Récit de la course : Trail des Citadelles - 71 km 2009, par grumlie

L'auteur : grumlie

La course : Trail des Citadelles - 71 km

Date : 12/4/2009

Lieu : Lavelanet (Ariège)

Affichage : 1482 vues

Distance : 71km

Matos : Trabucco XI.

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

100 autres récits :

Citadelles 2009 debout et de boue!

Samedi: il pleut,il pleut... Tentative de sieste, c'est raté. Direction Lavelanet. 1h30 de route sous la pluie. Arrivé sur place je vais retirer mon dossard avec un petit coucou au passage à Michel l'organisateur en chef.


En cadeau un très joli buff.

Je revois des gens connus Francis31,Yvan11,Sabine, Fred le cinéaste et je fais la connaissance de Steve11590 et Toom et de nombreux kikoureurs.(Benos/Benoit11/ampoule31/laulau/Auvermarc)

Pour l'hébergement ce sera un bout de carrelage dans la salle commune du camping.

Merci Steve pour le matelas

C'est l'heure de la pasta party. Dans la file d'attente le visage d'une coureuse me dit quelque chose. Et oui c'est bien Line qui a fait la CCC avec Arthurbaldur. Nous partagerons nos impressions autour du plat de pâtes.

Aller au dodo. la nuit est courte et agitée et dehors il pleut.

Au réveil un petit dej à base de gatosport et on prépare l'équipement. Tiens le bracelet de ma montre polar est cassé.

1 petite réparation de fortune qui n'aura tenu que 6heures...

En attendant le départ on se met à l'abri dans la salle.


Steve et Francis concentrés.

6h: départ sur la musique composée par Yvan.



1 peu de route en guise d'échauffement et hop 1 "gros" bouchon (ben oui il y a une flaque. Il faut l'éviter...)c'est ça de partir au fond du bus...


C'est partie pour la 1ère montée. Tout de suite on est fixés sur l'état du terrain.



C'est un ruisseau de boue que nous devons remonter.



Je trouve le rythme trop lent au fond du bus alors je double un petit peu sans monter dans les tours et et en suivant d'assez près Toom. On arrive à la séparation en 1h10. J'avais envisagé 1h pour ces 5k5.



Sur cette partie assez plane je vois toom s'en aller et me dis que je ne le reverrai pas.



Néanmoins je double encore des concurrents dont Benos (oui oui c'est bien lui sur la photo derrière un Grumlie souriant...!).
 J'arrive au pointage de Morenci. Le bénévole nous dit rdv dans 20km.

Descente bien sympa en direction de Bélesta et du 1er ravito. 18k en 2h40. Vu le départ un peu lent c'est bien. 1 verre de coca, 1 morceau de saucisson et de fromage, faire le plein du bidon de boisson énergétique pour varier avec l'eau pure et c'est reparti.

Une bonne montée de 450d+ en 4k s'annonce. Je remonte quelques concurrents et le rythme est toujours bon.

Pour la première fois depuis le départ il ne pleut pas... Et oui on est aux environs des 1000 mètres et il neige...



On arrive au bien nommé lieu dit "le gelat" qui est jumelé avec le village japonais bien connu de konkikaï!!!

S'en suit une descente qui commence par un chemin carrossable et qui se continue par un véritable chantier dans lequel je me sers de mes nombreuses années de ski pour descendre tout en glisse et je rejoins à nouveau Toom.



Passage à Fontesorbes et direction Fougax et le 2ème ravito. 33k en 5h23. J'apprécie un bon bol de soupe au vermicelles et je me "goinfre" de carrés de chocolat.

Je repars du ravitaillement avec 30 minutes d'avance sur les délais.

La remontée vers Morenci devient un peu plus laborieuse. A nouveau 350d+ à contre courant de la boue. Le rythme baisse. Sur la partie commune à l'aller et au retour je sens bien la différence de l'état du terrain et mon rythme baisse de plus en plus.

Je commence à ressentir le froids aux mains et surtout aux pieds. Et oui cela fait 6h30 que j'ai les pieds dans la boue.

Je n'avance plus et j'ai du mal avec la boue qui monte presque aux genoux (bon je sais je suis pas très grand!!!)
Je me traîne jusqu'au col du tremblement et toom me passe comme un avion. J'y arrive en 7h45. Calcul rapide: l'aller/retour à Montségur plus la descente à Montferrier en 45' cela ne passera pas. Je mets environ 55' en étant frais... J'ai froid et la vue est nulle: je ne monterai pas à Montségur.

Ma course s'arrête ici: 42.4k et 2200d+ environ en 7h45.

Petit transfert à Montferrier ou je retrouve Line au ravito qui à l'air en forme et prête a se lancer à l'assaut des prochaines difficultés.

On rentre à Lavelanet en navette avec à ma surprise Sabine qui s'est malheureusement fait mal en chutant. Je retrouve des "abandonneurs". Direction la "douche/karcher" pour se réchauffer et enlever les kilos de boues collés aux jambes.

Retour vers l'arrivée pour attendre les amis et connaissance dont Line qui sera elle aussi rattrapée par le froid alors qu'elle était partie pour faire une belle place, et passer un moment bien sympa avec plein de kikous (merci Tounik pour la bière)et en faisant la connaissance de 2 membres des barjots des cotos: gdb et petit jeannot.


Le bilan:

Je me donnais 10 à 15% de chance de terminer dans les délais. En fait il me manquait un gros 1/4 d'heure pour atteindre l'objectif fixé d'arriver à Montferrier dans les délais. C'est pas si mal vu les conditions. Karine Herry gagne chez les femmes en un peu plus de 10h... Je me vois mal finir à moins de 3 heures d'elle!!!

Au niveau alimentation et hydratation c'était nickel(bon point pour la sportenine). Je n'ai mal nul part. Seul le froid allié à l'humidité m'ont atteint sur la longueur.

Un grand bravo à tous et en particulier à Steve qui est allé au bout du boue et à laulau pour sa perf sur le 40.
Bonne récup à tous en espérant que les différentes douleurs et blessures soient begnines.

Un grand merci à Michel et tous ses bénévoles et rendez vous en 2010!

9 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 13-04-2009 à 20:03:00

Bon, on a plus qu'à se donner RDV l'année prochaine ! Contend d'avoir pu faire ta connaissance !

Commentaire de Yvan11 posté le 13-04-2009 à 20:14:00

OK rendez vous l'année prochaine..je ferai la course des grands avec vous...
Bravo quand même pour le "bout" de chemin avant l'abandon...( t'en as quand meme fait plus que moi !!! )
A bientot Yvan

Commentaire de Cawito46 posté le 13-04-2009 à 20:28:00

Vu les conditions , respect à tous ceux qui ont quand même pris le départ. Bravo à toi et merci pour ce récit.
Allez ! à l'an prochain. Quand on aime, on ne compte pas.

Commentaire de Francis31 posté le 13-04-2009 à 21:08:00

Le plus dur c'était de partir à l'assaut...Tu l'as tenté, l'essentiel est là car la suite des opérations n'est qu'une affaire de circonstances ...Bravo d'avoir bravé les éléments et tenté l'aventure;;c'est toujours de l'expérience engrangée pour la suite.

Commentaire de tooom posté le 14-04-2009 à 01:21:00

l'an prochain on se le finit, ce n'est que partie remise

Commentaire de Fibre posté le 14-04-2009 à 14:50:00

Bravo Grumlie pour ta course. Les conditions étaient vraiment très difficiles. La montée vers Monségur était un suplice.
Bonne récup
Fibre

Commentaire de robin posté le 14-04-2009 à 17:19:00

P... c'est du lourd les citadelles !

Cela passera l'année prochaine

Merci pour le C.R., bonne récup

Commentaire de tounik posté le 15-04-2009 à 16:03:00

Je prépare la cuvée de l'année prochaine.

Statistiquement sur 10 ans on doit avoir au moins une année de beau temps.

Commentaire de laulau posté le 16-04-2009 à 00:27:00

Comme l'a dit Benos, rendez-vous l'année prochaine.
J'essaierai le 73km en espérant une météo plus favorable quand même !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !