Récit de la course : Trail Fort et Vert - 26 km 2018, par Twi

L'auteur : Twi

La course : Trail Fort et Vert - 26 km

Date : 11/2/2018

Lieu : Mesnieres En Bray (Seine-Maritime)

Affichage : 139 vues

Distance : 26km

Matos : Altra Lone Peak

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

En pays de Bray, le trail est un sport de glisse

Le timing d'arrivée était nickel : un des premiers arrivés au parking, descente vers le chateau de Mesnières-en-Bray, presque personne dans la salle, donc j'ai pu éviter les queues habituelles au retait des dossards et toilettes et profiter de l'ambiance chaleureuse et familiaile du village départ. Si on rajoute le soleil qui est de la partie, ça s'annonce sous les meilleures augures. Seule ombre au tableau, il a plu toute la nuit, mais depuis 1 mois 1/2 que je m'entraine en Seine Maritime pour l'Ecotrail de Paris, les chemins gras, ça me connaît !

J'ai les bâtons dans le sac, mais en bon mouton de Panurge, je ne les sortirai pas car personne n'en a.

Après un petit passage dans le village, ça démarre sec par une longue montée de 150M de D+ ... dans la boue. Comme le chemin est large, ça a le mérite d'étaler le peloton, et je me fais sourtout doubler. Qu'elle est longue cette montée ! Heureusement le paysage des colines brayonnes est sympa. Je me cale sur un lièvre (du genre "charmante"), je ne le sais pas encore, mais nous passerons toute la course à nous passer devant l'un et l'autre. Enfin le sommet est en vue et la descente commence dans les bois, le chemin est toujours gras, mais c'est l'occasion de doubler quelques dizaines de coureurs moins intrépides.

Autour du km 7, dans le hameau de Baillolet les premiers concurrents du 18km, partis 15 minutes après, nous rattrappent déjà.

Peu avant le km 10 et juste après le premier ravito, nouvelle montée, le chemin est tellement boueux que les coureurs débordent dans les champs, où la progression est plus facile, c'est dire. C'est là que je passerai le seuil de la première heure au bout de 9,7km - allez, on va dire 10km/h, c'est pas mal vu le terrain.

Nouvelle descente dans les ornières et la boue ... et ça remonte aussi sec (enfin, sec, c'est une image), et ça redescend, et ça remonte. Je découvre 200g de boue collée sous chacune de mes chaussures (si un géologue me lit, peut-il m'expliquer pourquoi la boue brayonne colle plus que la boue cauchoise) ? Là encore, le champ est parfois plus praticable que le chemin qui le traverse. Pour rompre la monotonie, le vent s'en mèle un petit peu. Globalement, je me ferai plutôt doubler sur les montées (à moins que ce ne soit mes nombreuses pauses techniques) et je regagnerai mes retards dans les descentes

Enfin, on attaque la dernière montée et la longue descente, un peu plus de variété sur celle là avec des descentes dans la forêt (encore de la boue par contre), dans les prés et des traversées à flanc de colline, avant de plonger vers Mesnières en Bray.

Arrivée sur la coulée verte, enfin du plat et du macadam pour décrotter les chaussures. Les bénévoles annoncent "800m", ma montre indique 25,2km, c'est raccord.

Un dernier virage à gauche devant l'ancienne gare, et l'arrivée est en vue, dans la cour du château (majestueuse ligne d'arrivée !). Je passe la ligne après 2h50, 177ème/200 au scratch ; j'avais tablé sans trop calculer sur 2h30 mais j'avais sous estimé le paramètre boue-qui-glisse-et-colle-aux-chaussures. Pour la région, ça doit être ce qu'on appelle un terrain très technique.

Arrivé à la maison, après la douche et la bière de rigueur, est-ce un signe, je me surprends à consulter le planning des courses ... sur route Sourire.

Une belle course avec le recul, mais technique Langue tirée.

 

2 commentaires

Commentaire de chrysomallus2s posté le 11-02-2018 à 17:05:31

Marrant, à un moment, je me suis également abandonné à des pensées de course sur route!!! :):)
Que de boue de boue et de boue!

Commentaire de Twi posté le 12-02-2018 à 22:00:48

Mais aujourd'hui mon envie de bitume est déjà passée : demain ils prévoient de la neige, faut pas rater ça !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !