Récit de la course : Raidlight Trail Trophy - 21 km 2009, par pismo974

L'auteur : pismo974

La course : Raidlight Trail Trophy - 21 km

Date : 25/1/2009

Lieu : Marlhes (Loire)

Affichage : 1653 vues

Distance : 21km

Matos : Ensemble Kalenji hiver avec un gilet coupe vent, bonnet, gants. Chaussures Wave Arashi. Une ceinture porte bidon

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

CR Raidlight Trail Trophy 2009 22 km +900m

Après deux ans d'absence, me voilà de retour dans le village de Marlhes pour participer au RTT 2009. Je suis sur le 22 km. Petite forme cette année et surtout manque de courage pour cette nouvelle édition...

Marlhes où est-ce donc? C'est un peu perdu autour du Pilat dans le quarante deux !!! En tout cas, route enneigée depuis Saint-étienne pour y accéder et du coup départ retardé sur les différentes distances afin de permettre à tout le monde de rallier le départ. 
Chapeau à l'organisation de pouvoir s'adapter et permettre à chacun de participer!!!

Cette année tout comme il y a deux ans, la neige est belle et bien là. Certes une quinzaine de centimètres à Marlhes mais dès que l'on prend un peu d'altitude la couche est plus épaisse avec des congères bien présentes. Par contre, condition météo excellente, grand beau soleil, pas de vent et température autour de 0° .C'est parfait !!!

Me voilà fin prêt pour cette cinquième édition juste sous l'arche de départ!! Motivé et enthousiaste parmi les 750 coureurs dont de nombreux kikoureurs et kikoureuses. 

Start à l'ancienne vers 9h40 et c'est parti. Je décide de prendre un bon rythme car mon souvenir d'il y a deux ans est bien là. Partir vite pour éviter de se faire coincer dans les chemins étroits. Mais mon rythme n'est pas assez rapide et du coup je me retrouve dès la première montée à la queue leu leu . J'ai l'impression d'avoir déjà vécu cela ??? J'avance un pied devant l'autre dans les traces de mon prédécesseur et ainsi de suite pour les suivants. Tenter de dépasser c'est à coup sur prendre des risques et y laisser beaucoup d'énergie. Des paysages grandioses, la neige fraîchement tombée en abondance, des arbres décorés : tout est beau. On est là pour se faire plaisir mais aussi pour retrouver des sensations pour ce premier trail de l'année.

 Et là je suis servi. Une dizaine de chutes à terre, plusieurs vrilles de la cheville, quelques glissades, des dérapages, des ruptures de la croute de regel, des roulades, des sauts de la dernière chance,etc etc. 
L'ambiance est là !!! Chacun à tour de rôle est victime d'une cabriole et vient se la coller le museau sur ce sol blanc. J'ai vraiment pu voir de superbes figures artistiques heureusement sans gravité !!! Kikoureurs et cascadeurs à la fois: c'est possible !!!

 Alors que dire de ces quelques coureurs en coussard trois quart. Leurs mollets rouges laissent transparaître leurs souffrances. Non cette année collant et guêtres obligatoires. 

Revenons sur ma course. Lors de mon inscription je me suis fixé un objectif de deux heures pour 22KM et +900 ce qui semblait un beau challenge. Mais en ce dimanche 25, il en est tout autrement. Je vois les minutes défilés et toujours pas le ravitaillement des 17 KM. Pourtant j'ai l'impression d'avoir un bon rythme mais toutes les sections en fil indienne en marchant trace par trace c'est terrible pour l'allure. Vingt mètres de marche puis je relance, une nouvelle section cassante, je m'enfonce à mi-cuisse, là ça porte de nouveau un peu, ici je me remets à courir, tiens une nouvelle glissade, roulade avant!!!

Finalement le temps passe vite. Il me faudra près de deux heures pour ce ravitaillement. Je pense un peu trop, je cogite, je suis vraiment pas dans un bon jour. La moyenne est ridicule !!! Qu'est ce qui m'arrive?
Dernière longue montée, je marche encore. (Pourtant sur l'ensemble de la course il est certainement possible de courir sur tout le parcours car les pourcentages ne sont jamais énormes). Maintenant je sais que Marlhes n'est plus très loin!!! 
J'augmente un peu le rythme mais ma cheville gauche me tire un peu. Elle n'a pas apprécié ce que je lui est fait subir. ( vrilles, croisés, étirements, compressions, bloquages ...)
J'éprouve beaucoup de plaisir à courir dans de tels paysages. Quelques randonneurs et raquetteurs ici et là, les encouragements sont les bienvenue. 
C'est ainsi que j'en termine en 2H28 et bien content de franchir cette ligne.
 Et là grosse surprise, puisque le vainqueur n'est arrivé que depuis une petite quinzaine de minutes. Je me sens alors satisfait, même si pour moi l'essentiel était de prendre beaucoup de plaisir, un max de sensations et des images plein les yeux. 

L'organisation c'est vraiment bien adaptée face au condition: Bravo. Les ravitaillements sont très bien et l'ensemble de la prestation correcte. 
Je reviendrai certainement !!!
   
  

3 commentaires

Commentaire de Belet posté le 27-01-2009 à 14:06:00

Merci pour ton récit.

Effectivement, ce dimanche il fallait oublier tout objectif chronométrique.

Belle performance pour un début de saison!

Commentaire de intuitiv posté le 28-01-2009 à 07:55:00

belle perf dans ces conditions.
beau recit, on y sera en 2010 !

Commentaire de Davidou le minou posté le 28-01-2009 à 10:46:00

Oua les conditions !!! Super récit, on s'y croirait ;-)... je voyais ces coureurs faire des plongeons dans la neige fraiche, le sourire au visage !
Et puis quelle perf :-)

A +

David

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !