Récit de la course : Trail 91 2005, par bottle

L'auteur : bottle

La course : Trail 91

Date : 10/9/2005

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 2720 vues

Distance : 91km

Objectif : Faire un temps

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

Le récit

Des trails de 91km il n'y en pas des tonnes, à une heure de voiture de la maison dans la campagne francilienne je ne pouvais que revenir sur cette course. Et puis il y a plein d’UFO connus et à connaître. L'an dernier je débutais sur une telle distance et quasiment en ultra. L'objectif de finir était atteint en 12h50.
Cette année j'aborde la course différemment. Certes le but est d'aller au bout mais si possible en améliorant mon temps. En analysant ma course de l'an passé il me semblait que je pouvais gagner pas mal de temps aux arrêts ravito entre chaque boucle car j'avais vraiment pris mon temps. Ensuite je décide de ne prendre la poche à eau que sur la 1er et 4eme boucle qui sont les plus longues. Les 2,3 et 5ème boucle se feront avec un bidon porté à la main. J'ai testé cette technique à l'entrainement et ça me convient trés bien pour 1h30 de course. Je pars également en chaussures route car tant qu'il fait sec (ça durera pas) ça passe sans problème. Et puis j'ai 1 an de plus de prépa et de courses en ultra. Je me fixe un objectif autour des 11h.
Le principe de la course n'a pas changé, 5 boucles différentes commençant et finissant à la salle des fêtes de Mondeville seul point de ravitaillement.
Malgré le décalage d’une heure du départ du 55km nous sommes quand même une petite centaine au départ du 91km.
La 1ère boucle (24km) est le 1er piège de la course. Trés roulante beaucoup partent vite, trop vite comme chaque année. Contrairement à l'an dernier je me retrouve rapidement seul sur cette boucle mais je garde un rythme de croisière à un peu plus de 9km/h pour finir en 2h35. Courte pose (4mn40) pour poser le sac et prendre le bidon, avaler 2 riz au lait maison faits par Jacques le cuistot de l'organisation (un must), un verre de coca et c'est reparti.
La 2ème boucle (15km) comme toutes les autres, commence et finit par des longues lignes droites monotones sur les chemins agricoles. Puis le parcours devient technique au milieu de la forêt et des rochers type Fontainebleau. Il est difficile d'y courir et la moyenne tombe un peu. Mais tout va bien. Pose rapide au ravito (7mn40) et je repars.
La 3ème boucle (16km) ne comporte qu’une difficulté technique, une grande descente trés pentue et une grande montée bien raide. La moyenne autour des 9km/h est tenue. Mais la grosse nouveauté cette année c’est la pluie qui arrive et qui va un peu changer la donne. J'ai passé la difficulté de la boucle avant la pluie la fin de la boucle se fera sans problème. Je suis en manche courte et la température est en train de baisser. Le sol commence a devenir boueux. Je rentre trempé au ravito. Changement complet de tenue, maillot sec, veste de pluie, chaussettes propres et surtout chaussures Trail. Je prends le temps de bien manger (la soupe à Jacquot est délicieuse) car la boucle suivante est la plus importante. C’est là que les différences se font. Total : 24mn20 d'arrêt.
4ème boucle (23,3km). La pluie redouble de vigueur mais je pars bien équipé et confiant. Un peu trop car à la première descente je me prends une gamelle sur les fesses qui me clame tout de suite. Je suis plein de boue mais pas de bobo. Contrairement à l’an passé je cours sans arrêt (sauf quand ça glisse trop) je remonte donc un à un des coureurs avec qui je cours un moment pour la compagnie. Mais je me sens bien donc je continue. Personne ne me doublera sur cette boucle ni la suivante. Certaines parties deviennent vraiment limites pour courir on fait du patinage artistique digne d’un Candeloro des grands jours. 2h55 de course pour cette boucle et de nombreuses places de gagner. La pluie n’ayant pas cessé je reste avec cette tenue même si mes chaussures sont trempées et boueuses. Courte pose (6mn) je prends mon bidon et je repars. 9h45 de course au chrono les 11h seront dépassées avec cette pluie et l'état du terrain.
5ème et dernière boucle (12,7km). Les sensations sont encore bonnes et quand le terrain le permet je maintiens une vitesse de course correcte. Je reprends toujours des coureurs et rejoins manu Le Sanglier qui visait une pref (10h) mais qui n’avait pas la forme avant la course par manque de sommeil et à cause de quelques désagréments subits quelques jours avant. Et puis la pluie n’arrange pas les choses. Je l’ai accompagné un moment mais il a préferé me laisser partir à 5km de l’arrivée. Sur une partie en bordure de forêt et de champ le parcours devient impraticable à cause de la boue. Même en marchant c’est une vraie patinoire et on se retrouve avec 1kg collé sous chaque chaussure. Le retour en forêt rend le parcours un peu meilleur. Dernière montée, les éternels encouragements des spectateurs (bravo, encore 1,5km) depuis au moins 1km mais je me rappelle du parcours et je sais que le goudron de la route qui traverse Mondeville annonce la fin.
11h16 et 27ème à l'arrivée, 1h30 de mieux que l’an passé. Quel plaisir d’être capable de courir sur la totalité de la course. Comme le dit yoyo dans son CR de l’UTMB les ravitos sont importants mais il ne faut s’y attarder. Je pense avoir gagner autant de temps sur les arrêts ravito que sur la course par rapport à l’an passé. J’analyserai un peu plus mes temps pris avec le Polar pour détailler tout ça.
Comme d’habitude l’organisation de Jean-paul et Martine était au Top, le balisage irréprochable, le cuisto Jacquot mérite les 3 étoiles au Michelin et les bénévoles toujours aussi sympas. En plus cette année on a eu droit à un magnifique maillot finisher.

1 commentaire

Commentaire de L'Castor Junior posté le 15-07-2006 à 21:44:00

Salut Christian !
Ah, cette pluie lors de l'édition 2005...
Je ne faisais que le Trail du Parc du Gâtinais (55 km - mon premier ultra), et je l'ai maudite sur la troisième boucle...
Chapeau en tout cas pour ta perf. Je devrais tenter le 91 km cette année, comme il y a 3 bonnes semaines après le CCC. On s'y croisera sûrement !
A+
L'Castor Junior

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !