Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2007, par MiniFranck

L'auteur : MiniFranck

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 24/8/2007

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2372 vues

Distance : 163km

Matos : Asics Trabuco
Bâtons Leki
Sac Salomon Revo 20

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

240 autres récits :

UTMB 2007 : mes souvenirs

Avant :Tout commence à la suite des Templiers 2006(oct), mes collègues et potes parlent de refaire l’UTMB. Moi je n’y étais pas en 2006. Devoirs familiaux obligent…2007 j’ai des projets de triathlon mais je me laisse embarquer dans cette frénésie qui nous emporte. Le 08/01 dans les startings blocks on s’inscrit sur le web, ouf c’est fait 1ere étape franchie, une pensée pour les non-inscrits….

Maintenant il faut monter un programme de course cohérent si possible. Je programme « L’ICE TRAIL » en 01/07, « Trail des 3 Châteaux » en 03/07, « Trail de Chevreuse » et « La Bouillonante » en 04/07, « L’Annecimes » en 05/07 et pour finir « le Grand Duc » en 07/07. Voilà c’est fait. Pas de bol je tombe violemment en ski et je me fais une entorse stade1 du genou droit en 02/07….AIE ça commence mal, je tombe au fond du trou… Arrête de te plaindre il reste encore +6mois.

Comme d’habitude je fais semblant d’écouter les kiné et je respecte mon programme course de mars avec pour seul objectif de finir. J’y arrive péniblement. Les autres se déroulent correctement. Je souffre beaucoup au Grand Duc(07/07) mais cela remet les choses à plat avant l’échéance final. Ce qui m’inquiète, c’est que j’ai toujours eu beau lors de mes courses, qu’est que cela nous prépare pour aout…. J’ose plus citer le nom de la course!!! Chamonix, j’y suis dès le 18/08, splendide, il fait beau.Le 19/08 je sors 2H30 D+1200m en pleine forme…Le 20/08 j’ai les cuisses un peu douloureuse au touché, je décide de sortir sur le même parcours mais plus calmement, je sors 3H D+1200m, il pleut et il fait froid…ça cogite !!!Les jours suivants, je me balade en famille. L’idée d’en avoir un peu trop fait le 19& 20 me taraude car les cuisses sont toujours douloureuses au touché… tant pis c’est fait, pas de regret.Jeudi, retrouvaille des potes, retrait des dossards, quelle organisation !! cuisse gauche nickel, enfin…. a sa copine maintenantVendredi, détente, calme, sieste et sacs, pourvu que j’oublie rien….. la cuisse droite est presque parfaite… un soucis de moins avant le départ… La course :Ligne de départ, ola y a du monde, y en a qui comprenne toujours pas que 163km c’est long, ils veulent être devant, allez y, allez y, vous me remonterez le moral surement plus tard…. J’espère…QUOI, déjà c’est parti, je piétine, j’esquisse les coups de bâtons, le rythme me convient,AH je ne suis pas passé sous l’arche de départ !!!Cette fois c’est bon, c’est réellement parti, je suis sur un nuage, porté par les encouragements de la foule en délire… si, si, je vous assure quand je suis passé devant ma famille !!!!Je m’accroche à Supermike pour revenir sur nos potes bien mieux positionnés que nous sur la ligne de départ. Une fois les potes récupérés à part Hervé, je décide de laisser partir Supermike dans la descente de St Gervais car il allume un peu trop à mon goût et puis la course ne fait que débuter. J’enchaine les cols sans broncher. Chapieux est sympa et chaleureux. Je me nourris de soupe, de banane et de tucs, je cours au feeling et pour l’instant tout va bien, je suis bien…. Je met régulièrement de la pommade anti-frottement aux endroits délicats….Je remplis régulièrement mon sac à boisson. Le levée de soleil au lac Combal m'émeut...J’arrive à Courmayeur à 9H10 acceuilli par la famille, je me change et mange en 40mn.L’ambiance est calme, voir studieuse…. Peu de supporters à 9H ???J’attaque Bertone et là je souffre beaucoup dans cette montée dont personne ne m’a parlé. Pour moi ce sera la plus dure…. Je fais 2 petites poses de 2mn et je m’arrête 10mn au refuge pour me refaire une santé. Ensuite direction vers le refuge Bonatti, là on peut relancer mais mes pieds me font souffrir et là près d’un ruisseau, je stop et j’ôte mes chaussettes et fait trempette pendant 5mn.Je sens plus mes pieds… Je remets de la NOK. Ca va nettement mieux, j’avale Arnuva,  Grand Col Feret (pas si terrible une fois en haut….). Je me fais soigner 2 ampoules dans la descente du Long Col Feret( je le rebaptise), j’y croise Sean (un kikoureur rencontré au Grand Duc) qui en repart. Ensuite direction La Fouly ou j’ai plaisir pour une fois à courir sur du bitume. Sur le chemin, mon pote Hervé m’appelle sur le portable, cela semble pas aller fort pour lui. Il part de la Fouly. J’accélère inconsciemment vu qu’il n’est pas loin devant. Je ne le verrai en fin de compte qu’à Champex ou il préféra faire un arrêt plus long que moi. A Champex ( 20H13), vite, vite, vite je veux repartir avant la nuit noire. Raté, y en a un qui a été se coucher, je repars à 21H. Mais j’y mangerai un bon plat de pâtes, de la tarte aux myrtilles, il faut se faire plaisir à ce stade là. Y en a marre de la soupe aux bananes…Je m’y change a nouveau. Les bénévoles suisses sont très avenants contrairement à moi car une seule idée « REPARTIR  au plus vite ».Le redémarrage est difficile, le terrain me semble quelconque jusqu’à Bovines. J’ai l’impression que le sommeil me gagne. Heureusement dans un éclair de lucidité , je repense au MP3 que je trimbale depuis le départ… il serait temps de les faire jouer….De suite je sors de mon état léthargique faut dire que ça balance plein tube…J’attaque Bovines et là, c’est le pied, on y met les mains, on saute, on crapahute…Cela me rappelle des passages du parcours des 25 bosses à Fontainebleau. En fin de compte Bovine passe bien, faut dire qu’on m’en avait tellement parlé que je m’étais préparé au pire.Maintenant je sais que même en marchant, je finis. Aie mon MP3 passe de stéréo à mono.Cela doit être le connecteur, il me fait le coup à l’entrainement. Je le triture pendant 10mn cherchant la position ou il ne fait plus des siennes. En prenant ma pipette de mon sac à boisson, je touche l’écouteur manquant à mon oreille. Je fulmine puis je souris….Y en a un qui me chantonne que c’est un jour parfait et d’accélérer (merci Calogero)…. Je relance un peu ici ou là, attention pas de risque par là….Dans la descente de Catogne, je croise un malheureux avec un genou HS, comme un con je lui demande si cela va….évidemment que non !! désolé !! cela doit être si dur si près du but alors je me calme en descente en préférant relancer tant que possible sur le plat et les montées. Au fur et à mesure je sens l’écurie, les watts reviennent au même moment ou les premiers rayons naissent. Vallorcine(4H40), Argentière(5H49), je les mange tout cru au petit déjeuner.Enfin plus qu’une portion légèrement vallonnée de 10km, un bénévole m’indique 1H30 en trottinant. Je lance tout, je relance, on m’encourage, on me félicite, je remercie en levant le poing, c’est grandiose….

Chamonix (7H15) te voilà enfin au bout de 36H41, mes enfants me rejoignent et m’accompagnent jusqu’au bout, moment inoubliable. Merci à mes proches. x5

Je reçois la fameuse récompense mais c’est secondaire, seul le plaisir du devoir accompli et l’émotion partagée avec mes proches comptent. Après :Dès 8h j’engloutis un bol de chocolat avec 4 croissants, cette semaine sera terrible point de vue alimentaire, je m’autorise tous les excès refusés depuis 2 mois….Avec un peu de recul, je réalise mieux et je prend plaisir à me répéter que j’y suis arrivé et bien arrivé. Le travail accompli en amont n’a pas été en vain. Je dis le travail car parfois il a fallu se forcer à y aller à l’entrainement. Mais quel plaisir, quel jouissance de toucher ces moments et de les partager. Merci à tous, à l’organisation, aux bénévoles, aux médecins, au public, aux coureurs sans oublier la météo….   

Sportivement dossard 2983 - MiniFranck

4 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 09-09-2007 à 21:23:00

Merci MiniFranck pour ton bon récit, et bravo pour ta belle perf, sur une course si difficile.
JC

Commentaire de agnès78 posté le 10-09-2007 à 17:53:00

Merci pour ce beau récit et félicitations pour ta course!
j'espère que la récup se passe bienggg!
A bientôt sur les chemins
gros poutoux
agnès

Commentaire de Say posté le 11-09-2007 à 15:06:00

Chalut

Mince, tu a tenu ton programme de course malgré ton entorse au genou?? Tu es incassable! Merci beaucoup pour ton CR qui m'a bien fait sourire quand tu as parlé des concurrents qui voulaient à tout prix se masser devant au départ...

A peluche
Coli

Commentaire de Insigma posté le 15-10-2009 à 14:52:00

"Chamonix (7H15) te voilà enfin au bout de 36H41, mes enfants me rejoignent et m’accompagnent jusqu’au bout, moment inoubliable. Merci à mes proches. x5"

Putain ce que ça doit être génial ça...
Ce serait genre la récompense ultime après tant d'efforts dans la préparation et la course...

Ca me donne envie, ça me donne envie... 2011 j'espère.
Et encore bravo Franck pour ton parcours sportif que j'admire au plus haut point !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !