Récit de la course : Trail des Cabornis - 40 km 2013, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Trail des Cabornis - 40 km

Date : 10/3/2013

Lieu : Chasselay (Rhône)

Affichage : 717 vues

Distance : 40km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Que du beau monde dans mon jardin...

2013, le trail des Cabornis fête sa 10° édition.

 

Après 2010 où j’avais plutôt bien tourné, 2012 où la forme ne fut pas au RDV, je viens ici pour ma 3° édition,  accompagnée cette année de ma moitié.

Après le Trail Givré, couru ensemble il y a 1 mois, nous remettons çà en duo. Mais cette fois-ci chacun sur sa distance : elle sur le 25 (qui, en réalité, en fait 27), moi sur le 40.

Pour Annick, c’est son 4° trail avec sa plus longue distance en course (voire même tout court) et beaucoup de D+. Motivée la fille !

 

1 semaine avant, de la pluie est annoncée... Après des températures redevenues douces, la neige a laissé la place à un terrain gras, même très gras.
Finalement, les dernières prévisions donneront du soleil. Ca va être bien sympa !

 

Avec fulgurex descendu la veille de sa Bourgogne, nous arrivons sur place le matin. Il fait frais mais pas froid.

Pas de doute, ce n’est pas la peine de trop s’habiller, il va faire chaud dans les montées.

 

Nous retrouvons là bon nombre de kikous, photogone, quelques amis du club.

Il y en a même qui viennent dans les Monts d’Or pour venir nous voir faire du sport : ogo, Arclusaz, la Elcap’s Family qui assureront pour quelques photos. Et ce avant le départ…

 

Plus de 1400 concurrents sur les 3 courses, un record ! Ca va faire du monde rien que sur les 2 courses 27 et 40. Pour ce qui est du kilométrage, il sera possible de choisir entre ces 2 distances au ravito du 17° km. Pour ma part, le choix est déjà fait…

Autre particularité, comme chaque année, nous prenons connaissance du parcours le jour même de la course.

depart

 

 


 

Le départ est donné !

Après avoir laissé les potes devant, nous partons ensemble avec Annick, plutôt vers le dernier tiers du peloton. .

Contrairement au trail Givré, je vais la laisser faire sa course. Je la laisse donc après le 1° kilomètre pour me porter plus vers l’avant. "Courage miss, n'oublie pas de te faire plaisir, et à toute !"...

 

Au 4°km, photogone shoot depuis son « mirador » : « Hé, Pascal ! ». Et paf, dans la boite !

Comme prévu, les premières montées font vite oublier la fraicheur matinale.

 

J’ai en tête une bonne partie du parcours. C’est mon jardin, je devrais me faire plaisir.

Musique dans les oreilles, je n’entends même pas quand on m’interpelle, notamment sur un dépassement, hein jano ?

La succession de montées au dessus de Chasselay me semblent plus casse pattes que lors de l’édition précédente. Sans oublier le terrain gras, bien caractéristique du coin.

Et le cardio, comme d’hab, s’emballe un peu. Pas grave, on gère…

 

Je pense à Annick qui doit enchainer les montées et descente derrière. J’espère alors que tout va bien pour elle.

 

J’arrive ainsi au ravito du 17°, du côté de Saint Fortunat, point de séparation du 27 et du 40.

Tiens, une armée de kikous supporters et photographers. Ogo en shooting à l’entrée.

arrivée ravito 17


Arclusaz venu voir si tout va bien : « Jusqu’ici oui l’ami ».

ravito du 17

Fulgurex est là (ben, tu devrais être devant non ?)... mais il repart aussitôt.

Du club, il y a mika, romain et quentin qui ont l’air de trainer aussi puisqu’ils sont là… Où c’est moi qui suis parti un peu (trop) vite ?

 

Quoiqu’il en soit, je les laisse là et ne traine pas (je me rends compte après coup que j'aurais pu profiter un peu plus de nos supporters...).
Le 40, c’est par là, alors go !

 

1 km plus loin, mes 3 acolytes du club me retrouvent. Je me mets dans leurs roues baskets.

Attention cependant à ne pas exploser le cardio... Je les laisse filer progressivement…

 

... Pour mieux les retrouver, plus loin, du côté de Saint Romain, sur le point de dépasser fulgurex.

Allez, faut que je me raccroche à tout ce petit monde…

Je me lâche dans une descente… mais un peu trop (!), car la montée qui suit est très dure…

 

Nous ferons ainsi du yoyo sur plusieurs kilomètres, avant que Romain ne s’échappe.

 

Les kilomètres se font de plus en plus durs. Et je paye peut-être un départ un poil rapide.

Le passage sur mes terres du côté d’Albigny me rebooste un peu, mais je ne fais qu’illusion.

Fulgurex me dépasse peu avant le ravito, je ne pourrai pas le suivre. Je suis dans le dur ! Le cardio est à nouveau trop élevé… (185).

 

Le ravito du 30° me fait du bien. Je me pose un peu et m’hydrate car une légère sensation de soif est apparue depuis quelques dizaines de minutes.

Je crois bon ne pas devoir remplir la poche à eau : j’estime en avoir assez pour finir.

 

Au moment où arrive Mika, Fulgurex repart en me lançant qu’ « il ne m’attend pas car je vais le rattraper ».

« Je ne pense pas non », les jambes ont l’air de vouloir se mettre en mode gestion pour les 10 derniers kilomètres. Afin notamment de garder ce cardio à une allure raisonnable.

 

Je repars quand Mika est encore en train de discuter. « Je ne l’attends pas car il va me rattraper » (hé ! hé !)…

 

Je repars alors tranquille, afin de faire baisser les pulses, à la faveur d’un faux plat descendant. Et çà marche : de 185, on passe à 160.

L’escalier qui suit se fait sans trop forcer, afin de laisser ces pulses à un rythme décent (favorisé par la descente faite dans la foulée).

Chateau de Curis

 

Je suis au niveau de Curis.

Et là, une jolie côte, dure, que je connais bien (enfin, surtout dans l’autre sens !).

Le pas se fait lourd lors du passage de ce mur. Mais je suis persuadé (pour avoir mal lu le parcours) que c’est la dernière difficulté.

 

Que nenni ! La descente qui suit précède la remontée (la dernière cette fois) sur la Croix Rampau.

Et à nouveau en marchant... Avec cette sensation de soif dès je veux relancer. Ne sachant pas combien il me reste dans ma poche, je me rationne (pas top çà)...

 

Je vois Mika non loin derrière, accompagné de la 4° féminine.

A la Croix Rampau, en haut de la côte ils me dépassent, je les suis à distance mais ne peux les rejoindre pour cause de début de crampe (est-ce dû au nouveau type de chaussures, moi qui ne "crampe" pas d'habitude  ?).

 

Allez, il ne reste plus que 3 ou 4 km tout en descente sur Chasselay.

 

Je déroule à présent, constatant au passage que mes (récentes) chaussures ne sont pas trop crottées.

Que n’ai-je pas dit là !!! Le dernier kilomètre comporte un passage obligatoire par … une mare de boue… 20 à 30 cm de profondeur, sur toute la largeur du sentier.

Ce sera la petite cerise sur le gateau parcours…


 

L’entrée dans Chasselay, et je passe la ligne en 4h50 !

 

Un coucou aux kiks présents (arrivants du 27, du 40, du reportage photo…).

Annick est là aussi, satisfaite de son 27 km, qu’elle aura bouclé en 3h27. Ouaouh ! Bravo miss !

 

 

Le classique buffet donne l’occasion de refaire la course de chacun. Une course finalement sous le soleil des Monts d’Or, et sur un terrain bien moins gras que prévu… (Trop bien diraient mes gones)


Pour ma part, le mental n'aura pas défailli, malgré le « dur » rencontré après le 30° km.

J’ai beau connaître 90% du parcours, les Cabornis reste une course bien cassante, mais où le plaisir est toujours présent. Bref, on en ch... mais on y revient toujours...


En tout cas, bravo :

  1. A tous les participants qui ont crapahuté sur ses magnifiques sentiers
  2. A nos kiks photographes, venus nous encourager, au départ, au ravito du 17°, à l’arrivée
  3. A Annick, qui, 1 mois après s’être lancée sur le semi du Trail Givré, a réalisé une jolie performance sur le parcours du 27km, tout en plaisir et avec le sourire. Y a plus qu'à allonger la distance (je suis tranquille, elle ne me lit pas). Bravo Championne !! Sourire

 

Annick ravito du 17

 

 

 

 

Les résultats...

Thierry sur le 40 : 4h50. 88/222. 30 V1H/75

Annick sur le 27 : 3h27. 314/599. 19F/60. 5 V1F/18


 


 


 

profil

 


9 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 22-03-2013 à 05:59:55

A défaut de t'avoir vu, je t'aurais lu !
Well done à to et bravo à madmae ! Ben voilà, elle va te voler la vedette !!!

Commentaire de tidgi posté le 22-03-2013 à 07:43:41

Après tout elle le mérite...
Merci Pat.

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-03-2013 à 08:50:49

Bravo à tous les 2 ! Fais plaisir de lire ton CR tiens.
Fais gaffe madame va bientôt te lâcher dans les ultras ! ^^

Commentaire de tidgi posté le 22-03-2013 à 11:57:40

Elle ne veut pas entendre parler de longue distance. Mais ne dit-on pas "fontaine..."

Commentaire de Arclusaz posté le 22-03-2013 à 10:39:22

Bravo à tous les deux !
bon, j'avoue, c'est pas mal les Monts d'Or.....

Commentaire de tidgi posté le 22-03-2013 à 11:58:03

Tu vois que tu y prends goût ;-)
Merci d'être venu en tout cas...

Commentaire de franck de Brignais posté le 22-03-2013 à 21:53:53

Quel couple !! Récupérez bien de cet enchaînement "MontdOrien".
Dis voir les crampes à partir du 30ème... aucun lien avec le rationnement en eau que tu t'es imposé ?! hum ?... (les nouvelles chaussures...!!et pourquoi pas les lunettes de soleil ?! ;-) )

Commentaire de tidgi posté le 25-03-2013 à 14:46:51

Bon allez, p'tet dû à la coupe de cheveux ;-)
A bientôt Franck...

Commentaire de fulgurex posté le 29-03-2013 à 14:10:58

moi je dis que tu as fait une erreur tactique entre le 23 et le 30ème km. Quand tu m'as rattrapé, tu aurais du calmer le jeu au lieu de continuer à accélérer.
J'ai été "plus malin", je suis resté derrière toi en point de mire jusqu'à ce que tu fatigue et que je te rattrappe.... sauf que c'était un gars de ton club!!! du coup, j'ai quand même du beaucoup forcer pour te rejoindre. heureusement que tu n'avais pas été raisonnable, et que le parcours ne soit pas plus long, ça m'a permis d'arriver juste avant toi.
encore merci (à vous deux) pour l'accueil et la prise en charge.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !