Récit de la course : 20 km de Montpellier 2007, par Le président

L'auteur : Le président

La course : 20 km de Montpellier

Date : 25/11/2007

Lieu : Montpellier (Hérault)

Affichage : 1136 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

18 autres récits :

LES BEAUX RESTES...

La vie est parfois bizarre… Les événements se succèdent, s’imposent comme une évidence et conditionnent trop souvent notre quotidien. Nous avons bien souvent le sentiment de ne pas être le maître du jeu et de n’avoir pas forcement en main toutes les cartes pour préparer au mieux les grands rendez-vous de notre existence.

Il en va de même pour la course à pied. Pour des tas de bonnes raisons, voulues ou subies, l’entraînement est parfois mis en sommeil. Les conditions de préparation physiologiques et mentales ne sont pas toujours optimales. L’âge et le temps ne faisant rien à l’affaire, s’installe en nous le sentiment que la course à venir, qui devait être une simple formalité, va se transformer en une sacrée galère !

De plus, pour ajouter du piment à la chose et faire pencher la balance du côté de l’échec programmé, vient se glisser la grossière erreur de casting au petit-déjeuner précédent l’épreuve… Café au lait et brioche maison par exemple… L‘erreur du débutant !

Bref, tout ça pour dire qu’en ce petit matin de la Sainte Catherine, aucun signe " avant-coureur " ne laissait entrevoir le chrono d’anthologie* (n’ayons pas peur des mots) que j’allais réaliser à l’occasion de cette 24ème édition des 20 km de Montpellier (1H 22’ 11’’) et le classement scratch qui lui était intimement associé (80ème / 1087 coureurs classés).

Course parfaite ? Maîtrise de mon art  pédestre ? Conjonction de mes planètes ?

Je ne possède pas la réponse à ces questions mais je peux par contre vous donner ici les quelques ingrédients de ma recette d’un jour sans avoir l’outrecuidance* d’affirmer qu’il s’agit là de La recette miracle:

    Départ dans le peloton de tête (de nombreuses secondes gagnées)

    Bon tempo dès les premiers mètres de course

    Bonnes sensations malgré une jambe droite souffreteuse

    Maintien de la cadence sans faiblesse jusqu’au Km 9

    Super coaching de Yoanne du Km 9 au Km 17 (merci Yoanne !)

    Reconnaissance du nouveau parcours E.A.I. la veille avec le club

    Encouragements de nombreux Endurants Védasiens

    Aucun regard sur le chrono avant le Km 18 (tout au feeling…)

    Serrage de dents sur les 3 derniers kilomètres (ne rien lâcher…)

     

J’ai retrouvé pendant 1H 22’ et 11’’ de course, ce formidable et subtil sentiment de plénitude que j’avais plusieurs fois ressenti trois ans plus tôt lors du " Grand Défi 2004" (Challenge familial portant sur le marathon de Paris, Marvejols-Mende, les 10 Km de Neufchâtel-en-Bray et le semi-marathon de Ploegsteert / Belgique). Sensations magiques où se marient le bien-être, la souffrance utile, le plaisir, l’équilibre entre le corps et l’esprit… MAGIQUE !

* J’ai réussi à glisser " anthologie " et " outrecuidance " dans le texte (balaise !). La prochaine fois, j’essaierai de placer " catafalque " et " malacoptérygien "…

8 commentaires

Commentaire de Kiki14 posté le 01-12-2007 à 14:35:00

oui effectivement ça a l'air magique...le récit lui aussi est étrange...mais le résultat que tu nous fait partager est "vachement" bien...
excuse j'ai pas la science des mots....lol...
merci et bravo

Commentaire de bacchus34 posté le 01-12-2007 à 16:18:00

Toute mes félicitations pour ta course et ton récit tout en subtilité....
J'ai eu cette expérience de plénitude dans l'art de courir pour le plaisir et pour la performance, pourtant, malgré une préparation bancale(bon repas toute la semaine) on dépasse ses limites pour atteindre le summun de l'effort.
A trés bientôt,
sportivement,
bacchus34

Commentaire de bigout66 posté le 02-12-2007 à 17:14:00

Et oui pour le coup tu mérites tout notre respect.
Quatre jeunes(Pilate, Clovis34, Cèdre et moi)à tes trousses et aucun n'a réussi à te rattraper.
Je crois effectivement que tu étais dans un grand jour et on ne pouvais pas te tenir tête.

En tout cas j'ai été ravi de faire ta connaissance à l'arrivée.

@+ ;-)

Commentaire de Gaelik posté le 02-12-2007 à 20:01:00

Président, président, président... ( Avec les ponpons c'est mieux !!)

Bravo juste bravo il s'est défoncé beau papa ...
Beau CR encore une fois !!

Commentaire de cedre posté le 02-12-2007 à 20:31:00

bravo président,
tel un malacoptérygien, pareil au saumon tu as remonté les kms comme il remonte le courant.
Tu mérites un mausolée ou plutôt un catafalque sur la place de l'Orte.
Félicitations et respect.

Commentaire de Pilate posté le 03-12-2007 à 09:36:00

Comme le dit si bien bigout66, tu nous as laissé aucune chance aujourd'hui, ça c'est vu dès le départ que t'étais en grande forme.

Félicitations et respect.

Commentaire de gdraid posté le 03-12-2007 à 21:48:00

Si tu es fier de toi après cette courses, Le président, tu le mérites bien.
Il y avait du beau monde à tes trousses.
Ce Pilate, il en a encore bavé !
Il t'aura bien un jour...
Suite logique, si je ne m'abuse, d'une descendance prometteuse.
Bravo les coureurs de Saint Jean de Védas, et des environs !
JC

Commentaire de clovis34 posté le 04-12-2007 à 14:26:00

Chalut Monsieur Le President,

que dire, que dire ;....


trop rapide, trop vite,...snifff encore et tjs devant.

Respect.

clovis34

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !