Récit de la course : Marathon de Lyon 2008, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Marathon de Lyon

Date : 27/4/2008

Lieu : Lyon 01 (Rhône)

Affichage : 1455 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon de Lyon 2008

Le voici enfin venu, ce premier marathon !! Lever difficile, un dimanche à 6h, ce n'est pas humain ! Heureusement il y a deux weekends prolongés qui s'annoncent ! 




Nous voici arrivés au départ, soleil au beau fixe, concurrents de bonne humeur, et le départ est donné ! Bon, je n'ai jamais couru sur une telle distance, y compris en entrainement. Je choisis donc l'option promenade, en tablant sur un 9-10 km/h de moyenne. 

Première boucle dans le centre de Lyon, et on retourne du côté du départ... Ouf déjà 4 kms de parcourus ! Tiens, on croise des gens qui sprintent ! Je ne m'iinterroge absolument pas sur le sujet, pour moi il est évident qu'il s'agit de l'arrivée du 10 kms... Sauf que des concurrents parlent eux de marathoniens. Petite vérification sur mon plan habilement conservé, effectivement ils font la même course que nous ! « Hallucinant » comme dirait l'ami Lucchini, je pense qu'il faut les voir en vrai pour réaliser la vitesse à laquelle ils courent ! 

Deuxième boucle du côté de Gerland, et là surprise, le parcours passe dans le stade !! Original et bien vu, on se rince l'oeil en même temps qu'on court !  

Puisqu'on parle des bons points, chapeau à l'organisation et à tous les bénévoles, tant au niveau des ravitaillements que pour le reste ! Et merci aux kikoureurs placés tout au long du parcours pour leurs encouragements.  

Suite du parcours où l'on retourne dans le centre, déjà 10 kms ! Je tiens le bon bout, je suis toujours en mode promenade. On passe du côté de la prequ'ile et atteignons le 15ème kilomètre. 1H28, c'est bon je tiens mes 10 km/h. Mais mon coéquipier n'est pas trop loin devant, si je pouvais le rejoindre ça ne serait pas si mal et ça signifierait un temps d'environ 4h. Je monte donc en puissance, et grignotte un à un les concurrents, me disant qu'au pire, je finis en trottinant et puis c'est tout. 

Passage dans le Parc de la Tête d'Or, beaucoup de monde donc beaucoup de supporters ! Mauvais point, un coureur est allongé, masque à oxygène sur la tête et massages cardiaques en cours, aie...  Boucle très sympathique dans ce beau Parc... Je sais maintenant qu'il n'y a plus qu'à remonter jusqu'au bout de la Doua et qu'après c'est le retour ! Mais désillusion, cette remontée est interminable !

Je croise le drapeau des 3h30 et devine donc que ce n'est pas à côté... et que tout ce que je cours il faudra le refaire en sens inverse !  

Ravitaillement tout au bout, 30ème kilomètre, 2H52. Une question me tarraude l'esprit, je cours depuis presque 3h et il reste encore 12 kms !!! Et on ajoute à cela que je commence à souffrir, à vraiment souffrir. Le souffle est ok, pas de mal au bide ni à la tête, mais mes jambes... me parraissent des enclumes. J'ai du mal à les lever, et mes foulées s'amenuisent. En plus le parcours suit le long du Rhône et paraît sans fin...

Les concurrents me dépassent tous un à un. Même si ce n'est pas l'objectif du jour, c'est quand même pas réjouissant !  Je continue bon gré mal gré, me persuadant que si je commence à marcher, c'est foutu. Et je philosophe en mon for intérieur sur ce fameux « cap des 30 kms » dont on me parle depuis toujours et que je vis en direct live...

Et au 35ème kilomètre, je me mets à marcher. M*** !! En plus, ça fait toujours aussi mal, et on avance encore moins vite ! Je mets 10 minutes à parcourir un pauvre kilomètre, arrgh !  Et au 36ème, il m'en reste 7 !!  Finalement, je fais moitié marche, moitié course. On est d'ailleurs plusieurs à opter pour ce système.

Et au 39ème, déclic, je me remets à courir lentement, et me persuade de continuer ainsi jusqu'au bout. Coup de chance, deux amis qui ont terminé le 10 kms courrent avec moi à partir du 40ème, ce qui fait que je leur raconte ma course (vu que le souffle, lui, est bon) et ne pense plus à mes jambes. Et finalement, je grapille quelques places à l'arrivée ! 

Bilan : j'ai réussi à terminer ce marathon qui était l'objectif principal, et ma montre Gps marche super bien ! Par contre, je n'ai pas réussi à ne pas marcher, et le temps/classement ne sont pas extraordinaires. On tâchera de faire mieux la prochaine fois !

 

8 commentaires

Commentaire de millénium posté le 28-04-2008 à 10:15:00

bravo à toi , superbe course et excellent récit.

Malheureusement , le coureur est décédé...

Commentaire de bigout66 posté le 28-04-2008 à 10:58:00

Salut Mardouk,

bravo pour avoir terminé ton 1er marathon dans un temps tout à fait acceptable malgré le vent et la chaleur.
T'inquiète pas tu feras mieux sur le prochain, par contre pour la fin de parcours je crois que l'on a tous mal aux pattes et que c'est là qu'il faut travailler le mental pour ne pas craquer et continuer à trotinner.

@+ ;-)

Commentaire de mysterjoe posté le 28-04-2008 à 14:18:00

bravo pour ce 1er marathon, on été certainement proche l'un de l'autre et l'on a du se croiser , les quinzes derniers km etait à pieges(lignes droites,soleil,vent,leger faux plat,pavés,piétons,etc) ça en rajouté au mur à franchir, on en sera que plus fort la prochaine fois, bonne récupération

Commentaire de calimero posté le 28-04-2008 à 17:43:00

Une première réussie avec le plaisir en plus!!!

Commentaire de moumie posté le 28-04-2008 à 17:53:00

bravo pour ton premier marathon.
Récupère bien maintenant

Commentaire de langevine posté le 28-04-2008 à 21:21:00

Rien que l'envie de le faire, et le tenter, c'est déjà grand! le terminer c'est encore mieux! En marchant, en courant ou à quatre pattes, l'essentiel y est! :-)
Bonne récup' et rdv le 1er juin!

Commentaire de Gibus posté le 30-04-2008 à 10:59:00

Bravo tu l'as fait.
Et quand on en a marre comme tu dis, on marche et pis c'est tout.
Beau récit.

Commentaire de calimero posté le 02-05-2008 à 13:49:00

Tu l'a fait, bravo tu es Marathonien et rien que pour çà tu mérite le respect!!
Chapeau bas!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !