Récit de la course : Sky Race des Ecrins 2013, par Raideurjbp

L'auteur : Raideurjbp

La course : Sky Race des Ecrins

Date : 21/7/2013

Lieu : L'Argentière La Bessée (Hautes-Alpes)

Affichage : 767 vues

Distance : 46km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sky-Race des Ecrins 2013 : dénivelé et Chaleur

Sky-Race des Ecrins 2013 : Dénivelé et Chaleur ! 

L’objectif de l’année de trail est la TDS fin août (120 km et 7250 m de D+). Pour cela, rien de mieux qu’une course de préparation un mois avant. Avec mon collègue Gilles nous regardons donc en ce début d’année les potentielles courses en montagne. Gilles allant en vacances à Aussois près de Modane, nous trouvons et décidons de faire la Sky-Race des Ecrins depuis Argentière La Bessée. Course de 50km et 3000 m de D+, la course parfaite !


Samedi 20 juillet, je rejoins donc avec Julie (ma femme) mes collègues (2 sont arrivés le vendredi pour faire le 27 km) à Aussois pour pouvoir partir tôt le dimanche matin.
4h30, le réveil fait mal ! Un gatosport enfilé avec un thé et nous voilà sur la route… mais pas pour longtemps car bloqués au tunnel de fréjus 15 min le tant que celui-ci ouvre, ça commence mal ! 

Finalement le retard est rattrapé sur la route et nous arrivons à 6h pour un départ à 7h, tout va bien (hum hum Gilles…). On retire les dossards et nous rejoignons la ligne avec Gilles et Flavien, un autre collègue qui joue sur son terrain et qui vient de Gap le matin même. Petit débrief de Patrick l’organisateur qui nous conseille surtout de ne rien faire et de se mettre en boule en cas de chutes de pierres… euh on va où au fait là ??? Heureusement le soleil est présent et on oublie vite cette inquiétude. 

Le Départ : un rythme élevé (un peu contraint)
Pan ! Je pars assez vite au début car un goulet nous attend au bout de deux kilomètres. Nous n’avons pas le droit aux bâtons au début mais deviennent très utiles dès le début d’un petit coup de c… qui fait bien mal ! Le rythme est très élevé et le fait d’être en single impose que je maintienne l’allure. Les deux premières féminines me dépassent dans cette côte avec une facilité et un sourire déconcertants. Il s’agit de Delphine Roux et Irina Malejonock (une revenante gagnante notamment de l’Endurance Trail du côté de Millau). 

Les ravitos : il est où mon coca ?
S’ensuit un petit replat puis une longue côte d’environ 12 km jusqu’au Col de Néal à plus de 2500 m d’altitude. Les vues sont absolument superbes et j’ai de l’avance sur mes temps de passages. Pas de soucis donc, ça déroule ! On redescend un peu puis on remonte (pour changer ;-)) jusqu’au Col des Ayes. Passage prévu au bout de 3h40 de course. Je passe en 3H20, nickel !
On redescend encore jusqu’au chalet des Ayes où nous attend le deuxième ravitaillement où malheureusement il y a du coca carrefour et non du normal ARGHHHHHH !!!! Et même pas frais je suis dégoûté ! Faut dire que c’est mon petit plaisir de course ce verre de coca ! Tant pis ça se jouera encore plus au mental que d’habitude. En tout cas pas question de louper ce ravito car après c’est la longue montée du Pas de l’Ase avec du 40 % dans l’ascension finale ! 

Le Pas de l’Ase : Magnifique et exigeant !
Je repars donc en marchant et en mangeant pendant quelques mètres et c’est reparti déjà en côte le long d’un torrent jusqu’au lac de l’Orceyrette. Un mur annonciateur du Pas de l’Ase nous attend déjà à ce moment là et autant dire qu’il met bien en jambe ! Petit replat et c’est le Pas de l’Ase : 400 m de D+ sur 1km (oui oui du 40 % !) le tout en 37 min. J’arrive donc au sommet à 2700 m d’altitude en 5h36 pour un passage prévu en 5h26. J’ai donc tout perdu ici mais il faut dire que j’ai bien surestimé ma vitesse ascensionnelle sur le papier ! 

En tout cas cette montée folle est technique mais faisable en faisant attention à son souffle. On a en plus la surprise de voir un accordéoniste en haut qui joue des airs à tous les coureurs : super ambiance… et superbes paysages ! Le pied arrivé au sommet !

On reprend des forces en admirant le paysage en en discutant avec les autres traileurs et puis c’est parti sur une crête avant de basculer complètement dans une descente bien raide avec quelques névés et beaucoup de caillasses ! 

Une descente aux enfers…
Arrivé au lac de l’Ascension, petite photo officielle et on nous annonce que c’est du plat et de le descente maintenant… ouais mon œil !! Un petit coup de c… fait bien mal pour atteindre la crête des Queyrelets. Par contre après c’est bien de la descente même plus que ça ! Juste horrible ! Longue mais longue ! 9 km et 1400 m de D- avec des chemins en terre mais aussi pas mal de caillasses où on s’amuse à la faire comme Kilian en glissant (enfin pas trop quand même). 

Dans cette descente, une ou deux fusées me passent mais j’en rattrape 5 ou 6 malgré les cuisses qui crient de douleur ! Je suis obligé de me reposer une dizaine de secondes une ou deux fois pour les relâcher. Je ne suis pas encore prêt pour les descentes !
Enfin l’arrivée après un petit passage dans un tunnel d’eau (sympa et rafraichissant). J’arrive en 7h35 à la 74ème place sur 231 avec un objectif de première moitié de tableau en 7h15. Au final, 46,4 km pour 3125 m de D+ avec une fréquence cardiaque moyenne de 159 bpm.
J’ai perdu du temps dans le Pas de l’Ase ou j’ai surestimé mes capacités mais je fini content de moi car à aucun moment je ne me suis mis dans le rouge et je sais que je pouvais continuer encore. Flavien finira 1h après et Gilles plus loin après avoir souffert de son genou en descente (oui je vous laisse imaginer la souffrance dans cette dernière descente !).
Marc et Pierre-Yves sur le 27 km finiront en 4h57 pour un objectif de 5h, good job !
A noter quand même la qualité du « suivi » bénévole sur cette course plus que sympa. Plus j’avance dans le monde du trail, plus je me dis que les « petits » comités sont géniaux ! Merci à vous les bénévoles (et l’organisation évidemment) ! 

http://www.movescount.com/moves/mov...

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !