Récit de la course : Off - 6 heures de Moi-Même 2004, par rodio

L'auteur : rodio

La course : Off - 6 heures de Moi-Même

Date : 1/4/2004

Lieu : Maurecourt (Yvelines)

Affichage : 1828 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit

Les 6 heures de moi-même ont eu lieu et j'en suis le témoin privilégié puisque j'y étais. Seul certes, mais j'y étais, ou j'y fus et même s'il n'y avait que moi comme témoin, je vous demande de me croire. Qu'allais-je faire dans cette galère, seul avec moi-même, sans but particulier que celui de savoir ce que j'allais y réussir enfin...

Y resplendis-je, y luis-je ?

Selon moi, personnage que je suis assez enclin à croire, j'y brillai d'un éclat franchement quelconque et ma perf ne restera pas dans les annales du sport et c'est tant mieux. J'étais parti pour me battre moi-même et j'ai réussi, j'ai même fini repassé. Dans un temps aussi incertain que non-chronométré, je franchis une ligne imaginaire figurant la ligne d'arrivée, après avoir suivi la ligne bleue des Vosges mais sans conviction.

Que dire sur mes sensations, mon vécu, mes états d'âmes ? Rien qui méritât un quelconque compte-rendu, dès lors que compte est de trop. Qui plus est, étaler ce genre de récit serait de ma part mal senti.

L'indifférence totale du public, le podium inexistant, l'absence de miss Ultrafondue et de sa dauphine ultrafondante, ne m'ont pas déstabilisé outre mesure. J'ai remplacé par deux bonnes Bud, une fois arrivé à la maison, et je me suis mis une vidéo reposante (l'Ile nue, c'est un film muet, en noir et blanc où il ne se passe rien ou presque, et qui résume assez bien la vie).

Que dire de ces 6 heures de moi-même, je veux dire que dire de plus ? Faites-les, tentez le coup, passez outre les "qu'en dira-t-on" pour vous concentrer sur le marathon. N'oubliez pas de prévenir miss ultrafondue et sa dauphine ultrafondante. C'est bête, et on y pense pas, mais pour une course comme ça, faut un but ou un lot et quand y en a deux même petits, bah c'est mieux !!!

Enfin n'oubliez pas la webcam, des fois qu'avec Fondante et Fondue ...

1 commentaire

Commentaire de GAD94 posté le 25-04-2009 à 16:00:00

Y a du style, un rien san-antonionesque, et assez
proche finalement de mon ami CHTIGRINCHEUX. Rafraichissant l'auto-dérision, valeur commune très
souvent partagée par le kikou vulgaris

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !