Récit de la course : Trail du Connex - 13 km 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail du Connex - 13 km

Date : 22/5/2016

Lieu : St Georges De Commiers (Isère)

Affichage : 1059 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

Le Trail du Connex : les sentiers bonheur...



ENFIN

 

 

 

 

 

ENFIN je trouve le temps d’écrire ce que fut le Trail du Connex 2016 ;

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

Avec mes excuses

 

 

 

 

 

D’accord, ce que je vais écrire n’est pas intéressant, puisqu’une fois encore, je ne m’aligne « que » sur le parcours 13 kms.

 

 

 

 

 

Cependant j’arrive suffisamment tôt pour voir les débilos habituels :

 

-       Le kéké pour son premier dossard « course à pied » de 2016 (avec le programme 2016 qu’il a cette année, là ça va être de la balade)

 

-       Le Tamanoir et son sourire immuable, la joie de vivre incarnée, il faudra aller chez lui au Cross du Pain le 19 juin prochain !!

 

-       Noruas, qui a interdiction de se blesser aujourd’hui

 

-       L’ignoble toujours aussi… ignoble. En plus, il discute avec la Plaie, beurk

 

-       LA TEAM avec aujourd’hui ce bon Eddy et JO la fougue

 

-       FIFIDUMOU bien entendu, LE chef d’orchestre du jour, j’adore ce type

 

-       Et sur le 13 kil on retrouve le Kenyan Blanc pour un fumage gratuit de BOUK et ce bon Polo « je suis pas en forme »

 

 

 

 

 

Sauras-tu compter le nombre de Mickeys sur cette photo ?

 

 

 

MAIS ATTENTION ON A DES GUESTS AUJOURD’HUI :

 

-       Voici Nanard the 7th, enfin je mets un visage et une voix sur cet UTV-iste invétéré, le roi de la reco de la reco



 

-       THE Papillon !! Papillon, c’est une aventure en Ubaye qui m’avait marqué, un récit mémorable avec sa nuit en camping, Papillon c’est une photo d’anthologie :

 

 

 

 

 

Et elle n’est pas seule, puisque son champion de mari est là et j’apprends qu’il joue la gagne, quelle famille !!

 

 

 

 

 

Le départ est donné, l’ambiance est exceptionnellement bon enfant, quel endroit, quel rendez-vous…

 

 

 

 

 

Surtout qu’une boucle de 1 kil est parcourue avant qu’ils ne repassent tous par le départ, sous une ovation de nous tous !!! CA C’EST DU CONCEPT, mieux que de courir en s’pergeant de couleurs dans la boue ou je sais pas quelle autre merde !! Avec ce qui les attend, il faut bien ça !

 

 

 La météo est avec nous 

 

 

Puis l’ambiance retombe, briefing du 13 kil et 8 kil ensemble et PAN !

 

 

 

 

 

PAN !!!

 

 

 

 

 

Bien entendu, ne connaissant que Polo et le KB qui sont hors de portée, je peux courir sereinement et récupérer d’Odyssea couru la veille. Et rajoutons qu’une des choses qui m’a également motivée, est que le parcours est (encore) nouveau et par rapport à d’autres éditions, à l’envers !

 

 

 

 

 

On arrive à la bifurcation, pour s’apercevoir que des premiers l’avaient raté !! Du coup ils sont 4/5 fusées à nous repasser dans les singles !

 

 

 

 

 

On repasse par le départ, il y a moins de monde, j’en profite pour m’assurer que ma voiture était bien fermée !

 

 

 

 

 

Et l’on démarre les hostilités : 4 kms de montée, en bonne partie autour d’une rivière à remonter, du single en veux-tu en voilà avec des endroits limites aménagés par l’organisation !!!!!! Ca a pelleté par ici !!

 

 

 

 

 

En tout cas je suis « bien » placé, pas de bouchons, pas l’impression de bloquer derrière ni de trop souffrir à accrocher ceux de devant ! Même si je ne vais globalement pas bien vite, mais il faut en garder pour la suite quand même.

 

 

 Il y a un promeneur sur ce cliché 



 Oui oui c'était lui !!!



 

Quand, déjà, voici un premier ravito !!! COOL, d’une part une gorgée ça fait du bien et d’autre part ça permet de rééquilibrer un peu le « groupe »

 

 

 

 

 

Encore un peu de chemin avant une montée bitume dans un bourg qui, perso, m’achève ! On distingue deux  groupes, ceux qui continuent à petites foulées, et les marcheurs nordiques sans bâtons comme moi ! Mais sympa, les locaux sont à leurs portails pour nous regarder !

 

 

 

 

 

Enfin un lacet, dernier coup de cul semble-t-il, on reprend un chemin, youpi on peut recourir, nickel, NICKEL.

 

 

 

 

 

Km5

 

Trop bien, un mec descend fort, moi ça me va donc je reste à distance. Derrière c’est le trou d’ailleurs !!

 

Puis pour une raison qui m’échappe, son rythme baisse tout d’un coup !

 


 

 

 

Plus loin on a quelques bosses, avec à chaque fois un bénévole perdu dans les foins qui nous sort « ça remonte un p’tit coup mais c’est tout », à chaque fois je les traite de menteurs jusqu’à un « c’est mes chemins je connais !! ».

 

 

Au détour d’un champ, ô surprise c’est cocogirl enceinte qui est là, « tu cours pas », « bah non regarde mon ventre », « ouais ben le mien c’est pareil et je cours pourtant » !

 

 

Hélas kil7 ça remonte sur la gauche, bon faux-plat bitumé, cool on me parle, c’est le descendeur de tout à l’heure qui n’est autre que FAB51 le berjallien !!! Pourquoi toutes les rencontres se font toujours au bon moment !! D’ANTHO. J’apprends donc qu’il est natif du coin, et qu’il vit sur mes terres natales, bingo, on est fait pour s’entendre.

 

 

Km8 ça redescend, je prends un poil de large avant le ravito où c’est PAUSE, avant de repartir avec Fab-fifty-one dans le lotissement. On n’a pas fait 1 kil qu’un coureur est en train de marcher, hypo semble-t-il…

 


Comme Franck Derrien, j'aime les reliefs



Nous voici au kilomètre 9, le début de ma « petite épopée pac-man-esque ». On a 3-4 kil qu’il reste, entre bosses, chemin, voies ferrées, petits ponts, et c’est surtout la chasse au coureur, j’aime vraiment ce format, ce schéma de course, surtout sur ces sentiers où il fait bon courir et profiter, quels chanceux ces locaux

 

 

De la bagarre donc, sur ces 3 kils, où les positions évoluent chaque minute !

 

 

J’en termine en 1h21, bien loin du KB, et fonce encourager mes « ex-«  poursuivants avant de m’enfiler 1 litre d’eau gazeuse !!!

 

 

 

Encore un pur moment de convivialité, d’échange, de plaisir, de sport tout simplement à ce Trail du Connex à l’affluence méritée aujourd’hui. Ca fait plaisir donc merci AC/DC Association des Chemins des Commiers et à son digne Président-trailer j’ai nommé FIFIDUMOU

 

 

 Et rien à voir, mais parfois Kate Winslet est méconnaissable non ?



 

 

3 commentaires

Commentaire de Noruas posté le 23-05-2016 à 13:19:14

On attend la suite.
Au fait, Fabrice finit ~2 min devant toi...

Commentaire de AKADOC posté le 23-05-2016 à 15:03:08

au bord du gouffre ...

Commentaire de Phénix posté le 24-05-2016 à 09:53:47

Un course le 21, un trail le 22... 3 récits simultanés... Décidément le Bouk est infatigable...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !