Récit de la course : Trail de Noël 2005, par akunamatata

L'auteur : akunamatata

La course : Trail de Noël

Date : 11/12/2005

Lieu : Ollioules (Var)

Affichage : 2119 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

24 autres récits :

trail noel 2005

Hello les Kikoureuses et kikoureurs,

C'est avec un peu d'inquietude melee d'excitation que je me rends a Ollioules ce dimanche matin. En effet, cela fait six bon mois que je suis "off" au niveau competition. Une mauvaise manip de mon osteopathe (habituellement bon) me declenche une cruralgie (hernie discale compressant le nerf crurale). On va voir si ca va tenir sur ce trail de 22.8 km et 1437m D+. J'esperai retrouver un autre kikoureur Christianboronad du club Massilia, mais peine perdue il y a un monde fou sur la place de la mairie.



Le succes annee apres annee de cette epreuve ne se dement pas. Je voudrai m'inscrire en tant qu'individuel bien qu'accompagne de Jacq (elle a fait le parcours en marchant, preferant s'economiser apres sa recente diagonale des fous). Pas de chance pour les individuels, les inscriptions sont "full" (mais il restait qq places pour les equipes), l'organisation limite les places a 900 participants:les boules! Quelques dossards individuel seront donnes vers 9h (rappel: depart 9h30). Je suis vert, mais il me reste un atout a degainer. L'an dernier, j'avais envoye a Francoise (l'organisatrice) une copie CDrom de mes photos, elle m'avait gentiment repondu qu'elle m'offrait a moi et Jacq des dossards gratuits. Et miracle! Francoise m'obtient un dossard invite. Trop cool, ca sert finalement de prendre des photos.

C'est pas tout, mais il y a une course qui se prepare ici! Malgre un beau soleil, le froid est vif et les trailers n'en peuvent plus d'attendre. Francoise a beau dire de degager la route pour laisser les voitures passer: cause perdue, les coureurs ont le couteau entre les dents et c'est a peine si ils ecoutent le briefing (pas malin ca!)Il y a bien un coureur representant l'ADOT var (association de transplantation d'organes et de tissus http://www.france-adot.org/adot/adot_departementale_83_var.html) qui essaye de rallier a sa cause une horde prete a en decoudre. Ouais pas trop concerne par l'affaire les gaillards (dommage, dommage).
Cette annee le depart de la mairie, au milieu des sapins et marche de noel,se revele tres tactique. En effet le goulet d'etranglement n'est pas tres loin (a peu pres 1000m, c'est le debut du sentier sur les hauteurs d'Ollioules), alors se placer au depart est important pour les excites du chrono. Je m'insere tant bien que mal dans le premier tiers du paquet et c'est parti...tres vite.

Nous faisons 150m et on entame la montee du village (15-20% quand meme), les 200 premiers metres tout le monde court.


"Jesus Christ et la caravane de trailer passe"


Apres chacun doit faire un choix:1) soit on se crame tout de suite mais on est devant (on recupere et retarde tout le monde dans le sentier: c'est une strategie), 2) soit on marche. Eh bien moi je marche.... pour prendre des photos. Je pense qu'il y en a beaucoup qui ont explose par la suite a cause de cette course tactique de positionnement.



Je n'ai pas mal au dos, et ca augure bien de la suite car le paysage est toujours aussi magnifique sous ce soleil radieux!



En haut du mont Caume, les trailers ont le sourire.





Apres ca se complique un peu car la seconde partie du trace se revele tres tres technique, les debutants ne sont pas a la fete. Un peu apres le second ravitaillement, l'organisation nous a bichonne une surprise: "la conduite de gaz". 25% sur 300m,



il faut poser le cerveau sur le cote et monter. Les poids coq ont du se regaler (une feminine "ultralight" a foutu la patee a beaucoup de masculin dont moi d'ailleurs) mais les plus lourds devaient faire preuve de dexterite dans cette passe difficile. D'ailleurs j'ai arrete in extremis un caillou de 5-6 kilos d'un concurrent plus haut qui commencait a devaler la pente. On pourrait penser que cette cote monstrueuse etait le point d'orgue, que nenni, la descente suivante etait aussi tres chaude. Paradoxalement, j'en ai vraiment plus ch.. lors de cette descente. Ouf, plus qu'une montee et ce sera la descente. Mais cela reste tres technique tout de meme.




aaaah miam miam! apres l'effort....


Au final, c'est tout bon, pas mal au dos, meteo trop belle, j'ai mitraille avec mon olympus, temps final acceptable: 3h03 (le 1er en 2h07!)



Akunamatata

1 commentaire

Commentaire de christianboronad posté le 14-12-2005 à 23:35:00

Un trail pur et dur ! Belle perf quand même de faire des (bonnes) photos dans ces conditions...
Bravo,
Christian.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !