Récit de la course : La Fuvelaine - 13 km 2011, par foxdiver

L'auteur : foxdiver

La course : La Fuvelaine - 13 km

Date : 2/1/2011

Lieu : Fuveau (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 854 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Le récit

PARCE QUE LES DESCENTES CA COMPTE AUSSI !!!

 

Salut les kikous,

 

Le réveillon est maintenant derrière nous, normalement Huîtres, Foie Gras et autres chocolats sont maintenant digérés, enfin normalement…

J’avais repéré la Fuvelaine depuis longtemps, car c’est une des courses auxquels je n’ai jamais participé ensuite parce que elle se décline sous deux formats

-         une course courte environ 6.5 km (surnommée par certains "course enfants")

-         une plus longue de 12.8 km

Elle permet donc de choisir tout à loisir la distance sur laquelle s’étalonner.

C’est donc le petit village provençal de FUVEAU perché sur sa colline qui va servir de lieu à nos « péripéties » dominicales.

 

J’avais préalablement porté mon choix sur la distance courte, en pleine préparation VMA elle me semblait parfaitement adaptée à mon état de forme actuel. En effet après la Corrida du Vieux Port du 26 Décembre, avec une semaine assez éprouvante de vitesse et un petit bobo à la voute plantaire, je pensais qu’il était inutile d’en rajouter avec une distance supérieure à 10 km. C’est donc dans cette optique que j’avais annoncé sur le forum ma participation au 6.5 km, mais que voulez vous on ne fait pas toujours ce que l’on prévoit.

En effet, Yannick (RUDYAN) jamais avare d’une moquerie , avait annoncé ma participation à la course courte comme celle d’une course enfant. Damned , à ces mots mon sang de compétiteur n’a fait qu’un tour, puisque c’est comme ça ce sera la course longue ou rien et surtout GAZZZZZ…..

 

Donc en ce dimanche matin froid et sec (un petit 3°C à Marseille) que je rejoins FUVEAU qui prend des airs de Sibérie Provençale avec un petit -1°C , des champs blanchis par le givre et un brouillard peu commun dans nos contrées. Brrr, heureusement que j’ai prévu collant long, double couche de tee-shirt rouge kikourou, gant et serre-tête en polaire.

 

A peine ai-je retiré mon dossard, que je retrouve les deux frangins marseillais Marcel et Roger (KEKE013 et ROGER_RUNNER) qui se sont alignés sur le 6.5 km, bientôt rejoint par Jérôme (MONTEVIDEO) et Yannick (RUDYAN), puis dans un second temps Jean Louis (LE SOLITAIRE) et Christophe (KKRIS), la grande équipe des kikous du 13 est presque reconstitué, ne manque plus que Richard – RIRI51 qui a préféré s’adonner au choix du trail en prévision de celui de la Sainte Victoire) et Marion (ALEITHEA que je retrouverai un peu plus tard) récente « membre » de la « confrérie-des-kikous-du-13 ».

 

C’est à peine réchauffés par quelques kilomètres de mise en jambe que nous rejoignons l’arche matérialisant la ligne de départ, beaucoup, beaucoup de monde sur les deux courses à première vue 450-500 personnes sur le départ commun des deux courses.

 

Et c’est parti, départ en montée, c’est cool pour moi qui ne veut pas partir comme une balle. Le Solitaire, aisément repérable par sa grande silhouette et son buff rouge, fidèle à ces habitudes a déjà pris la tête du peloton des kikous. Les deux premiers kilomètres sont parcourus en commun avec les kikous restants ( ?) à une allure assez élevée (14.5 km/h), le parcours est extrêmement vallonné (départ en montée puis descente ensuite succession de petites buttes et de petites descentes).

 

Km 3 : C’est en parcourant les rues de village que la course continue, nous grimpons littéralement vers l’Eglise, le point le plus haut de la course. Montée courte (100 m max) mais sévère (mon G305 m’affiche 18-20%), beaucoup de coureurs au départ un optimiste marchent.

Je suis proche de ROGER_RUNNER et de RUDYAN qui profite d’une descente pour me dépasser.

 

Km 4 : Au terme d’un long faux plat (très) montant, les deux parcours se sépare, j’en suis encore à me demander où le parcours sur chemin va commencer. Ma foi pour l’instant au gré du parcours, je maintiens une vitesse moyenne de 13.8 km/h, ce qui constitue, je pense une « performance » tout à fait en adéquation avec ma force du moment.

 

Km 5 : Superbe vue sur la chaine de la Sainte Victoire qui est maintenant illuminé par un soleil d’hiver…Le parcours vallonné rend difficile le maintien de la même vitesse moyenne.

 

Km 6 : Ca y est, la partie goudronnée s’achève et c’est maintenant un régal de boue, pierre, racines affleurantes (heureusement bien matérialisées par de la peinture orange fluo), un vrai parcours de cross, très exigeant car ne permettant la récupération. Paradoxalement par rapport à mes expériences précédentes, je suis très à l’aise dans les parties planes et les montées, mais concernant les descentes, je me donne l’impression d’un pingouin équilibriste…

 

Km 7 : Une descente vertigineuse, un véritable mur boueux à souhait se présente devant nous ou plutôt à nos pieds. Tout ce que j’aime, me voila obligé de marcher. C’est à ce moment que choisi MONTEVIDEO suivi d’une féminine pour me doubler. Non mais en voila des façons, je ne me laisserai pas poutrer de cette façon sans me battre. En un coup de rein me revoilà « en tête du peloton-des-kikous-du-13-de-la Fuvelaine ».

 

Km 8 : Nous avons quitté la partie « sentier » pour nous retrouver sur mon terrain de prédilection, du goudron, du macadam, enfin un truc stable quoi…j’en profite pour rattraper mon retard perdu sur bon nombre de concurrents sans doute plus rompu à l’exercice de la course en pleine nature.

 

Km 9 : Toujours une belle descente macadamisée, nous rejoignons la partie commune avec le parcours court (la fameuse course « enfants »)…mais les meilleures choses ont une fin.

 

Km 10 : Au sommet d’une petite butte, un bénévole nous annonce « 1.5 km de faux plat montant et après ça descend », mais visiblement nous n’avons pas lui et moi, la même définition de faux plat montant. En effet pour la plus grande partie c’est un faux plat montant mais entrecoupé de plusieurs coups de culs très éprouvants.

 

Km 11 : Nouvelle redescente boueuse à souhait , ça y est je suis planté, toujours anxieux d’une chute et ayant une confiance très relative dans mes appuis, je marche presque. Heureusement que cette dernière partie n’est que très courte.

 

Km 12 : Nous retrouvons le macadam, j’en profite pour relancer une dernière fois et pouvoir terminer en tête le très officiel « CHAMPIONNAT-DU-MONDE-DES-KIKOUS-DU-13-DE-LA-FUVELAINE ». Mais profitant d’une dernière et courte partie sur sentier, MONTEVIDEO bien planqué derrière moi, profite de mon ralentissement pour me passer (ah le fourbe). Damned (bis),  je ne vais me laisser doubler de cette façon à 200 mètres de l’arrivée. Coup de rein, mais voila un coureur du dimanche sans dossard (même participant à une des courses) me bloque, une envie de meurtre me monte aux narines (Que voulez vous malgré mon grand âge je reste compétiteur), mais bon je réfrène mes élans homicides. J’accélère à fonds pour terminer à 3 secondes de MONTEVIDEO…Argghh, 200 mètres supplémentaires sur le goudron auraient suffi.  

 

Bilan final les kikous font un tir groupé 68° / 70° / 73° et tous dans la même minute entre 58’ et 59’, on aurait voulu le faire exprès que nous n’aurions pas pu.

 

C’est donc bien grotté par la boue (ce qui me vaudra quelques remarques moqueuses) que je rejoins les autres kikous pour échanger nos impressions sur cette course.

 

Belle course, parcours exigeant agrémenté de quelques parties bien casses gueules euh techniques (à tout cas à mon gout)  à faire et à refaire. Enfin la prochaine fois les organisateurs devront couper la clim’ parce que -1°C c’est un peu frisquet non ?

7 commentaires

Commentaire de kkris posté le 02-01-2011 à 19:54:00

merci Bruno pour ce récit d'une belle course.beau tir groupé !

Commentaire de Aleitheia posté le 02-01-2011 à 19:55:00

Super le compte-rendu Bruno, bravo!!

Commentaire de RogerRunner13 posté le 02-01-2011 à 20:24:00

Merci Bruno pour ce récit trè sympa,à quand la revanche ?????

Commentaire de montevideo posté le 02-01-2011 à 20:52:00

A une prochaine fois Bruno pour une revanche méritée.

J'ai remarqué comme toi la vue magnifique sur la Sainte Victoire illuminée de soleil : décidément une belle course.

Commentaire de Rudyan posté le 03-01-2011 à 01:50:00

Bravo Bruno! Une course très agréable en effet! Rdv à la Galinette!

Commentaire de FAB72 posté le 03-01-2011 à 19:44:00

Bravo Bruno pour ta course pour ce recit à bientot

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-01-2011 à 19:27:00

Grotte alors ! Plonge renard !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !