Récit de la course : Festitrail - 24 km 2011, par blob

L'auteur : blob

La course : Festitrail - 24 km

Date : 3/12/2011

Lieu : Autrans (Isère)

Affichage : 586 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Le récit

Cette année, petite infidélité à la Saintélyon. Après l’édition polaire de 2010, je me dis que quitte à courir sur la neige, autant le faire en montagne. Ça sera donc le festitrail d’Autrans pour 2011.

Par contre, côté neige, je repasserai. J’attends la dernière minute pour poser mon inscription, pour savoir si je tente le 12 kms ou le 24 kms. Pas trop tenté par le 24 si c’est avec de la neige jusqu’aux genoux…Mais comme finalement, ça s’annonce plutôt sec, je signe pour le grand parcours.

La course se déroulant le samedi matin, on débarque en famille le vendredi soir. Au passage, je recommande l’hôtel où nous logeons, le Tapia, pour sa déco et l’accueil chaleureux de sa propriétaire.

 

Samedi matin, petit déj à 7h30, je file ensuite récupérer nos dossards (Cathy fera le 12 kms) et on se prépare. Dilemme pour la tenue, la matinée est fraiche. Je pars en collant long, t-shirt ML et gilet sans manche, porte gourde, et le buff sur le crane. Ca devrait aller.

Le départ se situe à 100m de l’hôtel. On va assister au départ de la course des scolaires à 10h, l’occasion de retrouver  Langevine, Tounik, Pio, Sanggi, et Maï74 qui encourage ses fils.

 

10h30, départ des courses, puisque les 12 et 24 kms partent en même temps et empruntent des portions communes.

On démarre par un tour de chauffe dans le village, précédés de Dawa Sherpa, parrain de la course, puis le vrai départ est donné. Je trouvais que ça allait déjà à une bonne allure, mais ça accélère.

Direction donc les tremplins de saut à ski. La montée est en trois parties. Je coure la première, puis je passe à la marche pour les suivantes, comme la majorité de mes voisins d’ailleurs. Une fois là-haut, on emprunte un chemin en crête dans la forêt avant de dévaler la première descente. J’en profite pour ramasser une gourde sur le chemin que je remets aux bénévoles en bas de la pente.

Un chemin bien plat nous ramène vers le village qu’on traverse une nouvelle fois de part en part. On passe près du foyer nordique, avant d’attaquer la montée vers le plateau de Gève. On est rapidement dans un chemin en goulet qui grimpe sec, et tout le monde marche à nouveau. Une fois passée cette grimpette sèche, le type de parcours sera assez semblable : en sous-bois, avec des bosses courtes. à un moment, les 12 kms plongent dans une descente à droite, les 24 kms prennent à gauche, on est déjà moins nombreux.

Premier constat : je suis plutôt bien dans les montées, et je passe en courant alors que mes voisins passent à la marche

Second constat : je suis nul en descente, car même sur un faux plat descendant, tout le monde me double allègrement, et je n’arrive pas à mettre de la vitesse. Conséquence de mon repos forcé suite à l’entorse ? En tout cas, un point à travailler sérieusement.

Ces 2 constats font que je me retrouve à faire le yoyo en permanence avec les mêmes coureurs. J’arrive quand même à me mettre dans le rythme d’un coureur pendant une dizaine de minutes, le temps de papoter (course à pied, bien sûr) avant de le laisser filer dans une descente.

 

Je vois bien maintenant qu’on se rapproche de l’arrivée, même si le chemin ne descend pas directement au village, mais passe en balcon au dessus. Un panneau indique l’arrivée dans 3 kms et ma montre me donne 3h16 de course. Je calcule qu’en donnant bien, je pourrai passer sous les 3h30, et je décide de tenter le coup. Je pars « comme un bourrin », j’ai le souffle comme une loco, mais je rattrape et double du monde et j’arrive à maintenir l’allure sur les 2 à 3 montées avant la ligne d’arrivée

2h27, et voilà, c’est franchi. Je retrouve Cathy et les potes derrière la ligne, avant d’aller partager la raviole party et m’abandonner aux mains expertes des hostéo.

 

Bilan : une belle course, dans un environnement (le Vercors) toujours aussi plaisant, et une organisation sans faille. A refaire, mais sous la neige la prochaine fois.

Pour la suite du week-end, le festival des films, la soirée concert dans un bar, etc…, tout cela n’ayant plus grand-chose à voir avec la course à pied, je vous épargne les détails

13 commentaires

Commentaire de tounik posté le 08-12-2011 à 09:11:57

Pour la soirée, il me semble que tu as fais podium. Belle présence à la buvette et sur la piste de danse dès que le DJ à décidé de nous faire plaisir en envoyant un peu de disco ....

Ne change rien à ton entrainement sur ce point là.

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 13:47:55

Ahhhh, le DJ avec son béret et ses bretelles... J'ai du négocier sec pour l'avoir mon morceau Disco

Commentaire de totoro posté le 08-12-2011 à 10:56:09

Voilà une saison qui se termine sur un bon point :-)

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 13:51:00

et qui va permettre de mieux rebondir sur la saison 2012 ! On devrait se croiser sur des course lyonnaises, je pense

Commentaire de Mamanpat posté le 08-12-2011 à 16:24:24

C'est pas pour la neige que t'as zappé la STL, c'est juste pour faire la fête avec les potes !
Mais qui t'en voudra...
Merci pour le coup de tel le samedi soir, j'aurai bien trinqué avec vous moi !

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 13:49:39

Tu t'es fait plaisir également apparemment sur la Sainté.
à +

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 08-12-2011 à 18:48:08

Merci pour le récit , je cherchais la motiv pour en faire un , mais la , rien a rajouter(sauf que le village aprés le plat je crois que c'etait Meaudre).Pour ce qui est de la neige , c'est vrai que c'etait leger par rapport aux autres années mais on est passé pas loin , y'avait une boucle de 800m tracée a Geve.
Mais tu peux revenir faire le parcours cette semaine , il a neigé

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 13:52:25

je suis monté à Gève le lendemain. Ben la boucle de 800m au milieu du plateau, ça faisait pas envie.
Content de savoir que c'est arrangé depuis.
à +

Commentaire de tidgi posté le 09-12-2011 à 11:55:23

Tu as eu raison de ne pas venir cette année sur la STL.
Que de neige ! Cà glissait, çà tombait (un peu), c'était humide, c'était marron...

A bientôt dans les MdO ?

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 13:53:35

à très bientôt même, dès que ta cheville sera soignée, on se programme une sortie !

Commentaire de Drill38 posté le 16-12-2011 à 11:15:19

Dis moi blob, on aurait pas fait la course ensemble par hasard ?! J'ai fais pas mal de yoyo aussi et je suis arrivée en 2h27 !!! héhé :)

Commentaire de blob posté le 16-12-2011 à 11:31:16

je pense même qu'on a passé la ligne main dans la main, non ?
à +

Commentaire de Drill38 posté le 16-12-2011 à 11:56:06

Très certainement :) trop trop cool !!! Merci encore pour tes encouragements et soutient. ++

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !