Récit de la course : Lyon Urban Trail - 36 km 2014, par Spir

L'auteur : Spir

La course : Lyon Urban Trail - 36 km

Date : 13/4/2014

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 1020 vues

Distance : 36km

Matos : Asics Fuji Trainer 2

Objectif : Terminer

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

78 autres récits :

Dans la LUT, y'a des hauts et des bas

5h45, dimanche matin, le réveil sonne. Et déjà, c’est la LUT…

Il faut vraiment une bonne raison pour se lever, d’autant qu’il aurait été si facile, la veille, de se laisser aller avec les copains autour de l’apéro et du champagne en cette soirée où l’on fêtait plusieurs anniversaires…

Sauf que cette semaine, j’avais définitivement scellé mon sort en m’inscrivant à la SaintéLyon et que cette participation à la LUT devait me permettre d’une part de repérer des itinéraires pour les sorties longues à venir, d’autre part de me forcer à courir régulièrement tout au long de l’année pour ne pas me retrouver à la ramasse à l’automne, et enfin de croiser quelques kikous que je ne connaissais que par forum interposé ou par de brèves rencontres.

Objectifs et préparation stratégique

Il y a une semaine, j’ai parcouru le 12km (13,5 en fait) et j’en avais plein les pattes. D’un autre côté, le pavé d’or (moins de 4h) ne me semblait pas inaccessible. C’est vrai quoi, tenir 9km/h alors que j’ai fait la Saintexpress à 10,5… Sauf qu’il n’y a pas tant d’escaliers entre Sainte-Catherine et Lyon. Du coup, me voilà avec un objectif secret de 4h-4h30, et un objectif "méga-secret" de moins de 4h. Je me plonge dans l’itinéraire.

Bon, 36km, c’est en gros 4 sections de 9km. La première monte bien plus qu’elle ne descend. La deuxième est roulante et les deux dernières sont équilibrées. Du coup, la stratégie c’est : tenir 9km/h la première section, gagner du temps la deuxième, et gérer la fin de course.

Au petit matin place des Terreaux

Alors que la place se remplit tranquillement, je croise Jean-Phi, Mamanpat, Tom, Trixou et quelques autres kikous. Jean-Phi et Mamanpat ont élaboré un vrai plan de guerre, avec profil de la course plastifié et commenté (marche/trottine/marche…). Ouah, ça c’est de la préparation ! Ça discute un peu, certains s’échauffent, on se met en place sous les encouragements de deux « chauffeurs » qui nous incitent à faire tout un tas de mouvements pour se préparer. Le compte à rebours résonne sur la place et c’est le départ !

Dans la course

Je me fais déposer dans le tunnel de la rue Terme. J’avais décidé de marcher dans les côtes et de relancer sur le plat et dans les descentes, mais là, j’ai l’impression d’être un boulet au milieu de la rivière : ça passe de tous les côtés.

J’accélère dans la descente. Je culpabilise un peu dans la montée de la Grande côte, alors je trottine. J’aperçois Jean-Phi en mode reporter avec son appareil photo et Mamanpat juste derrière.

Le peloton s’étire tranquillement et tout le monde s’arrête vite de courir dans les côtes. Il fait un temps magnifique, il n’y a pas de vent, les bénévoles arrêtent les voitures, c’est vraiment le top !

Dans Nicolas de Lange, il y a des affiches et des marques partout pour annoncer l’UBS, et même un petit groupe de supporters tous de jaune vêtus en haut des marches ! L’un d’eux porte un bonnet de bouffon. Malheureusement, je mets un moment avant de me souvenir de la discussion sur le forum et je réalise trop tard qu’il devait s’agir de Tidji. Ce n’est que partie remise pour faire connaissance !

Arrive le premier ravito. Là, il y a un gars élancé, sans casquette, avec un buff kikou autour du cou. Lalan ? Oui, il confirme ! Je suis bien content de lui serrer la main et je repars sous ses encouragements.

Bon, jusque-là, tout va bien. Les 9 premiers km ont été avalés en 1h comme prévu. Plus qu’à dérouler maintenant.

La vue sur la région est splendide. Dommage, on ne voit pas les Alpes aujourd’hui. Par rapport au début, cette section paraît presque plate. Fourvière arrive vite, puis la passerelle des 4 vents.

Sur la passerelle, je croise un gars tout en noir avec un casque de vélo sur la tête. Je tente : « Nikopol ? » Yes ! Et hop, le Nikopol, en retour de blessure, commence à tailler la bavette en courant avec moi. Trixou, juste derrière, nous dit qu’il est parti un peu vite. Nikopol m’abandonne à l’entrée de la Sarra pour le rejoindre et le motiver un peu.

Je croiserai Nikopol encore deux fois dans les pentes de la colline. Mais par où il passe bon dieu ? Chaque fois, il encourage, et ça fait du bien parce qu’au 19ème,  j’ai commencé à me chopper un point de coté qui ne va pas me laisser de sitôt.

Tout allait bien jusque-là. Mais ce fichu point de côté me force à marcher dans les descentes, au plus à trottiner. J’attends avec impatience les prochaines montées sèches. Vers le 22ème, ça commence à passer, mais j’ai un gros coup de mou dans les jambes. J’ai l’impression de me retrouver collé au bitume. C'était si agréable tout à l'heure ! Le temps de boire un coup, de manger un peu et de faire le dos rond et la machine se remet doucement en marche. Ça me met en rogne parce que je n’arrive pas à profiter de la course alors qu’on est dans une partie de Lyon que je ne connais pas du tout.

Enfin, on arrive de nouveau dans la Croix-Rousse, après quelques montées très sèches (montée de l’Eglise ça s’appelait ?). Les cuisses commencent franchement à fatiguer. Comme prévu dans le fil de discussion, Cocorosinette est bien en poste, avec Rosinette, sa poussette, et sa liste de kikous à cocher Clin d'œil Un peu plus loin, c’est Jano qui nous prend en photo en haut de cet énorme escalier (Montée Coquillat) qu’il faudra que je retourne voir à jambes reposées. Plus les escaliers s’enchainent, et plus j’ai les fessiers en compote. C’est quoi cette histoire ? Faudra que je fasse des séances VMA fessiers pour la prochaine fois…

Ca fait au moins 15km que j’ai toujours les mêmes coureurs autour de moi. On forme un petit groupe bien homogène qui se perd au moment où notre parcours se fond avec celui du 13 et du 23km. Quel changement d’atmosphère ! Autour de moi, plein de coureurs qui finissent pour certain le 13km en un peu moins de deux heures, et pour d’autres le 23km en un peu moins de trois. Ça rigole, ça déconne. C’est sympa de finir comme ça, dans la foule.

Vers le patineur de Rodin, je vois ma femme et mes deux petits garçons qui sont venus avec vélo et chariote pour voir « papakikour ». J’ai dix bonnes minutes de marge par rapport à l’objectif des 4h, donc largement le temps de m’arrêter pour faire un bisou à tout le monde avant de repartir à l’assaut de la Mairie.

Et voilà, c’est fait. Le parcours est bouclé en 3h50’46’’. Le T-shirt finisher en main, je retourne voir ma petite famille. On encourage un moment les arrivants et c’est le moment de rentrer en petites foulées, histoire de dérouiller les jambes.

Epilogue

Quelle belle expérience ce parcours ! Je retiendrai que 2-3 séances par semaine, c’est un peu juste pour ce genre de tracé et, s’il y a une prochaine fois, je ferai sans doute un peu plus de renforcement musculaire. Mais je me souviendrai surtout d’un beau tracé, de bénévoles partout pour arrêter la circulation (et j’imagine que ça ne doit pas être toujours facile avec les automobilistes impatients), d’un temps magnifique, de supporters au top, et des rencontres express mais bien agréables ! Vivement la prochaine !

18 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 14-04-2014 à 18:35:31

Belle course bien réalisée. Bravo ! Dommage que l'on ne se soit pas croisé.

Commentaire de Spir posté le 14-04-2014 à 22:11:41

Si si, on s'est croisé ! Tu m'as même pris en photo avec Patricia avant le départ (mais peut-être que tu n'as cadré que Pat ;o)
Dans la montée de la Grande Côte, je t'ai juste vu de l'autre coté de la route en train de prendre des photos. J'espère que tu nous montreras tout ça dans ton CR !

Commentaire de Jean-Phi posté le 15-04-2014 à 06:50:40

Autant pour moi. Promis je placerai quelques photos ! Encore bravo.

Commentaire de Mamanpat posté le 14-04-2014 à 20:17:43

T'aurais pu nous attendre quand même !
Bravo, une belle première bien réussie !
T'inquète, l'an prochain on fera tout un tas de séancces esclaiers de prépa plus costaudes et plus longues !

Commentaire de Papakipik posté le 14-04-2014 à 21:17:47

On signe où pour la prépa "marches" ?

Commentaire de Papakipik posté le 14-04-2014 à 21:22:09

On signe où pour la prépa "marches" ?

Commentaire de Spir posté le 14-04-2014 à 22:00:39

C'est vrai, j'aurais dû attendre, mais mes petits m'attendaient avec impatience derrière l'hôtel de ville. C'est une erreur de débutant kikourou ;o)
Avant les séances de l'an prochain, il va y avoir les offs de la Saintélyon !

Commentaire de Papakipik posté le 14-04-2014 à 21:16:44

Purée je suis en train de faire mon CR et on décrit le même schéma de course avec quasiment le même temps au final (3h52 pour moi). Qu'est-ce que je vais bien pouvoir rajouter ?? Je cherche... En tout cas félicitations !

Commentaire de Spir posté le 14-04-2014 à 22:09:44

Bah, on a certainement pas vécu la course tout à fait de la même façon ! Dommage qu'on ne se soit pas croisés (à moins que, il y a deux personnes avec qui j'ai discuté au départ et dont je n'ai pas retenu le nom...)

Commentaire de Cocorosinette posté le 14-04-2014 à 21:47:04

Bravo pour cette belle course. Tu est et restera le premier à avoir été coché sur ma petite liste de kikous. Et bientôt à nous le record du tunnel en poussette ;-p

Commentaire de Spir posté le 14-04-2014 à 22:07:59

Heureusement pour moi, tu t'es mis en position après le passage de quelques avions (Tom, psyko...) ;o)
Pour le record du tunnel, j'installe les néons sous ma poussette et la sono, et on y va !

Commentaire de snail69 posté le 14-04-2014 à 22:49:40

Et bé, il galope le petit groom ! Au plaisir de se croiser sur un Off !

Commentaire de Spir posté le 15-04-2014 à 14:02:41

Merci Snail. A un de ces 4 !

Commentaire de Arclusaz posté le 15-04-2014 à 08:32:20

Belle course, facile (à part la "parenthèse" du milieu). Un gros gros potentiel.

A bientôt au tunnel, à la tête d'or, à la croix rousse...... et sur les chemins !

Commentaire de Spir posté le 15-04-2014 à 14:04:32

C'est gentil Laurent ! Pour le potentiel, je sais pas. Je n'aime surtout pas me faire mal quand je courre, ça m'empêche de profiter du paysage (sauf que... je compte bien améliorer ma marque du tunnel, mais là, y'a pas de paysage ;o)
A très bientôt !

Commentaire de Trixou posté le 15-04-2014 à 22:49:56

Efforts gastronomiques, "Objectifs et préparation stratégique", humilité et sagesse en montée, bref tout ce qui m'a manqué, sans parlé de l'aspect purement forme physique bien sûr.
Merci pour tes encouragements avant le ravito de la Sarra et bravo pour cette belle course !

Commentaire de Spir posté le 17-04-2014 à 12:44:26

Ne soit pas trop sévère avec toi-même ! Tu t'es bien accroché et tu as été jusqu'au bout d'une course qui est quand même bien usante. L'effet dossard fait parfois partir un peu vite, mais même sans ça, il arrive qu'on ait un gros coup de moins bien alors qu'on a tout fait "correctement".
A bientôt sur les chemins ou dans le tunnel !

Commentaire de tidgi posté le 17-04-2014 à 16:03:01

Ben alors ? On passe tout droit devant le bonnet de bouffon ? ;-)
Ce n'est en effet que partie remise pour faire connaissance et bravo pour ta course.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !