Récit de la course : Trail du Salève - 38 km 2010, par maï74

L'auteur : maï74

La course : Trail du Salève - 38 km

Date : 9/5/2010

Lieu : Beaumont (Haute-Savoie)

Affichage : 813 vues

Distance : 38km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Le récit

La saison de trail est maintenant bien lancée, et me voici au départ du trail du Salève, auquel j'avais assisté en spectatrice l'an dernier.

Par chance, en cette semaine maussade, on a droit à une superbe éclaircie en ce dimanche matin, oserais-je dire qu'il fait presque beau !... Je croise Zorglub lors du petit échauffement de rigueur puis direction la banderole de départ.

A 9h05, le 38 km s'élance : la route monte tout de suite et il ne faudra pas trop compter sur du plat aujourd'hui ! Je pars peut-être un peu plus vite qu'à mon habitude, mais sans me mettre dans le rouge. Le large chemin en sous-bois se transforme en petit sentier où la marche rapide succède à la course.

J'aperçois Nico un lacet plus haut, je suis étonnée de le voir encore ! Bon rassurez-vous ça ne va pas durer vu qu'il me met 25' dans la vue à l'arrivée ! Avant d'arriver à la magnifique ferme de la Thuile, beaucoup de coureurs me doublent, pourtant je ne traine pas, mais je suis pas supersonique en montée !

Ca court à nouveau, je relance sans mal et redouble certains coureurs. Hop encore une petite grimpette dans un pré et nous voici sur les crêtes de cette montagne du Salève. Peu impressionnante au milieu de ses voisines au caractère plus alpin, cette montagne regorge pourtant de points de vue magnifiques et de sentiers techniques et raides. Pour l'heure, je profite en trottinant du Mont Blanc et des Aravis qui s'offrent à ma vue, sous un ciel qui reste clément : franchement, ça pourrait être pire !

Le parcours du 18 km se joint à nous pour quelques km, puis nouvelle séparation pour nous qui plongeons sur le flanc Est du Salève. Je suis bien dans la descente, tout en restant vigilente, ayant vrillé un peu la cheville une semaine avant.

Et d'un coup, boum, ça remonte ! Il va falloir rejoindre le ravito, remonter tout là-haut. Je reprends ma marche rapide et à nouveau me fait doubler. Je partage un bout de chemin avec fennec74 avec qui je fais connaissance : toujours sympa de discuter un moment plutôt que de faire sa route seule !

Sentant une baisse de régime arriver, je réduis l'allure pour prendre un gel. Rapidement le tonus revient et je reprends ma foulée dès que la pente se calme.

Voici l'unique ravito : je remplis ma poche et attrape de la banane et un verre de coca. C'est parti pour la descente ultra-glissante contre laquelle tous les bénévoles mettent en garde les coureurs : le sentier des "allumés", c'est prometteur ! En effet le terrain est super gras et les mains courantes sont les bienvenues pour sécuriser les trajectoires non maitrisées : je me félicite d'avoir mis mes mitaines...

Une descente d'échelle et nous retrouvons la route, j'avais imaginé pire comme descente, finalement elle passe pas mal. La suite est beaucoup moins casse-gueule et je peux relancer. Des spectatrices m'annoncent 2e, ce qui m'étonne mais je n'ai aucun repère, aucune fille en vue depuis le début, ni devant, ni derrière.

On se retrouve maintenant sur une portion roulante au pied du Salève, je cours à une bonne allure, sans forcer, l'entrainement porte ses fruits, ça fait toujours plaisir ! Mais ne nous emballons pas, me voici au pied de l'ascension de Grande Gorge : ouch ! Ca tire drôlement sur les mollets... Je m'accroche dans un petit groupe et maintiendrai le rythme sans coup de barre.

On débouche à nouveau sur la crête sous les encouragements... Je crois apercevoir un ravito et me réjouis de boire un verre de coca... mais fausse joie, il s'agit de promeneurs qui pique-niquent et qui n'ont pas du tout prévu de se faire taxer leur soda par une nana qui court avec un sac à dos ! Tant pis pour le coca, allez un ptit gel pour la partie roulante où je reprends quelques gars et voici la fameuse descente du funiculaire....

Le funiculaire n'existe malheureusement plus (comme beaucoup de trains de montagne qu'on a fait disparaitre au profit des routes... quel dommage...) par contre la descente, au début agréable, devient finalement très longue et assez cassante pour les genoux et le dos : gainage obligatoire pour préserver ses lombaires !

Fin de la longue descente et arrivée à Monnetier Mornex qu'il faut traverser : encore de la relance, et les jambes répondent toujours bien, quel plaisir !

Je connais bien la dernière descente, mais elle aussi glissante, je la dévale prudemment. Je traverse le chemin de fer, il ne reste plus que quelques centaines de mètres, je sais que la 2e place est acquise, c'est top !!!

Je franchis l'arrivée en 4h33, à 5' de la première et à la 44e place au scratch.

 

J'y retrouve Nico (11e en 4h08, bravo mon chéri !) et des copains, ainsi que Zorglub arrivé un peu avant.

Voilà, une belle 2e course en ce début de saison, épreuve exigeante et bien organisée, où je me suis sentie très bien dans l'ensemble, notamment sur les parties roulantes où j'ai relancé sans effort. De bon augure pour la suite, qui, après un bon travail de fractionné, devrait m'apporter davantage de bonnes sensations.

En attendant, cap sur le raid nature pour les 2 prochaines épreuves de mon calendrier ou comment varier les plaisirs !

(photos de l'organisation)

 

 

 

13 commentaires

Commentaire de millénium posté le 15-05-2010 à 08:05:00

Quel couple ! Bravo à vous deux . Et merci pour ce récit .

Commentaire de blob posté le 15-05-2010 à 08:59:00

Joli ! Comme quoi, un début de saison dans les Monts d'Or, ça vous affute une vertaco ! Et bravo au Nico également
Je sens qu'on va avoir quelques récits qui vont finir au podium ;-)

Commentaire de Tamiou posté le 15-05-2010 à 09:36:00

Bravo Maïlys, c'est un début de saison qui promet.

A +

Commentaire de Jerome_I posté le 15-05-2010 à 10:22:00

bravo pour ta course et ce podium... Les promeneurs auraient du vendre les verres de coca ils auraient fait fortune... Tient tient une idée de business à monter! ;-) Jérome

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-05-2010 à 12:22:00

Bravo à toi et à Nico ! C'est le monde à l'envers, dans vos pays au sud, il y a des nuages et le terrain est glissant alors que je m'apprête à partir pour un trail sur terrain très sec en haute Normandie sous le soleil.

A plus et bises

Thierry

Commentaire de le_kéké posté le 15-05-2010 à 18:46:00

Bravo Maïlis, ça démarre pas mal tout ça après une belle saison de ski de fond. Cool du raid maintenant, ça va chauffer !!!!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 15-05-2010 à 21:44:00

Super Maïlys ,tu démarre fort la saison trail !
bises à bientôt.

Commentaire de frankek posté le 16-05-2010 à 20:54:00

bravo et très belle perf. récupère bien pour la suite

Commentaire de tounik posté le 17-05-2010 à 13:16:00

Une bonne préparation dans les Monts d'Or avec pension chez les blobs ça vous affute pour le reste de la saison.

Commentaire de langevine posté le 19-05-2010 à 09:16:00

Fingers in the nose!!!
Et pourtant y a du boulot derrière, ça vient pas comme ça les podiums!
Bravo ma belle, une nouvelle jolie course de la Drevon's family et une nouvelle victoire à ajouter au palmarès!
Gros bisous!

PS: pas joli du tout d'avoir ne serait ce que l'idée de piquer du coca à des innocents!!

Commentaire de Land Kikour posté le 21-05-2010 à 22:31:00

ça parait si simple.... Félicitations.
A bientôt du coté de st Michel.
Olivier

Commentaire de Ben64 posté le 24-05-2010 à 18:09:00

Et voilà que tu fais 2nde... Allez, un tout petit effort et la plus haute marche sera pour toi. Je vois que tu retrouves toutes tes sensations de traileuse. En espérant que tu ne perdes pas celles de la mousse...
Je constaterai par moi-même en juillet ;-)

Commentaire de Zorglub74 posté le 30-05-2010 à 18:55:00

Tu n'as plu qu'à demander à ton homme de t'accompagner de bout en bout comme le couple Leservoisier avec qui j'ai fait une partie de chemin devant toi.
Encore bravo pour cette ballade un peu glissante.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !