Récit de la course : Trail d'Ecouves - 61 km 2006, par Steph61

L'auteur : Steph61

La course : Trail d'Ecouves - 61 km

Date : 4/6/2006

Lieu : Radon (Orne)

Affichage : 2024 vues

Distance : 33km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Steph61 et le 33 ...

Après une première expérience sur le trail découverte l'an dernier (16 km), j'étais un peu resté sur ma faim ... Il me fallait monter la barre un peu plus haut ... Objectif 2006 : le 33 ! ... Objectif chronométrique ... on verra ... disons entre 3h30 et 4h (je connais suffisamment la Forêt d'Ecouves pour me dire que moins de 3h30 serait un exploit !!!)

Une petite crainte avant le départ ... la chaleur a fait son apparition ! (on l'avait un peu oublié ces derniers temps ...). Il va donc falloir penser (plus que d'habitude) à bien s'hydrater !!!.

Le Camelbag est prêt, les barres energétiques aussi ... on peut y aller ! La ligne de départ est pleine de coureurs dont certains ont les mêmes inquiétudes que moi ... c'est rassurant, je ne suis pas le seul !!!

11h. C'est parti pour 33 km. Après un tour de stade où le speaker nous chambre un peu en nous souhaitant une bonne promenade de "quelques dizaines de minutes" et où les spectateurs nous saluent avant de quitter la zone de départ/d'arrivée ... nous nous engageons dans la forêt d'Ecouves via un sentier sinueux et étroit. Tout le monde est en file indienne ... et l'on entend uniquement le souffle des coureurs et les clapotis des boissons dans les Camelbags ... L'aventure commence.

Ce début de parcours est identique au 16 Km de l'an dernier. Je pars prudemment (du moins l'ai je cru ...) pour arriver au 9ème en 58 mn. (le départ de l'année dernière était plus prudent). Le premier ravitaillement officiel est au 14eme mais la chaleur fait que l'on a assailli le ravitaillement de la course du 16 Km ... L'aventure continue. Au bout de 1h10, j'ai un début de fringale ... et je m'aperçois que mes barres énergétiques ont glissé de ma poche ... Le moral en prend un coup. Je décide de ralentir et de gérer jusqu'au ravitaillement du 14eme Km. Un passage en descente avec beaucoup d'ornières m'empêche de dérouler. Stéphane B s'éloigne ... tant pis ...

14Km : 1h33. Je rattrape Stéphane B. qui ma distancé depuis le neuvième et qui se ravitaille. On échange quelques commentaires sur ce début de course et j'en profite pour me ravitailler et bien m'hydrater. Un coureur de Haute-Normandie me fait remarquer que la Basse-Normandie est plus accidentée ... On ira vérifier sur un trail en Haute-Normandie (j'attends des annonces...).

Je repars avec Stéphane B. et on discute. Je me sens bien. Le 20eme Km approche et on passe la propriété de la Verrerie du Gast (superbe !) en se disant que l'on est sur l'un des points les plus éloignés du parcours. Stéphane B. décroche. Je décide de continuer à mon rythme.

On croise les randonneurs du 20 Km qui nous encourage. Je n'ai jamais dû autant remercier de gens sur un parcours ... G.E.N.I.A.L ! Tout va bien. Je déroule et je continue de gérer. Je rattrape une féminine de Caen qui n'avance plus. Je reste à sa hauteur on discute et je lui confie que la fin du parcours est plus facile. Le moral repart à la hausse. On longe la descente de Médavy (Alençon-Médavy reste un must dans la course à pied sur route ...). Je déroule et me dis que l'on doit être aux environs du 27eme ... quand des signaleurs me disent "Bravo ... encore 9 Km ...". Le moral en prend en coup (léger) ... surtout que l'on arrête de descendre pour traverser la D26 et pour remonter en desvers ...

Le ravitaillement du 27eme est là. 2h58. Je remplis le CamelBag, mange un ou quartiers d'orange, me désaltère et repart aussitôt.
Cet arrêt (1 ou 2 mn) me sape le moral (je commence à avoir mal un peu partout) ... mais je me dis que les trois derniers kilomètres sont en descente (ou presque ...).

Les quelques bosses qui restent font mal aux jambes mais les trailers que je rattrape ou qui me rattrapent ... sont aussi lavés que moi dans les portions montantes.

Ce qui est rassurant c'est que toute portion plate (si, si ... il y en a !) ou en descente est source de bonheur ... je déroule encore aux 30 Km ... Des ornières rendent difficiles la fin du parcours ... quand j'aperçois une silhouette familière au bord du chemin : mon cousin (Yannick) qui m'encourage et me signale qu'il n'ya plus que 2 Km et une petite bosse avant de descendre sur l'arrivèe ... Le moral est de nouveau là ... La descente s'amorce ... Coup d'oeil au cardio : 170 ... impec ... cà déroule. Le foulard rouge indiquant le dernier Km indique également que la descente est là ... Je rattrape des concurrents, les encourage (tiens bon ! c'est fini ...) quand l'un des trailers devant moi est victime d'une entorse à la cheville droite ... il me dit qu'il est cuit mais que ça devrait aller pour terminer ...

Les micros de la ligne d'arrivée se font entendre ... je déroule toujours (heureux de l'avoir fait ... et de terminer sans trop de casse) ... dernier virage ... mes enfants sont là ... "Allez papa !!!" Super ! ils ont fait 11 Km de rando (7 et 10 ans ...) et ont encore l'énergie pour m'encourager !. Les spectateurs applaudissent tous ... Temps final : 3h43:50 ! Objectif atteint ! Je suis heureux !

Merci aux organisateurs (Gérard Bansard et toute son équipe) pour ce merveilleux parcours, pour l'idée sympa de se faire croiser les randonneurs et les traileurs ... une petite suggestion : pourquoi ne pas afficher le kilométrage auprès de chaque signaleur ?

A l'année prochaine (sur le 33 ... le 61 me semble pour l'instant intouchable !!! ).

Steph61.



Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !