Récit de la course : Trail du Château de Verneuil - 29 km 2015, par PhilippeG-561

L'auteur : PhilippeG-561

La course : Trail du Château de Verneuil - 29 km

Date : 31/5/2015

Lieu : Verneuil En Halatte (Oise)

Affichage : 729 vues

Distance : 28km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Ma 512e: le trail du Château de Verneuil

* Deux semaines après le trail des cerfs c’est reparti pour un 28km dans l’Oise à Verneuil en Halatte.

Il est placé à 3 semaines du trail de la vallée des lacs, 87km (objectif plus important) idéal côté récupération.

Je ne connais pas cette course ni ce coin, j’aime bien découvrir des nouveautés, ne pas refaire chaque année les même courses (avec 511 épreuves au compteur ça compte ce genre de détails)

 La pluie est prévu dès le matin mais en arrivant à 8h30 sur le grand parking herbeux le temps n’est pas si mauvais que cela avec 13° coté température.

Environ 250 coureurs, un tee-shirt en cadeau et le choix dans les couleurs.

 L’échauffement permet de découvrir une partie du village, on découvre un étang à proximité avec beaucoup d’oies, ça à l’air tranquille comme endroit.

 

 Pas de bousculade sur la ligne du départ, ça part même plutôt doucement, c’est chouette une course comme ça ! Sourire

Je peux même compter ma position : 10e au bout du 1er km effectué dans les rues du village.

 Nous tournons à droite en direction de la nature et de la forêt.

Hormis ce 1er kilo ainsi que le dernier, tout le parcours, assez sympa, se déroule en forêt et qui fait un peu penser au trail des cerfs, en plus facile quand même.

Une piste puis ensuite un chemin beaucoup moins large ou il devient rapidement impossible de doubler.

Tant mieux car le rythme est pris.

Un long passage dans des herbes hautes, j’ai entendu un gars de l’organisation qui a ramené deux tiques lors de sa balade d’hier, bigre => inspection générale au retour ! Surpris

Montées et descentes vont se succéder lors des 10 premiers km qui concentrent une bonne partie de la dénivelée (400m annoncés)

 Parcours plaisant, jamais lassant, assez ludique avec ces alternances de difficultés, j’aime bien. Cool

J’arrive à passer 2 coureurs sans vraiment les distancer.

Il y en a un qui souffle par moment d’une façon assez étonnante, je vais l’avoir en accompagnateur un long moment.

Par contre ce qui est génial, c’est que tous les kms sont indiqués sur un panneau en bois, c’est rare en course nature…

Un gars en casquette nous remonte assez facilement : au revoir.

 Quelques descentes sont signalées comme délicates (abruptes ou avec des racines qui dépassent)

Le temps passe assez vite, on trouve des bénévoles aux points litigieux pour éviter les erreurs d’orientation ou coupures car il y a beaucoup de détours imposés en regardant le tracé.

Un des points forts est le balisage, rubalise et tracé blanc au sol avec fléchage, on sent que les traceurs ne sont pas des amateurs : bravo !

 De temps en temps nous apercevons une croix au fond des larges allées, certainement la croix des Veneurs.

 

* Le premier ravitaillement du 17ekm, pas d’arrêt.

 

A partir de là, faut courir… Gardez-en sous le pied parce que sinon on peut perdre quelques places sur la fin.

C’est justement ce que gentiment un coureur que l’on double nous indique, il préfère temporiser.

Heureusement vers le 20e km nous rejoignons le parcours du 14km, alors qu’il leur en reste 8.

 

La course prend une autre allure car maintenant le coureur souffleur m’est passé devant et préviens ceux du 14km pour doubler et ce n’est pas une mince affaire car les chemins sont souvent des singles.

 

* 2e ravitaillement vers le 23e km.

 

Je commence à accuser le coup et je lâche l’affaire : terminer dans les 10, ça me va bien. Sourire

 Peu après, je laisse mon souffleur partir même si dans les côtes je le rattrape.

La pluie commence tout doucement à tomber pour nous refroidir...

Le coureur qui a temporisé me rejoint avec une bien meilleure allure, à mon avis il a bien fait de se refaire une santé car il double même le souffleur.

Pfff, il faut tenir jusqu'à la fin. Incertain

C'est vrai qu'avec tous les coureurs du 14km que l'on rattrape, on bout d'un moment on ressent l'envie de prendre leur allure moins rapide.

Mais qu'est-ce que je vois au détour d'un virage ? Le coureur du 28 avec la casquette, après 2 places de perdues, peut-être une de gagnée...

A 2 ou 3 km du but je reprends la 8e place.

On longe les ruines du château de Verneuil (petit coup d'oeil) on rejoint le village mais nous avons droit à une petite boucle qui nous fait remonter en forêt.

En doublant un paquet de coureurs, je crois reconnaître un gars du 28, hop, j'accélère un coup.

Nous redescendons sur le bord de la route qui longe l'étang que je reconnais, des bénévoles nous indiquent qu'il reste 800m.

Je ne relâche pas, c'est bientôt fini, virage à gauche, on remonte vers la ligne d'arrivée: ouf !

Maintenant direction le buffet garni avec de bonnes choses: sucrées et salées, sandwiches au pâté, saucisson, fromages, bière pression, etc... Langue tirée

Je passe au stand démonstration de ski à roulettes pour saluer comme promis Manu , un kikou.

 

Nous sommes 215 classés, la 1ère féminine améliore son temps de l’an dernier de 9’, les deux premiers hommes améliorent le chrono de l’an dernier en passant sous les 2 heures (même distance ?)

La distance est d’environ 28km et j’apprendrai au retour que je suis classé 7e,  c’est cool, Rigolant bon c’est une petite course qui n’attire pas les meilleurs mais que je recommande.

Chaque coureur à droit à une entrée offerte pour le musée de Verneuil dédié à la memoire des murs et archéologie et graffiti.

Fin de la 512e et cap bientôt, le 20 Juin, vers Gérardmer avec mon pote Guillaume, pour le 87km du trail de la Vallée des Lacs, faire un petit coucou à Poucet et Randoaski ! Clin d'œil

 

4 commentaires

Commentaire de Runphil60 posté le 02-06-2015 à 13:36:56

D'accord avec toi pour cette course!Et sacré perf de ta part. Le niveau était plus élevé sur le 14km
Tes com au sujet des tics m'ont alertés et j'en ai trouvé un hier soir sur mon ischio !
Bon vent pour la suite et à +

Commentaire de PhilippeG-561 posté le 02-06-2015 à 13:44:27

Merci Philippe, nous avons bien choisi notre distance alors ;-)
Ben oui pour les tiques faut faire gaffe :-(
Bonne prépa pour le tien également...

Commentaire de Manu posté le 02-06-2015 à 20:37:55

Salut Philippe, merci pour ton récit et bravo pour ta perf.
Puis-je transmettre ton CR afin qu'éventuellement il le piste sur leur site

Commentaire de PhilippeG-561 posté le 03-06-2015 à 09:08:44

Merci Manu, oui aucun soucis, avec plaisir.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !