Récit de la course : Tri Condat Hent - 42 km 2016, par valdes

L'auteur : valdes

La course : Tri Condat Hent - 42 km

Date : 8/5/2016

Lieu : Monterblanc (Morbihan)

Affichage : 561 vues

Distance : 42km

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Tri Condat Hent - +42 km 2016

Une fois n'est pas coûtume, je vais faire un compte rendu. Petit le compte rendu.

Blessée en fin d'année dernière, j'ai du remettre en cause une partie de mes projets de courses 2016 et notamment le fameux ultra-marin (que je devais déjà faire en 2015). Pas grave. Une course non faite une année est aussi une course qui pourra être faite plus tard. Comme disent nos amis suisses : "Y'a pas le feu au lac" ...

Je suis plus ennuyée sur le coût perdu des courses sur lesquelles je m'étais inscrite longtemps à l'avance et que je n'ai pas pu faire (UTCA, Corsaire), sans même pouvoir offrir mon dossard et faire plaisir à un autre coureur. On ne m'y reprendra plus.

Donc maintenant, inscription à la dernière minute sur des petites courses "jambon beurre". 

Tri Condat Hent en est un bel exemple. Plus que de jambon beurre, c'est un label galette saucisse que je lui décerne. Seulement 58 inscrits sur Yanoo le vendredi soir. Un peu plus sur place, à Endurance Shop Vannes, le samedi après-midi. Nous ne sommes que 7 filles dont 3 qui jouent les 30 premières places du classement avec les gars. Comme il n'y a pas de podium par catégorie, on va le faire sans se mettre la rate au court-bouillon, en mode sortie longue de prépa du dimanche.

En plus, j'y vais avec une amie qui fait son premier long trail de +30 km. Mon objectif, c'est qu'elle le fasse dans les 6 heures et qu'elle ne se blesse pas. Nous nous sommes inscrites toutes les deux sur le 88 km du Morbihan à fin juin.

Nous serons un peu moins de 70 à prendre le départ à 8h00 le dimanche matin. Ambiance galette saucisse donc. Pas de vestiaire, toilettes à minima, pas de soucis de place de parking et la nature partout, tout autour de nous ; de surcroît il fait beau, pas trop chaud ni trop froid et sec. Le terrain va être comme je l'aime, soit des sous-bois pas trop boueux. On nous annonce 1000 m de D+. C'est approximatif, c'est galette saucisse. Certains doivent déjà connaître car ça part tranquille de chez tranquille ; du jamais vu, même sur des courses de +60 km. Malgré cela, on se retrouve vite en queue de peloton. C'est sympa. Ca ne se bouscule pas. Le terrain est comme je viens de le dire : bien sec, du sous-bois, des petites fleurettes bleues lavandes partout, la nature, le chant des oiseaux, des petits ruisseaux qui coulent, des grimpettes bien raides, des descentes, du vallon, des chemins creux. C'est buccolique. C'est champêtre. C'est calme. J'adore.

Je me dis aussi que ça doit être bien différent par temps de grosses pluies ...

Une petite photo du départ, les filles sont planquées derrière.

En breton, le mot TRI signifie le chiffre trois, le mot CONDAT désigne la vallée qui sépare les communes de Saint-Nolf, Saint-Ave et Monterblanc et enfin le mot HENT correspond au chemin. Donc on fait une boucle de +42 km en passant par des chemins qui relient les vallées et les 3 communes en elles. Quelque chose dans le genre.

Mon objectif personnel était d'être assez régulière et de tenter de courir encore si possible vers la fin. Aîe aïe aïe c'est un peu dur. Cela fait longtemps que je n'avais pas fait si long. Dire que les premiers courent quasiment tout le temps de la course ... Oups. Si l'on prend une base de 42 km, le premier a couru une moyenne de 12,25 km/h, la première de 10,27 km/h et la moyenne du peloton était à 8,91 km/h. J'avais dit 5h20 et je passe le 42ème km en 5h22. Hélas, ce n'était pas encore fini. Les organisateurs avaient encore un rouleau de rubalise à vider du coup, on grimpe encore et encore, jusqu'à l'arrivée pour faire 43,46 km. Un grand classique en trail. Je réaliserais au final la même moyenne qu'au trail de la Fresnaye qui ne faisait que 30 km (soit moyenne de 7,8 km/h). J'ai un peu fléchi sur la fin et je me fais ainsi larguer, peu avant l'arrivée, par la 5ème féminine, avec laquelle j'aurais couru un bon tiers de la course. Elle terminera 1'09'' avant moi. Mon amie à 29'37'' derrière moi et encore 5 coureurs derrière elle.

C'était une course très agréable dans un bien joli décor. Le circuit, pourtant un peu toujours le même, ne m'a nullement paru monotone, ni long. J'ai regretté de ne pas avoir pris de photo, mais finalement, valait mieux pas car sinon j'y serais encore. Les objectifs sont atteints. La récupération post-course se déroule bien. Après l'arrivée, j'ai entendu dire qu'il y avait eu quelque chose comme 5 abandons dont au moins 3 pour entorses ou blessures diverses. Le terrain était parfois piégeux.

Je crois que le plus dur pour moi, fût cet amas d'arbres en travers du chemin à 4 km de l'arrivée. Fallait passer soit dessus, soit dessous. J'ai fait le choix du dessous, j'ai cru que je n'allais jamais réussir à me redresser. Une dernière petite grimpette aussi où j'aurais eu l'air d'un ver, tellement je rampais à 4 pattes dans la pente. Il aurait pas fallu faire une photo à ce moment là (ou si justement). Le balisage était impeccable. Signaleurs et bénévoles au top. Bref, une 15ème édition sans esbrouffe et sans pub, en petit comité intime. Et hop, encore une étoile supplémentaire pour cette course galette-saucisse.

A l'arrivée, pas de douche, on s'en fiche mais de la galette saucisse et du cidre et là on ne s'en fiche pas. J'en bavais d'avance au 30ème kilomètre.

On a passé une très belle journée. On s'est fait une chouette sortie longue de prépa entourées de coureurs très sympathiques. Beaucoup présents ce jour-là étaient en préparation de l'ultra marin ou du raid du golfe. Nous nous retrouverons donc très bientôt ...

Conclusion : une course à faire si un jour vous êtes dans le coin.

3 commentaires

Commentaire de The Breizh Runner posté le 12-05-2016 à 10:11:15

Bonjour Valdes, merci pour ton récit et bravo, belle sortie longue :)
Bonne récup et bonne continuation de prépa pour l'ultra marin.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-05-2016 à 19:18:28

Bravo pour ce chrono plus qu'honorable. La Bretagne est merveilleuse que ce soit par sa nature, ses saucisses ou ses galettes... Je suis à Crozon depuis une semaine et je m'éclate constamment à randonner sur les chemins. Pauvres Parisiens qui sont à 600 bornes du paradis du bout du monde...

Commentaire de Antbalcongolfe56 posté le 05-05-2017 à 00:41:04

Merci pour ce beau CR.
Cette année vous serrez un peu plus nombreux, vous êtes deja plus de 90 inscrits ce jours(64 classés en 2016.
Dossards limités à 120 sur le 45, départ 8h et non 7h. 250 sur le 25 et le 12. 90 sur la marche nordique et 60 sur le 8.
Merci encore.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !