Récit de la course : La Folle del Ruffini 2009, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : La Folle del Ruffini

Date : 8/11/2009

Lieu : Torino (Italie)

Affichage : 381 vues

Distance : 10km

Matos : adizero CS

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

LA FOLLE DEL RUFFINI - 10km

 
LA FOLLE DEL RUFFINI - 10km
 

Une fois le marathon d'Italia couru le 9 Octobre, j'essaie de récupérer. Je dis j'essaie, car j'ai du mal à reprendre sans douleurs. Voila 4 semaines de passée et cette semaine je reprends un peu de la vitesse et les douleurs dans les cuisses encore présentes sont plus légères. Et oui courir à plus de 16km/h un marathon laissent des traces.

De plus une semaine après j'ai peu dormi car on organisait le 100km des régions, puis de nombreux déplacements professionnels avec de la nouriture mais surtout des boissons pas très optimales   ne m'a pas aidé à récupèrer.

Pour voir où j'en suis avant le marathon de Florence (dans 3 semaines - 29/11/2009), je vais courir le 10km organisé par le club. C'est à coté de la maison et ca permet de voir les copains. Pour l'objéctif temps c'est difficile, on en discute avec le coach et ca sera 2 X 19' à allure marathon donc! Cette semaine j'ai couru beaucoup (enfin 50km en 5 jours) plus que sur les dernières semaines, et surtout hier j'ai couru une heure avec quelques tours rapides (15,5km/h puis 17km/h).

Je regarde les prévisions, on aura la pluie diluvienne, et je me prépare comme il faut avec une bonne tartiflette arrosée de Gewurztraminer .

Voila Dimanche matin il pleut, pas de gato-sport ou autre, juste un café et quelques biscuits. Je suis vraiment décontracté, pas d'objéctif. J'enfile un tshirt manches longues au dessus de ma tenue, il pleut et la température de moins de 10 degrés. Je vais au parc en courrant ca sera mon échauffement. Je vais rencontrer beaucoup d'amis, Enzo fera le guide pour Paolo, puis après avoir passé mon dossard je reparts pour 15 minutes d'échauffement dont quelques tours sur la piste d'où sera donné le départ et l'arrivée. Je laisse mon tshirt sur les tribunes en espérant le retrouver après la course. Je rencontre Salvatore, un très bon marathonien: -2h20min qui se remet après un an de galères physiques qui veut courir en 3'25''/km, ca fait plaisir de le revoir avec un numéro, mème si je vais perdre une place.

Cette fois je me place en première ligne, mon niveau actuel me le permet. Et on part pour un tour sur la piste et un demi tour. Je suis avec Salvatore, je parts vite à 18km/h, allé on verra bien... On ressort du stade et déjà quelques virages fermés. Je suis avec un coureur de l'ATP bien plus rapide, je vais essayer de tenir 3km.

 

 

Allé ca monte il faut tenir le rythme, mais je reste à une demi-épaule derrière ce coureur, le deuxième km se passe bien, la longue courbe est suivie par une descente (les dénivelés sont minimes, mais ca se sent dans les jambes), puis un virage seré avec la montée. Il faut faire attention entre les flaques et les feuilles mortes qui glissent.

 

 


 

 

Je reste toujours avec ce coureur mais derrière 2 coureurs reviennent.On est sur la route à l'exterieur du parc, et on reviens dans le parc. Par contre les pluies ont rendu ce chemin / l'herbe très boueux. On se croit sur un cross, le rythme est encore élevé et à cette vitesse, on laisse des forces, et encore un virage à 180 degrés difficile à prendre avec les feuilles mortes mouillées. Les deux coureurs passent et je les laisse filer, tout les 3.

 

 

La longue courbe se passe bien et la descente permet de me remettre en course. Les 3 sont juste devant et je ne perds pratiquement rien. A ce point on croise les coureurs qui font leur courbe à 180 degrés et les amis ont toujours un encouragement. Je leur réponds avec seulement un signe de la main, car le souffle ne me permet plus de dire grand chose. En arrivant au bord de la route le chemin est innondé et il faut passer sur l'herbe. De nouveau je perds beaucoup d'énérgie.

 

 

On évite les flaques comme on peut et souvent on passe au milieu, on repasse sur le chemin goudronné, et ce virage à 180° nous coupe la vitesse juste avant la montée. Je commence à ralentir et lache un peu de terrain sur les 3 devant.

 

 

Cette fois après le virage à 180 degrés on reprend la montée, et Salvatore revient. Il devrait ètre loin devant, mais en cette course de reprise il cours beaucoup plus constant que moi, il finira à 3'30'' de moyenne. Cette fois je suis à allure marathon, ou un peu plus rapide.

 

Et de nouveau on prend la montée sur la route, et surtout le chamin innondé avec le passage dans l'herbe mouillée. De nouveau je passe ce km en 3'42'' au dessus de l'allure voulue pour un 10km mais bien plus rapide des 3'48'' prévus. Avec les virages à 180° on arrive à voir les poursuivants et une féminine revient sur moi poursuivit par 3 coureurs, ca va ètre difficile tenir cette place (on m'a annoncé 10ème ici).  

Nous repassons une dérnière fois devant le stade et cette fois on croise de nombreux coureurs et amis qui nous encouragent. Et une fois de plus les flaques sont passées comme il faut et j'ai réussi à tenir la distance devant la féminine.

 

Il va falloir tenir, au virage à 180° je ne vois la féminine, la montée se fait difficilement, puis les encouragements sur la ligne droite avant de prendre la descente. J'entends la féminine, et elle va se rapprocher dans le dernier virage à 180°. Allé un kilomètre, mais attention car dans le stade il faudra faire encore 600m. 

 

Dans la monté j'accélère tout de mème, pour rester devant. Puis dans la dernière ligne droite je tiens un bon 17-18km/h. Virage difficile pour entrer dans le stade. La descente vers la piste est difficile et il ne faut pas se louper. Par contre j'entends les 3 coureurs qui reviennent sur moi. Je passe a coté de la ligne d'arrivée encore en tète du groupe. Mais ces 400m seront difficile. Nous sommes 5. Je fais le virage en tète, et contourne bien les cones alors que déja mes poursuivants se mettent à la corde. Un passe et je prends la suite. Je suis deuxième du groupe et encore 200m, le virage passe et mon poursuivant me passe ainsi que le premier à la fin du virage. Allé 100m, le troisième me passe et je finis à 18km/h juste devant la première féminine mais j'ai perdu trois places dans ces derniers 300m.  

 

 

Je devais courir en 38' et sur ce circuit difficile, je bats mon record du 10km (36'29'' à Villeurbanne en Mars, mais sur les 10 derniers km du semi marathon de Parma j'avais couru 10km en 35'27''):

35'41'' -> 3'33''/km  

 

 

 

Je retourne sur le circuit pour encorager mes amis après avoir retrouvé mon tshirt, malgré la pluie. Je suis content pour Paolo qui court de nouveau avec Enzo. Pour lui (non voyant) il ne peut pas courir lorsqu'il en a envie, mais lorsqu'un ami l'emmène! Puis je rentre à la maison sans attendre la remise des prix pour une bonne douche chaude.

J'éspère bien avoir le soleil le weekend prochain pour le trail de Portofino, car la plage nous attend à l'arrivée pour un bain!

 

Voici l'entrainement:   

 

 

6 commentaires

Commentaire de Goldenick posté le 08-11-2009 à 14:57:00

Feignasse!!! Tu cours qu'avec les folles en plus!!!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 08-11-2009 à 18:05:00

Zut ! Il est passé avant moi pour le jeu de mots !

Commentaire de Franciss posté le 08-11-2009 à 19:28:00

Bravo à toi ! du grand bonheur dans toutes ces performances... Que nous réserves-tu encore ?

Commentaire de Grain de sel posté le 08-11-2009 à 20:31:00

encore une belle perf...toujours constant dans tes résultats. bravo et récupère bien
Frank

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-11-2009 à 23:36:00

Une course de F1! BRAVO Jerome tes chronos m'impressionne tjs autant. Merci pour ton récit.
Tu finis combien?

Commentaire de L'Castor Junior posté le 26-11-2009 à 01:26:00

Tiens, ça me plairait bien, un chrono comme ça, pour mon prochain... 9 km ;-))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !