Récit de la course : Cross di Borgaretto 2010, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Cross di Borgaretto

Date : 14/2/2010

Lieu : Borgaretto (TO) (Italie)

Affichage : 687 vues

Distance : 6.1km

Matos : pointes Adidas Edge 12mm

Objectif : Se défoncer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

CROSS BORGARETTO

 

 

CROSS BORGARETTO


Après une semaine avec 3 entrainements concentrés sur la VMA courte ou la vitesse pure (200m avec récupération longue pour que le cœur redescende vraiment pour repartir à fond).

Lundi: 30' + 10 X 200m (22km/h) r2'30''
Mardi: “repos”
Mercredi: “repos”
Jeudi: “repos”
Vendredi: 30' + 8 X 200m (20km/h) r1' + R3' + 8 X 200m (22km/h) r2' + 18'
Samedi: 25' + 5 x 200m (21,6km/h) r100m + 7'


Samedi il fait beau, après une semaine très froide. Le Dimanche matin, au réveille, il fait juste un peu gris, mais en sortant je vois que la neige commence à tomber et il neige de plus en plus. En arrivant, je vois que le parcours sera recouvert de neige.

J’avais couru mes 2 premiers cross sans numéro car en tant qu’étranger ma licence est faite directement au siège de la FIDAL à Rome et j’ai du attendre plus d’un mois. Cette semaine, mon président téléphone à Rome et ma licence est enfin arrivée. Je vais donc enfin courir et être classé (sans devoir demander le nom du gars qui finit juste devant ou après moi !)

C’est parti pour un tour de circuit pour m’échauffer. J’aurais du prendre des lunettes ou une casquette car les flocons me finissent dans les yeux. Je cours avec les chaussures de route, mais cette fois je mettrais les pointes car ca glisse. Je vois Andrea (http://uomochecorre.blogspot.com) qui prend des photos sur le parcours car il s’est légèrement blessé la semaine dernière lors de la Racchettinvalle 2010 (course de raquettes). Je continue et le parcours est un peu difficile avec de nombreux trous, quelques fossés, des buttes à monter et descendre. Mais c’est très ludique et on n’est pas la pour faire un temps mais pour se défoncer…

Je retourne à la voiture pour prendre les pointes et le maillot. Comme il y a plus de 200m de route pour rejoindre le sentier, je prends un petit sac que je laisserais pendant la course avec mes vêtements de change. En recherchant l’endroit pour me changer, je retrouve Franchino
(qui termine 12ème)(http://lagrandecorsadifranchino.blogspot.com) (avec qui j’avais couru Florence et qui termine toujours loin devant sur le court), Costanza  (qui termine 11ème féminine) (http://magicosty.blogspot.com) et aussi Nicola Ciavarella (qui termine 11ème). Enfin tous les habitués des courses de la région. J’aperçois aussi Salvatore Calderone  (qui termine 9 ème) et un athlète rapide de Saluzzo (qui termine 2ème). Ils finiront surement loin devant moi dans le top10 ! Je ne me suis pas trop trompé, 2 finissent dans le top 10 et les deux autres 11ème et 12ème. Je ne vais pas gagner la première course de la saison.

Je finis de mettre les pointes (en les nettoyant après la course, je me suis rendu compte qu’aucune pointe n’était serrée !!!) et Roberto de Nichelino m’interpelle : « Ma sei Jerome ? Conosco la tua zia  ». Le monde est petit un ami de ma cousine de la région Lyonnaise coureur lui aussi a couru une course avant nous ! Finalement on discute et je n’aurais plus le temps de finir l’échauffement. Il me montre aussi Volodymyr POLIKARPENKO un triathlète qui terminera 5ème. Je retrouve sur la ligne Andrea CAMOLETTO (qui termine 101ème) des Orchis (http://gliorchi.blogspot.com) plus habitués aux trails longs qu’aux cross, mais qui comme moi travaillent leur vitesse pendant l’hiver. Comme d'habitude, je serais loin au classement et reste en retrait sur la troisième ligne (sur 5 lignes environ) au départ.

 

A 10h35, c’est parti. Je pars lentement car je voudrais courir à une vitesse constante. Nous ferons un petit tour et ensuite 2 grands tours. Je dois être aux environs de la 50 ème place. Comme d’habitude ca part très fort. La ligne droite est longue et large pour qu’on puisse prendre nos places. Il faut faire attention aux butes ou trous dans le sol et j’ai bien failli me faire surprendre par un talus. Je suis un peu enfermé mais comme ca je peux partir à la bonne allure. On prend à gauche dans le bois et au bout un virage à 180°. On passe devant Andréa qui fera des centaines de photos des 700 concurrents.

 

 

 

 

Puis on repart dans l’autre sens, il faut passer une difficulté avec une sorte de rivière à sec avec une descente forte et une montée forte. Puis on prend à droite pour revenir vers la zone de départ/arrivée. Nous sommes maintenant tous les uns derrière les autres. Le Lutin va encore dire que c’est pas du cross, car il n’y a pas de boue, mais la neige glisse. Mais c’est certain qu’avec les pointes, pas de problème. Le premier kilomètre est passé en 3’27’’. Je n’ai pas regardé la montre pendant la course, mais je me rend compte que mon départ «lent» était même un peu plus rapide que ma moyenne.

 

 

 

Allé on repasse devant le publique et Roberto m’encourage. Je continue à remonter des places et je dois être dans les 35-40 premiers. On passe la ligne droite de départ avant de reprendre dans le bois. Andréa continue de nous prendre en photo.

 

 

 

 

 

Puis cette fois on part sur la grande boucle. Je passe devant Mario PAOLELLA de l’AVIS Torino qui fini en général loin devant. Le deuxième kilomètre passe en 3’30’’. Je suis dans l’allure.



Un virage à droite et une autre difficulté il faut monter un talus d’environ 2 mètres. Je fais l’effort et passe Giovanni RINALDI de l’ATP Torino, encore un coureur qui finit devant d’habitude. Mais la course est encore longue. Cette partie est difficile avec beaucoup de relances. Un virage à gauche et un zig zag assez serré et délicat à prendre. Puis dans la relance, je passe deux autres coureurs.

 

 

Des supporters annoncent une montée et de faire attention. Je les écoute et passe cette bosse sans forcer. En arrivant sur le plat je passe un autre coureur. Le troisième kilomètre est passé en 3’31’’ toujours dans le rythme.

 

 

 
 

Maintenant nous sommes dans les prés c’est plus facile, mais on a encore un tour, c’est pas le moment de s’emballer. Je continue de passer quelques coureurs, je dois être dans les 35 premiers. Nous repassons vers la ligne d’arrivée et repassons sur la ligne de départ. La facilité du parcours fait que je passe ce kilomètre en 3’26’’.

 

 



Au bout de la ligne droite on reprend à gauche dans le bois. Je reste derrière ces deux coureurs et on passe devant Andréa une dernière fois. Cette fois on voit que l'éffort est intense!!!

 

 

 

 

Je reste derrière dans tout le bois. Puis après la dépression le coureur devant moi repart mal, et je le double dans la montée suivante. En arrivant en haut, je profite aussi du ralentissement de l’autre coureur pour le passer. Il va accélérer un peu mais je continue mon effort pour le passer. J’espère ne pas avoir surestimé ma forme du moment… On repasse de nouveau sur le haut talus et le zig zag se passe pas mal.

 

 

Cette fois j’ai pas forcé et ai perdu du temps. Je passe ce kilomètre 5 en 3’38’’. Je me suis un peu endormi et je perds 10 secondes. Ca va vite à ces vitesses de perdre des secondes.



Je passe un autre coureur, mais il reste derrière dans mon sillage. Et un autre coureur revient de derrière et nous passe. Maintenant il va falloir tout donner dans ce final. La montée je ne force pas mais me fait repasser par le coureur dans mon sillage qui accélère fort et passe le coureur devant. Nous sommes un petit groupe et un spectateur me compte 30ème. Pas mal après mes places de 56ème et 46ème. Mais c’est pas pour ca qu’il faut s’endormir. Je pousse, il manque 2 minutes de course. Je passe le coureur devant moi et me rapproche de celui qui m’avait passé. On passe le panneau 300m, puis le panneau 200m. Le coureur devant est plus rapide, et je continue mon effort. Le kilomètre 6 passe en 3’24’’

 



Et il me reste encore 100m à courir que je passe en 19 secondes:




Voila encore un beau cross, j’ai progressé pendant ces trois cross. La moyenne progresse de 3’42’’/km à 3’40’’/km et enfin 3’30’’/km. Dans 5 semaines je devrais tenir cette vitesse sur 10km, voir courir un peu plus rapidement.

 

 

 

 

Je crois que le saison 2010 de cross est définitivement terminée.

Merci à Andrea (http://uomochecorre.blogspot.com/2010/02/borgaretto-cross-nella-neve.html) et à Ernesto Ceraulo "Somadaj" (http://www.podoandando.net/home_sezione.php?show=71&album=340) pour les photos.




 

 

 

7 commentaires

Commentaire de franchino posté le 14-02-2010 à 18:35:00

Ciao Jerome!
Piacere di averti rivisto! Io credo che potrai tranquillamente tenere il ritmo di 3'30''/km su una 10 km perchè ilo cross per quanto scorrevole rallenta sempre!
Ciao e alla prossima!

Commentaire de frankek posté le 14-02-2010 à 19:50:00


tu risques d'exploser ton temps sur 10 bornes ! avec la forme que tu as en ce moment.

Commentaire de raideur69 posté le 14-02-2010 à 20:25:00

Pas mal Jérôme,il va falloir les tenir les 3'30 sur 10,et bien faisont le nécessaire,et arrete de prendre des vacances,et commence à t'entrainer sérieusement Bor"de*M****
ciao

Commentaire de Génep posté le 14-02-2010 à 20:35:00

Chapeau Jérôme, la forme est présente et ton 10 km semble préparer parfaitement.

On te suivra sur ton 10 km.

Bon entraînement.

Commentaire de gdraid posté le 15-02-2010 à 18:20:00

3'30" au km, à travers les flocons, sur 12mm de crampons pour arracher la neige ...
Bravo Jérôme !
Même le Lutin, ne te reprochera rien ...
Merci pour ces belles photos !
JC

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-02-2010 à 19:55:00

OK, ça fait un peu plus viril comme cross !

Bravo pour ta perf.

Et au même moment, je finissais un cross en Bretagne sous le soleil...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 17-02-2010 à 08:32:00

Euh... un trail plutôt.

J'ai dû y laisser des neurones, moi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !