Récit de la course : 48 heures d'Antibes 2012, par gdraid JC

L'auteur : gdraid JC

La course : 48 heures d'Antibes

Date : 7/6/2012

Lieu : Antibes (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1014 vues

Distance : 100km

Matos : - mon coeur de lapin en bandoulière
- mes pieds plein d'ampoules si lumineuses la nuit
- ma tête vide , à l'écoute de mon petit poix, qui fait tic, qui fait toc à chacun de mes pas
- ma carcasse alourdie par le poids des années
- mes poumons essoufflés derrière un Lapinou
- une putain d'envie, de prendre mes jambes à mon cou

Objectif : Battre un record

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

mon 48h00 à Antibes en Solitaire loin derrière le Lapinou !

mon 48h00 à Antibes en Solitaire loin derrière le Lapinou !

 Je vais enfin vous raconter ma dernière histoire extraordinaire, d'un LAPINOU à grandes oreilles, sur le 48h00 d' Antibes,  aux pattes arrière si rapides, que je n'ai jamais, pu la rattraper !





J'ai pourtant tout essayé, mais j'allais clopin clopant,

et me suis mis à chanter  sur l'air du lapin a tué un chasseur,

de Chantal Goya...


Dans le Four Carré d'Antibes,
Ce 7 juin est arrivée
Une chose que personne
N'aurait pu imaginer
Au circuit d' 48 heures
Où vont à belle saison
Tous les coureurs, marcheurs du monde
C'est une révolution, car,



Oui, je dis bien coureurs du monde, il y avait  26 nations !



Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
C'était un lapin qui
Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
N'avait pas d' zizi



Ils crièrent à l'injustice
Ils crièrent à l'assassin
Comme si c'était justice
Quand ils tuaient le lapin
Et puis devant le Solitaire
Venue de tous les fourrés
Abandonnant la bataille
Les coureurs se sont sauvés, car,



certains coureurs à l'air bizarre, voir même plutôt patibulaire ...


Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
C'était un lapin qui
Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
N'avait pas d' zizi 


Le voilà le Lapinou avec ses longues oreilles, son sourire, et ses Trocs Monsieur !


Bien sûr ce n'est qu'une histoire
Inventée pour la chanson
Mais chantons-leur cette histoire
Quand les coureurs reviendront
Et s'ils se mettent en colère
Appuyez sur leurs zizis
Tout ce qu'il ne pourrons plus faire,
C'est de ne plus faire pipi



C'est donc lui le Solitaire, celui qui montre du doigt ... c'est pas bien ça !

Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
C'était un lapin qui
Ce matin un lapin
A tué un coureur
C'était un lapin qui
N'avait pas d' zizi



Finalement même sans oreilles, la belle Lapinou mérite,

un beau coureur solitaire, pour la tenir par le cou !



Et maintenant tous en coeur :


Ce matin un lapin, a tué un chasseur ...


Hé hé ...                                                                                                    

Tu vois mon Lapinou,

JC toujours chiche, pour rire en chanson !

hi hi hi ! ! !

 

2 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 25-06-2012 à 08:02:25

MDR tu l'as fait hihi j adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Commentaire de CROCS-MAN posté le 25-06-2012 à 08:30:34

Quel hommage, quel honneur :D merci Jc

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !