Récit de la course : Le Tour de la Serra 2009, par bluesboy

L'auteur : bluesboy

La course : Le Tour de la Serra

Date : 25/7/2009

Lieu : Genod (Jura)

Affichage : 909 vues

Distance : 13.1km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

20 ans la DER des DER

       Les organisateurs l’avait annoncé depuis l’an dernier cette 20éme édition du tour de la Serra serait la dernière mais ils n’avaient certainement pas imaginé une participation si nombreuse et une telle ambiance

       Le tour de la Serra est avec la montée du Poupet en tète des courses Jurassiennes pour la participation mais avec l’annonce de la dernière édition le nombre des inscrits a explosé, plus de 1400 coureurs ce qui a contraint les organisateurs à stopper les inscriptions une semaine avant la date de la course

        Le tour de la Serra est un miracle permanent, comment un petit village de 60 habitants peut il  organiser  une telle course ? Il faudrait poser la question à Odile et Yves Carnet, les organisateurs mais poser la question c’est peut être aussi comprendre les raisons de l’arrêt de cette course .Le manque, l’usure et la lassitude de bénévoles, les contraintes nouvelles pour l’organisation des courses sont parmi ces raisons et il vaut peut être mieux arrêter sur un succès.....

        J’ai participé 9 fois à cette course on peut dire que je l’ai vu grandir, de 300 coureur en 1993  pour mes débuts à Genod ,à 1410 aujourd’hui .Le parcours n’a jamais changé, c’était le parcours d’entrainement de Yves Carnet et un jour il a eu l’idée d’en faire une course ,faite pour les coureurs ou l’ambiance festive allait avoir autant sinon plus d’importance que la compétition. Très vite le tour de la serra allait devenir le rendez vous incontournable de la course à pied jurassienne, justement distingué dans le top 10 de la revue Jogging  pour son coté festif et accueillant .Difficile d’expliquer le succès d’une course mais la personnalité d’Yves Carnet y est pour beaucoup ,on les vois souvent, Odile et lui sur les grandes courses en France pour prendre des idées afin d' améliorer chaque année leur course .Et puis c’est les vacances , beaucoup de coureurs campent dans le coin et reviennent d’année en année et le bouche à oreille fait le reste .L’inscription  donne droit à un tee shirt ,un morceau de comté ,une rose pour les femmes, une bouteille de bière pour les déguisés ,en cas d’empêchement l’inscription est remboursée ,on a ici le respect des coureurs

        Quand on arrive ce samedi à Genod  avec Dom mon frère ,ma nièce Virginie et Françoise avec un peu d’avance on sent tout de suite l’excitation monter ,ça bouchonne à l’entrée du village ,le grand champ qui sert de parking près de l’arrivée est complet et il faut se garer à l’entrée du village dans la dernière cote de la course .Une longue file de coureurs et de spectateurs monte vers la zone de départ ,je crains un instant que l’organisation ne soit débordé par l’afflux de coureurs mais il n’en sera rien. Le retrait des dossards se passe très bien, on a droit au tee shirt et au traditionnel morceau de comté et on réserve aussi les repas pour l’après course. Il y a plusieurs chapiteaux de montés, pour les repas, le ravitaillement, les dossards, le bal, la buvette, je mesure les changements depuis ma première participation et la somme de travail pour arriver à une telle organisation, moi petit bénévole de village

Je rencontre aussi beaucoup de tètes connues ,venues pour faire la fête une dernière fois, et quand je regarde ma montre il reste 30 minutes avant le départ, assez bavardé, je vais me changer et faire un petit échauffement dans la cote du départ .Je n’ai pas vu de kikoureurs ,je sais pourtant que certains sont ici « Lucien ,Lulu » ,j’ai pourtant mon buff kikourou bien en évidence mais difficile de se faire remarquer avec tous ces déguisements ,je vois quand même Gérard qui oriente les coureurs sur la ligne de départ

         Les coureurs sont appelés sur la ligne par Jo Vallet ,lui aussi incontournable ,les déguisés sont devant et c’est incroyable ce nombre de déguisements ,on se croirait au marathon du médoc, une troupe de majorette ,blanche neige et les sept nains ,un gâteau d’anniversaire(bien sur),un légionnaire, un char du vélo club d’arinthod,des clowns ,des vahinés, des vaches ,des chevaux, une charrette qui transporte un cheval(en peluche) des pompiers(en service)des indiens ,un hippie(avec tarpé), des escargots(loin derrière), des hommes déguisés en femmes et inversement ,des clubs entiers sont déguisés, le spectacle est dans la rue Je regrette de n’avoir pas emmener mon appareil photo et mon fils n’est pas la pour immortaliser l’évènement. Les déguisés font un petit tour  du village pour permettre aux nombreux spectateurs d’en profiter

              C’est le départ je me retrouve avec Michel le président de mon club, ca bouchonne un peu dans la cote, ce sera difficile de faire un temps, on va courir pour se faire plaisir et profiter du parcours de «  la petite montagne » c’est le nom de la région de Genod

             La route monte pendant deux km jusqu’au village de Vosbles ou est situé le premier ravitaillement en eau avant de continuer la cote pendant 1.5 km pour passer le point le plus haut de la course 610 m et un nouveau ravito en eau ,je me fais doubler par un coureur travesti tout de rose vêtu qui fait fureur chez les spectateurs ,c’est la descente vers Mongefond ou je récupère un peu avant un ravitaillement plus conséquent et on attaque une petite cote de 500m  en lacets on peut voir la file de coureurs qui s’échelonne je me fais rejoindre par Bernard un cousin et on commence ensemble le début de la descente assez facile au début ,on double quelques coureurs dont Michel avant un autre ravitaillement .Vous voyez que les ravitaillements sont nombreux ,4 en 7 km il fait un peu chaud mais pas de risques de manquer d’eau. On se fait doubler par une poussette avec un papa qui descend d’un bon pas, puis c’est la descente assez raide et usante vers Valfin  Bernard n’aime pas trop cette partie ,il me laisse partir ,j’allonge la foulée en essayant de garder un rythme régulier ,j’aime bien cette partie dans la fraicheur de la forêt , je double pas mal de coureur dont un qui s’est blessé à une cheville et je croise les pompiers qui viennent à son secours ,plus loin la papa avec sa poussette a ralenti car le bébé apprécie moyennement les vibrations occasionnées par la chaussée à cet endroit ,j’aperçois le château de Valfin niché au fond de la vallée de la valouse ,la descente est presque terminée ,les mollets commencent à durcir il est vrai que je me suis très peu entrainé ces deux dernières semaines, il n’y a pas de miracle en course à pied ,Catherine une coureuse de mon club est 100 m devant mais je ne peux pas revenir sur elle. La foule est nombreuse au ravito de Valfin ,je prend une bouteille au vol et je m’humidifie les jambes et plus loin je passe sous la douche improvisée par un habitant dévoué, mais dans l’affaire j’ai trempé une chaussure  et je fais tchaiff  ,tchaiff à chaque enjambée ,pas très agréable ,on aborde la partie plate avant la dernière cote et le rythme a baissé par rapport à la descente j’ai l’impression de ne plus avancer ,pourtant je ne perds pas de place .Virage à gauche et c’est la cote finale ou je vais souffrir une dernière fois j’adopte la marche rapide dans la première rampe comme d’habitude malgré les encouragements de la foule très nombreuse sur cette fin de course et je relance dés que la pente est moins rude et chaque fois qu’un spectateur m’encourage un peu plus qu’un autre, j’ai le temps de lire les inscriptions sur la route .Je vois le nom des vainqueurs homme et femme des 20 éditions inscrites(Manu David,E Vasmer,P Remond ,R Roux ,Ribeiro ,Monnier ,Moissonnier ,Y El Madi  vainqueur pour la 3éme fois aujourd’hui  , C Dallenbach ,F Rueda ,L Milo ,MC Brizet ) ,tous ont été invité pour cette dernière et une bonne partie a répondu présent comme  JY Moissonnier vainqueur de la première édition. Il me reste un bon km je marche encore un peu mais je vois Françoise et les supportrices du club qui m’encouragent, je retrouve toutes les forces qui sont en moi pour finir et c’est le moment que choisi Michel pour me dépasser c’est la 3éme fois qu’il me double cette année« le fourbe »  dans l’ultime km, je double quand même quelques coureurs dans les 100 derniers mètres, je vois le chrono qui donne 1 h 12 ’ 02 proche de mon moins bon temps. En 9 éditions mes temps se situent entre 1h 06 ’ 25 et 1h 12 ’ 31 ce qui montre une assez belle régularité sur 16 années malgré le poids des ans

              Voila c’en est fini du tour de la serra ,je vais prendre un verre de coca au ravito ou je retrouve mon frère qui ne sera pas descendu sous l’heure 1 h 03 ’ avant de redescendre à la voiture en regardant les derniers arriver et c’est un spectacle fabuleux de voir tous les coureurs costumés finir en groupe avec pour seul soucis de faire la fête, en rendant hommage aux bénévoles et à Yves et Odile Carnet qui nous ont fait passé de beaux moments à Genod ,j’encourage ma nièce qui pour sa seconde course fini en 1 h 30 ,elle aussi n’aurait pas voulu rater ce grand moment

                Mais la fête n’est pas finie, il reste le repas  et la remise des prix, c’est un peu la queue pour servir les repas mais ca passe finalement assez vite en sirotant quelques bières ,on arrive à trouver une table pour se restaurer avec toute la famille , mon cousin et quelques copains en attendant les résultats .Il y aura beaucoup d’émotion à la remise des prix ,le speaker Jo Vallet récompensé pour sa fidélité versera sa larme puis c’est le tirage au sort des lots ,mon frère gagne deux chaises longues et l’ami Angelo figure V4 des courses jurassienne gagne son poids en vin .Le bal commence (pour les plus jeunes) mais il se fait tard ,plus de 2h du matin

 

                       Et l’on rentre en se posant une bonne question « que ferons-nous le dernier week end de Juillet 2010 ? »

 

            Merci à tous les bénévoles  de Genod ,Vosbles ,Mongefond ,Valfin et des villages de la petite montagne qui ont fait vivre le Tour De La Serra pendant  ces 20 années

            Cette dernière édition restera dans les tètes et dans les cœurs

 

 

Pour avoir un apercu de l'ambiance allez voir la vidéo faite par les cours-tout-doubs

http://www.youtube.com/watch?v=st613B61spM

7 commentaires

Commentaire de L'Dingo posté le 30-07-2009 à 23:40:00

Et bien, tu rends ici un superbe hommage par les mots à tous ceux qui ont contribué à faire vivre cette course de "village".

On y sent bien l'implication des créateurs , l'association des bénévoles ainsi que le plaisir qu'ont les coureurs ( souvent locaux) à faire chaque année une édition supllémentaire de "leur" course.
-
Toutes les semaines; en pleinde coin du territoire il y a ce que désormais on appelle "petite course" mais qui sont bien plus grande que cela par l'engouement qu'elle suscite et l'ambiance qu'elle génère.

Merci à toi pour ce récit. Et qui sait, l'édition n°21 aura peut etre lieu ? :-))

Commentaire de Lucien posté le 31-07-2009 à 00:36:00

Encore un beau récit à ton actif bluesboy. Hé oui, c'est fini Genod mais comme tu le signale ça restera gravé dans nos coeurs. On a tous bien couru et dans une ambiance du tonnerre. Magnifique les déguisements, merci à tous ce beau monde. A la prochaine et bonne continuation. Amitiés.

Commentaire de kikidrome posté le 01-08-2009 à 00:10:00

Merci pour ton récit qui me fait bien regretter de ne jamais avoir participé à cette course.

Commentaire de hérisson posté le 01-08-2009 à 08:53:00

Beau CR et bel hommage aux organisateurs de "coursettes" en général et à ceux de Genod en particulier ! C'est vrai que le succès énorme et grandissant de cette épreuve au fil des années est exceptionnel : tu en fais une bonne analyse ; bel été à toi et au plaisir dans l'Ain ou le Jura !

Commentaire de Franciss posté le 02-08-2009 à 11:07:00

Magnifique et très émouvant...on peut se plaire à espérer un retour de ce bel engagement dans quelques années...non ?
Pour moi qui espère bien venir courir un peu dans le jura l'an prochain...c'est raté pour genod...

PS: j'admire ta régularité au fil des ans !

Commentaire de lulu posté le 02-08-2009 à 19:26:00

Merci pour ton CR pleins d'émotions !!!
J'crois que t'as tout dis...
J'étais parmi les "déguisés pompiers" et c'est vrai que pendant la course on a fait demi-tour pour porter secours à une concurrente qui avait fait un malaise.....
A +

Commentaire de Genod posté le 08-08-2009 à 00:07:00

Merci pour cet émouvant témoignage qui nous fait très chaud au coeur.
A bientôt sur une prochaine course (si mon genou me laisse tranquille car je n'ai pas pu courir depuis plus d'un mois).
Yves CARNET.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !