Récit de la course : Trail Monte di Portofino 2008, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Trail Monte di Portofino

Date : 16/11/2008

Lieu : Santa Margherita Ligure (Italie)

Affichage : 715 vues

Distance : 23km

Objectif : Balade

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit

1° TRAIL DEL MONTE DI PORTOFINO

16/11/2008

 

LE PLUS BEAU TRAIL AU MONDE

 

 

 

 

Tout a commencé il y a quelques semaines avec un mail de la part de Goldenick. Nico me demande:

"Je sais Jérome que tu as décidé de ne pas beaucoup courir cette fin d'année 2009 mais regarde un peu la course que tu as inscrite au Calendrier: Le trail de Portofinio: un superbe trail de 23km au bord de la mer..."

Je lui reponds que je vais attendre d'avoir courru le marathon des 42000 passi in valsusa e je verrais comment vont le jambes... Bingo, après le marathon, je commence par 2 semaines de coupures complètes et je dis à Nico de reserver le gite.

On se retrouve à Portofino (je n'étais jamais allé dans cette région, et je remercie Nico de m'avoir dit de venir) pour une ballade le Samedi matin. La journée est superbe et ce village vraiment merveilleux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On poursuit avec une belle assiette de spaghettis aux fruits de mer avant de récupèrer nos dossards à Santa Margherita Ligure.

 

 


 

 

Nous nous rendons au Gite que Nico et Delphine ont dénichè à 25km du départ. Nous sommes sur la colline avec vue sur la mer. Pour moi c'est toujours un enchantement d'avoir une telle vue, car je viens d'un village loin de la mer, et pour moi la mer c'était au mieu une fois par an pendant les vacances d'été.

 

 

 

 

Nous profitons de la soirée pour visiter le village de Chiavari, et manger dans un réstaurant typique, où nous devons attendre 30 minutes debouts qu'une table se libère. C'est loin d'ètre parfait la veille d'une course, mais la queue nous fait penser que le repas sera special dans un réstaurant spécial: Luchin.

Dimanche matin, petit déj à 7.00 préparé par le proprio qui fait l'effort de se lever rien que pour nous, et nous arrivons au parking vers 8.00. Nous prenons une navette qui nous emmène vers le départ à 1km ou 2kmdu parking. Il nous faudra remonter en marchant après la course.

Un belle journée nous attend. Pas un nuage, une bonne température, un parcours que les organisateurs nous ont garantit comme superbe et pratiquement 500 personnes prètes à courir ce matin... Nous finissons de nous préparer. Nico me montre avoir lu mon Récit de l'UTMB et a préparé son sac suivant mes conseils. In n'a pas mis d'eau car il y a les ravitaillements, mais a laissé la poche du camelback: 120g, puis a un sac 17l, puis prends gentillement mon tshirt (il ne veut que je l'attache autour d'un arbre ou d'un poteau), du ravitaillement pour 15 coureurs (gels, barres) le bonnet, les gants, il ne manque que le limoncello ....

 

 

 

 

 

Après2km nous sommes déjà bien montés, et les escaliers sont difficiles. Après 5minutes à courir dans les escaliers, les cuisses brulent. Je dois marcher et beaucoup me doublent. Le point de vu est superbe, et je m'arrete pour prendre la première photo. Aujourd'hui, je vais m'arreter souvent pour faire des photos. Ce parcours mérite qu'on lève les yeux et s'arrète prendre des photos. De plus le résultat n'est pas important car je reprends juste.

 

 

 

 

Nous arrivons dans les bois. La montée est très difficile, et je commence à marcher. Les autres courrent encore et beaucoup vont me doubler. Je n'ai pas l'abitude sur les trails longs à courir en montée. Je me mets à marcher rapidement. J'arrive à relancer lorsque la montée devient moins importante et je redouble 2 coureurs. Nous sommes pratiquement à 470m d'altitude alors que nous sommes partis du niveau de la mer. Je m'arrète pour boire 2 verres, et repars rapidement. Le Samedi les organisateurs m'ont annoncé beaucoup de ravitaillements alors je suis parti sans rien. J'ai juste mis mon corsaire car il a une poche pour l'appareil photo.

La descente est belle et rapide. Je double de nombreux coureurs qui viennent de la route selon moi, car ils sont vraiment lent dans les parties techniques. Je redouble la première féminine qui m'avait passé dans la première bosse.

Puis nous arrivons dans le village de San Rocco. Le panorama est trop beau pour ne pas faire une pause photo. Nous voyons mème les sommets eneigés des alpes du sud:

 

 

 

 

 

Et la vue sur le Golf de Gènes:

 

 

 

 

 

Commence un sentier qui monte et descend sans cesse. Chaque montée est difficile pour moi, et marche souvent. Je relance chaque fois que la montée est plus légère. La relance la relance comme dirait Alain.

Et la seconde montée commence. Cette montée est très longue, et cette fois je ne me fais pas trop doubler. Il y a 250m de dénivelé à monter. Ca monte fort, et notre groupe de 10-20 personnes monte vraiment doucement, personne ne cours, sur ce sentier en zig-zag. Nous arrivons enfin au sommet où une dizaine de personnes nous encouragent. Nous avons une superbe vue du sud du parc:

 

 

 

 

Le sentier est superbe, au bord de la colline:

 

 

 

 

On voit la descente le long de la colline:

 

 

Mais aucun repos n'est possible, chaque descente est entrecoupée de montée, d'escaliers...

 

 

 

Puis nous basculons dans une longue et difficile descente jusqu'à la mer. C'est vraiment difficile avec beaucoup de virages à 180°. Cela commence dans la foret puis nous arrivons au millieu des oliviers. Quels odeurs, quel chaleur, que c'est beau! Nous sommes encore un gros groupe. Certains descendent vraiment rapidement, mais je ne double que quelques coureurs. Nous arrivons à l'Abbaye que nous traversons pour arriver sur la plage:

 

 

 

 

 

 

Grazie à Nico pour la photo:

 

 

Nous n'avons pas le temps de se baigner car il faut remonter la dernière difficultée du trail. Nous sommes un groupe de 10 personnes. Comme les deux premières montées cela monte fort. Il manque encore 9km, et on doit encore franchir de nombreux escaliers.


 

 

Et la montée se finit par une "route". C'est un chemin qui a été refait avec des pavés et c'est plus facile pour courir. J'arrive à doubler 2 coureurs. On passe au milieu des oliviers et on en prend plein les narines.

 

 

 

 

Sur les 4 derniers km, en descente je ne peux pas prendre de photos. Je cours entre 16km/h et 18km/h et ne peux donc me distraire de la "route". Nous avons encore de nombreux escaliers à descendre. Le final est beau mais à cette vitesse très difficile. Un coureur me double en faisant une descente vraiment rapide et finira 26ème. Nous arrivons sur la route! Et bien cela 22km que nous n'avons pas vu une voiture ni de route. Quel endroit merveilleux, seulement des gens qui vont à pieds ou en VTT. Je vois 2 coureurs devant moi, j'essaie d'accelèrer, mais ils sont trop rapide et ne pourrait les reprendre. Je finis tout de mème en 28ème position. Superbe pour une course sans stress / entrainement et un peu de temps "perdu" pour prendre les photos.

J'attends Nico qui arrivera en 3heures:

 


 

 

On se retrouve au dernier ravitaillement tenu par les "alpinis" avec tout ce que l'on peu demander après une course et encore des choses de plus. Nous sommes au bord de la mer et nous allonsfaire une séance pour dé-fatiguer les jambes. Pour une journée du 16 Novembre, nous avons été vraiment chanceux!

 

 

 

 

Et pour cloturer le weekend on finit par un vrai repas de trailer: PIZZA - BIRRA

 

 

 

 

 

Merci et ne faites pas trop de pub de ce trail sinon nous seront 20 000 au départ en 2009!


 

10 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 17-11-2008 à 23:26:00

Quel plaisir de voir ces magnifiques paysages ensoleillés alors que nous sommes dans la grisaille froide et humide; merci!!
beau trail mais boudiuou, il a l'air bien raide et casse-pattes!!
merci pour ce beau CR qui donne envie!!!

Commentaire de marioune posté le 18-11-2008 à 07:08:00

Comme c'est beau....Tu as raison il ne faut pas trop faire de pub, merci de partager avec les kikous/ Très tentant d'y participer à une nouvelle édition.
Je trouve que tu nous nargues un peu quand meme, il pleut à paris quand je lis ton récit....

Commentaire de laurent05 posté le 18-11-2008 à 10:16:00

sympa ce trail en bord de mer
avec un super soleil ça donne envie
l'eau était bonne
à bientôt
laurent

Commentaire de rapace74 posté le 18-11-2008 à 15:12:00

merci pour ce Cr et ces photos (qui pour moi sont trucquées (surtout celle ou tu es dans l'eau ;-) )

bravo pour ta 22eme place sur cette course et sans préssion..

manu

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 18-11-2008 à 19:04:00

Quel luxe ! Deux versions du même récit ! Merci pour le voyage bilingue.

Commentaire de Goldenick posté le 18-11-2008 à 19:38:00

Je ne sais pas où tu as réussi à courir, t'es incroyable! C'était dur, dur. Je rêve encore des escaliers...
Je me rends compte que j'avais oublié de prendre quelque chose dans mon sac : les maillots de bain! Je n'oublierai pas l'année prochaine ;o)

Commentaire de ETRURIEN posté le 18-11-2008 à 23:21:00

Je bave.

Bravo l'ingénieur en croissant au génépi.

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 20-11-2008 à 19:55:00

Super récit et en plus tu nous donne envie de venir l'année prochaine!
à plus
adrien

Commentaire de calimero posté le 23-11-2008 à 16:58:00

C'est vrai qu'il aurai été dommage de manquer un trail pareil!
Vraiment magnifique!
Tu vas être encore au top à la Saintélyon, ce sera un grand plaisir pour moi de te revoir...sur tes terrains de jeu!

Commentaire de Lolarun posté le 05-11-2009 à 10:57:00

Splendides paysages !!! je comprends que tu y retournes cette année, vraiment un endroit magnifique, serais plus tentée de le parcourir au ralenti pour en profiter plus ! bises et bon trail 2009 !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !