Récit de la course : La Grimpée d'Yzeron 2020, par AlexP33

L'auteur : AlexP33

La course : La Grimpée d'Yzeron

Date : 4/10/2020

Lieu : Vaugneray (Rhône)

Affichage : 220 vues

Distance : 15.4km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Grimpée d’Yzeron 2020

Un petit CR pour ce qui devrait être le seul et unique dossard en 2020.

La préparation a été très intense avec à la sortie du confinement : électricité, plomberie, placo, peinture carrelage et montage d’une cuisine. Bref même en sport je bricole voir je ne fais pas grand-chose certaines périodes. Mi-aout je pose les outils et je reprends les baskets et les vélos pour constater les dégâts.

Ça revient mais pas si vite que je l’espérais, fin septembre il y a des jours avec, d’autres sans : il n’y a pas de secret je manque de km. Je vais donc à Yzeron sans trop de pression.

 

D-Day

Nous y voilà, sur place je croise des têtes connues du club (Jean-Pierre, Louis, Abel) et d’autres que je rencontre pour la première fois (Alain, Jules, Dorian). Il fait un froid de canard, il y a du vent de sud qui souffle en rafale, on l’aura de 3/4 face une bonne partie du parcours, il n’y avait pas besoin de ça pour pimenter les 16 km et 500 m de D+ qui nous attendent.

Le mot d’ordre du jour c’est « oser » donc j’ai décidé de ne pas faire l’épicier malgré mon manque de km et de partir à bon rythme et je m’aligne avec le vélo de chrono même si le choix est discutable vu le profil. 

Pour l’échauffement je décide de faire à l’ancienne, je n’ai pas pris le home trainer. 20’ de mise en régime cool. Je me déshabille et repars pour 15’ dont 5’ à allure course et 3 accels à bloc. Je repasse à la voiture pour finir de me délester et boire un coup. Me voilà sur la ligne juste à temps.

 

14h14 « bang » c’est parti

Ca commence par 1 km en faux plat descendant qui sera avalé en 1’30’’, virage à gauche et on passe le pond pour 15 km de montée irrégulière avec des pourcentages oscillants entre 0 et 7 %. Jusqu’à Yzeron (km 13) c’est une montée en 3 temps car le 1/3 du milieu est quasi plat. Je suis plutôt bien jusqu’à ce que les pourcentages remontent au km 10. Vent de face et dans la pente je « craque » et passe sur le cintre. Je m’arrache pour ne pas rester scotché. Dans Yzeron j’ai l’impression que le vent s’engouffre dans la rue, je force car la vitesse s’écroule mais j’ai toujours l’impression d’être à l’arrêt, je commence à être bien amoché.

A la sortie du village épingle à droite et le vent devient plutôt favorable pour les 3 km restant. Je comptais dessus pour avoir assez de vitesse et repasser sur les prolongateurs malheureusement je suis dans le rouge, j’ai besoin de ventiler et la position chrono c’est pas ce qu’il y a de mieux. Je vais donc finir à l’arrachée, Abel qui nous suivait me confirmera que ce n’était pas terrible à voir !

Le dernier kilo approche, ça monte toujours, 500m je passe en danseuse et tombe 2 dents pour finir en force (enfin ce qu’il en reste). Au panneau des 200 la pente s’adoucie j’ai de la vitesse et repasse sur les prolongateurs … pour la photo Rigolant

Je vais mettre une bonne minute à reprendre mes esprits. Chrono final 35’58’’, pas dit que j’aurai fait bien mieux en étant mieux préparé. Bien ou mal, vite ou pas c’est fait. Je voulais tout donner, mission accomplie. Aucun regret, même pour le choix du vélo bien que je n’ai tenu la position que 20’.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !