Récit de la course : Trail Napoleon 2009, par Manuwak59

L'auteur : Manuwak59

La course : Trail Napoleon

Date : 31/5/2009

Lieu : Ajaccio (Corse-du-Sud)

Affichage : 504 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Un trail aux petits oignons

Retour donc sur le Trail Napoléon à Ajaccio de ce dimanche 31 mai avec un parcours de 23 kms et 1000m de D+.




Du samedi je vais récupérer mon dossard en compagnie de 4 collègues de l' AS 12 représentant "la boutique"........
On nous fait part du programme, c' est 20 euros tee-shirt technique Raidlight et buffet d'aprés course compris. C' est plus qu' honnête quand on s' apercevra des prestations fournies, des ravitos et du repas final. A suivre........

Donc le dimanche le départ est donné à 08 h 30 avec les coups de fusil des Napoléoniens devant la statue de l' empereur. Nous sommes environ 350 au départ.










Il s' agit de bien se placer au départ, malgré les 10 premiers kms en montée, car aprés 800m de macadam, nous empruntons le Bois des anglais et ses chemins sinueux en single-tracks. Le soleil et la chaleur sont au rendez-vous comme on pouvait s' y attendre. J' ai choisi de prendre un porte-bidon avec de l' eau et un gel INKOSPOR de 40gr. Ensuite je reprendrais que de l' eau aux 3 ravitaillements prévus. Je pourrais ainsi m' arroser en cas de surchauffe.

Je gère bien cette longue montée bordée de cactus et de figuiers de barbarie. Les odeurs du maquis sont omniprésentes et c' est vraiment trés agréable. Un total dépaysement !!! On s' élève rapidement sur les hauteurs d' Ajaccio avant de parvenir au premier ravito, km 7.5. Je m' arrose la tête et remplis mon bidon d' eau fraîche. Puis je continue à monter, contourne une belle ruine, avant d' atteindre le point culminant à 500m d' altitude. Les sensations sont bonnes, je suis dans le top 30.

Arrive ensuite la descente de 3.5 kms, trés technique, parsemée de pierres instables et de rochers. Il faut être vigilant pour déjouer les pièges du terrain et pour ne pas manquer le balisage. Heureusement je peux me concentrer sur la trajectoire car personne n' est devant ni derrière. Je fais une bonne descente prudente mais rapide, je laisserais tout de même passer un coureur qui semblait plus qu' à l' aise et trés confiant ma foi...........

Au pied de la descente, le ravito n°2, km 13.5. Un verre d' eau sur le crâne, le bidon rempli et c' est reparti pour ce que les locaux appellent "le mur d' escalade" avec une raide ascension de 500m où les mains viennent suppléer les pieds !!.. Arrivée au sommet, col de canareccia,
km15.

Puis, je traverse la route avant de plonger dans un maquis sombre et épais où la fraicheur fait un bien fou. J' aborde à présent une descente sinueuse et peu technique qui me permet de relancer et d' observer mon niveau de fraicheur pour le final. Nous approchons de la plage de St-antoine et je découvre le 3eme et dernier ravito du
"petit Capo".

Le final est magnifique par les falaises du sentier des douaniers, les îles sanguinaires sont en vues. Une petite et difficile relance dans la dernière ascension me permet de reprendre 2 coureurs et de filer vers la Pointe de la parata, lieu d arrivée.
Les 4 derniers kms montrent, sans doute, les plus beaux paysages jamais observés en course !!!!.







Voilà j' en termine en 2 h 17mn et 48 sec, 24eme sur 343 arrivants.......Je suis sur mon petit nuage, ravi d' avoir pu participer à cette belle épreuve. Je me dirige vers le copieux ravito final. Sur les tables et dans les frigos, des fruits, des gâteaux, sanwiches, yaourts, fromage blanc, eau plate, pétillante, le fameux Corsica cola, etc........ Vraiment un ravitaillement complet et à volonté, avec toujours la gentillesse des organisateurs !!!........

Une bonne douche à l'ancienne au tuyau d' arrosage, debout sur des palettes !! Et que dire du buffet d' aprés course. Tenez-vous bien !!
Au menu, plateau comprenant de la charcuterie corse ( saucisson x3 + jambon x2), au choix, salade de riz, de pâtes ou taboulet avec escalope de poulet ou rosbeaf, du pain et du bon ! Ensuite fromage corse + en dessert, beignets corses ( au brocchu (fromage)) et à gogo du Corsica-cola ou bière locale "la pietra".
Voilà et tout cela en musique, sous un grand chapiteau à l' ombre avec le déroulement du podium durant lequel sera distribuée une trentaine d' énormes trophés récompensant les 3 premiers de chaque catégorie, homme et femme !!!
RESPECT, une organisation exceptionnelle, je tenais à le préciser.......


- - - - - - - Photo d' un coureur avec le maillot de l' épreuve- - - - - - -

Merci de m' avoir lu et à bientôt pour de belles photos et un récit de la rando-course du 12 juin dernier.

Manu.
Par Manuwak59

3 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 24-06-2009 à 07:37:00

Ah, ça fait plaisir detrouver un récit de course corse. J'ai un copain du coin qui l'a fait et on doit le refaire en off la semaine prochaine. Et oui l'ambiance est super là bas. Merci pour ton récit.

Commentaire de Aiaccinu posté le 26-06-2009 à 07:43:00

Ah les courses Corses , où il y a toujours ce petit coté festif malheureusement souvent perdu sur le continent.

Sinon je connais le parcours , il est dur , faire du dénivelé en bord de mer , c'est chaud.
Le final est fantastique, le sentier des douaniers est un merveilleux terrain d'entrainement.

Bravo pour ta course !

Commentaire de Francois dArras posté le 26-06-2009 à 21:37:00

Bravo pour la perf et le récit, surtout le passage sur le ravito et le plateau repas, ça me donne faim !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !