Récit de la course : Cross des Maïs 2007, par jcdu38

L'auteur : jcdu38

La course : Cross des Maïs

Date : 14/10/2007

Lieu : La Terrasse (Isère)

Affichage : 917 vues

Distance : 13.5km

Objectif : Se dépenser

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Addition et soustraction.

 

Je ne voulais pas y aller et une fois de plus j'ai été faible, j'ai eu le tort d'écouter lors de l'AG du club tout ceux qui avaient décidé de courir ce dimanche et je me suis laissé convaincre !

Mais à 15 jours des Templiers pas question de se blesser ni de s'exploser pour faire un temps. L'objectif initial était donc de courir ce cross à allure raisonnable sans forcer sur la machine.

C'est un joli cross de 13,5 km très vallonnés avec trois belles montées bien raides de 150 m de dénivelé chacune.

Donc dimanche matin, après la récupération des dossards dans la salle des fêtes du village de la Terrasse dans l'Isère, je fais le poisson pilote de quelques concurrents égarés dans le brouillard matinal à la recherche du départ du cross. Celui-ci se trouve à quelque 800 m du lieu d'inscription et il n'y a aucune indication pour guider les coureurs, il faut juste le savoir ! C'est là tout le charme de ces cross organisés par des équipes de bénévoles pour mettre de l'animation dans leur village.

Le départ est prévu en théorie à 09 H 00. En théorie, car en pratique, toutes les fois où je l'ai fait nous sommes partis avec du retard sur l'horaire initial. Cette année, une fois de plus la tradition sera respectée !

Après un long échauffement, nous nous retrouvons à 08 H 55 sur la ligne de départ, nous sommes environ 80 coureurs et nous patientons, patientons, ... à 09 H 10 on nous annonce qu'il faut rentrer dans l'ordinateur les noms et dossards des derniers inscrits et donc que le cross est retardé de quelques minutes.

Et donc nous voilà tous repartis pour un complément d'échauffement en attendant que l'organisation termine ces f@%#*#s inscriptions.

09 H 20, au coup de sifflet, nous partons enfin. Avec tous ces retards, je ne suis plus très échauffé, le début de course va donc se faire sans forcer.

Le peloton s'étire devant moi, je dois être dans les 25 premiers environ. Je rattrape doucement dans le premier kilomètre les deux premières féminines, plaisante un peu avec elles et aperçoit Laurent, copain de l'ACP, 200 mètres devant moi.

La course s'étale dans le village de la Terrasse puis à la sortie de celui-ci s'engage sur la route qui permet d'accéder au plateau de St Hilaire du Touvet en Chartreuse. Je profite de cette partie roulante pour revenir sur un premier lot de concurrents qui déjà souffrent d'être partis trop vite.

Yes !!  25 - 2 - 5 = 18

Tiens c'est rigolo cet exercice. A qui le tour ? Allons chercher le suivant.

Dans un virage au 3 ème kilomètre nous quittons cette route pour s'engager sur la première côte du parcours. Sur 500 mètres nous allons prendre 150 m de D+.

Laurent est toujours devant moi à environ 100 mètres. La petite graine murit, murit dans mon esprit. Si cette année, je passais devant lui ??? D'autant qu'il rentre de vacances et n'a pas beaucoup couru pendant celles-ci. C'est jouable cette fois-ci et ce serait la première fois !

Dans la montée, 2 coureurs devant moi continuent à courir alors que j'ai préféré dès le début basculer en mode marche rapide. Je me rapproche progressivement d'eux et me colle juste derrière attendant un élargissement du chemin pour les doubler. Ca y est !

18 - 2 = 16. Faciiillllle  !!!

Au sommet de la côte le premier ravitaillement. Je m'arrête et bois un verre d'eau. Les deux concurrents que j'ai doublés zappent le ravitaillement et me dépassent.

Grree !!! 16 + 2 = 18.

Je me lance à mon tour sur la descente qui se fait sur route sur 1 km puis sur chemin sur 1,5 km. Je redouble mon duo.

18 - 2 = 16. Non mais !!

Duo qui s'accroche. Une accélération de l'un des deux et il me dépasse de nouveau.

16 +1 = 17. Il m'énerve c'lui là !!

Sur ces 2,5 km, j'en profite tout de même pour rattraper deux autres concurrents moins à l'aise dans les descentes à fond.

17 - 2 = 15. Yes !!

On attaque alors la deuxième montée 120 m de D+ sur 800 mètres. En alternant marche et course, je me rapproche progressivement de mon pote Laurent. Cette année il est à ma portée je le sens, d'autant que juste après la montée, s'ensuit une descente technique en sous-bois avec des racines, des cailloux et des feuilles qui masquent tout cela et je sais que Laurent n'aime pas, mais alors pas du tout ce genre de terrain.

En haut de la cote, je suis désormais à côté de Laurent et de mon camarade de course qui s'accroche à sa place depuis le sommet de la première montée.

J'attaque dans la descente, rattrape Laurent qui amicalement me dit qu'il se doutait que j'allais en profiter à cet endroit. Mais que la course n'est pas finie. (entre nous deux, ca veut dire qu'il compte bien me rattraper sur les parties plates et les descentes sur route, car il est beaucoup plus rapide que moi et nous le savons tout les deux).

Je rattrape également l'autre concurrent et l'efface une nouvelle fois.

15 - 2 = 13. Enfin !!

 A qui le tour maintenant ? A personne en fait, devant le trou est fait, les autres coureurs ne sont plus visibles pour le moment.

Une fois la descente technique passée, on continue par une descente sur la route pour rejoindre le village. Dans cette partie, j'accélère pour éviter qu'on ne me rattrape. C'est là où il faut faire l'effort car c'est de la descente facile qui permet d'aller vite sans trop forcer sur le régime moteur et puis il y a Lolo derrière qui va remettre la gomme !

Arrivé dans le village, ceux qui n'ont pas lu la description de l'itinéraire peuvent croire que c'est fini et qu'on va rejoindre l'arrivée au plus court par les rues du village. Erreur nous ne sommes qu'au 10eme kilomètre !!

Il reste une dernière côte sur route à avaler 120 m de D+ sur 1 km. C'est le moment également de donner ce qu'il faut dans la montée pour éviter de se faire rattraper. Un coup d'œil derrière moi me confirme qu'un regroupement de 3 coureurs s'est fait et qu'ils veulent manifestement revenir vers moi. Donc la côte sera faite en courant mais tout en veillant à ne pas exploser en vol. En chemin, j'aperçois les autres concurrents mais ils ont au moins 300 m et une bonne cinquantaine de mètre de D+ d'avance. Ils ne sont donc plus rattrapables. Au sommet, un coup d'œil sur mes poursuivants, l'écart ne s'est pas réduit. C'est tout bon !

Puis après 500 mètres à flan de coteaux s'ensuivent la descente dans le village faite à fond, la traversée du village de la Terrasse et enfin l'arrivée au stade de foot. Cette dernière partie est faite en lâchant tout pour sécuriser sa place.

Je boucle le circuit en  1 H 04, content de cette sortie où je me suis pris au jeu de gratter progressivement des places puis d'assurer la mienne. Exercice rigolo qui change des trails longs pratiqués ces derniers temps qui sont à mon sens moins ludiques sur cet aspect « je te double, tu me doubles, ... ».

Par ailleurs, il va falloir que je travaille sérieusement ma VMA . Là aussi, un supplément de vitesse ne m'aurait pas fait de mal sur cette course.

Il faut également relativiser mon classement, Thierry Fermond, vainqueur du Grand Duc de Chartreuse cette année, gagne cette course avec 10 minutes d'avance sur moi.

--

JC

6 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 17-10-2007 à 11:24:00

Salut JC,
il faut jamais dire que l'on va faire ce genre de course au saucisson 'tranquille', on se laisse toujours prendre au jeu.
C'est vrai que c'est toujours sympa de se tirer la bourre pour gagner une pauvre place moi aussi j'adore.
Faudra que j'essaie les 'maïs' jamais fait celle là.
Bon tu m'as l'air bien en forme pour les templiers, maintenant reste plus que de la recup, on compte sur toi pour une belle perf.

A+
Philippe

Commentaire de corto posté le 17-10-2007 à 11:39:00

Effectivement tu as finis par te laisser prendre au jeu. Bon tu as pris du plaisir c'est ce qui compte.

Marrant le profile de ta course on dirait un mini templier si tu superposes.

Bonne récupération.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 17-10-2007 à 23:06:00

Ben alors JC ? Je vois que toi aussi tu es faible, et les
tentateurs/trices sont si nombreux, pffff...
Bravo pour cette belle perf, et ce joli récit.
Bonne chance aux Templiers, ce sera une formalité !...

L'esc@rgot

Commentaire de moumie posté le 21-10-2007 à 22:00:00

salut,

Bravo pour ce raid ludique :-)

Sympa ce calcul, sur ma prochaine course je l'essairai cela me motiveras peut être :-))

A bientôt et bonne récup
Moumie

Commentaire de agnès78 posté le 22-10-2007 à 13:53:00

Merci pour ces additions soustractions et ce beau récit! Allez, cela fait une bonne picure de rappel pour les Templiers!
Un gros poutou d'encouragement pour le we prochainggg!
A très bientôt
agnès

Commentaire de nicnic38 posté le 22-10-2007 à 20:27:00

sympa cette séance de calcul mental...

Mais conbtent tu as fait pour pour avoir ta place initiale???

bonne récup avant les templiers!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !