Récit de la course : Marathon de Turin 2008, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Marathon de Turin

Date : 13/4/2008

Lieu : Turin (Italie)

Affichage : 3556 vues

Distance : 42.195km

Matos : Mizuno Wave Precision 8
short mega rapide de l'AAAL (que les filles s'arrachent)
Maillot AAAL
chaussettes Kalenji Run800
Montre Polar RS800

Objectif : Battre un record

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

TURIN MARATHON 2008

LA PREPARATION MARATHON:

Ce marathon du 13 Avril 2008 a en fait commencé il y a des mois. En ce début d'année 2008 j'ai recommencé à courrir après la pause hivernale, puis suis allé faire une bonne ballade dans la neige au trail blanc de Serre Chevalier.

Puis à partir du 14 Janvier j'ai commencé par un entrainement 4 fois par semaine pendant 3 semaines. Puis 3 semaines plus importantes avec 5 ou 6 entrainements par semaine se finissant par le Semi marathon de Cannes. Ces 6 semaines furent parfaites, avec à la clé un reord en 1h19min.

La semaine 7 fut calme au début et un gros weekend avec 40km le samedi avec Enzo Caporaso, et le Dimanche avec un marathon disputé et finalement perdu (2ème en 2h57min). Ce fut une grosse semaine avec 121km.

La semaine 8 avec seulement 2 sorties. Une de 11km et 51km le Vendredi pour la Megatoff UFO.

La semaine 9 fut très difficile pour moi au niveau émotionnel avec deux décès, mais je m'obligeais à sortir m'entrainer le soir pour essayer de faire sortir toutes ces penséesnégatves. Ce fut donc ma plus grosse semaine avec 128km. 6 entrainements avec ma victoire au marathon no22 avec Enzo Caporaso en 2h53min, grace à des ailes d'anges qui m'ont aidé à gagner cette course avec plus de 15min d'avance sur le deuxième.

La semaine 10 fut plus courte en prévision d'un gros weekend OFF en "Yote Savoie" avec au programme 8km de raquettes, 30km de trail dans la neige et 11km de trail avec 3000m de dénivelé dans le weekend et surtout beaucoup de chaleur avec de nombreux amis.

La semaine 11 en récup avant le dernier test sur le 10km de Bourgoin avec un temps moins bon que prévu mais tout de mème 37min01s (pendant le semi j'étais passé au km10 en 37min0s!)

Les semaines 12 et 13 furentt assez grosse avec des footing lents et surtout des essais à vitesse marathon (5km, 1000m) ou vitesse semi (2000m, 30min).

A partir de Lundi j'ai commencé un régime Scandinave Dissocié strict avec 3 jours de lipides sans glutides, en continuant les entrainements, puis 3 jours de recharge glucidique.

Soit au total depuis le début de l'année près de 1100km et 8000m de dénivelé. Je suis donc pret pour se marathon. J'ai tout de mème du utiliser des forces dans ces deux marathons en 2h57min et 2h53min.

LE MARATHON:

Donc mes parents viennent passer le weekend à Turin. Le Samedi je les laisse aller en ville pour visiter, pendant que je vais courrir avec Enzo Caporaso pendant son marathon no50. Il y a une remise de prix pour ses amis qui ont fait le plus de km à ses cotés, les organisateurs, sponsors, famille... Il avait les larmes aux yeux lors de ce marathon.

Une bonne nuit de sommeil, puis vers 6h une petite assiette de pates (oui pas de croissant :wink:) puis recouché jusqu'à 8h.

On a de la chance, après une semaine de pluie et un samedi gris et pluvieux, le ciel est bleu sans un seul nuage. Les montagnes recouvertes de leur manteau blanc sont superbes. Bientot j'irais m'entrainer sur ces pentes dès que la neige aura fondu.

Mon père m'emmène au dépat, ils regarderont le départ à la télé et iront se placer au km15 et à l'arrivée.

 

 



Je rejoints le départ ou je vais saluer Enzo Caporaso avant son interview en direct par la Rai. Et retrouve quelques amis pendant mon échauffement. Puis vais me placer environ en 5ème ou 6ème ligne vers 9h10. Les TOP RUNNER sont présentés, Enzo Caporaso et Gerlindo Bordin (Champion Olympique de marathon aux JO de Séoul 1988, qui revient au Marathon après plusieurs années de sédentaritè et qui voudrait courir à Boston en 2010).
Retenti l'hymne Italien:



 




Puis à 9h21 les canons font partir des confetis (aux couleurs de l'Italie en ce jour d'élection) et les coureurs devancés par une bonne vingtaine d'athlètes en fauteuilles s'élancent. Il faut juste fermer la bouche pour ne pas avaler de confétis:

 

 





Le premier km en déscente aidant nous partons vite. Très vite. Trop vite. 3'39'' pour le premier km. Ensuite je me trouve vers une des premières féminine (TOP RUNNER). Je comptais faire ce premier km en 4min, mais j'ai toujours du mal à me raisonner et partir doucement. Je prends mon rythme, enfin j'essaie mais je passe toujours trop vite. Je me retrouve toujours avec cette féminine au km5 en 18'38''. On va courir ensemble jusqu'au km20. Elle a du avoir un flash sur mon short? Ensuite elle a du abandonner. Mais ce fut un plaisir de lui passer ses bidons de la table avec les produits personnels, les éponges. Je me suis renseigné sur cette coureuse pro, c'est la première fois que je courrais avec une coureuse pro:

SIRLENE SOUZA DO PINHO
Data e local de nascimento: 18/01/1976, Araci (BA)
Peso e altura: 45 kg , 1,58m
Prova: Maratona
Treinador: Valmir Nunes
Clube: Brasil FC (SP)
Em 2005 se destacou ao ganhar prata na Maratona de São Paulo 2005 (2:42:35) e a Meia Maratona do Rio (1:14:21), as principais provas nacionais nessas distâncias. No mesmo ano, foi vice-campeã no Ibero-Americano de Meia Maratona em Maracaibo (1:18:15). Prata novamente na Meia Maratona do Rio 2006 (1:14:37). Ganhou a vaga no Pan como segunda do ranking nacional 2006/2007 com 2:35:4, com o oitavo lugar na Maratona de Amsterdã em 15 de outubro de 2006.

 

C'est du portuguais mais vous comprendrez, elle a un record à 2h35min45s, mais est surtout entrainée par le grand Vlamir Nunes (vainqueur de la Badwater 2007 en 22h51min29s avec le record de l'épreuve à la clé) .

Enfin j'étais la pour courir, non pour flirter avec les jolies coureuses... Mes parents sont donc présent au km16, voici les photos:

 

 

 



Puis quand des coureurs nous doublent, la petite brésilienne prend le train mais décroche rapidement. Je préfère garder mon rythme déja trop rapide. Je pense qu'elle préfère la samba avec un rythme plus soutenu. Mais on se retrouve toujours au mème rythme. Ca va vite tout de mème près de 16km/h!

Je passe au semi en 1h20min38s. C'est vraiment trop rapide, mais les prochains km seront difficile. Entre les km 24 et 27, il y aura plus de 150m de dénivellé. La moyenne baisse avec 3km en 4min20s. Un coureur me double au début de la montée, mais va vite exploser. Je le redouble au bout de 500m. Je garde mon rythme, alors que lui a fait monter les tours et n'arrive plus à réspirer. En arrivant à la cime, le village de Rivoli est en fète avec les lanceurs de drapeau, la musique. Je commence à me dire que je n'aurai pas du suivre cette jolie Brésilienne, je commence à coincer, les prochains 15km seront difficile...

Et on commence cette ligne droite en descente, pour les prochains 7km. Ca descend et je reprends le rythme. Le km28 sera courru en 3'57''. Le souffle est bon et les jambes repondent sans problème. La Samba accélère. Je suis seul, il y un vent de face, je me met à droite de cette avenue de deux fois 3 voies. On se croirait à New York. Il y a juste un peu moins de publique. Mais le publique encourage. Malheureusement ils sont sur la route et je dois souvent dévier de ma trajectoire. La Samba reprend avec deux km courrus en 3min42 et 3min44. Je suis au km30. La Samba continue et je passe les prochains km en 3min44 et 3min53. Voila une montée et la radio change de chanson avec 4min01.

Pendant ce temps les TOP RUNNER arrive sur Piazza Castello, 10 coureurs de 2h10min12s à 2h13min49s:



Ensuite, le DJ ne veut plus remettre de chanson rapide. Je vais essayer de finir comme je peux ces derniers 9km. Avec un calcul rapide, je devrais encore pouvoir battre mon record malgré des km en 4min10. Enfin il faut profiter de cette course et cesser ces calculs qui seront de toute facon faux. Profite et essai de continuer. Ce coureur en jaune devant devrait pouvoir ètre repris. C'est toujours cette ligne droite. Ce Corso Francia. La France oui, je connais bien. Un coureur et très bon photographe me tire un super portrait:

 

 

TURIN MARATHON

 

 

C'est Franco Chiera. Il a d'ailleur un super blog sur la course à pied vers Turin:

 

http://lagrandecorsadifranchino.blogspot.com

Au 38ème un coureur me rattrape, on se donne la main, il me demande de le suivre, mais je lui dis de continuer, je ne veux pas tout donner si tot. Mais je vais le suivre de loin. Il passe le coureur en Jaune. Ce coureur en Jaune (ATP TORINO) m'avais passé au km18. Je reviens sur lui un km avant l'arrivée. Allé je commence à reprendre une vitesse superieur à 15km/h.

 

Un autre coureur et blogger Turinois fais un superbe cliché:

 

 

 

 

Son Blog sur la course à pieds:

http://uomochecorre.blogspot.com 

 

Encore 500m avant ce dernier virage à gauche. Les rues sont noires de monde. En arrivant sur la piazza San Carlo, le publique pousse vraiment, l'émotion monte, j'y suis en 2h43. Encore 500m. Je profite. Personne derrière ne pourra me reprendre. Mes parents sont la au km42. La via Roma est longue et je suis seul dans cette rue centrale de Turin. C'est superbe. On est à l'ombre sur ces 500m.

 

 



En sortant de cette rue, tout ce publique qui me pousse. C'est superbe. Le soleil est la. Je me retourne, je suis seul. Ces deux fontaines, soufflent des jerbes d'eau à plus de 4m. Elles me tendent les bras. Je lève les bras au ciel. Je ne suis pas à 5secondes pret. Je me jète dans la première fontaine. Puis 10m plus loin dans la deuxième. Et je finis ces derniers 30m de course.

 

2h45min48s (officiel 2h45min54s)

Contrat remplis. Je suis aux anges... D'ailleur quelques anges ont surement du me donner un petit coup de pouce dans tous les moments moins rapides...

Je retrouve dans l'air d'arrivé mon Ami Salvatore Calderone (2h29min l'année dernière) qui a fini 3ème de la petite course de 10km courrue plus tot, gagnée par Nicola Ciavarela. Les organisateurs des 50 marathons courrus par Enzo Caporaso récupèrent les puces et me félicitent. Je retrouve mes parents avant d'aller me ravitailler à plus d'un km de l'arrivée ou de nouveau les organisateurs sont tous des tètes connues. Un bon sandwich au jambon et quelques bananes me font du bien. Je retrouve mes parents qui vont manger pendant que j'attends mes amis.

Gelindo Bordin (Champion Olympique de MArathon à Séoul finit en 3h05min28s en 186ème place.

 

 

 

Enzo Caporaso (3ème sur la photo, au sprint, on voit bien les fontaines où j'ai pris "ma douche") finit son 51ème marathon en 51 jours en 3h45':

 

 


 


Mon ami Franco Varesio(finisher UTMB 2007) fini difficilement en 4h28':

Au fond vers l'arche noire:

 

 

 



Puis arrivant sur la place:

 


 

Et finissant:

 

 


 

 

 

 

Je retrouve mes parents et nous attendons la remise des prix. J'y retrouve Enzo en Famille, il m'assure ne pas courrir lundi à cause d'un check up complet chez son docteur du sport. Premier jour de repos après 51 marathons bien mérité. Bravo à lui.

Merci à mes parents, présents comme d'habitude. Aux kikous qui m'ont envoyé des messages et des sms. Et surtout mon sponsor HUTCHINSON pour le soutient.

Après cette période privilégiant la vitesse, je vais maintenant commencer à m'entrainer pour les distances plus longues et le dénivelé.

Voici les temps de passage:

1 03.39,00 0.03.39
2 03.43,00 0.07.22
3 03.45,00 0.11.07
4 03.42,00 0.14.49
5 03.49,00 0.18.38
6 03.46,00 0.22.24
7 03.45,00 0.26.09
8 03.50,00 0.29.59
9 03.44,00 0.33.43
10 03.48,00 0.37.31
11 03.51,00 0.41.22
12 03.54,00 0.45.16
13 03.48,00 0.49.04
14 03.47,00 0.52.51
15 03.54,00 0.56.45
16 03.55,00 1.00.40
17 03.53,00 1.04.33
18 03.53,00 1.08.26
19 03.57,00 1.12.23
20 03.55,00 1.16.18
21 04.00,00 1.20.18
22 03.52,00 1.24.10
23 04.02,00 1.28.12
24 04.08,00 1.32.20 (début montée)
25 04.18,00 1.36.38
26 04.20,00 1.40.58
27 04.22,00 1.45.20 (fin montée)
28 03.57,00 1.49.17
29 03.42,00 1.52.59
30 03.44,00 1.56.43
31 03.44,00 2.00.27
32 03.53,00 2.04.20
33 04.01,00 2.08.21
34 03.55,00 2.12.16
35 04.03,00 2.16.19
36 03.57,00 2.20.16
37 04.09,00 2.24.25
38 04.05,00 2.28.30
39 04.11,00 2.32.41
40 04.18,00 2.36.59
41 04.10,00 2.41.09
42 03.58,00 2.45.07
42,195 00.45,00 2.45.52

m 03.55,86 - TEMPS OFFICIEL 2.45.54

22 commentaires

Commentaire de calimero posté le 14-04-2008 à 20:21:00

Tu es vraiment EXTRAORDIANIRE!!! Je suis vraiment très fier de t'avoir rencontré!!

Bravo pour cette magnifique course qui te permet en plus de pulvériser ton record en passant les bidons, en te baignant, c'est dire la marge que tu as encore!!

Commentaire de ptijean posté le 14-04-2008 à 20:44:00

Pour moi, tu es un extraterrestre.
Courir aussi vite,c'est pas humain.
Bravo à toi pour ton record,et à bientôt sur un prochain off(c'est le seul moment ou je peux éspérer courir à tes côtés)
A+ ptijean

Commentaire de hellaumax posté le 14-04-2008 à 20:47:00

Impressionant, extraordaire, je suis sûr qu'on peut trouver encore un bon paquet de superlatifs pour qualifier ta course.
Et puis, peut-être qu'à Monaco, tu n'aurais pas fait si bien :-)

Commentaire de KIKIVAL posté le 14-04-2008 à 20:57:00

qu'est ce qu'on peut après tout ça, c'est extraordinaire, j'ai dévoré ton recit du début jusqu'a la fin. Je suis vraiment content pour toi Jérome, un record maintenant à 2h45 !!! allez file a l'entrainement pour nous faire rêvé sur d'autres courses encore. BRAVO
bonne recup
KIKI

Commentaire de may posté le 14-04-2008 à 21:15:00

Bravo Jérôme!
encore un coup du pain au chocolat???!
ça, c'est du chrono... ça fait rêver...
bonne continuation
May & Alex

Commentaire de laurent05 posté le 14-04-2008 à 21:16:00

bravo jérome pour ton super chrono
un temps qui laisse rêveur
à bientôt
laurent

Commentaire de fabzh posté le 14-04-2008 à 21:30:00

Un seul mot:......WAOUH........

Commentaire de Khanardô posté le 14-04-2008 à 21:53:00

Ouais, ça va vite, hein ? ;-)))
Bravo l'artiste, "il lavore paga" avait dit un jour Bordin... Au fait il a fait combien, lui ?
A dans 10 jours Jérôme, je sais combien tu seras indulgent avec moi dans les montées du Vercors :-)))
Alain

Commentaire de maï74 posté le 14-04-2008 à 22:06:00

"dia !" comme on dit chez moi ! Quel chrono !... Finalement la samba te va pas mal... Bonne récup

Commentaire de moumie posté le 14-04-2008 à 22:22:00

J'ai dévoré la fin de ton récit, j'étais en train de courir avec toi, pour franchir cette ligne dans ce super temps.

Bravo à toi et bonne récup
Moumie

Commentaire de hemerodrome posté le 14-04-2008 à 22:33:00

merci pour ce cr jérome,
a bientôt sur les chemins...
Bertrand

Commentaire de gdraid posté le 14-04-2008 à 23:26:00

Merci Jérôme, j'ai lu ton récit avec beaucoup d'attention.
Tu ne sembles jamais en détresse, au contraire, tu sembles pouvoir faire mieux lors d'un prochain marathon.
Bravo pour ton nouveau record en guère plus de 2h45' !
Bravo pour ta juste admiration, pour le record exceptionnel de 51 marathons en 51 jours, de ton ami Enzo CAPORASO.
JC

Commentaire de millénium posté le 15-04-2008 à 07:05:00

formidable ! Quel temps ! Et ton récit nous permet de vivre une course de l'intérieur...Chapeau.
Respect

Commentaire de nico01 posté le 15-04-2008 à 08:19:00

Félicitations pour ce marathon.
J'ai bien aimé cette petite phrase:"Après cette période privilégiant la vitesse, je vais maintenant commencer à m'entrainer pour les distances plus longues et le dénivelé."

...;)

Commentaire de brague spirit posté le 15-04-2008 à 09:55:00

Super saison sur route Jérome,avec 2 nouveaux records en ce début de printemps.A toi,maintenant les pentes et les grands espaces pour nous faire partager tes exploits,avec ta belle plume et ces beaux clichés.

Commentaire de tindUp posté le 15-04-2008 à 10:14:00

CR Tip-Top... comme le reste d'ailleurs !

Bonne chance pour la suite et espère de rencontrer autour du colosse...

Saro a Torino in 2009 !

Pierre

Commentaire de akunamatata posté le 16-04-2008 à 08:39:00

bene bene superbe course Jérôme !
On sent la maitrise du "gars qui n'en veut", le récit est également tip top, on ne s'ennuie pas car c'est très varié.

Commentaire de rapace74 posté le 16-04-2008 à 10:20:00

superbe comme d'hab!!! encore bravo jérome
juste un petit conseil tu devrais te raser les poils des jambes parceque pour moi c'est un peu lourd tout ca!!!!!!!!!!
a tres bientôt
manu ;-)))))))))

Commentaire de bigout66 posté le 16-04-2008 à 10:58:00

Salut monsieur short ;-),

que dire de ta course si ce n'est BRAVO !!!
C'est vraiment impressionnant de faire un temps aussi bon, en plus d'après ton cr j'ai l'impression que tu en avais encore un peu sous le pied.
En tout cas à présent ça sera difficile d'améliorer encore ton record mais je pense que c'est faisable.

@+ ,-)

Commentaire de calimero posté le 16-04-2008 à 17:55:00

Effectivement avec les photos (surtout la tienne avec des shorts qui n'appartiennent qu'à toi, tu les fais sur mesure ou quoi?)

Et les films qui mettent dans l'ambiance avec le clin d'oeil sympa à Bordin!!

Commentaire de LtBlueb posté le 16-04-2008 à 23:47:00

2h45 !?! ca va vite , très très vite : ce qui impressionnes le plus chez toi Jérome, c'est ta capacité à ne pas te prendre la tête et à te mettre à la portée des coureurs "plus lents" . chapeau ! ne change rien ! en tout cas 1h19 sur semi , puis 2h45 sur marathon, tu démontres une capacité d'endurance bien au dessus la moyenne . bravo !

Commentaire de bluesboy posté le 19-04-2008 à 22:05:00

Bravo pour ta course et pour nous avoir fait partager l'exploit d'Enzo
Malgré ton temps canon ,on sent la gars qui ne se la péte pas et qui a de la considération pour tous les coureurs

Bonne saison

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !