Récit de la course : Trail du Connex - 14 km 2014, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail du Connex - 14 km

Date : 25/5/2014

Lieu : St Georges De Commiers (Isère)

Affichage : 1008 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

Du 100% saucisson chez l’ami fifidumou


Du 100% saucisson chez l’ami fifidumou

 


Ou que c’est dur de se lever ce dimanche… Direction à toute berzingue vers Saint-Georges-de-Commiers (38) pour une course marquée de longue date sur mon kivaoù, le Trail du Connex organisé par fifidumou.

 



Oui car petit historique (Philippe me corrigera). J’avais vu passé un mail fin 2013 où Philippe annonçait que la plupart des bénévoles de la course jetait l’éponge, mais que lui ne comptait pas tomber, et appelait par conséquent à de nouvelles bonnes volontés pour cette épreuve en faveur de la Leucémie.


Bref, il était juste INCONCEVABLE de ne pas aller sur place afin de profiter de toute la bonne volonté de la nouvelle organisation.

 

J'ai pas eu le dossard numéro 1 mais c'est pas grave



Sur place, on retrouve le kéké qui a définitivement basculé du côté obscur. Est-ce le fait de la mode du « trail » ? Il arbore son légendaire « j’aime le saucisson » jaune mais cette fois-ci non plus en t-shirt coton tel que l’on avait en 2007-2008-2009, mais en t-shirt technique façon Dude (dont c’est la couleur officielle en prime). Qui plus est, les bénévoles sont en jaune également, mais à qui rendent-ils donc hommage ?

 

Je retrouve Philippe également, et Emerald en mode organisateurs mais peu de bla-bla ils ont leur bénévolat à assurer !

 

Hélas l’ignoble est là, accompagné néanmoins de la douce cocogirl. On retrouve d’autres sbires tels que Polo Gonthier, Michel Riondet qui a couru la veille le Grand Raid 73 (78 kilomètres je crois…), ainsi que le bassiste du Trail des Coulmes et enfin notre bon vieux Tamanoir sur qui j’ai une sacrée revanche à prendre !!!

 

Je croise également Nourredine avec qui j’avais eu à ferrailler à Ezy, et, on va en reparler, Georges J. dit « LA PLAIE » est là… Vous avez bien lu, on va en reparler (hélas)

 

Il est vite 9 heures, blagues débiles en tout genre sur la ligne de départ, je me place stratégiquement devant l’humble Soriano (qui revêt comme Polo le t-shirt du Trail Matheyzin que j’ai failli mettre mais j’ai préféré mon t-shirt gay rose Odyssea de la veille comme ça je pue je fais honneur à la première partie de mon pseudo aujourd’hui)



Vous pouvez écouterr le briefing de fifidumou svp !!!

 

LA COURSE

 

Je tente un semi-hole shot mais bon, pas très concluant, très vite je me fais larguer par Soriano puis à 10m un autre gars et ainsi de suite jusqu’au petit peloton de l’ignoble… Mais je suis confiant sur ma forme, et finalement recolle à l’ignoble, en mode crétin façon Connex 2013 quand on avait fait chier le Goéland !!!

 

Je lance des "Boukkk" La Plaie me balance « pppfff pfpffppfpfpfpf garde ton souffle pffpfpfppp pfpfpfpff » donc j’accélère pour lui montrer que j’en ai sous la pédale.

 

Je vois le Tamanoir pas loin, et finalement, kilomètre 1, on bascule là où l’an passé la tête de course s’était trompée, et nous voici à trois : l’ignoble, le tamanoir et le bouk !!! Et que ça tente des croche-pattes, coup d’épaules en tout genre, insultes, débat politique étant donné que l’on vote aujourd’hui, esbrouffe en tout genre, bref, pas un joli moment de notre sport, assurément. Dé-plo-ra-ble !!!

 

S’en suit une partie en sous-bois où l’ignoble nous bloque activement, le Tamanoir est témoin d’ailleurs de cet attentat, qui fera que dans moins d’un kilomètre je lâcherai prise et exploserai… Bref

 

Et en effet, dès la première bosse, je paie cash mon départ fulgurant façon débutant de la course à pied limite honte du sport, je m’écarte donc et commence à doser, le Tamanoir me passe ainsi que Nourredine, bon…

 

En tout cas le parcours est très, très chouette, si là on n’est pas dans du 100% nature je n’y connais rien… Et surtout, ce qui surprend (et qui surprendra sur toute la course), c’est le nombre de signaleurs !!! Pour une course que je croyais en manque de bonnes volontés il faut croire qu’il y a eu un élan de motivation !!!

 

Plutôt sympa !!



Suite de la bataille, j’ai une procession au c**, mais ce sont des trailers du 28 kms ou du 33 kms. Ils sont nombreux, et je me dis que si j’en laisse passer un c’est tout le train qui va me passer, donc je reste la locomotive devant et les wagons vont patienter ! D’autant plus que ça relance sur ces nombreuses mini-bosses, les descentes me permettent de prendre un poil de champ avant les montées qui suivent…

 

Mais le maillot blanc du Tamanoir s’est bien éloigné… Et finalement je cède, 4 coureurs me passent, je reste devant un vert

 

Kilomètre 5, je reconnais le parcours, une petite grimpette s’annonce, tiens, on n’a pas couru sur les rails du petit train de la Mure, il y a une photo à venir je tente donc une nouvelle pose !


Richard, trop proche du Bouk, s'en retrouve déséquilibré


 

Et sur la relance qui suit, j’entends mon vert me dire « Tu es le Bouk c’est ça », « oui », et c’est Richard Llorca dont je vois le nom dans plein de classement de courses saucissonesques qui est là ! Il se souvient du récit du DST 2013 un grand moment !!! En tout cas ça permet d’oublier durant une minute la souffrance avant une vision d’horreur…

 

Car oui, dans le faux-plat bitume qui suit, non seulement la première féminine me double, mais je vois derrière le kéké et la plaie !!! Bon, j’étais zen car j’ai déjà tiré un train sur la bagarre avec le Tamanoir, mais par contre j’ai pas envie de finir derrière la plaie…

 

Et ce kéké qui est sur le 33 kilomètres et qui me reprend… Mais dans quel monde vit-on ???

 

On arrive au ravitaillement, le verre de coca s’impose (je crois avoir compté 3 ravitos !!!), et qui arrive à la limite du suffoquement ? LA PLAIE… qui engloutit un premier verre avant de… le laisser tomber à ses pieds. Euh, les bénévoles ce sont des merdes ? Je ramasse son verre et le met dans le sac poubelle (Bouk citoyen), mais cet olibrius repart avec un verre qu’il jette par terre de nouveau (et que je vais chercher !!), la bénévole lui lance un « 15 ANS SANS COURSE A PIED », ce que, je crois, ferait plaisir à beaucoup de monde ! Mais ce n’est pas fini…

 

Non… Car là il m’a gonflé, et je vais mettre un point d’honneur à terminer devant lui. Je le remonte facilement, puis rejoins le kéké-qui-saute-les-ravitos-car-il-a-un-caddy-sur-lui !!

 

Arrive donc une partie sur les basses pentes du Connex où l’on alterne montées et relances, et où l’on se fait engueuler par la Plaie qui suffoque et baragouine des « pffppfff  fppfpfpfpf courrez merde ppdpfpfpfpf pas marcher piouf pfpfpfppfpfpff merde mon avance merde pfpfpfpfpfpf », je jubile et me colle au kéké, il n’y a qu’une trace, il tente péniblement de passer sur les côtés mais il y a trop d’herbe !! Un grand moment de saucisson avec le kéké national !!!

 

Le Bouk tente de s'accrocher




Et de toute façon, comme prévu il lâche complètement et je m’accroche au rythme du jaune kéké, faisant un peu le yoyo, et arrive enfin le ravitaillement number two ! Je repars de plus belle, le très sympa Serge me passe avec ses Salomon jaunes aussi, je me mets en roue libre, attendant notre sympathique kéké et me disant que j’irai le chercher en fin de course.

 

Sauf que… Sauf que… Le kéké arrive, mais aussi Polo Gonthier sorti de je ne sais où, et la Plaie !!! Tant pis, moi je file, descente à fond, on passe un pont et remonte en face ! Buccoliques, les 3 derniers kilomètres se font le long de cette rivière, avec des passages où le chemin a été tracé… à la PIOCHE mesdames messieurs !!! Il n’y a pas à dire, le Trail du Connex, tout est fait pour nous recevoir et faire profiter de leur terrain de jeu…

 

En face je vois le kéké et le Polo, et pour la Plaie c’est plié. Mais c’est sans compter sur les forme des deux lascars dont le nouveau chamois du Grésivaudan à savoir le kéké qui me passe une nouvelle et dernière fois, et dire qu’il est sur le 33 kms, Crolles 2012 me parait bien loin… D’un autre côté, ce format de course m’aura permis de partager quelques kilomètres avec notre icône à tous !

 

Fin de la montée, bifurcation, et c’est parti pour la descente, je mets toute mon énergie à aller chercher Serge et larguer mon client de derrière, mais il faut dire qu’étant en tête je dois être vigilant, moi qui me perd souvent !

 

Je garde dans un coin de ma tête que c’est vraiment, vraiment chouette. Cette rivière, ces petits vieux qui nous aiguillent dans des endroits de nulle part. Quel pied putain.


C'est pas buccolique ça


Tchou-Tchou fait Bébé-Tchou-Tchou


Fin de la descente limite frappadingue, on arrive sur les rails du Petit Train ! Ah ben quand même ! Par contre il faut courir plein sud ? Mais… On s’éloigne non ? Bon, c’est balisé, j’y vais, je constate que Serge est vraiment loin devant, coup d’œil derrière ils sont deux mais ils sont loin, et finalement je réalise qu’on est arrivé un peu en amont du départ donc il s’agit bien du final, et j’en termine tranquillement et avec un sourire que je souhaite communicatif en 1h32mn03sec !

 

Enfin l''arche !


Vous l’aurez compris, c’était un excellent moment de saucisson !

 

Soriano l’emporte. L’ignoble a tenu son rang. Le Tamanoir m’inflige un 3-0. Nourredine remporte la course en V2. La Conserve nous a manqué. Et la Plaie arrive mécontent et colérique, son GPS indiquant 17 kilomètres donc l’organisation n’est pas honnête !!!

 

Mais je ne terminerai pas ce récit sur ce bougre, non, au contraire, je terminerai sur des remerciements infinis à l’organisation et aux bonnes volontés qui nous ont permis de se faire encore de très bons souvenirs… La vie est belle

 

13 commentaires

Commentaire de Albacor38 posté le 28-05-2014 à 10:16:38

Le récit comme les photos donnent envie !

Et je ne résiste pas au gimmick du Sieur "la Plaie" façon Raoul Volfoni :)
La CaP c'est bien aussi quand c'est l'ambiance tontons flingueurs...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-05-2014 à 11:27:00

Tu nous as manqué la Conserve...
:-(

Commentaire de Albacor38 posté le 28-05-2014 à 12:03:46

Ah bien là c'est plus "Ce que veulent les hommes" ou "Reviens-moi" ;)
Je reviendrai bientôt l'appel du saucisson est trop fort !

Commentaire de golf 38 posté le 28-05-2014 à 10:50:49

Ah, "La Plaie" ......c'est vraiment une plaie ! et en tant qu'ancien de la CAP j'ai eu bien souvent "loisir" de le vérifier !!!!!! A une époque je l'avais même ramené sur Grenoble après une course ( la corrida de Crolles, je crois) et bien ça été la seule fois ! J'ai été bien vacciné !!!!! Chez les V3, n'est pas Michel Riondet qui veut !!!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-05-2014 à 11:27:31

Ce n'est pas dans mes habitudes de critiquer, et encore moins sur Internet, mais il a été odieux... Au Connex en plus !

Commentaire de coconetdive posté le 28-05-2014 à 11:19:45

Super récit saucissonnesque...j'adore...comme d'hab ! mais MG notre Ignoble Sans Cervelle n'a-t-il pas réalisé 1 perf. "des familles" !? il m'a l'air en très gde forme !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-05-2014 à 11:26:45

Sur les 3 dernières confrontations :

- Grenoble-Vizille : 109%
- Ezy : 111%
- Connex : 110%

Donc non, c'est une performance "normale", pour reprendre l'expression de son Président adoré !

Commentaire de le_kéké posté le 28-05-2014 à 14:03:20

Alors grosse feignasse tu pourrais te bouger un peu plus le fion c'est pas comme ça que tu vas revenir au niveau des grands champions de ce noble sport. Notre ami la plaie m'a finalement bien fait rire avec ses remarques sur le fait que nous marchions. C'est lui qui a raison je rappelle que marcher c'est mourir dans le saucisson (alors que c'est toléré dans traîîl), merci la plaie. En fait il y a toute les chances que je finisse comme lui avec mes départs toujours trop rapides et ma tendance à jamais marcher. A partir de maintenant j'insulte tout le monde, je balance tout par terre et tire toujours la tronche. Sinon pour le GD tu as le bon rythme pour faire un top relai ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-05-2014 à 14:12:46

Tu reviens dans le saucisson c'est bon ça !!!
Et n'oublie pas de beugler sur la malhonnêteté de l'organisation qui nous a rajouté 3, 5 ou 10 kms selon son GPS pourri !!!

Commentaire de le_kéké posté le 28-05-2014 à 14:14:43

Il a raison le 32km faisait presque 36km, on comprend mieux pourquoi ça s'appelle le connex par là bas

Commentaire de the dude posté le 28-05-2014 à 14:52:08

Eh on dirait que tu t'es fait un nouvel ami extraordinaire ;-)

Sinon franchement: se faire fumer par le kéké qui est le grand parcours?!?
Même pour la honte du trail c'est plus possible, faut faire quelque chose là!!!
Pas étonnant qu'après le kéké se la pète avec des t-shirts jaunes flashy et des bâtons attachés sur le sac façon "ultra-trailer qui sort jamais sans le matos obligatoire de l'UTMB".

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 28-05-2014 à 14:57:52

J'y peux rien, c'est devenu un champion, et moi maintenant je combats avec la Plaie... La vie est ainsi faite :-(

Commentaire de le_kéké posté le 28-05-2014 à 14:58:48

Ca ce la pète hein !!! Je dois quand même avouer que je venais de regarder la semaine avant comment on faisait pour les attacher sur les sacs, et le système marche bien en plus. Ca donne un petit coté cake, personne n'a une polaire finisher UTMB à vendre ??

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !