Récit de la course : Transgrancanaria - 123 2009, par rapace74

L'auteur : rapace74

La course : Transgrancanaria - 123

Date : 28/2/2009

Lieu : Gran Canaria (Espagne)

Affichage : 1124 vues

Distance : 123km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

Apres avoir fini ma saison 2008 par un ultra sur une île lointaine, je décide de commencer 2009 par une autre île mais plus proche : 

notre destination sera Les Canaries où se déroule la 10eme édition de la Trangrancanaria.

imgp4712_custom_.jpgc'est la traversée de l'Ile de Gran Canaria du sud au nord (123km, 4500mD+/D-). Sur la liste des inscrits il y a 6 français que je ne connais pas du tout, donc pour corser le tout, autant essayer de se mettre un petit challenge et viser le podium des Français....

L'espoir du podium fut vite avorté quand à 20 mn du départ je vois LE et L'unique Sanglier de chez UFO, qui s'est inscrit à la dernière minute, il est venu faire un reportage photo pour le magazine UFO et en même temps prendre une petite revanche sur son abandon de 2008.

imgp4713_small_.jpg

 

Tout en discutant avec Céline nous prenons des photos de matériel hi-teck, guêtres, sac à dos…en fait c'est un vrai carnaval .

imgp4741_small_.jpg      imgp4718_small_.jpg

Tout comme à La Réunion, il a plu l'après-midi avant le début de la course donc le terrain sera certainement glissant par endroit. 00h07mn le départ est donné, nous partons bons derniers, l'objectif est simple : finir la course en 25h voire 24h si tout va très bien, le bonus sera d'arriver si possible avant quelques chasubles jaunes. (pour info les chasubles blanches font la Transgrancanaria de 123km  et les jaunes font la Sur-Norte de 92km).

Tout en discutant nous doublons pas mal de coureurs dont 4 français qui misent sur la régularité pour finir la course. Après 5km et 35mn de sable nous traversons la ville de Maspalomas par un bras de rivière asséchée.

Manu est devant moi et donne le rythme dans les galets, nous nous rendons vite compte que dès que le terrain devient technique, beaucoup de coureurs sont moins à l'aise, ce qui nous permet de remonter du monde tranquillement.

Jusqu'au moment où je me fais sauvagement agresser par un figuier de barbarie… des épines de 2 cm de long enfoncées dans le coude et la cuisse droite puis pleins de petites épines dans ma graisse du bide… je préfère nettement les aiguilles de mon acuponcteur….

Nous attaquons la première montée de 400mD+ puis une petite descente qui nous mène au premier ravito où Céline doit nous attendre, c'est au km21. Nous remplissons nos bidons à la citerne du camion militaire puis repartons 5mn après à l'assaut d'une montée de 800mD+ suivie d'une descente de 300m qui nous amènera théoriquement au km 36.

Le deuxième et premier ravito solide sera au km34….. Il fait 4°, donc au bout de 10mn nous repartons mais je commence à aller moins bien, j'ai mal aux adducteurs, je suis brassé, je me dis que notre aventure en duo sur la course va s'arrêter là, plusieurs fois de suite je dirais à Manu d'y aller vu qu'il est beaucoup plus facile que moi!!!!

Je pense que je commence à payer le manque de sorties longues....

Dans la montée avant la séparation des parcours Manu me distance facilement, au sommet il s'arrête prendre des photos, moi je me pose 5mn en discutant avec Céline. Je suis complètement vidé, plus de jus, H-S, j'ai mal partout.

Manu me dit qu'il va rester encore un peu avec moi, décidément il ne voulait pas lâcher son boulet….

Le jour commence à se lever, le chemin et les paysages sont superbes, nous éteignons nos frontales, petit à petit le soleil me réchauffe, quelques photos sur le parcours, nous longeons la montagne puis nous descendons jusqu'à  un barrage où nous attend Céline.

imgp4740_custom_.jpg    imgp4744_custom_.jpg

Nous en profitons pour ranger nos frontales, boire une goutte de coca que Manu a dans son sac, le soleil arrive, je me sens de mieux en mieux. Nous nous dirigeons vers le km 65 où se trouve un ravitaillement en eau plus un contrôle, nous sommes en plein soleil, le vent nous évite la grosse chaleur accablante mais je sens Manu un peu moins à l'aise que cette nuit…

 imgp4748_custom_.jpg     imgp4765_custom_.jpg

Nous faisons 65km en 9h55. Au ravitaillement Céline nous fait la surprise d'etre là, je change de tee-shirt, mets des straps aux pieds. Nous repartons au bout de 15mn, Manu met toujours le rythme dans la montée mais je n'ai plus de souci pour le suivre bien au contraire.

Je vous présente le coach de Marco Olmo!!!!!

 imgp4769_custom_.jpg

La fin en plein soleil est dure et fatale à Manu, au sommet je prends un peu de sel vu que je sens quelques fourmillements dans les jambes. On voit le Roque Nublo au loin, cela ne correspond pas trop au profil de la course mais bon… nous poursuivons notre chemin en plein soleil, ce sont des chemins comme je les adore, Manu est obligé de s'arrêter 5mn à cause de la chaleur, moi je me sens super bien!!!

imgp4779_custom_.jpg

Qu'est-ce que je fais ? je l'attends ? je le laisse? Pi après tout je suis plus fort!!!!!!!!!!!

Meuhhhhhhhh Nannnnnnnnnn je déconne!!!!!!!! Je ne me suis même pas posé la question, je m'arrête avec lui, il m'a assez attendu le matin puis je sais que nous finirons ensemble sauf  blessure….

Nous devons théoriquement  faire le tour du Roque Nublo mais une spectatrice nous dit que ce n'est pas la peine de le faire vu qu'il n'y a aucun contrôle là haut…. Par acquis de conscience et rien que pour la vue nous le ferons quand même, on y perdra du temps et des places mais ce n'est pas grave vu que nous  sommes en rando-trail-photo!!!!!!

imgp4787_custom_.jpg   imgp4792_custom_.jpg 

Bah nous on trouve que cela ressemble a un Rapace!!!!

 imgp4793_small_.jpg

On fait donc le tour puis 5mn après nous voyons Céline  sur le bord de la route qui nous annonce une très bonne nouvelle : nous sommes au km 67.7 !!!! ce qui signifie que nous venons de parcourir 2km7 en 3h25……

Vraiment trop fort!!!!!!!!! et il nous reste 13km avant le ravito, Manu n'a plus de bouffe ni d'eau, assistance Céline est là pour lui remplir son bidon et nous donner une mandarine, nous apprenons aussi que les français ne sont pas loin derrière.

Minceuhhhhhhh cela nous dérangerait de nous faire griller… nous repartons direction el Pico de las Nieves à 1939m d'altitude.

imgp4794_small_.jpg

Au sommet nous ne voyons pas à 15m tellement le brouillard est épais  puis nous sentons même quelques gouttes de pluie, il nous reste une descente de 2km avec 300mD+ dré dans l'pentu pour arriver à Garanon (km81) et avant-dernier ravitaillement en solide, il est 14h55. Je mets une micro polaire, change mes straps, mange des fruits et une soupe, Manu mange ses pâtes qu'il attendait avec impatience puis nous repartons au bout de 35mn.

Au moment de repartir je ressens des douleurs partout surtout au niveau des releveurs au bout de 10mn de marche  nous recourons et attaquons une descente de 11km pour 1100mD- jusqu'à Teror (km101), dernier ravito solide, je me suis éclaté sur la première partie jusqu'au moment où cela devient une grosse galère et une grosse déception qui nous gâche le plaisir du matin, la descente se fait en majorité sur du bitume je pense à peu près 6km.

Teror 5mn de pause puis nous repartons pour les 22 derniers kms dont au moins 18 de bitume, une partie du chemin durera 7mn puis on prendra une canalisation pendant 500 m à peu près, le final sur Las Palmas nous fera traverser des champs avec des odeurs d'égout puis une zone industrielle (environnement très très glauque…).

Nous finirons avec Manu à la 85eme place ex aequo en 21h24mn45s. Nous aurions certainement pu finir en moins de temps si je n'avais pas pris autant de pause aux ravitos (Céline a chronométré : 1h30)

Bilan :

Un ultra de 123km en début de saison sans une grosse prépa n'est pas facile à finir, heureusement que nous avons déjà un peu de foncier….

C'est la première fois que je cours avec un pote sur toute la course, cela a été très agréable surtout dans les moments de galère!!

Un grand merci à Manu pour sa patience et pour avoir attendu le boulet que j'étais le matin. Les paysages traversés sont magnifiques et valent le coup d'être vus.

Un grand merci à tous  pour vos messages d'encouragement, mention spéciale à Totote et Golum qui devaient être insomniaques ce w-e…

Un énorme merci à mon assistance 200% toujours à mes cotés, j'ai nommé ma rapacette et demi !!!! qui aura fait 200km en voiture pour nous suivre!!!!

Pour finir le gros point négatif de la course :

Beaucoup trop de bitume sur cette course à peu près un quart de la course  sur 123km je trouve cela vraiment très désagréable sur une course comme cela et j'estime que cela gâche le plaisir …

Manu

13 commentaires

Commentaire de nono_la_robote07 posté le 06-03-2009 à 08:28:00

Ok le bitume c'est pas forcément ce à quoi tu t'attendais mais avec de telles photos ça donne vraiment envie cette traversée.
Bravo à tous les deux, vous avez dû vivre une belle aventure.
Biz à toute la famille rapace
Caro

Commentaire de Jerome_I posté le 06-03-2009 à 09:08:00

jamais content le manu ;-) Allé bon repos maintenant la saison sera longue.

Commentaire de Tercan posté le 06-03-2009 à 09:45:00

ouais comme je te le disais, 123km en 21h et des brouettes en début de saison ça laisse rêveur... surtout avec 1h30 de pause...
La saison 2009 s'annonce bien pour toi !!!

Commentaire de Rapacette74 posté le 06-03-2009 à 10:52:00

super ton récit en photos mon chéri... ça donne envie d'y aller... oh zut j'y étais bien sûr, c'était mon cadeau de Noël!!!
on a fait un beau voyage et tu as fait une belle course avec Manu... on recommence quand??
bravo aux Manu! ça a été un vrai plaisir que de vous suivre tout au long de cette aventure!!!
Céline

Commentaire de Benoit_11 posté le 06-03-2009 à 12:42:00

Bravo Manu pour cette bonne course en début de saison. Et merci pour ce récit dont les photos finissent de me convaincre d'aller faire un tour sur cette ile l'année prochaine...

Commentaire de joy posté le 06-03-2009 à 15:27:00

B R A V O !!!

Commentaire de eric41 posté le 06-03-2009 à 21:21:00

Bravo Manu,toujours vaillant même dans les moments difficiles.
Cà a l'air chouette comme paysage.Merci.
Eric

Commentaire de L'Castor Junior posté le 06-03-2009 à 21:37:00

Tiens, t'es parti à Madère, toi ?

Commentaire de domdom g posté le 07-03-2009 à 08:20:00

super le recit avec ses belle photos et bravo pour ta course .

Commentaire de frankek posté le 07-03-2009 à 17:51:00

bravo pour ta perf...des belles photos...récupère bien...encore bravo

Commentaire de gdraid posté le 07-03-2009 à 21:57:00

Bravo Manu, beau récit, belles photos, belle course, et belle assistance, ta Céline ...
JC

Commentaire de LtBlueb posté le 09-03-2009 à 16:08:00

Alors que les trailers lambda sortent des rigueurs de l'hiver , résistant aux assauts de la fourbe FFA, attaquant tout juste un 10km par ci, ou un p'tit trail de 20 bornes par là, l'irrésistible Rapace envoie déjà du gros ... 120 bornes pour quelques milliers de mètres de D+, je dis chapeau l'amigo !! la saison s'annonce bien, mais vas y quand même mollo, elle sera longue !

Commentaire de totote01 posté le 11-03-2009 à 16:49:00

Bravo à tous les deux pour cette course en duo. C'est vrai qu'on a bien pensé à vous durant le week-end..;o)))
bonne récup maintenant!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !