Récit de la course : La Foulée de Drumettaz - 16.8 km 2009, par marmotte_parano

L'auteur : marmotte_parano

La course : La Foulée de Drumettaz - 16.8 km

Date : 4/10/2009

Lieu : Drumettaz Clarafond (Savoie)

Affichage : 649 vues

Distance : 16.8km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Les Foulées de Drumettaz : course mal gérée !

 

Les Foulées de Drumettaz n’étaient pas un objectif, je la prenais plutôt comme une séance d’entrainement.

 

Nous arrivons donc une heure avant le départ. Entre la préparation et les rapides échauffements, l’heure passe vite et je me place en 1ère ligne. Le départ est donné. Je profite une nouvelle fois de la 1ère ligne pour tout de suite courir à mon rythme. Je me place avec les premiers. Le premier kilomètre est roulant sur route, puis un virage à angle droit nous projette dans une montée bien bien raide avec une phrase écrite au sol « Ah ça calme ! ». Effectivement, c’est violent, je suis alors 4ème. Je tiendrais cette position assez longtemps. Toute la première phase montante se passe bien. Je m’accroche au podium. Deux autres coureurs nous rejoignent dont un qui se lance dans une échappée pour tenter de rattraper le premier qui a pris déjà de l’avance. Je suis alors 6ème.

Je sens que je force mais je me dis que ça vaut peut-être le coup que je m’accroche au moins pour voir. C’est dans cet esprit que je suis l’accélération sur un sentier assez plat, tout en virage. Puis de nouveau un petit mur où je lâche car je n’ai plus de souffle. Deux autres coureurs me doublent sur la relance qui suit sur un grand chemin. Je ne peux rien faire. J’essaye de reprendre mon souffle en arrivant au 1er ravito à 5km. Je me rends compte alors qu’il reste beaucoup à faire et que je suis juste en souffle. Je continue plus doucement jusqu’au sommet.

 

La descente doit être sympa à faire quand on n’a pas de point. Ce n’est pas mon cas. Il n’aura pas fallu beaucoup de mètres de dénivelée négative pour prendre un point de côté. Pendant toute la descente, je souffre, je cherche mon souffle et plus je réfléchis, plus mon point me fait mal.

Des coureurs me doublent.

Au deuxième ravitaillement, au 9ème km, je suis 10ème. Ça ne va toujours pas. Les remontées dans les champs se passent plutôt biens, à chaque fois, j’ai l’impression que le pire est derrière moi et dès que le parcours redescend, le point revient. Je ne profite pas trop du paysage qui est pourtant sympa dans ces champs.

 

Une grande descente aux bords de champs avec la traversée d’une départementale et une autre coureur me double. Puis un autre.

Au dernier ravitaillement (14ème km), je suis 12ème avec en point de mire le 11ème mais surtout le 13ème sur mes talons. Ce-dernier me doublera dans la dernière descente.

On arrive à hauteur de l’autoroute, je sais maintenant que ça ne fera que monter. J’essaye de reprendre mon souffle et d’attaquer car ça sent la fin.

On pénètre dans une propriété privée avant de traverser la cour où des cors de chasse nous encouragent, je reprends la 12ème place. Puis la succession de plats et de montées m’emmènent vers l’arrivée, où je termine en 1h14min.

 

Je suis satisfait de mon résultat (12ème sur 300 et 1er espoir) mais pas de ma course. J’ai voulu jouer, j’ai perdu. Les 5 premiers kilomètres étaient vraiment biens mais j’ai vraiment souffert de ma respiration. En plus, une ampoule sous la plante des pieds m’a gêné tout le long de la course.

 

 

Free Image Hosting at www.ImageShack.us

QuickPost Quickpost this image to Myspace, Digg, Facebook, and others!


J’en profite pour signaler une première place dans la catégorie espoir d’Emilie et d’une deuxième place en V3 pour mon père. Bravo à eux deux pour leurs performances. Toute la famille a pris le départ de cette course, ma sœur sur le 16.8km et ma mère sur le 10km. Bravo à ma mère de continuer à avoir envie de courir sur les compétitions, et je souhaite à ma sœur de retrouver au plus vite sa forme d’antan. Et même si je sais qu’elle est déçue, son temps est loin d’être ridicule. Courage soeurette, ce n'est qu'un mauvaismoment à passer, tu retrouveras vite ta foulée !

 

Au niveau de l’organisation, c’était parfait. Très bonne ambiance, des lots en quantité et en qualité.

5 commentaires

Commentaire de @lex_38 posté le 05-10-2009 à 19:34:00

Comme tu dis, tu as joué! Mais en partant aussi vite sur une course de 17km, tu savais les risques que tu prenais!
En tout cas tu n'as pas à être déçu de ta perf qui est malgré tout excellente!
Vivement les Templiers, ça va être un autre style! (mais faudra que tu partes moins vite quand-même! lol)

Commentaire de Davidou le minou posté le 05-10-2009 à 21:03:00

la vache Cyril, tu joues vraiment dans une autre catégorie que nous. Si je devais raconter une course comme la tienne, avec un départ trop rapide, puis un craquage caractérisé par un point de côté : c'est en milieu de classement que je terminerai, pas à 12e place sur 300 !! Tu es vraiment très fort

... je me souviens encore d'Alex qui m'avait dit ne pas essayer de te suivre au départ du run and skate :-D il avait vraiment raison. Tu es tellement fort, que tu n'es même plus un objectif pour moi.

Bravo encore pour ta course :-D

Commentaire de marmotte_parano posté le 05-10-2009 à 21:08:00

Doucement avec les commentaires. Ma cheville n'est plus enflée mais avec si tu continues comme ça David, elles vont de nouveau enfler !
J'espère bien te recroiser sur une course (Run&Skate 2010 ?)
Allez maintenant repos jusqu'aux Templiers...

Commentaire de CROCS-MAN posté le 05-10-2009 à 21:55:00

Une super course, BRAVO. et BRAVO aussi à toute la famille, c'est cool ça. Merci pour ton récit.

Commentaire de Schtroumpfette74 posté le 05-10-2009 à 22:22:00

Merci pour tes encouragements, frérot ! Je sais qu'il faudra un peu de temps pour me remettre sur pied, mais ça ne m'empêchera pas de courir en attendant... Bravo pour ton excellente course ! Je suis fière de toi encore et toujours, et serai heureuse de te soutenir le 25 aux Templiers.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !