Récit de la course : Laïssa Couré 2012, par Japhy

L'auteur : Japhy

La course : Laïssa Couré

Date : 30/9/2012

Lieu : Peille (Alpes-Maritimes)

Affichage : 642 vues

Distance : 26km

Objectif : Balade

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Trail Laïssa Couré

Après une grosse coupure d’un mois après ma CCC quelque peu tronquée, j’ai recommencé à courir jeudi dernier, 10km, sur le plat.

Mais j’avais depuis le printemps envie de ce nouveau petit trail entre les villages de Peille et Peillon, et le Baudon, la grosse montagne raide du coin. J’avais aussi ces jours-ci, un énorme besoin de me défouler pour éviter de péter un câble.

 

Peille est un très beau village de l’arrière pays niçois, et Peillon est son voisin, en tout petit nid d’aigle.  C’est la vallée du Paillon, très différente de ses voisines puisqu’elle a toujours eu une vocation industrielle et ouvrière. Elle est donc un peu défigurée par quelques carrières et silos dans les profondeurs, mais dès qu’on s’élève, tout devient magnifique, et les habitants y sont plutôt sympas !

 

Le trail de Peille , dont c’est la première édition, s’appelle le Laïssa Couré. Je suppose que ça veut dire « Laisse courir » ( ?).

Il y a deux distances, 6km découverte et 25 km avec 1436 m de D+. Le parcours long s’est doté d’une spécificité marrante : on part contre la montre, à 15 secondes d’intervalle. Comme on est toujours très bien organisé, et qu’on a super bien dormi vu qu’il repleut dans la maison, on arrive dix minutes avant le départ, et on a juste le temps de s’inscrire. On part donc les derniers.

 

A vrai dire, nous sommes très peu nombreux, une cinquantaine, dont seulement 4 filles. Il y a quand même du niveau chez les garçons, dont Guillaume Besnard, ou Gilles Frediani, qui raflent  souvent tout ici, et également un des Camus brothers, Sylvain, qui devait à l’origine courir en duo avec son frérot Sébastien. Mais celui-ci n’est peut-être pas encore reposé de sa 4ème place à la CCC puisqu’absent.

Une partie du parcours est commune avec le trail de Gorbio (42 km), qui a lieu 15 jours plus tard (eh oui, vous me voyez venir…). Mais ce n’est pas grave, au contraire. Cela va servir de reconnaissance ou plutôt de rappel, et c’est tellement beau que ça ne me gêne pas. L’ascension et ensuite la redescente très technique et glissante du Baudon, qui culmine à 1264m est clairement le gros morceau du gâteau (certains dans la montée l’ont appelé le gros grumeau mais c’est méchant). Mais ça vaut le coup, car là-haut, on trouve le chevrier comme d’habitude, et surtout une vue extraordinaire portant de l’Italie au Var.

 

 

 

A vrai dire aujourd’hui on ne voit même pas la queue d’une olive, on monte dans la brume et arrivé en haut, il y a juste un gros brouillard en contrebas !

Tant pis. Je ne perds pas de temps à prendre une photo à la Hamilton et préfère bondir dans la descente pour assurer un chrono de malade comme d’habitude. A ce moment, je range méthodiquement dans un recoin de ma mémoire, dans le tiroir des grosses hontes, la terrible photo de moi descendant le Baudon sur les fesses lors du trail de Gorbio. Cette fois je te mate ces rochers comme s’ils étaient de petits graviers et j’arrive à faire au moins 500m en 5 minutes. Mon record !

 

Je retrouve la place du village et la traverse en trombe sous les hourra des spectateurs, tandis que le speaker doit se rappeler que le dimanche est le jour de la spiritualité et annonce que la première féminine (c’est moi) est aussi la seule, et par conséquent je suis la dernière (c’est aussi moi, chic, double vedettariat). Les filles que j'ai doublées sont donc en formule duo. Tout porte à croire qu’elles attendent leurs maris qui lambinent, je décide donc de profiter honteusement de la situation, je bois un coup à leur santé et je repars.

 

La deuxième boucle de dénivellation plus modeste mais néanmoins bien casse-pattes, nous conduit à Peillon, ze most beautiful village on earth (je dis ça à chaque fois que je vais à la campagne, ouais je sais).  

 

 

Je reste donc 1ère Féminine et finis en 4h30, soit plus de 2h après le premier, S. Camus.

Je ne sais pas où étaient les copines ! C’est sûr que c’est un bien mauvais chrono, j’aurais espéré une demi-heure de moins en temps normal, mais j’étais très satisfaite pour une reprise. Je me suis sentie assez bien sur la première boucle de 14 km, mais la deuxième m’a montré que j’ai pris la rouille et  que j’ai bien randonné ! Enfin, comme toujours mais encore plus que d’habitude !

 

J’atterris sur la placette du village en pleine cérémonie des récompenses, donc hop, direct avec le camel back sur l’estrade. L’adage est vérifié, « les premiers seront aussi les derniers », la classe.

 

Cerise sur le cake : un trophée avec, gravées sur verre, trois coureuses cheveux au vent, une super dotation de nourritures terrestres de provenance italienne + un beau chèque cadeau pour des fringues ou chaussures chez un grand magasin de sport de la région !

Je remercie les squatteuses de podia d’avoir eu peur de la pluie ou d’avoir fait la grasse matinée ! Je n’ai pas regretté de me lever tôt!

 

Donc en conclusion, un petit trail très sympa, pas cher, avec de magnifiques paysages, très bien organisé, à taille très humaine comme on dit, du genre à vous laisser faire pipi presque n’importe où sans chercher de buissons tellement il y a peu de monde, et avec de beaux cadeaux à la fin. 

10 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 05-10-2012 à 09:01:32

C'te classe !!!!!!

Japhy number one et dans un cadre grandiose.

Effectivement, ça valait bien le coup de se lever.
Après cette victoire, il faut demander un dossard préférentiel pour la STL pour partir en première ligne...

Commentaire de Japhy posté le 05-10-2012 à 10:27:58

Ha ha, voilà, exactement.
QUE NENNI! Tu ne débarrasseras pas de moi si facilement, si tu te mets en fond de 7-9h, je me collerai en début de 9-11 pour pouvoir te houspiller tout le long!

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 05-10-2012 à 09:13:48

et bien voilà : une belle reprise + une belle remise des prix = une belle éclaircie.

et si tu as baissé -un peu- d'intensité en 2ème partie de course, peut-être que les paroles du speaker ne sont étrangères à ça.

Bonne continuation. Ce n'est que le début de la revanche pour fin août 2013 !

Commentaire de Japhy posté le 05-10-2012 à 10:29:01

Merci marat!
Nan il l'a dit gentiment le speaker, pas de souci. Tu me mets le doute là d'un coup, je crois qu'il a juste dit que j'étais la seule, peut-être que c'est quelqu'un au bord qui a dit "ha ben dernière aussi alors". Je vais aller corriger!

Commentaire de Jean-Phi posté le 05-10-2012 à 10:58:03

1° ou dernière, quelle importance ? AU fond, c'est bien toi sur le podium, qui a bouclé, seule, l'intégralité du parcours avec de bien belles reécompenses au bout des bras. Et pur nous la belle récompense de voir un large sourire qui en dit long sur le plaisir que tu as pris ! De très très bon augure pour la STL. Je vais aller vite m'entraîner de crainte de ne te voir me passer tel un véritable boulet de canon arrivant tout droit des Alpes Maritimes ! ^^
PS : Chouette village Peillon.

Commentaire de Byzance posté le 05-10-2012 à 11:59:13

Bravo à toi et tant pis pour les copines. Ils t'ont donné les lots prévus pour les 3 premières ?

Commentaire de les machine-gônes posté le 07-10-2012 à 09:37:53

ça a pas du être évident d'y voir clair sur la photo finish !
En tous cas, ça fait envie : exactement le genre de course qu'on aime et qu'on recherche : paysages splendides, plus de bénévoles que de coureurs (podium quasi assuré - mais faut quand même arriver) ! Nous, on ferait jusqu'à 500 km depuis chez nous pour en trouver. Gaffe, l'année prochaine t'auras de la concurrence. En attendant, bravo à toi !

Commentaire de brague spirit posté le 11-10-2012 à 08:53:30

Belle reprise après les déboires de fin aout.Tu as bien fait de te lever.
A dimanche,si le plafond n'est pas trop bas.

Commentaire de ninou06 posté le 22-10-2012 à 13:09:12

coucou Japhy !!!! et bravo pour ce CR et cette course !!! quel talent pour arriver à faire disparaître les trois autres concurrentes !!!! hihihi !!!! et un podium de plus pour notre Japhy nationale !!!! encore félicitations !!!! bisous !!!!

Commentaire de gdraid posté le 29-11-2012 à 20:03:12

Merci Japhy, ton récit bien imagé fait plaisir à lire !
Et puis Laïssa Couré ! Dernière ou première, la joie du podium est la même, quand on est "Finisher" surtout sur un si beau parcours !
Alors bises à la première !
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !