Récit de la course : Trail d'Ecouves et du Pays d'Alençon - 33 km 2011, par JLW

L'auteur : JLW

La course : Trail d'Ecouves et du Pays d'Alençon - 33 km

Date : 5/6/2011

Lieu : Radon (Orne)

Affichage : 862 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail d'Ecouves et du Pays d'Alençon - 35 km

Trail du Massif d'Ecouves 2011

Radon  - 5 Juin 2011

 

 

Le trail de la forêt d'Ecouves, depuis que j'en ai entendu parler ...  par le Lutin, le Mustang, il fallait que j'y aille un jour ... !  Il le fallait !

 

 

 

 

D'autant plus que les épreuves proposées, des randos à l'ultra de 61 km en passant par des distances « raisonnables » de 16 et 35 km et un côté festif qui correspond tout à fait aux critères de mon club pour sa sortie annuelle.

 

Cette année 2011 fut donc la bonne année pour notre club d'entreprise de se rendre en Ecouvie. Mais qui connaît l'Ecouvie ? La Foret d'Ecouves ? Alencon ? Radon ? ...

 

C'est bien le « petit » problème de ce trail qui mériterait d'être connu en France, en Navarre et dans le monde entier. Une organisation impeccable,  une convivialité qui fait le bonheur des participants, une joie de vivre et de courir qui ne laisse pas insensible et un accueil au TOP.

Nous étions 26 de mon club et tout le monde a apprécié l'accueil du Mustang, du Lutin et des organisateurs. Que du bonheur !

 

Je ne vais pas m'étendre (ben qu'il le faudrait) sur l'accueil dans sa demeure de Philippe pour un AAB digne des plus grands rendez-vous kikouriens (je rappelle que nous étions 26 ...) et qui nous a permis une prépa ad hoc avant les épreuves du lendemain.

 

Dans la suite logique, la « Pasta-Party » nous a entrainé dans une ambiance festive et débridée avant un « dodo » bien mérité tout à côté de l'aire de départ et d'arrivée des épreuves.

 

Dimanche 5 Juin : 8h30

Jérôme, seul courageux de notre groupe à s'élancer sur le 61 km. Sa dernière participation

A la SaintéLyon « historique « de 2010 à mes côtés  m'aurait bien incité à l'accompagner, mais mon mois de mai  fut un peu trop rempli pour pouvoir sérieusement me préparer et l'accompagner.

 

(Jerôme en lunettes noires)

 

Dimanche 5 Juin 10h15 :

Je me range donc sagement au départ du 35km accompagné de 10 autres coureurs de mon club. Le départ est très très sympa avec un tour de piste (je note, je note les bonnes idées pour le Sanglier !) accompagné du speaker, de la musique, des nombreux supporters avant d'aborder les « singles tracks », chemins, sentiers de la célèbre forêt d'Ecouves.

 

 

 

Je n'ai pas d'objectif bien précis en tête, j'ai juste relevé que le Lutin avait réalise 3h48 il y a 2 ans ... Cela fait un petit repère !

 

Pierre (un « jeune ») s'accroche à mes baskets et décide ne pas me dépasser bien que sa VMA me dépasse allègrement. Je lui prodigue quelques petits conseils avant qu'il ne s'envole avec Patrick qui me semble plus véloce que moi en ce jour.


 

Je gère mes sensations au feeling, ayant l'impression de bien courir, de bien gérer, mon cardio à l'affut pour ne pas s'emballer en ce début de trail qui fait quand même, ne l'oublions pas, 35 km soit l'équivalent d'un petit marathon avec le  dénivelé associé (près de 1000m).

 

Je ne reverrai Patrick et Pierre qu'à l'arrivée bien que je pensais les retrouver en cours de route. Bravo à eux. Entre temps j'apprécie les sentiers tortueux, les passages légèrement boueux, la forêt d'Ecouves mystérieuse avec ses ombres, ses arbres (original ça dans une forêt !) ses bénévoles tout du long à chaque passage sécurisé.

En ce début de parcours un coureur m'aborde « tiens un « kikourou » ? ben oui, t'es qui toi ? patcap21 ... ah oui je me rappelle de toi ... Pourquoi tu es là ? Ben un peu à cause du Lutin d'Ecouves pardi.

 

Nous cheminerons ensemble une grande partie de ce trail. Au 1er ravito  « patcap » s'arrête brièvement alors que moi je prends un peu de temps pour me ravitailler, remplir ma gourde et repartir en marchant pour digérer des tucs succulents. Ce ravitaillement, dans l'enceinte d'un château (il me semble) est superbe. La châtelaine s'est même déplacée pour nous encourager.

A la sortie de cet arrêt je dépasse un traileur marchant, je l'encourage en lui lançant « allez il ne reste que 18 bornes ... ! »  « Ben pas tout à fait », me répond-il, il m'en reste plus du double ... Vous l'avez deviné, il courait sur le 61km.

 

Je suis bien à ce moment là. Le pente est douce, je trottine et je rattrape des coureurs marchant. En fait le groupe que je rejoins va rester solidaire pratiquement jusqu'au dernier ravitaillement, Patcap en fait parti. Mes sensations sont correctes sans plus. Je surveille mon hydratation (mon point faible pour ceux qui ne le sauraient pas encore) et bois rigoureusement toutes les 10mn 3 à 4 gorgées de « caloreen ». Je suis équipé d'un bidon de 750ml rempli juste ce qu'il faut pour relier les différents ravitaillements. Je suis arrivé à boire environ 400ml/heure ce qui est certes un peu insuffisant mais constitue une bonne performance pour moi.

Des hélicos passent près de nous, un reste de G20 à ce qu'il parait ! J'engage la conversation avec celui qui finira la course avec moi. A ce moment là je le trouve plus véloce et facile que moi, mais finalement nous allons nous entrainer l'un et l'autre et j'apprendrai qu'il est une sorte de miraculé de la course après une chute qui a failli le rendre tétraplégique. Nous philosophons sur notre chance de courir, notre bonheur d'être là malgré la fatigue qui s'accumule et notre envie d'en finir maintenant au plus vite. Nous rattraperons 2/3 coureurs qui ne nous suivrons pas et lorsqu'un bénévole nous annonce l'arrivée à 2km nos ailes se déploient et notre rythme s'emballe.

Je lui lance à ce moment là un opportun « on finit ensemble ? » Il me répond par la positive  (il est V1, je suis V2 donc pas trop de concurrence ...) et bien m'en a pris car je sens qu'au finish je n'étais pas à la hauteur.  Nous finissons main dans la main, avec un inconnu finalement, et c'est ce que j'apprécie particulièrement dans les trails, une convivialité avec des personnes qui partagent une même passion. Trouve-t'on la même chose dans d'autres sports ? Probablement, mais pas tous.

Notre photo d'arrivée sera  immortalisée (n'ayons pas peur des mots) dans « l'Orne Hebdo ».

 

L'après course restera dans le même ton que toute la journée. Une animation du village qui distraie agréablement,  le temps que tous les coureurs de notre groupe finissent ? L'apothéose sera l'arrivée de Jérôme qui termine son 61 bornes en moins de 8heures. Chapeau, je ne crois pas que j'en aurai fait autant ... enfin je veux dire aussi bien !

 

Un petit regret d'être parti avant la remise des coupes aux clubs les plus représentés. Heureusement que la voiture de William n'était pas encore partie et qu'il a pu dignement nous représenter et ... ramener la très belle coupe et tous les petits cadeaux associés. Vraiment un bien beau week end et une organisation hors pair.

Encore merci à tous les organisateurs, bénévoles et ... au  Mustang et le Lutin !

                                                                                   Jean-Luc

 

PS: mon temps à l'arrivée ... ? Ben comme le Lutin il ya 2 ans ... Quasiment à la seconde près.

PS': j'ai piqué quelques photos au Mustang, au Lutin, et à normandiecourseapied.com. Merci pour cette couverture médiatique !

Je pense que personne n'a été oublié.

6 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-06-2011 à 19:06:00

Copieur ! Le même temps que le Lutin !

Ben maintenant, t'as plus qu'à revenir pour Alençon-Médavy, notre course la plus populaire (3000 coureurs).

Merci pour ta venue et salue ton club de notre part.

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 12-06-2011 à 21:29:00

Beau CR JLW!
Tu mets superbement en avant les valeurs du trail, et cette épreuve qui me ferait bien de l'oeil si je n'étais pas si loin.
Bravo à toi!

Commentaire de jepipote posté le 13-06-2011 à 09:39:00

tu as finis de me convaincre jean luc, je crois bien savoir ou je serai le premier WE de juin l'année prochaine.

Commentaire de Mustang posté le 13-06-2011 à 19:17:00

Très heureux que ce week-end fut une vraie fête!! C'est cela aussi le trail!! Bravo pour ta perf!!

Alors, nous aussi, il faudra que nous allions tâter du sanglier!!!

Commentaire de eric41 posté le 14-06-2011 à 16:32:00

Merci Jean-Luc pour ce CR.Cela me rappelle les très bons souvenirs de 2010.
Eric

Commentaire de patcap21 posté le 18-06-2011 à 20:10:00

Merci pour ton Cr et ravi d'avoir partagé un bon bout de chemin en ta compagnie.
@++
Pat

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !