar dinococus » 21 Avr 2017, 08:09

Japhy a Ă©crit:... que tu le veuilles ou non, il y a un public de taille non negligeable qui a e envie de comprendre comment fonctionnent les choses....


Biais de confirmation.
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1609
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 21 Avr 2017, 10:38

( mais arrête d'utiliser des expressions compliquées, à chaque fois je dois aller sur google pour chercher ce que ça veut dire :mrgreen: )

Alors OUI en ce sens que j'utilise en effet un argument qui m'arrange, mais NON en ce sens que plein de médias (télévisuels, radio, presse) font aussi la constatation de ce besoin d'explications concrètes ou scientifiques chez certaines personnes. Après peut-être que les médias sont aussi dans le biais de confirmation, mais je ne suis pas dans leur tête donc je ne sais pas.

A part ça, il m'est arrivé un truc ces deux derniers jours: au début je trouvais que 10 min de méditation c'était long, et maintenant, quand le petit carillon de mon téléphone sonne, je suis super surprise que ce soit déjà fini !
Ceux qui méditent depuis quelques temps, ça vous a fait aussi ?
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar dinococus » 21 Avr 2017, 10:47

Sérieux, tu crois au média reflet de la société :shock:

MĂ©diter en courant ?

Faudrait peut-être se mettre d'accord sur la définition physiologique du terme.
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1609
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Japhy » 21 Avr 2017, 10:50

dinococus a écrit:Sérieux, tu crois au média reflet de la société :shock:


Je te dirai ça dimanche soir !
Avatar de l’utilisateur
Japhy
Maître kikoureur
 
Messages: 4219
Inscrit le: 14 Avr 2009, 18:12

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Olivier73 » 21 Avr 2017, 13:51

MĂ©diter en courant ne me semble pas Ă©vident. En tout cas moi, je n'y arrive pas !
Coureur du dimanche
Avatar de l’utilisateur
Olivier73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 304
Inscrit le: 12 Avr 2010, 09:24

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Free Wheelin' Nat » 21 Avr 2017, 15:10

Il y a la méditation en marche ou "marche attentive" , un petit chapitre y est consacré dans le bouquin de Matthieu Ricard.
A mon avis, en courant ce doit ĂŞtre possible, en particuier si on y associe l'attention sur la respiration?
Une sorte de marche Afghane?
Nat (ex On-Off)

Rien n'est plus semblable Ă  l'identique que ce qui est pareil Ă  la mĂŞme chose (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Free Wheelin' Nat
Maître kikoureur
 
Messages: 2519
Inscrit le: 27 Juin 2009, 16:35

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Olivier73 » 21 Avr 2017, 15:46

Free Wheelin' Nat a écrit:Il y a la méditation en marche ou "marche attentive" , un petit chapitre y est consacré dans le bouquin de Matthieu Ricard.
A mon avis, en courant ce doit ĂŞtre possible, en particuier si on y associe l'attention sur la respiration?
Une sorte de marche Afghane?


En marchant, oui ça j'ai déjà fait.

En fait j'ai le sentiment que corps agité=mental agité. Et ça me semble logique.
Coureur du dimanche
Avatar de l’utilisateur
Olivier73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 304
Inscrit le: 12 Avr 2010, 09:24

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar dinococus » 21 Avr 2017, 17:39

Olivier73 a Ă©crit:MĂ©diter en courant ne me semble pas Ă©vident. En tout cas moi, je n'y arrive pas !


si
- c'est s'abstraire de son monde quotidien et des ses poubelles cognitives (ADSL j'ai pas les mots)
- "réduire" sa pensée au contrôle à sa respitation, son rythme, sa posture, le sol (quoique des fois, je devrais éviter).

Alors peut-être. mais est-ce ça ou ce que je tente de décrire est un état de concentration ?
dinococus
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1609
Inscrit le: 26 Mars 2013, 17:04
Localisation: Sud Est entre Verdon et Sainte Baume

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar CAPCAP » 22 Avr 2017, 15:49

Free Wheelin' Nat a Ă©crit:...Une sorte de marche Afghane?

Tient, je ne connaissais pas la "marche Afghane". Ça tombe pile, alors qu'un problème de ménisque va sans doute m'orienter vers beaucoup plus de marche.

Olivier73 a Ă©crit:MĂ©diter en courant ne me semble pas Ă©vident...

C'est pourquoi je suis intéressé par le livre d'Antoine Guillon, je compte l'acheter (et le faire dédicacer :wink: ) lors de l'Occitane.
"J'ai voulu mettre au service du légume tout mon savoir faire de la cuisine animale. J'ai voulu flamber un oignon, fumer une betterave, cuire un cellerie rave en croute de sel" Alain Passard
Avatar de l’utilisateur
CAPCAP
Kikoureur ki kour
 
Messages: 1674
Inscrit le: 19 Mars 2006, 17:33

Re: MĂ©diter en courant ?

Messagepar Olivier73 » 22 Avr 2017, 18:21

dinococus a Ă©crit:
Olivier73 a Ă©crit:MĂ©diter en courant ne me semble pas Ă©vident. En tout cas moi, je n'y arrive pas !


si
- c'est s'abstraire de son monde quotidien et des ses poubelles cognitives (ADSL j'ai pas les mots)
- "réduire" sa pensée au contrôle à sa respitation, son rythme, sa posture, le sol (quoique des fois, je devrais éviter).

Alors peut-être. mais est-ce ça ou ce que je tente de décrire est un état de concentration ?


oui pour moi c'est tout à fait ça... d'ailleurs il me semble que le mot "zen" peut se traduire par "concentration".
Coureur du dimanche
Avatar de l’utilisateur
Olivier73
Kikoureur ki trottine
 
Messages: 304
Inscrit le: 12 Avr 2010, 09:24

PrécédentSuivant Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : CommonCrawl [Bot] et 5 invité(s)

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.03 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !