Récit de la course : Cross Laurent Reulier - Court 2019, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Cross Laurent Reulier - Court

Date : 1/12/2019

Lieu : Torcy (Seine-et-Marne)

Affichage : 680 vues

Distance : 3.9km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Mon 1er Cross de Torcy !

Récit illustré en ligne sur mon blog : mesexperiencessportives.over-blog.com/2019/12/01/12/2019-cross-de-torcy.html

 

 

C'est au cœur d'un gros week-end badiste (interclub vendredi, réception à Chelles de la Régionale 3 dimanche donc préparation samedi et interclub lundi) que j'ai enfin l'occasion de participer à mon premier Cross de Torcy ! Pourtant, c'est vraiment à côté de la maison mais je n'avais pu m'y inscrire qu'une seule fois, en 2015, lorsqu'il a été annulé à la suite des attentats... Cette année, j'ai rejoint l'Union Sportive Torcy Athlétisme, club organisateur du Cross, donc il est évident que j'en suis, d'autant qu'on se doit d'être nombreux à représenter l'USTA sur le cross court, support des Championnats Départementaux.

C'est aussi dans un contexte particulier que se déroule le Cross de Torcy cette année, sous un nouveau nom, le Cross Laurent Reulier, en hommage à celui qui nous a tragiquement quitté lors d'une séance d'entraînement au Parc de Noisiel au printemps dernier. Je ne le connaissais pas mais j'ai été très touché par tous les témoignages à son sujet et l'émotion que sa disparition a suscité. Sans aucun doute quelqu'un de grand. Alors aujourd'hui, on a tous forcément envie de courir pour lui.

[01/12/2019] Cross de Torcy[01/12/2019] Cross de Torcy

Dimanche 1er décembre 2019

J'arrive sur place de bonne heure ce dimanche matin alors que notre course n'a lieu qu'à 11h45 ! Mais vu que c'est l'USTA qui organise, je tiens à filer un coup de main, comme j'aime faire du bénévolat sur des épreuves dès que cela m'est possible. Je suis à la Base de Torcy vers 8h00, dispo pour aider qui le veut bien.

Alors cela commence par l'installation de la tente à côté de l'arche d'arrivée, puis le branchement des câbles pour gonfler ce dernier avant de rejoindre l'équipe des signaleurs du Cross Long. Une première occasion d'arpenter le parcours, bien gras par endroits. Et il risque de l'être encore sacrément plus d'ici quelques heures même si la météo est stable et correcte ce matin, c'est le bon point !

Avec Luc, nous finissons de baliser le parcours pour rejoindre le lieu où nous allons rester le temps que tous les concurrents du Cross Long finissent leurs trois boucles. Nous les reverrons donc régulièrement. Luc se place en bas, en amont du virage tandis que je me positionne en haut, au sommet de la petite bosse bien sympa le long des grilles qui mènent à la plage de la Base de Torcy.

Et c'est parti pour des encouragements pendant une bonne heure, des premiers aux derniers, avec des sourires et des remerciements qui font bien plaisir. C'est en passant par la partie haute du parcours à l'issue du Cross Long que je découvre que le terrain est effectivement devenu encore bien plus gras, ça promet 

De retour près du départ, je fais encore un peu de bénévolat en tant que signaleur sur une course enfants avant de partir à l'échauffement avec plusieurs athlètes du club dont PE qui a fait son retour à la compétition il y a peu. Cela fait plaisir de le retrouver aujourd'hui.

 

Cross Court - Départementaux

Qui dit championnat départemental dit forcément gros niveau attendu sur cette course. En plus, mes sensations sont moyennes à l'échauffement puisque je ressens une gène vers l'ischio de la jambe droite depuis la séance sur piste de mardi. Cela m'a gêné vendredi lors de l'IC contre Courtry mais étonnamment beaucoup moins samedi lorsque j'ai joué l'après-midi puis le soir... Mais bon, méfiance. Là, je sens que je ne suis pas à 100%.

Je finis de m'échauffer dans l'aire de départ après m'être mis en tenue très légère vues les conditions météo de ce matin et l'intensité engendrée par une course aussi courte. 3900 mètres au programme, on risque plus d'avoir trop chaud que trop froid ! Du coup, c'est cuissard court et débardeur USTA mais quand même des gants aux mains pour protéger les extrémités. Et évidemment, les pointes aux pieds mais que du 6mm puisque je n'ai que ça pour l'instant. Il paraît que sur cette épreuve, il faudrait du 12 ou même plutôt du 15, ben tant pis.

On se positionne ensuite sur la ligne de départ, la majorité des torcéens est regroupée, on a un bel effectif ce matin avec PE, JC, Hugo, Madjid, Saïd, Faby, Greg, Alex, Nathan, Florian, Enzo, Erwan et moi. Sans oublier ceux qui ont fait le cross long, le cross court féminin ou les courses enfants avec quelques beaux podiums au passage.

 

La course

Et c'est parti ! Et qu'il n'est pas évident ce départ avec 143 athlètes sur une ligne assez large mais avec un parcours qui devient très vite beaucoup plus étroit. L'effet entonnoir complique les choses. Je suis vers les 2/3 du peloton je pense, là où ça se bouscule pour passer. Tout le monde est obligé de ralentir avant de relancer à la sortie du virage. Je me retrouve assez loin, derrière plusieurs athlètes de l'USTA aux côtés de qui je devrais être mais je ne m'affole pas. 3900 mètres, c'est court, mais c'est aussi très long si on se grille d'entrée de jeu. Je double même PE donc ce n'est pas non plus la cata !^^

Après une petite boucle, nous partons sur la grande, celle que les coureurs du cross long ont parcouru trois fois. A l'attaque des bords du lac donc, là où le terrain est bien glissant. Et je le sens bien vite, je n'ai pas la même accroche qu'à Coupvray avec mes chaussures, le terrain est bien plus gras aujourd'hui. C'est pas grave, je gère le rythme sans chercher à faire de folies. Evidemment, PE me dépose mais ça, ce n'est pas un soucis. En revanche, je reviens progressivement sur Alex que j'ai battu de peu à Coupvray. Rachid, reponsable des signaleurs, nous encourage !

Gentiment, c'est un peu la lutte entre nous donc ma motivation est là, essayer de finir devant lui. D'autant qu'il n'a pas d'avantage de chaussures par rapport à moi puisqu'il n'a que des chaussures de Trail. Nous arrivons au coude à coude dans la portion la plus humide du parcours où je manque de peu de lui mettre une gifle en me rééquilibrant après une petite glissade.

Là, il n'y a que de la boue, on patauge bien. On rejoint ensuite la fameuse montée où j'étais posté en tant que bénévole auparavant, avec les encouragements de Luc. La montée se passe bien, je sais ce qui nous attend ensuite et je relance plutôt bien, j'ai l'impression qu'Alex a du mal à s'accrocher. Désormais, en ligne de mire, j'ai Faby et surtout Greg, pas très loin devant moi.

Je gère bien la partie haute du parcours et je recolle sur celui qui m'a battu à Coupvray la semaine passée ! Dans la descente, je reviens et je passe immédiatement devant alors qu'Alex a refait son retard. Il reste moins d'un kilomètre donc je suis déterminé à ne plus rien lâcher, à fond jusqu'au bout. Je m'arrache bien sur les dernières centaines de mètres pour dépasser quelques concurrents et ainsi effectuer mon kilomètre le plus rapide en toute fin de course.

Après une ultime accélération dans la dernière ligne droite, je boucle ces 3900 mètres (voire un poil plus selon la montre) en 15 minutes et 49 secondes75ème sur 143, un bon résultat pour moi sur un championnat avec les repères Alex et Greg qui finissent derrière moi. Un parcours exigeant, bien gras, sur lequel il y a très peu de place pour se relâcher !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !