Récit de la course : La Gravicimes Spahis Race - 15 km 2016, par Chasse-Neige

L'auteur : Chasse-Neige

La course : La Gravicimes Spahis Race - 15 km

Date : 5/6/2016

Lieu : Peyrus (Drôme)

Affichage : 408 vues

Distance : 15km

Objectif : Se dépenser

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

La Spahis Race, ca pique !

Ce week end voyait arriver une course qui fêtait sa 3e édition, la Spahis Race organisée à peyrus par le groupement des Spahis de Valence (les militaires pour ceux qui ne connaissent pas)

 

 

Cette course arrivait 1 semaine avant la 3e étape du DTTN, et avec son profil très raide, ses 15kms et 1000 D+, et surtout ce Vercors RigolantRigolant, je ne pouvaios que m'aligner !

Inscrit sur internet le jeudi, retrait du dossard le samedi, avec déja l'humour de la part des organisateurs, J'AIME !

Arrivé le dimanche sur place, il n'y à pas foule, et c'est tant mieux pour nous, mais cette course mérite mieux, qu'on se le dise ! L'organisation est top, l'arche d'arrivée aux couleurs des spahis donne le ton, y'a des minishorts de militaires, ca va pas faire rire !

Le 42km part à 8h20 avec quelques fusées, le 25km à 8h40 et le 15km à 9h, précision militaire oblige ! Le speaker est drôle, bref, ca commence bien.

Ca part pas trop vite sur le 15, à part un triathlète qui part comme une balle, laissons le s'entrainer, il est au dessus. Et derrière, ca se suit, je suis dans les 10-15 premiers, et me fixe comme objectif d'accrocher enfin à mon tableau de chasse la 1ère féminine d'une course, ce qui serait bien vu que La Corne annonce toujours cet exploit quand il parle de ses résultats !

Après 1,5 km de bitume, on tourne à droite puis direct sentier sur la gauche, ca commence à monter sec, et je lache quelques coureurs, dontla 1ere fille, mais elle me rattrape au bout de 500-600m, moteur chauffant oblige, je monte lentement dans les tours. Ca continue à monter, sur ce sentier que je devine au sud de mon pas du touet adoré. 

Un peu de sous bois, quelques relances, mais globalement ca monte beaucoup, avec des militaires à chaque croisement, des jeunes qui à mon avis sont ravis de se lever pour nous un dimanche matin, mais ils sont très cools ! Ca donne un peu un esprit Corée du Nord à la course mais ca reste raisonnable lol

On croise enfin le GR93 du Pas du Touet, pour amorcer un sentier qui va grimper en travers de la montagne, jusqu'au bas du Pas de St Vincent, et ca grimpe tout du long, une petite descente à un moment ou je reprend la 1ère fille et un autre coureur, mais globalement les positions ne bougent pas. Puis on ré-attaque la montée du Pas de St Vincent, raide à souhait, cailloutée, mais magnifique !

dur dur !

Ca grimpe, ca grimpe, si bien qu'arrivé en haut du pas de St Vincent, j'ai 5,8kms et 750 D+ à la montre, en 1h !

J'ai rattrapé un coureur, et la 1ere fille avec un autre sont 100-200m devant. J'ai de bonnes jambes, je suis content, pourvu que ca dure ! Car franchement, cette montée, elle pique les jambes, mais avec mon rythme, le BouK serait loin derrière, et Albacor resterait à vue !

Et la en haut, c'est la purée de pois, on voit plus a 30m !

On continue à monter, et subissons un mal récurrent du Trail en Vercors, le Débalisage !

On rate la bifurcation comme on voit rien, puis on apercois devant la 1ère fille et le gars. On suit donc, mais arrivés à la croix du Tourniol je suis sur de moi, on est trop haut, on redescend, et on retrouve le sentier, mais le mal est fait, 2kms et 150-200 D+ en bonus, et bien 15 minutes perdues, merde alors !

Alors qu'on redescend à 13-14 km/h après ce bon bloc de D+, on croise des orga qui reviennent baliser, réactifs les militaires, chapeau ! Et me viendra cette phrase que je gardais pour ce récit :

Les Vercors en Trail est si magnifiquement beau, comment les randonneurs ou paysans du Vercors peuvent être si maléfiquement cons !!!

Bref, c'est bien dommage, espèrons juste qu'un jour je tombe sur un de ces débaliseurs pour le chatier correctement !

On reprend après cette descente la route, pour 2 kms avant le ravito, on maintient un 12 km/h, pas trop mal pour un chasse-neige ! Mais la 1ère fille arrête pas de pester contre ce débalisage, je comprend mais au bout d'un moment faut passer a autre chose surtout qu'elle est toujours 1ère, j'en suis sur.

Un verre de coca au ravito très fourni, puis faux plat montant jusqu'au Pas du Touet, pour cette top descente ! Je lache la fille, pour essayer de la battre, et je fais une descente a bloc, comme d'habitude ici, je me régale comme à l'entrainement, c'est le top !

Arrivé en bas j'ai de l'avance, je le sais, et ne relache pas avant la sucrerie annoncée, et effectivement, cette bosse fait mal, sur un petit single bien raide mais pas trop long, ca pique mais ca revient pas derrière, ouf ! On attaque la dernière descente, et on va avace le 4e du 25 se tromper, sur un virage, un sentier part a droite, la rubalise est a 4 mètres à droite, donc on file a droite. Sauf qu'au bout de 150m, on voit bien que c'était à gauche, on est fous ! J'espère pas avoir fais perdre de place au 4e, car je l'ai mal aiguillé, et moi aussi ! 

On rattaque a bloc, et la mazette, la fille m'a doublé en profitant de mon erreur !

Je tente en vain de la rattraper, mais elle fait partie de la catégorie "je freine en descente et cavale sur le plat", et malheur pour moi, fini la descente, dommage, mais je n'arriverais pas à l'avoir !

Je finis a fond, en 2h25 (plus de montre depuis le 7e km) à une très jolie 10e place, bien content de moi et surtout de mes capacités sur cette course !


Ravito d'arrivée très fourni, eau, coca, nougat, fruits, barres de céréales, etc, et surtout un bol de ravioles-crême-gruyère chaudes, un régal !!!

Pour résumer, une superbe course, des sentiers connus mais toujours magnifiques, une organisation parfaite (heuresement pour des militaires Langue tirée ), et surtout une ambiance et une convivialité qui sont parfaites, avec un nombre raisonnable d'inscrit, label saucisson 5 étoiles assuré !!!

Ha oui et j'oubliais, départ donné par le Maire en personne, et son acolyte de type "béret-pas de dents-sifflet", un grand moment !

8 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-06-2016 à 21:54:22

Un trail "pour les costauds" j'adore le slogan !!!
Ah la visière de triathlète ça fait tout !!!

Gros bisous au "béret-pas-de-dents-sifflets" !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 07-06-2016 à 22:19:34

Clairement taillé pour les costauds, le Vercors ca rigole pas !
Etonnant, un BouK qui parle peu est un BouK qui prépare un coup, et ca, ca sent pas bon pour dimanche !

Commentaire de Byzance posté le 08-06-2016 à 19:01:27

Putain TOP 10 !!! J'ai failli y aller, c'est le village ou habite ma soeurette, mais d'autres obligations ! Je ne sais pas si la montée contre la montre du Touet a été organisée cette année.

Commentaire de Byzance posté le 08-06-2016 à 19:07:22

Putain TOP 10 !!! J'ai failli y aller, c'est le village ou habite ma soeurette, mais d'autres obligations ! Je ne sais pas si la montée contre la montre du Touet a été organisée cette année.

Commentaire de Noruas posté le 09-06-2016 à 08:23:39

Belle course !
Le Bouk s’entraîne (un peu cf ses sorties) mais je vois que toi aussi tu es prêt !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 09-06-2016 à 08:29:56

Je sais qu'il s'entraîne car un bouk silencieux est un bouk studieux, il nous fait le coup a chaque dttn !

Commentaire de Albacor38 posté le 09-06-2016 à 21:27:24

Pas de doute tu es affûté... Ca tombe bien moi aussi :)
Va y avoir du fight !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 09-06-2016 à 21:28:31

Et ca, j'achète !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !