Récit de la course : Trail du Connex - 22 km 2013, par crollois

L'auteur : crollois

La course : Trail du Connex - 22 km

Date : 12/5/2013

Lieu : St Georges De Commiers (Isère)

Affichage : 767 vues

Distance : 25km

Objectif : Balade

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

Trail du Connex – La course au saucisson comme on l’aime

Contexte

Dimanche 12 mai sonne comme la fin d’un week end trèèèèès prolongé grâce à la succession du 08 mai et du jeudi de l’ascension qui me permettent de faire un vrai viaduc. Suite à une vive douleur au doigt de piedDéçu ressentie dimanche lors de ma sortir de 2 h à pied. Le viaduc qui devait être l’occasion de faire du volume à pied pour préparer le trail du facteur se transforme en succession de sorties à vélo pour ne pas fragiliser le pied.

Tentative de footing valloné le samedi matin, pas de douleur dans les montées, ni sur le plat mais plus les descentes sont raides, plus la douleur se fait ressentir. Du coup je prends la décision de ne pas décider le samedi si je me rends sur le trail du connex mais de voir l’état du bonhomme le dimanche, en attendant c’est glaçage du pied comme depuis une semaine.

 

Dimanche matin, bonne surprise, la descente de mes escaliers ne cause pas de douleur à froid et surtout, j’ai envie de courir, ni une ni deux je me décide à partir faire ce trail (en ayant à l’esprit de m’arrêter dès que le pied se met à chanter !).

C’est donc avec 12 heures de vélo de route (pas franchement plats) et 1h de footing dans les jambes en 5 jours que je me pointe à Saint Georges de Commiers.

Arrivée sur place : fait pas chaud dans ce pays !

Inscription rapide, et attente dans le gymnase à tergiverser sur la tenue : débardeur ou manche longue ?, bon ce sera débardeur, le trail se déroule majoritairement en forêt donc à l’abri du vent et si j’ai froid…je n’aurai qu’à me bouger et accélérer...et à priori le profil devrait permettre de se réchauffer

 credit photo : openrunner

Une petite troupe de 80 personnes, se présente sur la ligne de départ, je suis soulagé l’ambiance n’est pas à la guerre des nerfs ni à jouer des coudes pour se trouver en première ligne (j’y peux rien je déteste les ambiances type cross où les gens se prennent trop au sérieux) mais c’est plutôt bon enfant.

Le départ est donné, les premiers kilomètres sont plats, un petit tour dans le village, on repasse à la ligne de départ, je suis bien, je me dis même qu’on est partis à 2 à l’heure, mais ça me va pour m’échauffer et me mettre en route après le vélo effectué au cours de la semaine.

Un petit passage vallonné et étroit en forêt et le premier (Damien) s’échappe je me dis que je ne le reverrai plus, je bouchonne en 4 ème place, je suis bien alors je décide doubler pour faire ma course sans me faire influencer par le rythme des autres (c’est que je n’ai pas l’habitude de courir en groupe moi le casanier/ indépendant !!)

credit photo : organisation

Ça y est on traverse la départementale pour attaquer les chemins au pied du connex…tiens, ça monte tout de suite, je vois Damien qui passe en courant, et je décide de passer en marchant vite cette première rampe à la sortie des maisons, la montée est courte mais je n’ai pas l’impression d’avoir perdu de temps.

On redescend faire un petit tour du cimetière, passage vallonné pour nous emmener voir le ruisseau, hé mais c’est joli par là

credit photo : organisation

on descend le long du ruisseau puis on remonte de l’autre coté pour attaquer la première vraie bosse de 200m de D+ environ après 6km de course pendant lesquels on ne s’est pas ennuyés (le profil du début ne paie pas de mine mais les chemins empruntés sont sympas).

Le raidillon passe bien, en marchant vite, Damien est toujours 50-100 devant, il a l’air facile alors je ne fais pas l’effort pour le rattraper de peur qu’il me fasse exploserEmbarrassé si je revenais sur lui !

On commence alors un superbe chemin à flanc de montagne,alternant les bosses, les descentes, les parties planes, les passages de ruisseau, pendant 3kms, c’est juste génial.Cool

 

Virage à droite, changement de rythme deuxième raidillon de 200m de D+ pendant lequel je rattrape Damien qui m’a l’air facile depuis le début, on échange brièvement, à la bascule, je le laisse partir devant,  pas de douleur au pied mais une appréhension qui m’empêche de me lâcher.

Au pied de la descente, comme toujours, ça remonte et je refais la jonction avec Damien, on reste ensemble et on discute un peu plus, il est bon esprit, pas de prise de tête et sort d’une grosse semaine d’entrainement, on se retourne pour constater qu’on a fait le trou (je ne m’étais pas retourné depuis le début, dans mon monde à faire ma course Innocent!)

Avant de déboucher sur la piste qui mène au ravito du km17 je prends 5 mètres d’avance sans vouloir changer de rythme, s’en suit 1.5 km de piste plate ou faux plat descendant, ça fait du bien d’allonger un peu la foulée, bizarre, Damien n’est pas revenu, je me retourne il est 50 mètres derrière, il a eu petit coup de moins bien.

Arrivé au ravito, je crois que ça sent la fin et qu’il ne reste plus que la descente, je ne m’arrête pas, mais la bénévole m’indique de prendre la piste de gauche et pas celle de droite qui descend, bah merde, le moral en prend en coupEn pleurs et je me mets à marcher alors que pourtant ce n’est pas raide !!!

 

Damien revient sur moi tranquillement, je me cale derrière lui à son rythme en courant, (et je me dis, Simon t’es une feignasse les 3 minutes que tu viens de marcher t’aurais pu les faire en courant).

Ce coup ci on bascule vraiment, je dis au revoir à Damien car je pense que je vais couiner à cause de mon pied, je m’accroche tant que je peux, à me concentrer sur la pose du pied gauche, je me fais une cheville droiteIncertain, rien de méchant ça repart tout de suite. Un passage un peu raide verra s’en aller Damien, je me retrouve tout seul dans la descente, très belle descente, sur des petits monotraces, pas trop techniques ni cassants, faut juste rester lucide pour ne pas louper le balisage qui est très bon et dense !

 

Retour à la civilisation, traversée de la départementale, j’aperçois Damien qui est 2-300 mètres devant, pas mécontent de moi, je pensais avoir perdu plus, mais il ne reste que 2 km donc je finis à ma main après avoir regardé si personne ne revenait de l’arrière.

credit photo : organisation

Au final,  une belle deuxième place sur un tracé de 25km (annoncé 22km mais sur des chemins tellement agréables à courir que ça passe tout seul). bouclé en 2h16, une minute derrière un vainqueur logique/incontesté et sympathique  (féliciations à toi Damien si tu passes par là)

Un grand merci aux bénévoles présents un peu partout sur le tracé et toujours souriants et si je peux je reviendrais avec plaisir car je me suis ré-ga-lé Bisou!.



5 commentaires

Commentaire de fifidumou posté le 16-05-2013 à 18:29:33

Bravo Simon
finalement tu as été facile
Tu t'es régalé et alors là ... vraiment on est des organisateurs ravis.
On vous a mis tous nos passages préférés d'entrainement
Cela entre 10 et 15 ans que parcours le Connex et je connais pas mal de chemin
Et pour les cascades pour le coupe je les connais depuis que j'ai 10 ans ce qui fait donc
... 44 ans
Je suis super content de te les avoir fait connaitre et que tu soit passé dans le champ de mon enfance
Pour le trail du facteur , je vais essayer de me libérer ... mais en 2014
Bonne course
Philippe

Commentaire de ch'ti lillois d'vizille posté le 16-05-2013 à 18:59:32

Bravo Simon
Bien joué pour le coup du débardeur...bonne idée de mettre très court pour courir plus vite et se réchauffer !!
Soignes bien le pied et la cheville, la saison ne fait que commencer.

Commentaire de vogoy' posté le 17-05-2013 à 10:04:57

Bravo Simon !
Super chouette récit, très précis et tout à fait réaliste...bah oui, on a quand même fait un bon bout de chemin ensemble !
Je te souhaite que du bon pour cette année et un super trail du facteur que viendrais faire un jour pour découvrir tes parcours d'entraînement dont tu m'as parlé :-) Et puis...fais une verticale un jour, tu déchires dans le pentu ! A +

Commentaire de le_kéké posté le 17-05-2013 à 16:53:12

Bravo Simon, ça a envoyé sec avec l'ami vogoy, super course d'extra-terrestre, podium bien mérité. Tu vas être dur à battre au trail du facteur, gardes en un peu pour la fin de parcours le chemin du retour des coteaux est casse patte (mais tu connais le chemin aussi bien (mieux) que moi.

Commentaire de crollois posté le 17-05-2013 à 20:01:45

je ne vais pas au facteur pour gagner (un top 10 serait une belle perf je trouve), c'est trop long pour moi...je suis plutot calibré sur un effort de 2h, et là c'est plutot 3h30 voire plus.

Mais t'inquiète pas je connais par coeur :), en espérant te croiser!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !