Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2007, par ptijean

L'auteur : ptijean

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 24/8/2007

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2413 vues

Distance : 102km

Objectif : Terminer

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

238 autres récits :

Le récit

Tout commence le 8 janvier ,par un appel de samontetro, qui me prévient qu'il faut que je me depèche car les inscriptions vont bon trainouf,c'est fait , je suis inscrit.

Maintenant , 7 mois et demi pour me préparer ,avec quelque courses comme l'ardechois,le grand raid 73, le mercantour(seulement 75 kil),et de gros week end de sorties en solo ou accompagné,avec un total de 67000 m D+(13000 m de moins que le grand manu).Est ce de trop? Le fait est que je me blesse au tendon 3 semaines avant le départ.arret complet 3 semaines avec des anti inflammatoires pas glop pour le moral .Mercredi,derniere scéance de mezotherapie.Aïe.

Jeudi,arrivée à chamonix pour me mettre dans l'ambiance ,et trouver un camping.Coup de tel de laurent un copain qui me dit qu'il reste une place dans leur dortoir...va pour le dortoir avec laurent family.Nous allons récupérer notre dossard,ok pour moi,lui il y a eu une inversion de dossard avec un autre laurent qui porte également le même nom de famille...(le probleme sera regle vers 18 h.

Petit verre avec quelques kikous,et soirée au restaurent avec laurent family.Petite nuit car papa laurent a le ronflement facile.

Petit dej à 9 h,repas à base de riz à midi et petite sieste de 1h30,en attendant que samontetro qui vient d'arriver aille chercher son dossard.16 hr,départ avec laurent à la pasta .17 H30 ça y est , la ligne de départ avec cette ambiance unique qu'on m'avait tant raconté.

18hrs34 c'est parti mes Kikous,au millieu d'une haie de spectateurs, digne d'une arrivée à l'Alpe d'huez au tour de france,c'est tres motivant mais ça fait aller beaucoup trop vite pour ma grande carcasse.Je me calme et laisse passer tous les coureurs qui soufflent comme des locomotives(y sont fous ces coureurs)et en plus il fait chaud.Passage aux houches avec juste un verre d'eau et c'est reparti.Dans la montée vers la charme, je me fais rattraper et doubler successivement par may et par la souris,qui me fera le plaisir de rester à ma hauteur pour discuter 1 petit kil.Je m'arrete dans la montée pour mettre une polaire et mes manches de velo,et c'est reparti.

La descente sur st gervais est tres raide et interminable,mais malgré un rythme sur la réserve je double pas mal de monde.

St Gervais 3hrs12 min de course 1436 eme position,je prend le temps de manger une soupe avec du pain et des tuc et c'est reparti .

C'est fou le monde qui me depasse quand ça monte,j'usqu'aux Contamines , j'ai l'impression d'être à l'arret.

Les Contamines,une petite soupe avec du pain,j'ai trouvé mon ravitaillement,et hop,j'y retourne.Tres bonnes sensations jusqu'au sommet de la croix du bonhomme,où mes grandes jambes font des merveilles,avec derriere ,la descente  vers les chapieux,que je passe comme dans un reve,tout va bien,je n'ai jamais doubleé autant de monde sur une course.Chapieux,49 kil,9hr33 de course 1201 eme position soit 388 places de gagnées depuis la charmegénial pour un cargo ravitailleur tel que moi.C'est pour des moments comme celui là que j'aime ce sport,beau paysage,bonnes jambes,bonne sensations,l'impression que rien ne peut m'arreter.

20 min d'arret au chapieux,le temps de changer mes chaussettes,un petit casse croute et c'est reparti.J'en suis sur maintenant m'a tendinite va me laisser tranquille.

Montée vers le col de la seigne.Tres bonnes jambes,je double toujours en n'ayant pas l'impression de me fatiguer(Quelques commentaires en passant sur mes tres grandes jambes qui m'avantagent ,mais pas sur mon poids qui devrait me desavantager).Ca y est,déjà le col,12hrs50 de course et 1097 eme,encore 100 place de gagnées et en montée cette fois;La descente vers elizabatta me fait ressentir mes premieres douleurs,mais c'est tres supportable et cela disparait dès la montée vers l'arete du mont favre.

Dans la descente vers Courmayeur, j'arrive de nouveau à me relacher et je recommence à doubler des coureurs.Courmayeur ,10hrs24 du matin15hrs50 de course pour 77 kil et 1054 eme.Cest t'y pas un reve cette course,je suis meme dans mes previsions à 30 minute pres.Je decide de prendre mon temps ,douche,repas soins podo....Aïe,Aïe,déjà 1h30...quand même.

Cet arret trop long au lieu de me doper,m'a completement sorti de mon rythme et je ne retrouve plus du tout les mêmes sensationstres tres dur de repartir,en plus le soleil tape sur le bitume ce qui me donne l'impression de suffoquer,j'ai des jambes en bois,une stère chacune.Toute la premiere partie des lacets je n'avance que par bouts de 100 metres et je m'arrete,à tel point que je n'arrive pas à suivre un groupe de randonneurs du dimanche .Je m'arrete à l'ombre et me couche 10 minutes en mangeant des haribo, j'appelle ma petite femme pour la tenir au courant(elle me dit que ça allait passer ,de ne pas abandonner,????abandonner,même au plus mal,ça ne m'avait même pas effleuré). Allez je repars et m'accroche au premier wagon qui me semble aller assez lentement pour que je le suive...et ça marche....c'est reparti mon kikou,en avant pour de nouvelles aventures,jusqu'au refuge bertone où j'arrive à peu pres requinqué.19H13 de course,1332eme ouyouyouille300 place de perdues en si peu de kilometres dur dur.

L'organisme est bien fait quand même,car après avoir subi le plus gros coup de pompe de ma course,voila que les jambes sont de nouveau pretes à m'enmener ou je veux si si ,les jambes sont de nouveau là, sous ma tete ,qui elle n'avait jamais abdiqué,si si les grandes jambes qui font des grands pas.J'alterne la marche et la course selon le profil du terrain,mais ça va de nouveau tres bien.Même la vue des tentes jaunes au sommet du grand col ferret n'arrive pas à me miner le moral.SUPERBE JOURNEE,SUPERBE COURSE!La derniere partie de la descente vers arnuva se fait en courant derriere quelqu'un que je ne connais pas mais qui a un bon rythme...J'ai de nouveau des douleurs qui apparaissent ,mais déjà le ravitaillement,je vais pouvoir m'occuper de ça.

Arnuva,22hrs09 de course,1238 eme il est 16hrs43,l'heure du goûter.Surprise je croise la souris(tjrs souri...ante et mathias qui fait ce qu'il peut pour sourire) ils vont déjà repartir et me disent qu'au rythme ou il vont je les ratrapperai bientôt.Je prend le temps de bien manger,de masser mon tibia,et je met une compresse d'anti inflammatoire neuve.Allez encore un peu de cette bonne viande fumée et je repars apres un arret de 30 minutes(il faudrait que je m'active sur les prochains ravito)

Le grand col ferret et ses 770 metres de dénivelé ne me pose pas de souci majeur ,je suis monté à mon rythme sans une seul pause et sans vouloir suivre d'autres coureurs qui me doublaient.Trop fort le ptijean.Tout va toujours bien et la perspective de pouvoir rattraper les deux kikous devant moi me donne la pêche.Sommet du grand col ferret il est 18hrs51,cela fait 24hrs12 que je cours,et je suis etonamment en forme avant d'attaquer la deuxieme nuit.Sur ce,je ne m'attarde pas et j'entame la descente vers la fouly à un bon rythme ,toujours dans l'espoir de rejoindre les deux kikou....p......,m....,s........?UNE ENORME DOULEUR M'ARRETE NET,j'insiste quelques metres pour voir si ça passe,mais la douleur est entre la crampe et la dechirure je ne sais pas encore ce que j'ai,mais p..?CA FAIT MAL!!!Je m'arrete de nouveau et je me masse en esperant faire passer la douleur,au bout de 5 min,ça passe un peu,je décide d'aller jusqu'a la peule en marchant.Mais là,je comprend que la douleur revient dès que je bouge.

Je m'assieds de nouveau sur le coté du chemin ,et là ,je ne sais pas si c'est la douleur,la fatigue,la deception,ou un cocktail des trois,mais je me suis mis à pleurertout seul .(pas beaucoup mais fallait que ça sorte)

Il commençait a faire froid ,je me suis donc levé pour rejoindre le ravitaillement (ma demarche à ce moment là se rapprochait plus de la demarche du pingouin que du fougueux traileur invincible) et voir un toubib (en suisse,ils disent souvent"ça va aller ou bien?",moi cette fois,ce sera "ou bien"...Verdict ,syndrome des loges.Yakamoiksaarrivecetruk!

 

    FIN mais seulement pour cette année car "JE REVIENDRAI" 

Merci à ma petite femme qui m'a soutenu par sms toute cette course et à vous tous que j'ai pu rencontrer pendant tout ce week end magnifique

 ps:c'est à ce jour ma distance la plus longue 102 kilometres,ma durée la plus longue:25hrs40 de course,mon denivelé le plus important :6346 D+.Et en plus beaucoup d'experience .

Re ps:verdict de mon medecin,2 mois d'arret total . Donc si je calcule bien reste 10 mois pour me preparer pour l'année prochaine.

Re re ps:aujourd'hui,je relativise bien mon abandon,j'ai ete pris dans un carambolage ,grosse douleur aux cervicale , grosse douleur aux lombaires,gros mal de tête....JE MARCHE ET C'EST BEAU LA VIE

 

18 commentaires

Commentaire de Khanardô posté le 31-08-2007 à 18:15:00

Merci P'titJean pour ton récit, et rendez-vous l'an prochain sur le parcours (euh si je suis pas blessé d'ici-là et si j'obtiens le doss' !)

Et on l'aura, cet UTMB !

Soigne-toi bien !

Commentaire de vboys74 posté le 31-08-2007 à 19:19:00

Je lisais ton CR content pour toi jusqu'au moment fatidique de ton arrêt!
Reste positif, heureux et plein d'espoir pour revenir encore plus fort l'année prochaine.
Bravo pour tes 102 bornes et à l'année prochaine!
seb

Commentaire de rapace74 posté le 31-08-2007 à 19:57:00

je trouve que tu exagere quand tu dis "le grand manu" je suis désolé pour toi aussi mais je suis sur qu'une fois que tu sera soigné tu sera au top de ta forme et tu vaincra cet UTMB j'espere te voire au off avec ta tite femme cherie et le dimanche nous irons marché ensemble

manu

Commentaire de jcdu38 posté le 31-08-2007 à 21:46:00

Quand on lit à quoi correspond un syndrome des loges, on ne peut que te féliciter d'avoir arrêté ta course.

Bravo à toi pour tout le chemin parcouru. Ce n'est que partie remise.

JC

Commentaire de calimero posté le 31-08-2007 à 23:00:00

La raison l'aura emporté sur la passion (la vache!!)
Bravo pour tes 102 bornes qui te serviront pour l'année prochaine!!

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 31-08-2007 à 23:39:00

Bravo Ptitjean. J'ai suivi en presque-direct_live ton cheminement sur le forum dédié,
informée par Ptitejeanne ! Tu as fait ce que tu as pu et c'est bien là le plus
important. Plus que la douleur, je retiendrai tous tes moments de
joie sur ton parcours. Formidable aventure que tu nous racontes là.
Merci pour ce joli récit !

L'escargot

Commentaire de JLW posté le 31-08-2007 à 23:50:00

"c'est à ce jour ma distance la plus longue 102 km,ma durée la plus longue: 25hrs40, mon denivelé le plus important:6346 D+. Et en plus beaucoup d'experience"
Je crois que tu as tout résumé dans cette phrase ptijean. L'UTMB c'est une sacrée épreuve, arrêter en cours de route est probablement plus courageux que de s'acharner et surtout bcp plus intelligent même si on le regrette parfois un peu après. Bravo pour ton parcours et probablement à l'année prochaine.

Commentaire de akunamatata posté le 01-09-2007 à 00:45:00

he bien, remet toi vite Ptitjean, et les carambolages c'est pas bon comme entrainement arrete tout de suite !!!
tu as raison, marcher c'est dejà le bonheur.

Commentaire de Zeb posté le 01-09-2007 à 10:58:00

Bravo à toi Ptitjean !!!
Soigne toi bien, et bonne chance pour l'année prochaine....

Zeb_cuisses_de_poulet

Commentaire de maï74 posté le 01-09-2007 à 14:00:00

Ptijean le rêve se réalisera sûrement l'an prochain, en attendant soigne-toi bien, une bonne coupure ça fait souvent un bien fou, tu n'en reviendras que plus fort !

Commentaire de titifb posté le 01-09-2007 à 15:04:00

"j'ai ete pris dans un carambolage ,grosse douleur aux cervicale , grosse douleur aux lombaires,gros mal de tête....JE MARCHE ET C'EST BEAU LA VIE"
Là, Ptit Jean, t'as dit l'essentiel...
Remets-toi vite et que la vie t'offre encore longtemps la chance d'avoir des rêves à réaliser.
Bises Drômoises !




Commentaire de may posté le 01-09-2007 à 20:09:00

ce fut un réel plaisir de te croiser à Cham, merci à toi Petijean, en attendant l'édition 2008 qui sera, je n'en doute pas, couronnée de succès, prends bien soin de toi.
je te donne d'ores et déjà rendez-vous aux 100km de la Drôme 2008, avec les copains de la Drôme, bizzzz et à très bientôt en grande forme
may

Commentaire de béné38 posté le 01-09-2007 à 22:58:00

SAlut JF,
dommage qu'on ai pas pu rester à Courmayeur, pour t'attendre et t'aider à repartir... l'année prochaine faudra prévoir une équipe de supporter kikoureur et reuses plus conséquentes. J'ai souvent lu dans les récits qu'on ne réussissait pas toujours son UTMB du 1er coup, tu ne pensais pas déroger à la règle quand même !
Bravo en tous cas pour ta course, pour ta sage décision et pour ce récit. Et rendez-vous chez Khanardô !
Grosses bises
Béné

Commentaire de Souris posté le 02-09-2007 à 10:50:00

Merci PetitJean pour ce CR... Je crois bien que c'est presque la montée complète du col de Voza que l'on a faite ensemble. En tout cas, j'ai trouvé ça super sympa et ça m'a fit bien plaisirs de te rencontrer à nouveau.

Vu ton entrainement ça passera forcément une prochaine fois...

Remets-toi bien de ta blessure et prend soin de toi aprés ce qu'il vient de t'arriver.

Grosses Bises
La_Souris

Commentaire de agnès78 posté le 03-09-2007 à 09:55:00

Merci pour ce récit très émouvant!
Ce fut un plaisir de te croiser à cham!
Bonne récup et reviens en forme pour l'édition 2008 qui sera la boone, j'en suis certaine
gros poutoux
agnès

Commentaire de Say posté le 04-09-2007 à 11:26:00

Chalut

On a suivi ta course grâce à ta femme (Ptijeanne) et déjà 102Km dans ces conditions, c'est énorme! Prépares toi bien mai surtout, soignes toi bien.

A peluche
Coli

Commentaire de tounik posté le 04-09-2007 à 15:05:00

Merci pour ce CR qui va nous obliger à rester humble .

Repose toi, j'espère avoir la chance de te rencontrer à l'arrivée de l'UTMB l'année prochaine.

Commentaire de tounik posté le 04-09-2007 à 15:06:00

Merci pour ce CR qui va nous obliger à rester humble .

Repose toi, j'espère avoir la chance de te rencontrer à l'arrivée de l'UTMB l'année prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !