Récit de la course : La Montagn'Hard - 60 km 2013, par PhilippeG-573

L'auteur : PhilippeG-573

La course : La Montagn'Hard - 60 km

Date : 6/7/2013

Lieu : St Nicolas De Veroce (Haute-Savoie)

Affichage : 1536 vues

Distance : 60km

Matos : Montrail Bajaya (50€ en solde;-)

Objectif : Se défoncer

26 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

131 autres récits :

Un petit tour en montagne


J'avais bien vu sur Kikourou que la montagn'hard était très appréciée, elle m'attirait sur son format moyen car le 100 est bien trop costaud pour moi.

De plus elle est bien placée: 3 semaines après le trail des Aravis et 3 semaines avant le tour des Fiz, beaucoup de kikous à rencontrer, je me réjouis à l'avance.

Grâce à trinouil qui s'est malheureusement blessé En pleurs j'ai trouvé un gîte sur place et tout est prévu par Olivier 91 et sa bande, des navettes, des repas, etc...

Je partage une chambre avec Pascal qui fait le 100 mais qui bifurquera vers l'arrivée du 60 comme beaucoup d'autres un peu gourmands...

 

Départ demain 7h, cool, on peut dormir un peu plus et enfin le beau temps chaud est annoncé.

 

Je retrouve Bikoon dans le sas car il a changé de distance il y a peu, c'est chouette, on va pouvoir faire un bout de chemin ensemble, nous avons le même niveau parce que l'an dernier il m'a battu lors du trail des cerfs (78).

Nous discutons des autres coureurs présents notamment Caro74 qui vient de faire une belle perf aux 80km du Mont Blanc et qui s'aligne 8 jours après sur un 60km !

Décidemment nous ne sommes pas égaux face à la récupération Surpris

Je devrai peut-être la suivre car les meilleures femmes sont très régulières sur les longues épreuves, peu de départ trop rapide Clin d'œil

L'ambiance est bon enfant, on sent qu'une belle journée commence.

 

Nous partons en descente sur la route avant de monter à gauche dans un chemin assez raide.

C'est parti pour la marche, je compte déjà 15 coureurs devant dont Caroline qui utilise ses bâtons, je lui indique qu'ils ne sont autorisés qu'au bout de plusieurs km...

Cette 1ère montée n'est pas trop longue, pour s'échauffer et pourtant on sent qu'il ne fait pas froid du tout.

Bikoon passe devant, j'emboite son pas pour ne pas être enfermé.

En empruntant une piste descendante nous avons du gagner 3 ou 4 places et un gars nous passe comme un avion en écartant les bras !

Nous traversons une route ou des supporters nous applaudissent (coucou à Badgone)

Passage dans un hameau et une remontée en sous-bois.

 

Cette fois-ci j'ai imprimé le profil de la course pour appréhender les 6 montées; après la descente qui suit ce sera le 1er ravitaillement des Toiles ou je m'arrête juste pour boire un gobelet.

Bonjour aux bénévoles, je pense être dans les 10.

Personne ne suit alors je continue vers la montée du Prarion qui commence en forêt.

Mon genou me laisse tranquille, j'en profite pour faire toute la montée sans les bâtons ou je double un gars un peu à la peine lorsqu'on débouche au soleil.

La vue est magnifique sur la gauche vers la vallée de Chamonix.Cool

 

La descente va être géniale, pas de pièges, on double quelques coureurs du 100 partis 2 heures avant, je les encourage.

2e ravitaillement de Bionnassay ou la maman de Bikoon vient me dire bonjour.

Je lui indique qu'Olivier a oublié sa crème solaire ;-)

Il fait déjà chaud car nous sommes assez bas en altitude, vite les hauteurs !

 

C'est parti pour la 4e montée.

On passe à la fameuse passerelle suspendue du torrent de Bionnassay, c'est magnifique et coup de bol, les autres coureurs étant en train de prendre des photos, je peux la traverser sans attendre.

Montée à un col et hop on bascule vers les chalets de Miage.

Toujours une vue splendide, je reconnais ce chemin pour l'avoir monté la nuit pendant la TDS (j'étais cuit dans cette montée)

Aïe, pendant la descente, des crampes aux mollets qui se déclenchent à cause des chaussettes de contention "Compressport".

Décidemment c'est pas une marque pour moi, obligé de les baisser.

 

3e ravitaillement: chalets de Miage ou l'on me pointe 5 ou 7 suivant les différentes versions.

Génial, j'ai du en doubler sans m'en rendre compte, pas la peine d'espérer mieux, je vais essayer d'assurer maintenant.

Pas de chance, plus de boisson énergétique, je dois sortir un sachet.

 

Il commence à faire chaud pour attaquer la 5e montée qui parait longue sur le papier.

Je double régulièrement des candidats à l'ultra et les encourage pour les motiver, les pauvres !

Au passage d'un torrent, en voulant remplir mon bidon, paf, je renverse tout: la tuile.

Tant pis je bois l'eau froide qui descend du glacier et quelques minutes après des gargouillements dans les intestins, pourvu que l'eau ne donne pas la courante, manquerai plus que cela !

 

Dans un virage j'arrive derrière Xavhië que j'encourage (et un autre kikou dont je ne connais pas le pseudo, désolé) je lui donne des nouvelles de Françoise doublée il y a quelques temps avant.

 


(crédit photo Xavhië, merci)

 

On débouche sur un beau sentier en balcon qui permet de relancer en direction du refuge de Tré-la-Tête que l'on distingue très bien au loin.

Je rattrape un coureur habillé de blanc du 60 sans sac à dos que j'avais repéré au départ (il marche avec un enfant) fatigué, blessé ?

 

4e ravitaillement à Tré-la-Tête ou l'on peut se rafraîchir et faire le plein avec deux beaux bidons de bière qui trône dans l'eau fraîche.

Coucou à Jay et au bagnard torse nu qui prend des coups de soleil !

 


(crédit photo Jay, grand merci à lui)

 

 

On me pointe 3e et là j'hallucine: j'ai du doubler sans le savoir, incroyable, les défaillances doivent être dues à cette chaleur ? Surpris

 

Belle descente parfois raide qui passe en sous-bois et là, pas de chance, les crampes qui reviennent aux mollets.

A cette occasion, je me prends une belle pelle et tombe sur le genou défaillant qui se met à saigner en plus d'un doigt d'une main. En pleurs

Mince ! Faut faire gaffe à ces crampes qui pourraient ruiner mes espoirs de finisseur...

 

On débouche sur un chemin qu'emprunte l'UTMB que je reconnais, j'assure pour ne pas me vautrer à nouveau.

On approche des Contamines, on longe un ruisseau, le chemin est ombragé, tout plat et je force à courir car j'ai du perdre du temps dans la descente.

Quel pied cette platitude !

Les promeneurs semblent ne pas comprendre qu'une course passe par ici.

Et rebelote, à cause de la fatigue certainement, je m'étale par terre à nouveau sur le genou blessé: flûte ! Criant

Le chemin plat débouche sur la route, on remonte la rue principale et hop:

 

5e ravitaillement des Contamines.

Je remplis le bidon, des abricots secs à grignoter et c'est parti pour la dernière ascension.

On rejoint le ruisseau que l'on traverse et je commence à envisager l'arrivée car même si je me fais rattraper maintenant, c'est une belle place qui m'attend.

C'est un peu dur d'attaquer la montée, il fait encore chaud et j'ai du mal à doubler les coureurs du 100.

Je me mets à leur place, pfou, faut être costaud dans sa tête.

 

Encore à l'ombre cette montée, faut pousser sur les bâtons, je commence à fatiguer.

Un replat qui nous fait déboucher face à quelques chalets, ce ne doit pas être fini ?

Une dame me renseigne, il faut prendre la bonne piste qui monte.

En haut de la bonne piste c'est le croisement du 100 qui part à gauche et du 60 qui descend dans un replat herbeux en crête.

Ca y est: la dernière descente, que c'est bon, j'en profite pleinement sans forcer, un troisième place inespérée qui me tend les bras !

Sauf à me faire doubler (ce qui reste possible car je suis un piètre descendeur)

Une pensée pour ma femme et ma fille, je savoure cette fin de magnifique course dans les montagnes, sous un beau soleil et avec de la chaleur comme je l'aime :-)

 

Très belle épreuve (surtout avec du soleil) une petite pensée pour tous ceux qui ont participé à l'organisation, un grand merci à Olivier 91 pour nous avoir concocter un parcours incroyable et des encouragements aux coureurs du 100 qui osent se lancer dans un tel défi...

 

(Je ne mets pas la photo du podium, un V2 avec 2 séniors, ça gâche un peu...Bouche cousue)

 

(Prochaine étape le trail des Fiz...)

Philippe

26 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 16-07-2013 à 15:43:40

Toi tu es tout simplement incroyable.
Tu vrai modèle pour nous autre de l'Ile De France...

Bon trail des Fiz

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 16-07-2013 à 15:49:45

Mais non, quand même pas :-)
Toi aussi tu progresses Etienne...
Merci.
@+

Commentaire de Françoise 84 posté le 16-07-2013 à 17:44:34

Tout en facilité...!!!! Bravo et merci pour tes encouragements au passage!!!

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 08:46:58

Désolé Françoise pour ton abandon, tu paraissais si facile pourtant...
Rdv à Grenoble ;-)
(je triche, j'ai zapé les commentaires liés aux difficultés...)

Commentaire de Tonton Traileur posté le 16-07-2013 à 17:53:47

Quelle pêche il a ce Philippe !
... et en plus, maintenant il nous fait des beaux récits !
Chapeau bas Philippe, du grand art ... mais ça je te l'avais déjà dit ... donc je confirme !

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 08:49:38

Merci Tonton,
Désolé pour ton Aquaterra, peut-être qu'une pause s'impose ?
Bon repos et bonnes vacances.
@+
Philippe

Commentaire de bubulle posté le 16-07-2013 à 19:19:06

Bon, y'a vraiment V2 et V2, quand même...:-). Marrant, en suivant toute la journée, je n'avais aucun doute pour le podium, ça semblait tellement évident que tu allais le faire..:-)

Et je note que, pour une fois, tu avais un sac sur le dos, tiens... ;-)

A un de ces jours....au départ, puis à l'arrivée d'une course francilienne quelconque (enfin, à l'arrivée, si tu es assez patient pour attendre les baltringues de mon style!)


Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 08:55:42

Normal, je débute en V2 mais je ne pars pas en pensant à une quelconque place.
Toujours sac à dos en montagne pour le matériel obligatoire...
Yes, rdv en IdF à l'arrivée d'une course et vivent les baltringues !!

Commentaire de JM2CJC posté le 16-07-2013 à 20:30:07

Super pour un ... ,2 S = 1 V2
Quand tu dis flute ...c'etait pour le champagne
Felicitation l'ami

JM

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:16:31

Merci Jean-Marc, oui flute c'était en mémoire du bon champagne de la Sparnatrail ;-)

Commentaire de Caro74 posté le 16-07-2013 à 20:59:01

Effectivement, j'avais zappé cette partie du règlement! Ne t'inquiètes pas, le temps que n'intègre l'info, j'ai cessé d'utiliser mes batons avant le lieu autorisé. Je ne suis pas une tricheuse, non mais!! :-) bravo, en tout cas!

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:19:56

Super bravo à toi Caroline !!!
Un peu plus de km et tu me grillais.
Pas de soucis pour les bâtons ce n'était qu'un détail surtout qu'ils ne sont pas faciles à plier ;-)
Chapeau bas pour ton enchaînement.

Commentaire de Sabzaina posté le 16-07-2013 à 21:21:50

Je suis d'accord avec Etienne.
Une sympathie innée et un sourire qu'on ne peut oublier. Merci Philippe.
Et puis ,j'aurais bien aimé la voir moi la photo du podium.
Bravo à toi, t'es un champion toutes catégories.

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:22:32

Merci Sabine, je fais l'effort de sourire juste pour la photo...
C'est toute la bande des kikous qui fait la bonne ambiance, y compris toi !

Commentaire de Arcelle posté le 16-07-2013 à 21:37:06

Bravo Philippe pour tes enchainements de course et de beaux résultats avec une impressionnante régularité !
Marrant de constater à quel point on ne passe pas au même moment aux différents points ; par exemple, quand tu parles de la dernière montée encore sous la chaleur, c'est en haut de cette montée que j'ai commencé à avoir froid :-)

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:34:33

Merci Arcelle, cette année c'est la bonne sans coup de barre (pour l'instant)
La même montée mais peut-être pas au même moment ou alors un début d'hypoglycémie ?

Commentaire de Astro(phytum) posté le 16-07-2013 à 21:48:40

Bravo Philippe pour ta perf et bien content d'avoir pu échanger avec toi ;-)

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:35:40

Avec plaisir et peut-être à l'année prochaine ?

Commentaire de st ar posté le 16-07-2013 à 22:42:46

Un grand bravo! Podium sur cette course woah...c'est vraiment bon...

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 09:36:49

Merci st ar, c'est vrai mais promis je ne recommencerai plus...

Commentaire de Mat69 posté le 17-07-2013 à 16:10:42

Une chose à noter, c'est que le podium scratch est trusté par des Franciliens...
Mais ils sont ou les montagnards :-)

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 17-07-2013 à 16:21:13

Il étaient sur le 100, c'est plus costaud !
Bonnes vacances à toi...

Commentaire de Xavhië posté le 17-07-2013 à 23:53:44

Bravo à toi, quelle santé. Et puis un V2 sur le podium, bravo! Non mais, il faut pas les laisser tout gagner, tous ces petits jeunes!
Va donc récupérer dans ma galerie photo quelques clichés de toi en pleine action, dans la montée de Tré la Tête (tu devais être pressé de retrouver Laurent et sa Heineken)
@+

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 18-07-2013 à 09:56:31

Non c'est toi qu'il faut féliciter Xavhië, tu termines le hard parcours et avec une très bonne place !
Merci pour les photos, je n'ai pas osé te demander ;-)
Avec la bière j'aurai filé tout droit dans la pente comme Matieu alors niet.
Rdv à Grenoble et bonnes vacances !

Commentaire de yannos69 posté le 01-08-2013 à 16:33:46

Bravo Philippe !
Un superbe podium, tout en simplicité ...
A très bientôt vers chez nous ;-)

Commentaire de PhilippeG-573 posté le 05-08-2013 à 11:02:57

Merci Yann, oui, bientôt (Décembre) une petite chez les lyonnais...
Parait-il qu'il y a une bonne ambiance.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !