Récit de la course : La Villarinche - 26 km 2016, par Chasse-Neige

L'auteur : Chasse-Neige

La course : La Villarinche - 26 km

Date : 24/7/2016

Lieu : St Colomban Des Villards (Savoie)

Affichage : 631 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Du trail, du vrai, du dur, du beau, bref celui qu'on aime !

Cette Villarinche, on me l'avait vendue, j'y suis venu, et je suis pas décu !!! Tel pourrait se suffire pour ce trail, qui avait lieu ce week end à Saint Colomban des Villards dans le 73.

Manche DTTN en 2014, annulée en 2015 cause Tour de France, elle revient en 2016 et est encore élue par la DTTN, manche officielle de Didier 07 cette année. Au programme, annoncés, 23kms et 2200m D+ et un passage à 2500m d'altitude, un beau programme !

Mais je me tate à y aller, pour cause de duo bébé-chantier, je ne suis pas en forme, je n'ai pas d'entrainement, mais je craque aux sirènes du BouK et de La Corne réunis, et me pré-inscrit en lign pour la modique somme de 20 euros repas compris, 1 point saucisson.

Cependant, je n'ai courur depuis le trail des balcons de la drôme, en tout et pour tout, que 8 petits kms. Oui, 8...

Autant dire que ma forme laisse à désirer et je peine tant bien que mal à ne pas prendre de poids pour ne pas perdre tous les bénéfices de l'entrainement de début de saison.

"A l'heure actuelle, les enquêteurs sont toujours sans nouvelles du plan d'entraînement du Chasse-Neige" fera même remarquer le très grand reporter Serge Puyol (il mesure bien au moins 1m88 !!!)

 

Toujours est-il que je monte avec Didier 07, et retrouvons sur place les forces en présence :

- Albacor, que je trouve anoréxique de la mandibule, mais où sont ses joues ???? Il parait affuté et sera impossible à aller chercher

- Le BouK, qui à visiblement les joues d'albacor dans le bide, amaigri aussi et entrainé, il s'est remis sur la bonne pente et sera dur à battre ce week end c'est certain !

- Didier 07, le number One, affuté comme jamais et intouchable, qui se doit de viser un podium !

- Votre bon vieux Chasse-Neige, à court de forme, mais qui comme à l'habitude ne lachera rien, et surtout pas sa 2e assiette de dessert du samedi soir !!!

Et hors DTTN, Namtar, qui passera le repas avec nous, sort juste de sa Montagn'Hard, sera à coup sur dans la course avec le BouK et moi, et avec qui il est très sympathique de passer un moment !

On récupère la chambre d'hotel, 50€ le forfait repas samedi soir + nuit + petit dej, 2e point saucisson !

Le repas se passe de commentaires...

. 

Après une bonne nuit et un concours de déflagrations, le petit dej passe bien et nous allons sur la ligne ou surprise, La Corne est là ! Noruas est également ici hors DTTN

Petit Briefing de l'organisation, appel des coureurs 1 par 1, et on se place sur la lig..ben non en fait au départ car pas de ligne, 3e point saucisson !

Le départ est donné, le BouK tape un hole-shot dantesque, si bien que le coureur qui le suivait s'etonne quand celui se gare sur la droite !

On démarre sur du bitume et me range dès le début aux côtés du BouK et Namtar, je suis à court de forme et je ne tenterais pas le diable. Le BouK me pousse a filer devant, "je préfère chasser" mais je ne céderais pas. 

Dès que cela grimpe un poil, les 2 compères me lachent, mais je les rattrape juste avant la 1ère grosse bosse, magnifique en sous bois sur herbe, le long d'un torrent, bucolique ! Mis à part une coureuse de la STL perdue, avec ses écouteurs, batons, gants de vélo et bonne humeur poletienne, cette montée se passe bien, on se fait doubler et à un moment c'est officiel, nous sommes derniers, mais contents !

Ca grimpe sec, au détour de lacets type Alpe d'Huez nous apercevons Noruas, mais il parait loin, et continuons à notre rythme jusquà sortir du bois, pour attraper une piste 4x4 qui nous menera au 1er ravito

 

1er ravito fourni, mars, coca, abricots, barres de céréales, on voit que Namtar, en habitué des €cotrails et autres $aintélyon, est tout perturbé et ne connait pas toutes ces denrées, mais il rigole quand même avec les bénévoles en place !

On redémarre sur une partie pas jolie, faite de roches et plantes moches coupées, et à ce moement là je pêche, et le BouK me remonte le moral avec un bon vieux "oula mais tu explose la, on se traine", sympa les potes ! A peine le temps de respirer sur le-plat-du-berger-sans-dents, qu'un mur vient m'achever, et je laisse s'enfuir les 2 comparses, bien décidés à bouffer du Chasse-Neige aujourd'hui !!!

On traverse les myrtilles, une crête où la vue est magique, 1 bénévole me lance un "ca va aller ?", et je lui demande si j'ai l'air tant dans le mal que ca, mais je ne comprendrais pas sa réponse ! puis une descente cassante et peu roulante jusqu'à la route. Du haut je prend un écart, ils ont 2 minutes d'avance au départ de la route, ca peu se rattraper.

Je relance sur le bitume, et court à petites foulées, sur cette route qui grimpe mais sur une pente douce, avant de les apercevoir peu avant le 2e ravito, ou j'arrive en 2h20, 10min avant la BH. Je leur demande de m'attendre mais au final je n'ai pas eu l'impression de les retarder.

On repart sur une montée en lacets, sous les paravalanche, nous avons fait 14kms et 1000 D+, et Namtar fait remarquer que pourtant on s'est pas vraiment trainés !

Le BouK fait le rythme, ca monte sec, et je les lache à nouveau arrivés en haut, juste avant un long pierrier à traverser. La vue est magnifique mais je n'arrive pas à suivre, le manque d'entrainement se fait sentir, je n'ai plus de force dans les jambes en grimpette. Je m'accroche pour ne pas trop me faire distancer, mais le BouK accelère, et je le verrais s'éloigner avec Namtar jusqu'au col à 2500M d'altitude. 

Je suis laché, à la rue, mais que c'est beau, rien que pour ca je suis heureux !!!


 

Arrivé au col en ayant vu mes compères, s'échapper, c'est sans aucune chance de vaincre que je me lance dans la descente. J'ai rattrapé 3 coureurs dans la grimpette, j'ai souffert de l'altitude mais je suis pas trop entamé, j'ai encore du jus bizarrement. Au début de la descente je reprend la traileuse ecouteurs-batons, et je ne vois plus ce maillot fluo, zut, ils sont loin !

C'est cassant, herbeux, piégeux, pas propice à envoyer, mais ca passe pas pire. Relance sur un faux plat dans des plantes moches, puis on attaque enfin la vrai descente. Des S très plaisant et la, surprise, je revois Namtar, en difficulté, je le reprendrais arrivés sur le plat au niveau de la rivière, et je suis toujours bien. Je bois un verre au point d'eau, et repart comme une balle, je redouble 2 coureurs, puis j'aperçois Noruas, je le double aussi, me gauffre 200M après, heuresement sans bobos.

Mais surtout je me dis qu'à ce rythme, je pourrais bien bouffer du BouK !!! Je prend quand même le temps d'admirer le paysage, c'est toujours beau !

 

Je reprend 1, puis 2 et 3 coureurs, j'ai l'impression de voler, toutes propotions gardées bien entendu !

Puis on reprend du bitume et on repasse sur le chemin du départ, avant de retomber sur la route, puis le village et de couper la ligne !!

4h44min35s, sur un 26,7kms et 2000m de D+, y'a encore du boulot ! Mais c'est vraiment magnfique !!!!

Namtar finit en 4h55, Noruas en 4h49

Le BouK me met 8 minues en 4h36, une broutille pour moi vu mon manque d'entrainement ! Et surtout ca fait plaisir de le voir revenir ainsi, plus qu'a me remettre a l'entrainement serieusement et nos batailles seront encore plus serrées, le top !

Albacor finit en 4h10, 13e place scratch et popopopopo 3e V1 !! La classe,!!!

Le mec qui kiff son podium, t'as bien raison mon Christian !

 

La Corne nous pond un magnifique 3h53, 10e place chapeau !!! 

Et Didier 07 fini 5e scratch, en 3h38, et surtout 3e SEM, podium !!! On peu dire qu'il domine de la tête et des épaules ce DTTN 2016, même son frangin n'auras jamais pu le suivre !!!

 

Merci :

- aux bénévoles et organisateurs pour une course exceptionnelle, MILLES MERCI !!!

- au copains pour m'avoir fait découvrir cette course

- au BouK pour cette enième bataille, à charge de revanche, toujours 2-1 pour moi cette année ;-)

9 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-07-2016 à 17:03:10

C'est clair qu'on n'avait point menti !!!
La coureuse à écouteurs, du coup j'ai shooté involontairement dans ses bâtons, namtar est témoin !!!
Sinon, bah quand même, c'était du suicide sportif de se lancer dans cette épopée sans foncier, alors soit le foncier d'avant paye encore, soit tu as secrété des endomorphines de bonheur en parcourant ces splendides paysages de Belledonne !
Heureusement que je ne me suis pas traîné en descente !!!

Commentaire de Chasse-Neige posté le 25-07-2016 à 17:10:14

Une folie de se lancer la dedans vu mon etat j'en convient, mais quel panard !!!

Commentaire de Namtar posté le 25-07-2016 à 18:11:34

C'est vrai j'en suis témoin ! Quand je suis passé devant je lui dit bonne continuation et pas un mot en retour, ça m'a fait drôle...

Commentaire de Namtar posté le 25-07-2016 à 17:06:25

C'était ue belle course et une belle bagarre. Quand je t'ai vu revenir, cela m'a achevé ;)

Commentaire de Chasse-Neige posté le 25-07-2016 à 17:09:32

Tu avais vraiment l'air marqué, a mon avis manque de boisson ! Avec la chaleur et l'altitude, 2500m c'est pas rien quand même !

Commentaire de bipbip73 posté le 25-07-2016 à 21:05:19

Bravo,belle perf et le tout sans entraînement. Cette course à vraiment l'air sublime..dégoûtée de pas avoir été avec vous..

Commentaire de Chasse-Neige posté le 25-07-2016 à 21:26:25

Sans entraînement ce fut un calvaire en montée, il ne faut pas le nier ! Mais qu'est-ce que les paysages te font oublier la douleur, c'est magique la haut ! La prochaine tu seras la !

Commentaire de Albacor38 posté le 25-07-2016 à 21:31:11

Pfff ... C'était juste énorme.
J'ai kiffé de la première à la dernière minute.
J'avais les crocs hier. Même les descentes de Chamois n'ont pas eu raison de moi.
Je me permets juste un petit rectificatif : Le Bouk boucle 4h36 et non 3h36 :D

Commentaire de Corne de chamois posté le 26-07-2016 à 00:12:43

Superbes photos
On en a tous chiez même Didier 07 était sec à l arrivée mais comme dit bouk ce qui nous a fait tenir c est les endorphines du bonheur de courir dans ces lieux magnifiques
C était magique et quelles variétés de terrains du technique du cassant du raide du roulant du dévers du pierrier du single du chemin de 4*4 des traversées de torrents...
Pas certain qu il existe une course aussi nature sur un format si court...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !