Récit de la course : Eco Trail de Paris ® Ile de France - 30 km Marche Nordique 2013, par Bert'

L'auteur : Bert'

La course : Eco Trail de Paris ® Ile de France - 30 km Marche Nordique

Date : 16/3/2013

Lieu : Meudon (Hauts-de-Seine)

Affichage : 1782 vues

Distance : 32km

Matos : . Chaussures La Sportiva Raptor
. 3/4 Salomon Exo Lab
. Booster BV
. Débardeur S-Lab
. T. Shirt long Salomon softshell
. Sac Quechua Chaskis 5 Ultralight
. Poche à eau Salomon

Objectif : Se défoncer

33 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

ECO-TRAIL 30 : Chronique d'une double victoire (sur le sort et au scratch) !

ECO-TRAIL DE PARIS 2013

MARCHE NORDIQUE (32km, 600m D+)

 

 

Ce n’est pas tous les jours qu’on gagne une course et si j’ai usé de mon expérience, pas mal de choses étaient assez inhabituelles également…

Dans le sport, j’apprécie avant tout les défis, la connaissance de soi et le partage des émotions avec les autres. Le retour à des choses simples, un peu animales est aussi une sensation très spéciale. Or tout cela se vit extraordinairement dans les sports d’endurance en pleine nature.

Mais, pour moi, cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix… Alors, quand mon genou a agité gentiment le clignotant en Août dernier, j’ai commencé à chercher et développer des « stratégie de contournement » pour continuer à vivre mes projets. Cela doit venir de mes 35 ans de judo, où il faut sans cesse trouver des solutions avec ses partenaires pour progresser et « renverser des montagnes ».

Après mes soucis lors de la Diagonale des Fous, j’ai décidé d’en avoir le cœur net et passer une IRM… Verdict : c’est mon ménisque (fissuré) qui tend à se plaindre ! Mes jambes arquées sont manifestement rédhibitoires pour la course à pied… même à dose moyenne comme je l’ai toujours fait. Parole de chirurgien - coureur d’ultra !

Début Janvier, je raye donc le mot courir de mon vocabulaire et passe en mode marche nordique. Rameur et vélo d’appartement complètent la mise en condition pour espérer être prêt fin Août pour l’ultime challenge : l’UTMB ! En gros, comment faire pour préparer ce grand défi sans jamais courir ?!!... Ma conviction : être « parfait » sur tout le reste. Mon crédo : rester dans la « folie raisonnable »…

Heureusement je suis toujours extrêmement bien entouré et conseillé, notamment au niveau santé, avec également une grande mention spéciale pour la formidable communauté de Kikourou, un modèle de partage et de générosité !

Ceci étant, pour en revenir à cette course du 16 Mars, j’ai commencé à réaliser 8 jours avant que je pourrais sans doute y faire un résultat… Et cela m’a bien perturbé !

D’ordinaire, j’aborde les choses de façon très personnelle sans avoir à me soucier des autres. La compétition est d’abord avec soi-même  vais-je relever le défi que je me suis fixé ?

Mais là, ce qui ne devrait être qu’un simple entrainement, un jeu en vue de l’UTMB, devient une occasion unique de faire un résultat. Mettre son nom au palmarès de l’Eco-Trail est un peu vaniteux, qui plus est dans une discipline loin d’être aussi courue que les 3 autres versions du jour. Mais bon, quand je m’inscris à quelque chose, j’assume totalement ce que je fais. Et là, ne pas chercher le résultat serait une forme de couardise ou mauvaise modestie.

Enfin, quand je vois que mes Ultra-Trail se déroulent à 80% en marche nordique, ce n’est jamais que la même discipline…

Pendant la semaine, je prépare mes affaires avec une grande minutie : tout doit être optimisé pour ne pas perdre une seconde, ne pas être gêné, avoir un portage minimal et… un plan de course ! Des choix sont à faire sur la tenue, le sac, l’eau (poche et quantité), les gels… Chaque détail est pensé et je révise même le parcours. Il ne me manque que des bâtons parfaitement adaptés, mais investir juste pour une course me semble « too much ».

Je bouleverse avec « provocation » juste 2 habitudes : la veille au soir, à la demande générale familiale, je bouffe…. Mc Do (!)… ayant quand même fait le plein de sucres lents depuis 2-3 jours.

Je décide aussi de ne pas prendre de chrono ni cardio pour la course… car j’ai prévu d’aller à fond tout le temps ;-)) L’Iphone avec Runtastic suffira parfaitement pour la musique, les temps au kilomètre et les encouragements…

 

Samedi 10h. Je rejoins avec Marie la ligne de départ qui n’a jamais été aussi proche de la maison (5mn). Quelques photos, mise en tenue, 2-3 étirements et je retrouve vite le peloton. Il y a 430 inscrits en Marche Nordique, dont 198 sur la version chronométrée.

 

Je me débrouille pour être en première ligne, entre une charmante jeune femme et Vincent (9622) qui vient de Reims. Je salue Hervé, le directeur de course qui assure toujours avec le sourire. On nous présente la course… et le « dossard 1 » (9500), Olivier Capelli, Champion du Monde de Marche Nordique et Recordman sur semi-marathon !!... Avec Vincent, on se dit que, pour la victoire, faudra manifestement passer son chemin...

 

10h30 c’est parti ! Une kikoureuse spectatrice me salue et m’encourage déjà ! Je démarre à bon rythme et me cale sur Vincent et Olivier, le champion du monde. Juste derrière, suivent Jean-Philippe (9505) et Franck (9504), les 2 premiers du dernier Raid du Morbihan, ma seule véritable référence.

Nous entrons dans le parc du Château et formons un 1er groupe d’une dizaine de concurrents. Vincent et moi menons le bal et ça s’observe pas mal. Les craintes de triche semblent exacerbées. Quelqu’un me fait même remarquer que mes bâtons ne sont pas conformes (multi-brins) alors qu’ils sont plus un désavantage qu’autre chose (!) N.B : j’ai quand même une autorisation écrite de l’organisation sur moi…

Nous grimpons vers l’Observatoire et, vers le 3e kilomètre, abordons des passages extrêmement boueux et glissants. Vincent peste et moi je me régale. Ça ne m’effraie pas, bien au contraire. J’en profite même pour accélérer la cadence : beaucoup de petits pas très rythmés me permettent alors de me détacher.

 

En sortant du parc, le terrain redevient plus facile et je peux reprendre une marche plus conventionnelle. Ceci étant, j’essaye déjà de lâcher le groupe. Ça marche plutôt bien jusqu’au 5e kilomètre où je dois avoir 100m d’avance.

Nous sommes dans une très longue et large ligne droite. En confiance, mais un peu dans ma bulle (?), je rate le parcours et commence à me rendre compte que quelque chose cloche. Après 200m, au croisement suivant, je comprends l’impensable… catastrophe : je me suis trompé de chemin !!!!

Je tourne, cherche en vain puis vais à la rencontre de mes poursuivants (Vincent, Jean-Philippe et Franck) et nous finissons par comprendre qu’il faut faire demi-tour. Tout est à reprendre à zéro. Pire je dois être quinzième maintenant. Je tente très vite de me reprendre et de ne pas gamberger, bien que pensant à la mésaventure de la grande championne Agnès Hervé à la TDS…

OK, j’ai bien perdu 3-4 minutes, mais bon, la course n’est pas finie. Un concurrent m’encourage même face à ce petit coup du sort. Je poursuis Vincent et nous refaisons vite notre retard. Seulement le diable fonce terriblement ! Impossible de recoller : pendant des kilomètres, je vais avoir 15-20 secondes de retard sur lui. Il grimpe formidablement et je suis au taquet. Enfin, je reste concentré sur ma marche et, comme planifié, absorbe un gel au 8e kilomètre.

Nous commençons déjà à doubler plusieurs coureurs de la course partie 15 minutes plus tôt.

 

Au point de contrôle de Chaville, l’écart est stable. Je gère mon effort, reprends des forces en descente car la montée sera raide derrière. Je fonce et double toujours du monde et reprends quelques mètres à Vincent. Dans la descente vers Chaville, j’allonge ma foulée et continue de revenir sur lui qui se retourne alors pour me surveiller. On en rigole !

Finalement, tout au fond, en bas de Chaville, en traversant la route, je profite d’une hésitation de sa part pour recoller complètement. La montée est longue, très raide et il semble un peu surpris. L’avantage de connaitre l’endroit est énorme. Je lui explique quand même ce qui nous attend car il faut gérer son effort. Au sommet, on peut reprendre notre souffle et commencer à parler un peu plus. C’est très sympa et pendant un moment, on se croirait presque en balade à 2 !!

Déjà 13 kilomètres quand on arrive aux étangs de Ville d’Avray. Vincent paye son effort et imperceptiblement, on ralentit… ce dont doivent profiter les autres ! Je lui décris la suite du programme pour l’aider à appréhender. Il semble moins bien mais à 2, c’est plus sympa et on pourrait peut-être mieux faire le trou.

Malheureusement vers le 16 kilomètres, dans le chemin enneigé très bucolique qui mène à Marne la Coquette, il décroche malgré mes encouragements répétés… Je poursuis seul et, au détour d’un lacet, me rend compte que Jean-Philippe et Vincent sont ensembles. Une chasse va alors démarrer…

Je ne me rends pas bien compte de la situation et continue mon petit bonhomme de chemin au maximum de mes possibilités. J’avale un nouveau gel tout en dépassant de plus en plus de coureurs,  souvent étonnés par mon rythme. On échange parfois 2-3 mots et les encouragements sont très sympas.

J’ai quand même un peu la pression et j’aimerais bien arriver à prendre le large. Au ravitaillement de St Cloud, je passe comme une fusée et double plus de cinquante personnes d’un coup. J’ai 1mn20s d’avance sur Vincent et Jean-Philippe mais ne le sais pas. Je ne veux pas me retourner et me dis qu’il reste quand même encore 11km, soit pas loin d’1h15-1h20 !

 

23e km, traversée sur le pont de Sèvres puis escaliers de la gare : une bénévole me félicite pour ma première place et annonce « Bravo Bert’… the Best ». Ça fait bien plaisir ;-)

Par contre le détour par le bitume le long de la route est une mauvaise surprise. Le passage le long des péniches est fermé et c’est peu agréable. Et puis, j’entends régulièrement un « toc, toc » caractéristique de bâtons sur le bitume, qui en dit long… Au détour d’un virage, je perçois Jean-Philippe à mes trousses !

Mince, il me rattrape et il reste encore 8 bornes. Incapable d’accélérer, je sens que ça va être très chaud. L’idée de se faire coiffer après une longue échappée en solitaire me fait penser à une course cycliste mal gérée ?!!... Je veux gagner !... Mais la fatigue s’installe, la batterie du l’Iphone faiblit au point de devoir couper la musique et je ne me force pas à prendre mon 3e gel comme prévu… Bref, je ralentis inexorablement (-0,5 km/h)…

Ile St Germain en vue. Je vais retrouver mes panneaux Kikourou, Marie et les enfants. Jean-Philippe remonte toujours mais un panneau me rappelle aussi que « Bert' : It’s my day ;-) » !!!! Toute la famille m’encourage et je les invite à foncer vers l’arrivée…

 

A la sortie du Parc, il reste 4,5 kilomètres et je n’ai plus qu’une poignée de secondes d’avance. Finalement, Jean-Philippe me rejoint au moment ou nous atteignons Paris. Paradoxalement ça devient plus cool. Jean-Philippe a un super rythme mais je suis à côté sans difficulté particulière. Mieux, on en profite pour faire connaissance.

Quand je le l’interroge, il m’informe que Vincent est 500m derrière. Je me demande comment il supporte le bruit de ses pointes sur le sol dur mais il ne semble pas perturbé. Facile, on sent la technique du prof de marche nordique. Vite nous partageons notre passion pour le Golfe du Morbihan et diverses expériences…

Le chemin a été simplifié et il n’y a plus de détours dans tous les sens. Et voilà comment on se retrouve 15-20mn plus tard déjà allée des cygnes, sur la dernière île avant la Tour Eiffel. Celle-ci semble extrêmement proche mais j’explique à Jean-Philippe qu’il nous reste 1,5km. Quelques mots avec des coureurs que nous doublons et voilà les escaliers qui mènent au pont de Bir-Hakeim. Et maintenant ?...

L’un comme l’autre, personne ne semble avoir envie d’un sprint un peu ridicule. Dernière ligne droite, nous décidons naturellement de finir ensemble sous les hourras des spectateurs. Le moment est fort et je passe le bras à l’épaule de Jean-Phi qui fait de même.

 

 

Nous passons sous une drôle de Tour Eiffel en ballons et franchissons ensemble la ligne, vainqueurs en 3h41mn59s. Je serre fortement la main de mon partenaire et le remercie pour ce joli duel. C’est une très belle fin et nous restons bras l’un contre l’autre à répondre aux questions du speaker ! A peine quelques instants plus tard, Vincent arrive à ma surprise. Il était à 2 doigts de nous rattraper et aurait bien aimé finir avec nous… En tout cas, on se serre tous les 3 et posons tout sourire pour les photos.

 

Nous savourons et restons là à attendre les suivants tout en faisant quelques étirements. Je discute avec Chrystèle, la femme de Jean-Phi, elle-même prof de Marche Nordique aussi. L’un comme l’autre me donnent de multiples conseils car ma technique est… très perfectible ! Manifestement, je pourrais être beaucoup plus efficace et performant :-) C’est un bon moment de partage.

Le speaker s’étonne de ne toujours pas voir nos poursuivants… qui finalement se succèdent 8, 13 et 15 minutes plus tard. On avait vraiment fait le trou !

Nous nous donnons finalement rendez-vous pour la remise des prix prévue à 16h. Cela laisse le temps de se changer tranquillement, croiser Kikourau 13, supporter du départ, puis de retrouver mon cher Bikoon, toujours aussi énorme avec ses 4h15 (20e) sur le 50 kilomètres !!

Je retrouve enfin Marie et les enfants. C’est trop top de retrouver les siens pour partager un tel moment. Le temps de régler le problème d’un coureur inscrit par erreur sur la marche nordique et la remise des prix peut enfin commencer :-)

 

Le podium est légèrement bancal mais on tient bon et nous savourons fièrement face à cette bonne vieille Tour Eiffel. Des cadeaux, quelques mots puis les filles montent à leur tour. Enfin nous nous regroupons tous pour une dernière photo.

Peu après je suis invité à Radio Eco-Trail pour parler un peu de la Marche Nordique, que je vante et explique de mon mieux.

  

Retour en RER à la maison, un rapide déjeuner (à 17h !), un bon bain chaud et un peu de repos. Nous enchainons par un apéro dinatoire, au Champagne (Ruinart ;-)) pour fêter ça comme il se doit :-)

20h, je passe à la phase 2 : aller encourager tous mes amis kikoureurs du 80 km. Je fonce à l’entre du Parc de l’ile St Germain (près de mes panneaux ;-) puis applaudis et soutiens pendant 1h30 tous ces valeureux coureurs bien fatigués à ce stade de la course. C’est super apprécié de part et d’autre !

Je n’entre-aperçois que furtivement Bubulle, croise Jack91 et Jean-Phi, mais sans voir SabZaïna, pourtant à ses côtés :-((…

Puis vers 22h, je file en scooter à la Tour Eiffel  pour retrouver un maximum de monde : Land, Papy, LoicM, Chrystelle, Françoise84, Xavhië… C’est super sympa même si j’en rate d’autres ! En tout cas je suis très content de voir que la majorité des défis de nos Kikoureurs ont bien été admirablement relevés !

Déjà presque minuit,  la fatigue s’installe et je rentre enfin me coucher… après cette magnifique et inoubliable journée ;-)

33 commentaires

Commentaire de vinch64 posté le 21-03-2013 à 15:16:21

Bravo pour ce superbe résultat et encore un grand merci pour la pancarte, ça fait trop de bien à ce moement là! En plus, tu avais raison, j'y suis arrivé et effectivement It was your day! ;-)
Sinon, c'est dommage, j'ai du te rater de peu puisque je suis passé environ 10mn après Jean-Phi et Sabzaina. J'avais qu'à être plus rapide!

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 19:32:33

Mais on a du se voir ? car je ne suis pas parti immédiatement après leur passage. J'ai réalisé que j'avais raté SabZaïna en regardant Runtastic (voyant qu'elle allait arriver...) et suis donc parti 1/4h (?) après son passage
N.B : j'étais avec une grande parka orange (et une casquette Kikourou).
Sinon, l'île St Germain, c'est chez moi :-) et c'est toujours un grand plaisir d'encourager dans cette fin difficile...

Commentaire de vinch64 posté le 21-03-2013 à 19:48:07

O_o Tu étais à quel niveau par rapport aux panneaux? Personnellement j'avais une casquette Kikourou mais elle était à l'envers à cause de la frontale. Du coup, c'est normal que tu ne m'ais pas vu. Par contre, c'est curieux que je ne t'ai pas remarqué(surtout avec une casquette Kikourou).

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 20:07:11

J'étais juste après les panneaux, avant l'entrée (grille) du parc. Après c'était d'autant plus difficile pour moi d'identifier les coureurs que la luminosité était faible...

Commentaire de Jay posté le 21-03-2013 à 15:48:47

PAaaaariiiissss essst MAGIIIQUEEE !!!

Jay ;-)

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 19:33:51

Tout est dit !!! J'adore... et tu as toujours le mot juste ;-))
Merci Jay et à très bientôt

Commentaire de Françoise 84 posté le 21-03-2013 à 16:02:03

BRAVO!!!! Bien contente de t'avoir vu ce WE et d'avoir profité, cette année, de tes pancartes!!! Merci!!

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 19:36:59

Merci Françoise ! Il était temps que je te donne une autre impression après la Diagonale des Fous et le Raid 28 !!... ;-))
Et puis je suis ravi que tu y sois arrivée cette fois car j'étais un peu triste en 2012 que ma pancarte pour toi n'ait pas servie !

Commentaire de jack91290 posté le 21-03-2013 à 17:34:28

Bravo bert pour ton resultat. Une course contre tes adversaires bien geree. La classe.
Merci encore pour les encouragements et tes pancartes.
Jack

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 19:44:45

Merci Jack ! J'étais aussi ravi de t'apercevoir :-))
On a fait exactement le même temps que lors de ma 1ère participation => tu sais ce qu'il te reste à faire...

Commentaire de bubulle posté le 21-03-2013 à 20:22:23

Magique! Je suis sûr que tu t'es rappelé tes entraînements sur le parcours les samedis en fin de journée avec les furieux qui envoyaient pouet-pouet sur pouet-pouet dans Runtastic!

Infiniment désolé de t'avoir mis un vent à l'entrée du parc de l'île, je suis vraiment un gros nul d'autant que les pancartes étaient superbes!

Dommage qu'on se soit ratés à la Tour où j'étais avec Papy pendant un moment....mais totalement frigorifié et ne pensant qu'à manger et me changer.

A te revoir un jour ou l'autre sur une course...ou une marche!

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 22:49:29

Evidemment Bubulle que je me souviens !!

Et comme tu es mon grand et premier pouet-poueteur, j'avoue que ton coaching a bien porté ses fruits : MERCI !!!
2 semaines avant la course, avec Sabzaïna, vous m'avez rendu fou... et bien fait rire !! Inutile de dire que désormais vous m'êtes indélébilement associé à ce parcours et ce succès :-)

Quant à ta course, je surveillais Runtastic et venais tout juste d'arriver pile à l'instant où tu es passé ! Du coup j'ai eu un gros doute : était-ce bien toi ?

Après, pas de souci : on aura d'autre occaz' de se voir plus tranquilement !!

Commentaire de Sabzaina posté le 21-03-2013 à 20:46:24

Quelle formidable force d'esprit d'avoir su "rebondir" après la découverte de tes problèmes au genou. J'en connais beaucoup (dont moi) qui se seraient apitoyés sur leur sort et auraient sombré. Belle leçon de vie Bertrand.
Comme tu le sais déjà, je suis moi aussi très énervée ("rageuse" disent mes enfants qui parlent "djeunes") de ne pas avoir pu se saluer. Déjà on s'est ratés à rien lors de la remise de dossard, ensuite je te loupe bêtement au Parc de l’ile St Germain. GRRRRRRRRR, va falloir absolument remédier à ça.
Quoiqu'il en soit, la classe internationale pour toi: ta victoire, ton bon esprit et ta gentillesse.
Qu'on nous demande pas après "ça sert à quoi le forum Kikourou?"... Tout est là.

Commentaire de Bert' posté le 21-03-2013 à 23:13:58

Merci beaucoup Sab !

J'essaye toujours de positiver !! Il y a toujours des contrariétés dans la vie mais il faut savoir relativiser. On a souvent plus de chance que l'on croit...

Et puis là je ne suis ni gravement malade ni interdit de sport... Il faut juste que je gère au mieux :-)

Dans le cas présent, je savoure déjà tout ce que j'ai pu réalisé. Et puis j'aurais jamais gagné cette course sans ces soucis. Cela rajoute même un peu plus de saveur.

J'aborde encore plus chaque sortie comme si c'était la dernière et n'en ai que plus de plaisir. Fin Août, l'UTMB va peut-être d'autant mieux marcher que j'ai conscience que n'aurais très certainement pas d'autre chance !...

(Je vais quand même me préparer avec un stage reco de l'UTMB ce qui m'en donnera même 2 !)

Bon après, c'est "drôle" d'avoir réussi à te râter comme Bubulle ? Mais ce n'est pas une raison pour changer et perdre ta rage !!

Ce n'est que partie remise + n'oublie pas le défi : trinquer avec nos polaires de finishers fin Août !!

Commentaire de JCDUSS posté le 22-03-2013 à 10:42:37

bravo Bertrand !!!
Une belle revanche sur le raid 28 (qui était aussi de la prépa !)
Bonne prépa pour la suite ...

Commentaire de Bert' posté le 22-03-2013 à 11:09:51

Merci Alex !
Le Raid 28 fut une sacré prépa... même si je me rends compte que j'y étais pas bien affuté contrairement à l'Eco-Trail.
Ceci étant, notre périple reste un énorme souvenir car ce fut une sacré aventure :-))

Commentaire de La marmotte dormeuse posté le 22-03-2013 à 12:55:01

Bravo Bert, c'est génial ce que tu as fait. En plus d'être un super coéquipier, tu es un grand champion !

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 10:29:18

C'est gentil, Merci Lise !!
J'espère que nous aurons d'autres occasions de partager de grands moments et... essaierai de te suivre à l'UTMB... ;-))

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-03-2013 à 17:16:46

Alors là ! A lire ton CR, j'ai terminé en quasi sprint tant c'était prenant, haletant ! Chapeau pour cette belle victoire partagée, qui en appelle immanquablement d'autres ! Et puis merci de me faire découvrir ce sport bien méconnu dans notre petit monde de la CàP. Je vais m'y essayer.
Dernier merci : Les panneaux et ta présence juste derrière. Les jambes devaient pourtant être bien lourdes pour toi aussi !
Petite question curieuse : Quel temps ??
A bientôt et bon RDV à Cham avec Sab ! Vous loupez pas, ce serait trop bête ! ^^
JP

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 10:40:00

Merci Jean-Phi ! Ce fut aussi un grand plaisir de suivre tout le monde et te t'avoir aperçu sur le parcours (faudra juste que tu me présentes ta copine la prochaine fois ;-)))
Dans l'euphorie, la fatigue passe plus facilement... mais j'étais bien mort à minuit !
Après comme mentionné, j'ai mis 3h41 (et 59s !!)

Pour en revenir à la marche nordique, je pense que c'est un très bon complément car tu travailles tout le corps et ça me semble encore mieux en mettant un accent sur le dénivelé.
Plus généralement, je suis de plus en plus persuadé des bienfaits de l'entrainement croisé (course, vélo, cardio, marche nordique) pour bien préparer des ultras (10h de course et plus) et se ménager durablement les articulations...
J'aurais dû commencer plus tôt !

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 22-03-2013 à 19:35:50

Tout simplement superbe!
La photo où vous êtes tous les trois est extra je crois que c'est elle que je vais retenir de ton récit, j'adore cet esprit.
Un grand grand bravo Bert'!

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 10:43:48

Tu as parfaitement raison Nat ! Cette photo est la plus belle :-))
Et j'ai adoré la façon dont ça s'est passé, avec un bon esprit...

Commentaire de olafmax posté le 22-03-2013 à 19:55:22

BRavo Bert'
j'ai pas pu suivre en live pour cause de vacances ! mais je susi très content pour toi !
ca a du être très sympa et de finish à 2 !
partant pour quelque tour en Marche Nordique avec toi ;-) (faut juste que je me rachete des batons, je viens d'un casser 1 samedi dernier (bon aussi quel idée de le prendre en ski rando ;-) )
A bientot amigo !!! encore Bravo

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 10:46:58

Merci Olaf ! L'Eco-Trail avec toi, c'est déjà un très belle histoire... ;-)

Et je serai ravi qu'on se fasse quelques sorties ensembles. Y'a de quoi bien s'amuser et carburer ! A très bientôt :-)

Commentaire de Japhy posté le 23-03-2013 à 11:47:43

C'est une histoire géniale! Avec Bert sur tous les fronts!
Je suis désolée de t'avoir raté le soir! Par contre le copain qui était venu m'attendre t'as vu arriver sur ton épreuve....beaucoup plus tôt ce jour-là!

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 12:55:26

Merci Japhy :-) Bravo à toi également et merci pour ton sourire de tous les instants !

Ce n'était pas évident de se retrouver et il n'aura pas manquer grand chose... mais ce n'est que partie remise !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 24-03-2013 à 12:04:05

Pioufff , impressionnant Bertrand , quelle belle course toute en convivialité . Je suis scotché par ta moyenne et l'UTMB passera sans problème à mon avis . Ayant du mal à me remettre de ma blessure ,je crois bien que je vais m'y essayer aussi .
A quand un petit off marche nordique !!! ;-)

Commentaire de olafmax posté le 24-03-2013 à 12:52:12

Mais en voilà une idée : un off en marche nordique !

Commentaire de Bert' posté le 24-03-2013 à 15:09:00

Merci Astro ! ça me met évidemment en confiance pour l'UTMB... mais il faut bien relativiser :

D'abord, le format de l'Eco-Trail était idéal pour moi car j'ai tendance à avoir une très bonne vitesse et condition jusqu'à... 3-4h de course !!
Par contre, sur du très long (plus de 10-15h, mon endurance est plutôt médiocre, voire "mauvaise"). Je me rends compte aussi j'adore les chemin bien techniques... mais qu'ils ne me réuissent pas idéalement !
Le Raid 28 a été aussi une bonne piqure de rappel qu'il ne suffit pas de pointer avec envie...

Du coup, je compte sur un UTMB plus roulant que mes Ultra précédents... et reste très prudent.

Après c'est une très bonne idée ça de se faire un petit off en marche nordique !! Je vais travailler le sujet :-))

Commentaire de Tonton Traileur posté le 24-03-2013 à 18:21:22

ah ouaiiiiis ... en fait, t'as trouvé un super bon moyen de rentabiliser tes batons ... ;-)
plus sérieusement, bravo Bertrand pour ce beau et grand défi ! C'est du tout bon pour la fin aout, ça !

Commentaire de Bert' posté le 24-03-2013 à 19:30:01

Merci Tonton !! Je sens que ma nouvelle prépa (marche nordique + rameur + vélo...), avec plutôt 3-4 entrainements par semaine, me donne une bonne condition physique...
et que mes semelles soulagent bien mon genou aussi.
Faut quand même que je reste vigilant...
A suivre et à bientôt pour off... nordique !
P.S : les batons de trails, ça vibre quand même un peu en M.N.... mais j'ai gagné une super paire en carbone avec l'Eco-Trail :-))

Commentaire de PhilippeG-571 posté le 24-03-2013 à 18:35:19

Super content pour toi Bertrand et ta belle réussite sur ton épreuve, tu connais la joie du podium ;-) Bravo !
Par contre je suis un peu triste de connaître l'histoire de ton genou, pas glop cette histoire :(
Tu as su rebondir c'est l'essentiel, tiens le coup.
C'est vrai que sur les photos on décèle un axe de progression dans le "planter du bâton" !!! (je me moque...)
Encore merci pour tes petits mots très sympa (ce coup ci j'ai ralenti pour les voire)
Bon couage pour Cham.

Commentaire de Bert' posté le 24-03-2013 à 19:35:38

Merci Philippe ! Dire que je te regardais l'année dernière sur le podium avec beaucoup d'admiration... C'était cool d'y être et d'avoir moi aussi mon sac Mizuno ;-))

Je suis aussi content que malgré ta course vertigineuse, tu ais eu le temps de voir mon message ;-)) En tout cas, je suis content que tu reviennes fort !

Enfin, pour mon genou, je ne pense pas trop à la privation de courir pour l'instant et j'arrive à prendre du plaisir à l'entrainement.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !