Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2006, par Sandrine74

L'auteur : Sandrine74

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 25/8/2006

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 4665 vues

Distance : 158.1km

Objectif : Terminer

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

240 autres récits :

Le récit

Ultra Trail du Tour du Mont Blanc du 25 au 27 Août 2006
Ma course dans cette course !

Aujourd’hui il pleut, il fait frais, j’ai tant de souvenir qui me revienne, de flash… Des moments kidnappés, les yeux rivés vers ce ciel gris, je me replonge dans toute cette dernière année, tout ce qui c’est passé, tout ce que j’ai vécu… Pour vous le faire partager !

Nous sommes fin Août 2005, je sors d’un WE de folie, les yeux qui pétillent, et des souvenirs plein la tête ! J’entends encore le tintement des sonnailles, les encouragements, et je les vois passer…
Je n’ai qu’une envie, leur emboîter le pas, mais moi je ne cours pas, je suis là aux Contamines en tant que bénévoles…
Je calcule et recalcule, je me dis : « est ce que c’est possible… ? »…
Mais pour l’instant, je ne sais pas, et à force d’en parler avec Franck un ami qui a déjà fait 3 éditions, il me dit que je peux y faire !
Alors en fin de compte pourquoi pas ? Je me résonne en me disant que je pratique la montagne…. Mais qu’il faut quand même en vouloir pour en faire autant !
Et ça devient un challenge, celui de pouvoir y arriver, de mettre tous les atouts de mon côté !
Mais avant, je dois me faire opérer de ce fichu pied… Le chirurgien me dit que dans 2 mois c’est tout bon !
Moi je le prends au mot ! Et de 2 mois ça devient 4 bons mois de galère….

Je me suis inscrite le 29 novembre dès l’ouverture des inscriptions sur le net ! Depuis le temps que nous en parlons.
Je ne veux pas louper le coche ! Alors, voilà, tout est là, j’ai payé, j’ai mon inscription, j’ai donné mon certificat…. Y’a plus qu’à !

Je peux commencer un entraînement sérieux mi mars, j’attaque course à pied, j’ai déjà repris le vélo et la natation… La marche aussi, mais je sais qu’il y a du boulot !

Je m’inscrits sur des trails et pour commencé ça sera le GR73… Qui fût une sacrée aventure. 2 semaines au paravent j’ai fait le Challenge North Face, mais comme je m’étais blessé j’ai fait que les sections VTT !

Une semaine après le GR73, c’est le Raid Leclerc de Lune à Pelissanne, 31km et une hypoglycémie, qui me feront souffrir… pour un résultat très médiocre ! De 5h de course !

Comme je ne veux pas trop me charger, je décide de faire le Trail de l’Edelweiss 41,2 Km et 2343 m+, avec une once de déception, je suis la seule senior féminine, je monte obligatoirement sur le podium !

Une semaine plus tard je fais le Cross du Mont Blanc, où je suis aussi bénévole, j’adore l’ambiance qui se dégage… Les fou rires, mais surtout connaître celles et ceux de derrières le rideau… et qui sont toujours là pour nous réconforter !

Début juillet, une douleur sur le côté du tibia me fait arrêter 10 jours, juste avant la reconnaissance de l’UTMB que nous accomplirons en 3 jours !
Un WE super, avec des gens super…

Par la suite il me faudra près de 2 semaines pour récupérer, avant de reprendre les derniers entraînements.
Dont un OFF avec Olivier91, de 25,2 Km et 2375m+, entre St Nicolas de Véroce et le Col de Voza.

Je fais parti du CMBM où l’ambiance y est super, je m’y sens bien…
Et ils m’ont beaucoup apporté ces derniers mois !

Le temps passe vite, nous sommes déjà en Août, et c’est un ultra avant l’ultra qui commence pour moi !
Les ami(e) s commencent à arriver. J’ai l’impression que chez moi c’est un peu une base d’accueil !
Mais là où tout commence à se bousculer c’est une semaine avant, alors que le téléphone n’arrête plus de sonner, que l’on m’invite…

C’est ainsi que je fais connaissance avec Ufoot et Paulo, Le piou et auparavant sur un entraînement Magib…
(Photo : Paulo et Ufoot)

Je fais aussi connaissance de plusieurs membres Génération raids Pascal, Jean Luc, Julien, Zouzou que je croise rapidement et Batiste.

Je jongle car j’ai décidé aussi dans cette semaine pré UTMB d’être bénévole… Ainsi, ça me permet de ne pas cogiter sur la course, et le soir je n’ai pas de mal à m’endormir !
Je suis tous les jours à Chamonix pour une raison ou une autre…
Le lundi 21 Août, c’est réunion des bénévoles.
Le mardi 22 Août, je mets en place la signalétique dans Chamonix avec Janine, Didier, Françoise, et Caroline, et après j’aide un peu à décharger le chapiteau qui arrive enfin… Jusqu’à ce que mon dos me lance une alerte !
Mercredi 23 Août, c’est le dîner avec l’équipe Génération raids sur Cham’…
(Photo : Equipe Génération raids, Jean Luc, Etienne, Félipe, Julien, Sandrine, Michel)

Jeudi 24 Août, remise des dossards…
La journée commence avec la rencontre de l’équipe UFO avec Phil, Rouba, LeSanglier, Romu… Et puis Koko, nous nous reconnaissons sans aucun problème comme si nous nous connaissions depuis fort longtemps !
Et tout plein d’UFO qui allait et venait !
Le temps de dire bonjour à tous les ami(e) s bénévoles, avec qui je passe toujours de superbe moment….
(Photo : Werner au contrôle des sacs)

J’ai pris aussi beaucoup de plaisir car cela m’a permis de rencontrer pas mal d’entre vous… Ceux qui lisent mais n’interviennent pas sur les forums, et toutes celles et ceux que je connaissais déjà…. Cathy et Phil de Mexico, Yann et Anne merci à tous les deux pour ce que vous avez fait… Avec Soul, c’est les grandes retrouvailles, les amis de génération raids, et puis tous ceux du Chamonix Mont Blanc Marathon… Christophe de Morat qui dormira à la maison ce jeudi soir. Jean Luc et Olivier….
L’équipe de la reconnaissance, avec Marc, Philippe, Jean Pierre, Michel, Jean Louis, et Jean qui ne vient pas tout seul, et du coup je me fais filmer, mais je n’aime pas ça….
(Photo : Marc et sa femme, Philippe, Sandrine, Jean Louis et sa femme)

Et puis Christian, Jean Paul, Isabelle c’est vraiment génial…

C’est la bousculade le matin, je crois que près d’un tiers des dossards sont distribués sur cette matinée !
Normalement, je dois terminer à 13h, mais je joue les prolongations sans trop m’en apercevoir…

Après je me rends gaiement vers le stand UFO, où je vois de nouveau plein de monde, que du bonheur entre autre Fabien, Olivier, Etienne, Laurent, Val, Ysolo et bien d’autre mais je suis désolé, il faudra me donner des devoirs de vacances parce que j’ai un peu oublié les noms !
Je croise aussi Olivier74, c’est toujours plein d’image qui revienne quand nous nous revoyons, et Marmotte, oui notre marmotte nationale !
Il y a aussi Olivier91 avec Alice et ces deux garçons…. Je ne tiens pas en place telle une puce !
(Photo : une petite partie de l’équipe UFO, Paulo, Le piou, Ysolo, Val, Christophe de Morat, Olivier74, Fab, Olivier91, Marmotte)


Je me rends compte avec toutes ces émotions, et ces rencontres, que ça m’a bien fatigué… La gorge aussi !
Je croise Dhom qui attends pour les dossards, ça fait plaisir… rendez vous pris pour le lendemain soir pour le challenge du dernier partant !
Et puis Antranik avec Françoise, de suite il me sort la couverture de survie, qu’il tenait à me rendre après le GR73…
Je dis aux amis que s’ils veulent avoir une chance de voir leur lit, qu’il m’arrache car je croise sans cesse des ami(e) s… lol

Je fini par sortir de la salle Pierre de Coubertin…. Mais se fût très difficile ! lol

Je rentre tranquillement à la maison, reste plus qu’à installer mes trois convives, et le tour est presque joué !

Après un bon plat de pâtes, nous partons nous coucher bien un peu tardivement… Mais ce n’est pas grave le lendemain matin, nous n’avons rien à faire !

Vendredi 25 Août, de nouveau une bonne nuit, au moins le fait d’être constamment en activité, m’a donné une bonne fatigue, et la journée commence bien reposé !
Je croyais bien dire la veille au soir, en disant que nous serions tranquille ce vendredi matin… Mais, en fait je m’aperçois bien vite qu’Etienne et Michel, n’ont pas préparé leurs sacs… Et du coup à un moment c’est la limite de l’explosion car ils ne se pressent pas plus que ça et nous devons y aller !
Et étant d’un milieu montagnard, j’ai pour habitude que mes affaires soient prêtes la veille !
En fait, j’ai prévu de monter à Chamonix en début d’après midi, pour être tranquille, ainsi comme ça je peux aller me reposer chez un ami tranquillement loin du stress pendant une ou deux heures, mais à l’allure où ça va, je vois tout cela mal partie, toutefois nous finissons par partir !

Ce fût presque 2 heures de repos bien mérité.
Le temps est plutôt beau avec quelques nuages ! Mais ce n’est pas grave, tant qu’il ne pleut pas c’est le principal !
Donc, je vais et je viens, nous attendons tous pour laisser nos sacs pour Courmayeur et Champex… Après un petit tour à la pasta party, où il y a pas mal d’attente !...

Le temps paraît s’accélérer d’un coup !
Je n’arrête pas de croiser des personnes que je connais, j’accélère le pas vers la ligne de départ, pressé de voir mes amis.
Je ressens cette tension dans l’air… Les rires sont nerveux, nous attendons ce moment depuis maintenant près d’une année, nous attendons de prendre ce départ… de vivre cette aventure….
Et nous sommes là, dans la masse nous essayons de tous nous retrouver, nous faisons quelques photos d’avant départ !

Les officiels parlent, un hommage pour Fabien décédé lors d’un entraînement, un hommage pour Lakpa qui a accomplie son dernier voyage 5 jours auparavant…
L’attente se fait longue, nous n’osons plus regarder les cardios, perso je suis statique et il est à 120… Lol
Olivier74 est là allongé….

Olivier91 avec toute sa petite famille. Dhom est là pour le challenge du dernier partant. Pascal, Laurent, Gilles…
(Photo : Marmotte, Olivier74, UPDA, Sandrine, Olivier91, Pascalz, Dhom…)

J’aurai tant aimé avoir Yann et Anne mais ils sont de l’autre côté…

A 19h03 le TOP départ est enfin donné… Pour un direct à la télé.
(Photo : dans la masse, qui essaye juste de marcher !)

Nous franchissons la ligne de départ 7 min après ce TOP ! Et nous en mettons 15, pour arriver au bout de la rue au niveau de Coquoz, et là Dhom se rend compte que je l’ai battu sur ce challenge, car c’est bien moi qui part la dernière… J’avais beaucoup d’ami(e) s à saluer avant de partir pour cette aventure…

Le sourire au lèvre et les yeux rêveurs, je prends un pas léger… Le cardio s’emballe, mais je n’arrive à le faire baisser même en marchant, alors j’y vais c’est ainsi que remonte beaucoup de monde.

J’arrive aux Houches 8 Km 187m+ et 210m- en 1h 02, soit pour moi un bon temps ! Je gagne ainsi 11min sur le temps prévu et en plus j’ai perdu beaucoup de temps au départ ! En arrivant aux Houches c’est David qui me questionne tout en courant pour me demander mes impressions, et me filme avec le caméscope… Je me demande comment tu n’es pas tombé David…
Je vois plein d’ami(e) s bénévoles qui m’encouragent… Ca fait chaud au cœur !
Un verre d’eau, un de coca, un fond de soupe, 1min sur le ravito… La télé Belge… et c’est repartis, avec Pascal, nous discutons un peu !
(Photo : départ du ravito des Houches, Pascalz juste devant !)


Et là, j’entends « Sandrine, l’amie à Philippe de Nantes ? »… « Il nous a chargé de te faire la bise, si on te voyait »…. Décidemment tout le monde me connaît !!! Lol !

J’entame la monté pour le Col de Voza, sous plein d’applaudissement, et d’encouragement… J’essaye de partir calmement avant de prendre un bon pas dans cette montée.
Je continue à passer beaucoup de monde, je croise Farid… et puis, un coureur qui ne sait pas quoi faire de ces bâtons… Donc vite une petite explication… Koko qui est devant moi, je l’encourage de loin, avant de la rejoindre, J’espère que la crème de marron était bonne ???
Et je me surprends, car je rattrape Jean qu’à ce moment là, il me dit qu’il a eut un coup de moins bien, moi je pense qu’il est parti trop vite !

Tout du long, les sonnailles, les feux de bois, les encouragements, je pense particulièrement à cette personne sur le bord de cette montée qui a dû avoir bien mal aux bras le lendemain, à force de secouer la cloche !
Toute cette énergie qui nous est insufflé, nous ne pouvons aller que de l’avant !

J’arrive au col de Voza 13,3 Km, 867m+ et 249m-, après 1h15 depuis le dernier ravito, et en 2h 18 depuis Chamonix, soit 24 min de mieux que prévu ! Je suis 2339.
Je vais pour prendre un verre de coca, et je cherche Xavier un ami bénévole pour lui faire la bise, je lui demande pour de la soupe, et là… Il m’annonce plus de soupe, plus de saucissons, plus de fromage, bon je me dis pas grave… Y’a les Conta après ! Ainsi, je bois de l’eau, mange un morceau de banane, et des tucs… Et je file, dans une descente infernale, mais avant je vois Anne et Yann, ça me fait plaisir de les voir Anne cherche ces enfants qui doivent être là !
J’attaque cette descente, où je dois surtout pas perdre de temps, pour être confort après !
J’arrête pas de passer du monde, je ne regarde pas qui c’est mais je fais toujours bien attention de ne pas les bousculer !
A un moment, j’entends « Sandrine !.... C’est Soul ! », un arrêt quasi net ! Normalement je ne dois pas le rattraper en descente ??? Lol
Et là ça papotte, et nous avançons ensemble, d’un bon pas, jusqu’à un moment ou ZUTTTTT !
(Photo : embouteillage avant les Contamines)

C’est un gros bouchon avant les Contamines, nous discutions justement d’une bonne soupe, nous avons tous les deux un peu faim, et moi je suis toujours en manches courtes à cette heure avancé de la nuit, mais je n’ai pas froid !
Plus de 20 min perdu dans ce bouchon… Ce n’est pas bon !
Juste après, dès l’élan retrouvé, je croise un coureur à cloche pied, je lui demande s’il veut que je l’aide pour aller jusqu’au soin, sur son visage je lis sa déception, et son désarroi surtout quand il me dit que pour lui c’est fini… Et là, je me dis qu’il faut vraiment que je fasse attention ! Il me dit que c’est bon, alors je continue.
Je vois Franck, et discute un peu avec, il aurait tellement voulu participer à cette édition normalement nous devions la faire ensemble, bon lui plus rapide que moi… Il m’attendait là pour m’encourager… Je savais que je le verrais !
Et là qui vois je ? Batiste, qui vient de se faire une entorse… Et me… ! Il me dit qu’il va voir aux soins, mais qu’il ne sait pas s’il va repartir…

J’arrive donc, aux Contamines 24,7 Km, 1205m+ et 1090m-, à 23h28, après 4h27 de course, ma place est 2087… Je conserve 20 min d’avance sur le temps prévu !
Avec Soul, nous regardons sur les tables, je demande pour de la soupe, et autres, mais plus rien c’est même encore pire qu’à Voza… Je suis énervé surtout par le bouchon que nous avons subit, et maintenant je veux faire vite, il n’y a pas de bouteille d’eau dispo pour remplir la poche à eau, et après avoir regarder il faut que je recharge, après 4 min d’attente pour avoir une bouteille, je vois un coureur donner un coup de bâton sur ma poche à eau par inadvertance, apparemment pas de mal, j’enfile le manche longue, je suis pressé, je repars…

C’est 2 à 3 Km plus loin que je sens que je suis bien humide dans le dos, je me dis que je transpire bien beaucoup et c’est en touchant que je m’aperçois que c’est la poche à eau qui perd !
L’arrêt est immédiat, j’ai perdu 1 litre d’eau depuis le ravito, et ça coule vraiment bien !
Je retourne la poche à eau, mais je ne peux plus boire, je suis trempé de mi dos, à derrière les genoux…
C’est très désagréable, mais pas autant que de ne pas pouvoir boire jusqu’à la Balme…
Heureusement, que je suis connue, et ainsi Serge me propose, Troll, ainsi que bien d’autres et puis Olivier74 que je croyais devant, et de là nous allons tout deux ensembles, j’ai terriblement soif ! Ca commence à aller moins bien !
Le gros coup de froid… La soif que je n’arrive pas à assouvir, de se fait je mange presque plus… La nausées, arrivées à la Balme 33,1 Km, 1778m+ et 1107m-, à 1h 17, après 6h16 de course, j’arrive à maintenir une avance de 10 min au moment de mon départ…
Je bois coca, mais surtout de l’eau, il y a de la soupe, mais plus tellement de gobelet, c’est un peu la cohut ! Plus de fromages ou saucissons, donc la soupe est vraiment bienvenue, toutefois, je dirai qu’il y a eut une erreur dans les dosages, c’est vraiment trop salé, presque pas buvable, mais c’est du salé,…
Olivier74 m’appelle, pour que nous repartions ensemble, dans le sac le bilan est vite fait, j’ai vidé la poche à eau… pris une bouteille de 2 litres pas trop le choix, les gants sont trempés et tout le reste est sec parce qu’en sac plastic ! J’enfile ma gore tex, parce que j’ai bien froid, je ne prends pas le temps de me mettre à côté du feu autrement je ne repars plus !
Olivier donne le pas, moi, j’ai terriblement soif, c’est lui qui me donne à boire pour éviter de m’arrêter à chaque fois… Je pense que quelques personnes ont dû entendre « Olive, soif !!! » dans la montée du Bonhomme !
Et c’est avec la patience que je lui connais que nous arrivons en haut de ce col !
Il ne manque pas de faire repartir ceux qui s’arrêtent, il fait froid, il ne faut pas s’arrêter, après c’est encore plus dur !

Arrivé au Col, je lui rempli ces 2 bidons avec la bouteille ! Deux personnes sont là, à attendre dans le froid, oui il fait froid… Les blousons d’hiver sont de sortie !
Et je dis à Olivier qu’il peut y aller, toutefois il fait encore un bout de chemin avec moi !
Merci Olivier, sans toi j’aurai eut encore plus de mal dans cette montée !

Doucement j’approche du refuge de la croix du Bonhomme, on nous annonce 1 heure de descente, mais l’ayant déjà faite je sais que je mettrai plus, car je ne veux pas me blesser.
C’est glissant, il y a eut déjà beaucoup de passage… Il faut faire attention, une sorte d’ardoise sous de la boue, ça devient de la patinoire !
Tout en descendant, j’essaye de faire repartir ceux qui s’arrêtent même un court instant, et c’est ainsi que je me retrouve avec Michel, il a apparemment perdu beaucoup de jus dans la montée du Bonhomme !

Je file dans la descente quand celle-ci devient plus acceptable, et par moment j’entends la musique qui remonte des Chapieux, ça fait tellement plaisir, nous qui sommes dans cette montagne.
Je suis un peu comme dans un rêve, le ciel est magnifique, nous avons eut le droit à un beau couché de soleil, il n’y a pas de vent, pour ainsi dire !
Souvent je regarde vers les étoiles, en pensant aux amis qui auraient voulu faire cette course et qui ont dû laisser leur dossard, je pense à Dawa et Annie, à Yann, loin devant depuis un certain temps qui accuse le coup de l’aller retour au Népal.
Je pense à tous les ami(e) s qui me supportent dans cette aventure, à ma famille aussi !
Et même si je me sens vraiment mal, parce que je grelotte depuis pas mal de temps je ne veux pas renoncer, pas maintenant, ce n’est pas un peu d’eau qui va me faire abandonné !... Ce rêve que je nourrie depuis un an maintenant !

J’arrive aux Chapieux 43,9 Km, 2551m+ et 2037m-, à 4h55, après 9h54 de course.
J’ai décidé de m’arrêter manger, me réchauffer et reposer, quitte à être juste au niveau des barrières horaires. Je repense à ce qu’avait dit Olivier74 à Soul lors du GR73 « on n’abandonne pas en arrivant à un ravito, on mange, on boit, on se repose et on réfléchit ! ».
En prenant ma soupe, je vois Damien, qui sera le fermeur avec Théo des Chapieux jusqu’à Courmayeur.
Tout en mangeant, j’explique à Damien ce qu’il s’est passé, je vois Jean Louis qui passe, Anne est là aussi…
En montant me reposer, je croise Pascal qui m’explique pour sa cheville… m… !
Ainsi je me requinque une petite vingtaine de minute, en redescendant, je grelotte toujours… je discute de nouveau avec Pascal et comme il ne repartira pas, il me prête sa poche à eau !
Sans ça pour moi ça aurait été le calvaire ! Voir même je ne me voyais pas trop repartir !
Je repars, Damien et Théo m’encourage, je salue vite Alain au passage… Je suis pointé au départ des Chapieux à 8 min de la barrière horaire, pas grave…

J’ai toujours froid même si ça va mieux… Je mets tout juste une heure pour rejoindre le refuge des Mottets, j’ai toujours aussi soif, mais le reste à l’air d’aller mieux !
Ce ne fût que des illusions, la montée de la Seigne me redonne une forte nausée, je grelotte, pour me motiver, je sollicite ceux qui sont arrêté à continuer, car il fait froid, aux Chapieux il a gelé !
Certains me font peine, y’en a qui titube de fatigue…
Je recroise à ce moment là Farid, et plus loin je vois Françoise, je rejoins Antranik qui me dit ne pas être trop en forme… Je lui dis d’essayer les pastilles Vichy, qui apparemment lui ont redonné un coup de booste, car il me repasse comme une fusées quelques mètres plus loin !
Avant le Col, j’aperçois Anne, je l’interpelle et nous nous encourageons mutuellement !

Je franchis le col de la Seigne 54,3 Km, 3552m+ et 2070m-, à 8h19, après 13h18 de course.
Le soleil réchauffe un peu, je rejoins Anne, mais il faut que je mette les lunettes de soleil…
C’est magique, être ainsi dans la montagne, je ne ressens pas trop la fatigue, je n’ai pas mal aux jambes, j’arrive encore à bien dérouler !
(Photo : du col de la Seigne, avec Anne en contre bas)


Mais j’ai toujours froid, j’ai perdu tellement d’énergies entre les Conta et le Bonhomme.
J’ai toujours la nausée et soif, très soif pourtant je n’arrête pas de boire !

Dans cette descente, je me fais une raison, je vais arriver juste à Elisabetta, après je n’aurai plus que 3h30 pour Courmayeur, est ce que ça vaut le coup ???
Risquer de me faire mal, pour faire vite, ne pas y arriver, ou arriver sur la barrière horaire à Courmayeur…
Risquer l’hypoglycémie, franche et direct… Moi qui est déjà la nausée et tellement soif !
Ca me fait mal au cœur, j’ai réfléchit, les larmes coulent toutes seules par moment… La voix est nouée.

J’arrive à Elisabetta 58,1 Km, 3552m+ et 2552m-, à 9h17, après 14h16 de course…
Je vois Sophie, Josiane quitte ce qu’elle est en train de faire, elle a compris sans que je lui dise.
Je lui explique ce qu’il s’est passé, ce que je ressens, comme je suis mal, même si physiquement je suis super bien !
Elle me réconforte.
Je sais que la décision que j’ai prise est la meilleure sur le moment, j’ai fait ma course dans la course, avec les problèmes que j’ai eut…
C’est un arrêt prématuré, j’aurai pu aller plus loin, SI…. Mais avec des « si » on referait le monde.
(Photo : ravito Elisabetta)


Alors j’accepte, et ce n’est que 20 min plus tard que mon dossard sera coupé.
Je suis descendu en 4x4 sur Courmayeur, là bas, c’est les ami(e) s bénévoles qui sont là, je prends mon sac, je grelotte encore tellement j’ai froid !
J’ai du mal à arriver jusqu’au douche car je croise beaucoup de personnes que je connais, entre autre Yves, Jean Pierre, Jean Louis, Anne, René, Didier, Dhom, Thierry et tant d’autre… A chaque fois c’est des petits mots sympas, aller… c’est bien, t’inquiètes pas.

Après la douche et le repas, je prends la navette pour Courmayeur.
Quand j’arrive à Cham’, je m’empresse d’aller voir les premiers qui arrivent, j’ai loupé Marco, mais je vois Vincent qui arrive, je le trouve vraiment pâle…
Nous discutons brièvement ensemble, nous aurons plus de temps plus tard, en attendant, je discute avec pas mal de personnes.

Je remonte le dimanche après une bonne nuit, des ami(e) s doivent arriver, je me dépêche, je ne veux pas louper Astrid surtout…
L’attente est longue, passé 14h je vois Phil qui arrive, quel plaisir…
(Photo : Phil Billard à son arrivé à Chamonix, avec Yves)

Et puis, c’est les amis qui m’ont fait la bise aux Houches qui sont là…
(Photo : Les amis à Philippe de Nante)

Et juste derrière de loin, je vois Astrid, et Alex dans un groupe, je les rejoins…
Nous nous disons quelques mots, je files sur l’arrivé pour les prendre en photo….
(Photo : Astrid à gauche et Alex au milieu en rouge)

J’suis super heureuse pour eux !

Durant la remise des prix, d’abord un premier ami qui arrive et passe sur le podium, Gilles d’Oches !
Après c’est Jean Louis, on l’interpelle juste le temps de le prendre en photo…
(Photo : Jean Louis qui passe sur le podium pour son arrivée)

C’est fort, même très fort.
Un grand merci à Michel et Catherine, de faire passer ces derniers arrivant pendant la remise des prix sur ce podium…
(Photo : l’équipe organisation, avec le nouveau venu)


Je fais enfin connaissance avec Michel C. depuis le temps ! Avec Guillaume aussi, mais nous n’avons pas eut beaucoup de temps pour discuter, car il est beaucoup sollicité. Je vois Henri, que nous avions eut un court instant sur la reco !

Le téléphone n’arrête pas de sonner, je vais boire un pot avec des amis, après c’est le buffet…
Super bon ! Et c’était d’autant plus apprécié du fait de la petite attente !

Tout juste le temps de dire ouf ! Je file aux Houches, rejoindre des amis au resto… Nous ne nous sommes pas vu durant le WE ! Et c’est un grand plaisir de revoir Steve, Yves, Bernard, Christophe… Avec qui j’avais passé une super soirée à Pelissanne en mai.
Tout le monde est bien fatigué !
(Photo : la Patou pistou team… )


Le WE est terminé des images plein les yeux, des rêves plein la tête… Avec une envie, c’est de recommencer !

Ce mardi soir, une dernière soirée avec quelques UFO sur Argentière… Ufoot, Paulo, Le piou, Magib…. Une petite raclette, c’était vraiment super !


Je voulais remercier :
Ma famille et mes ami(e) s, qui n’ont pas toujours compris pourquoi je faisais ça, mais qui m’ont toujours soutenu !
Franck et Jean Charles qui auraient dû participer…. Merci à vous deux !
Nicolas venu quand même voir les arrivants dimanche !
Michel et Catherine, et à toute l’organisation, pour nous offrir cette magnifique fête, et étant bénévole je peux vous dire que c’est un sacré boulot ce qu’ils font…
Merci à David pour les citations, et pour ta présence tout au long du parcourt.
Merci à tous les bénévoles, sur la France, l’Italie et la Suisse, sans vous la fête ne serait pas.
Michel, Vincent, René, Serge, Didier, Roger, Max, Olive, Jean Claude, Sandrine, Christophe, Thierry et tous ceux du CMBM, merci pour les entraînements, les conseils… C’est grâce à vous si j’ai fait autant du progrès ! Bénévoles ou coureurs vous avez été là durant tout le WE !
Merci particulièrement, à Olivier74 pour ton soutien toute la montée du Bonhomme… et pour tous ces entraînements ensemble !
Et Pascal Z., pour la poche à eau… sans elle j’aurai encore plus souffert !
Je voulais aussi remercier Dawa et Annie, Vincent, Guillaume, Antoine, Michel C. et tous ceux qui m’ont envoyé des messages et m’ont conseillés… Vous avez su rester humble et accessible, malgré vos résultats, vous m’avez appris à savoir m’arrêter quand la blessure venait, c’est grâce à vous que j’ai pris le départ, sans blessures, et en pleine forme !
Et bien sûr tous les ami(e) s des forums, chacun de vos conseils est précieux, chacune de vos expériences apportent de nouvelles choses ! Vous m’avez soutenu durant l’hiver alors que j’avais du mal à marcher, merci pour votre soutien et votre sympathie… Et particulièrement, au petit groupe de la reconnaissance du mois juillet…

Félicitations à tous les finishers ou pas, à tous ceux qui ont pris le départ, et à ceux qui ont su renoncer pour se soigner…
Félicitations aux premiers et aux derniers, mais particulièrement à Vincent, Astrid, Philippe, Jean Louis, Gilles, Steve, Julien, Jean Luc, Zouzou, Felipe, Val, Guillaume, Werner, Michel C., Michel P., Max, Gilbert, Olivier… Et bien d’autres encore…
Et à toutes et tous, vous avez fait votre course dans cette course !


Ce que j’ai le plus aimé… La convivialité, l’amitié, l’ambiance, les bénévoles, et l’organisation !
Ce que j’ai le moins aimé… Le bouchon avant les Contamines, et être mouillé par ma poche à eau !
Et si c’était à refaire… Je re-signerai, mais peut être avec moins de monde ! Et une armée de sandwich dans le sac !



19 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 30-08-2006 à 16:59:00

Salut Sandrine !
Beau récit et belles photos ! J'ai été ravie de faire ta connaissance "en vrai".
Ta bonne humeur est quelque chose de formidable : lorsque je t'ai vue arriver sur la place à Cham', changée et avec le sourire, j'ai bien compris à qui j'avais à faire ;-o)
On se retrouve en 2007 ?
Cédric

Commentaire de Le Bulot posté le 30-08-2006 à 18:04:00

Bonjour
Je suis christophe le frére de Manu
Félicitation sandrine pour ce récit félicitation aussi pour avoir eu le courage après ton abandon de retourné sur la place de l'église . Moi je n'ai pas eu le courage ou le coeur d'y allé.
Merci et à bientôt
christophe

Commentaire de olivier74 posté le 30-08-2006 à 18:51:00

Olive soif !!!!!
je me réveille la nuit en entendant ça !!
A la vérité, tu m'as saoulé :-) !!!
bises et à a bientôt pour la suite.

Olivier

Commentaire de akunamatata posté le 30-08-2006 à 20:39:00

Ah oui, il y a plus de details que sur le live de l'UTMB! Beau récit com' D'hab
Akuna

Commentaire de Jack posté le 30-08-2006 à 20:44:00

Merci Sandrine pour cette belle histoire que j'ai lue d'une traite.
Elle m'a permis de raviver les bons souvenirs que j'ai de la course (CCC pour moi) et d'oublier un peu les propos outranciers sur le forum de l'UTMB.

Amitiés

Jacques

Commentaire de said posté le 30-08-2006 à 21:03:00

désolé Sandrine de t'avoir râtée au moment de la remise des dossards, ça sera pour une autre occasion
Saïd 917

Commentaire de aie mac posté le 30-08-2006 à 21:21:00

bravo sandrine :-)
joli récit et super bien présenté :-)
continue comme tu es...
bises et @++
marc

Commentaire de béné38 posté le 30-08-2006 à 22:18:00

Comme dit Akuna avec les détails c'est plus clair...Mais quelle belle aventure humaine, et que de rencontres !
L'année prochaine c'est sûr tu salueras tous les bénévoles jusqu'au bout du parcours.
Béné38

Commentaire de vboys74 posté le 30-08-2006 à 23:09:00

Merci Sandrine pour ce CR!
On a l'impression de vivre ton aventure!
Tu sera de nouveau de la partie en 2007...avec le courage, la tenacité et la joie qu'on te connait...mais Amibugs et moi aussi seront de la partie
A bientôt en aout 2007!
Sébastien

Commentaire de Olivier91 posté le 31-08-2006 à 00:27:00

Cet UTMB ne t'a pas souri comme tu le souhaitais, mais il t'a apporté l'essentiel de ce que tu recherchais, du rêve et des rencontres.
Cette première année dans le monde du trail c'est de bonheur et de l'expérience ... et réussir l'UTMB la première année, cela serait trop facile. Pour toi ce sera l'an prochain! (crois-en mon expérience ;-))
Bises
Olivier

Commentaire de taz28 posté le 31-08-2006 à 12:21:00

Cette avalanche de compte rendus de l'UTMB est un régal, et nous fait vivre votre aventure au détail près...
Bravo Sandrine pour ton récit si vivant, et même si tu n'as pas terminé, je tiens juste à te féliciter......
Bisous

Commentaire de jojo57 posté le 31-08-2006 à 16:51:00

merci Sandrine pour ce CR agrémenté de photos . La montagne tu la connais , ce n'est que partie remise
Bravo à toi et repose toi bien
jojo57

Commentaire de stef73 posté le 31-08-2006 à 23:56:00

Franchement Sandrine, c'est vraiment un super CR !
Je me suis senti vraiment à ta place et j'ai eu l'impression de vivre ta course.
Je suis convaincu que l'année 2007 sera l'année du "bouclage" avec un petit tout au TGV et à certains OFF dans les Bauges ou Aravis !
Bonne recup et peut être aux Templiers (Trail extra !) ou à la SainteLyon pour finir la saison avant le ..... SKi !!!
Stef

Commentaire de tritrid posté le 01-09-2006 à 15:01:00

Merci Sandrine pour les encouragements à l'arrivée, et bravo pour ta rapidité et ta facilité à nous faire partager tes impressions, moi je suis encore sur une autre planète, impossible d'écrire quoi que ce soit ;-)
Comme le disent les autres: ce n'est que partie remise pour toi, je te souhaite de tout coeur de finir cette magnifique course!!!
A bientôt dans nos montagnes
Astrid

Commentaire de joy posté le 02-09-2006 à 07:12:00

T o top sandrine 74 a bientot de te voir sur un trail et merci pour ce super CR de tes impressions sur l UTMB.
Steve JOY ton pote traileur du sud

Commentaire de golum posté le 03-09-2006 à 22:32:00

Bravo Sandrine pour ton superbe CR, j'ai eu l'impression d'y etre avec toi.. Garde en les meilleurs moments en tete et prépare toi pour l'année prochaine avec un poche à eau blindée...;o).. pour terminer "facile".. A bientot sur une prochaine course.
Christophe

Commentaire de Laurent92 posté le 05-09-2006 à 17:16:00

Bonjour Sandrine.
Merci pour ce CR détaillé.
Je me suis donc appercu que nous avons fait une course similaire en délai.
Il me semble t'avoir rencontré au Col de la Seigne. Tu as du dire quelque chose comme "on se l'est fait ce col" et j'ai du te répondre "au suivant maintenant".
Franchement, tu ne semblait pas éprouvé à ce moment et j'ai été surpris de ne plus te voir dans la descente.
Moi, j'ai arrêté à Arnuva.
Dis moi, je vois que tu as fait pas mal de photos en course ; n'en aurrais tu pas fait des photos ou j'apparais ? (dossard 1300)
Merci par avance et bonne récupération.
Bisous.

Laurent92 (1300)

Commentaire de Bourdonski posté le 05-09-2006 à 22:19:00

Salut Sandrine,
Je commence à encaisser mon énorme déception d'avoir stoppé à Champex mais promis je laisserais un CR sur le site. Je comprends ta déception car tout au long de cette année, tu as montré lors de tes différentes interventions sur le forum UTMB, une grande motivation pour cette course. C'est avec un grand plaisir que j'ai pu faire ta connaissance, à la volée, sur les chemins de l'UTMB. Ton CR, même sans les photos, est très vivant et à bien rendu compte des difficultés de ce trail. Encore dommage pour toi car tu méritais largement d'aller plus loin (jusqu'à Chamonix). En tous les cas, déçu ou pas, j'attends avec impatience l'ouverture des inscriptions en espérant cette fois, et pour toi aussi, que nous ne commettrons pas les mêmes erreurs et que, nous aussi, nous aurons la joie de franchir cette foutue ligne d'arrivée. Après tout, on l'a bien mérité !
Je me permets 2 bises.
Amicalement
Farid

Commentaire de samontetro posté le 06-09-2006 à 16:00:00

Je crois que lorsqu'on abandonne dans cette course on a tous la gorge nouée... et pour moi cela va durer jusqu'a ma prochaine incription qui relancera le rève interrompu à la Fouly.
De mon coté j'ai... 2 poches a eau (petites) dans le sac et quand l'une est vide je bascule sur l'autre en attendant de faire le plein. Je trouve ça pratique!
Et juste pour finir avec le sourir, t'as déjà essayé de décompter le temps des "bises" de ton chrono ? A mon avis les Dawa, Jaquerot, Delbart ou Olmo on du soucis à se faire le jour ou tu ne connais pas les bénévolles sur une course ;-)
RDV en 2007, même lieu, même heure!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !