Récit de la course : Trail du Château de Pierrefonds 2010, par patfinisher

L'auteur : patfinisher

La course : Trail du Château de Pierrefonds

Date : 21/2/2010

Lieu : Morienval (Oise)

Affichage : 1141 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

17 autres récits :

Le récit

 A LA RECHERCHE DU CHATEAU DE PIERREFOND (et de sa princesse !)

 

Dédicace à JAY en Kilt Pari gagné ! 

 

Magnifique ce chateau ! 

 

 

Un levé tôt 5h….. ; un petit déj, contre nature, tôt j’ai vraiment du mal !, mais bon, il faut …banane, abricot sec, fromage blanc, miel, jus de goyave et pain d’épices maison (spéciale dédicace à ma femme).

 

Jay frappe discrètement à ma porte à 6h pour un embarquement immédiat direction Versailles pour une première escale, avant de partir direction Pierrefond.

 

6h14 Versailles tout le monde descend, il fais frais un léger -1c°, rapidement Catherine, puis Drekki (l’homme aux bâtons) puis Olivier (Land) arrive et là c’est parti pour 1h30 de route, 2 équipage (Olivier/pat) Mooooultipla (Fabrice, Jay, Catherine). 8h sur place.

 

Le temps est sec voir lumineux sur Paris, puis plus nuageux, « brouillasseux » sur Pierrefond.

Cela bouge sur Pierrefond, ça grouille de bipèdes, multicolores, et équipés jusqu’aux dents pour s’attaquer après 34km au château, au château et quel château !!!!! Magnifique, féérique…… Après un garage rapide,

 

…recherche du dossard (le 132) et là, beaucoup de Kikous (corto, ku, jpouille91, Chris, Caro, Bigtonio, Patricia,……..), en ressortant, je croise le bagnard en permission, puis directe la voiture, pour un changement rapide et une prise d’assaut du car navette pour l’abbatiale de Morienval. Beaucoup de monde dans le car, je suis débout et vers l’arrière….. « C’est quand qu’on arrive, j’ai envie de vomir….. » J. 10m plus tard, on y est il est 9h3, euh !!! Le départ est à 9h…. un peu speed d’un seul coup…. Rien de grave, tout le monde est là et parait tranquille, la pression redescend…..

 

La navette

 

 

Le départ

 

 

9h15, BOUM départ c’est parti ! Fred en maître d’œuvre.

Je pars avec Land et Minifrank, ça descend mais le rythme est d’entrée rapide, rapidement Minifrank est vite, trop vite, je reste derrière Land et gère ses 3 premiers km, qui après une montée bitumée, laisse apparaître en haut sur le plateau des restes de neige de congères….

« Y a 10 jours les meules l’dans le coin étaient emblanchies ! », chemin faisant sur le plateau  Caro me rejoind et j’enquille derrière elle, …… j’ai pas de montre, mais je sens bien que je suis trop vite, mais bon « tout ce qui est pris n’est plus à prendre » (payant à court terme, mais à la fin…..on verra cela plus tard !).

Je perd mon dossard vers le 10km, je fais demi tour et me tape 100 m en arrière, un coureur au loin me fait signe (il l’a à la main), je le prend et …M---E 150 m à refaire pour retablir la jonction de nouveau avec Caro…. Dur dur… je refais mon retard et temporise un peu Caro prend de mes nouvelles et c’est reparti…..

 

Les 17 premiers kilomètres sont rythmés, expliqués, cartographiés dans l’esprit de Caro, elle connaît tout les montées, les descentes, les faux plats, tout …….on est entre 11,50 et 12 à l’heure…. Du grand n’importe quoi (pour moi) ! Mais bon J le moral et les jambes sont là…… pour l’instant. Caro remplace mes yeux et décuple ma motivation, mais jusqu’à quand, jusqu’où ?

Caro s'envole petit à petit......

 

Les difficultés arrivent et là vers le 20 ème, les ischios me font rappeler le semi de Bullion 7 jours avant…. Et ma cheville reconsolidée, inconsciemment dans les descentes boueuses, au lieu de récupérer, je suis sur la défensive, alors que Caro, relance et enquille ! et là, j’ai de plus en plus de mal à me maintenir non loin… jusqu’au moment ou…. arrive la descente qui mène « à la clairière des sapins abattus », et là Caro s’éloigne définitivement km 24. L

  

A partir de là, les douleurs musculaires, vont me rappeler à l’ordre les excès du départ, le cardio est bon, mais les cuisses aïe, aïe, aïe !!!, la cheville dans une descentes, me rappelle qu’elle est là et qu’il faut la choyer…., les descentes sont de plus en plus sur la résistance, cela me ressemble pas, et en plus la crispation entraîne de plus en plus de douleur sur le devant des cuisseaux, je demande à un coureur muni d’un GPS ou on en est ! 27km, la féminine (la 2ème) à ce moment là, me dépasse dans une descente, je pense à Caro, attention le danger se rapproche pour toi !

 

Les côtes s’enchainent et je m’arrête de plus en plus tôt, j’espère voir des kikous, une tête connue pour me raccrocher, relancer ma motivation, le moral décroit…..musculairement, les relance après les côtes deviennent de plus en plus dur, je croise les doigts (SVP pas de contractures !!!!!)

Cela devient dur.... 

 

28,29km, on sort de la forêt, un gendarme me dit « 3,5km courage ! », il va falloir en avoir…

la plaine est là, le château se rend visible à ma droite, je regagne un peu de « gouache », cela descend, vigilance, et en plus encore de la boue…., et bitume on approche……. Cela descend, descend, un carrefour 1 : « allez 800 m !!», ça fait du bien……, carrefour 2, un bénévole applaudi et me dit …. « 800m, c’est bientôt fini» ?!?!?!? je comprend plus rien, mais les rempart sont vraiment pas loin, des coureurs ayant finis, m’encourage.

et hop ! Une côte, je maintient la course et hop ! L’entrée du parc du château en côte, je cours toujours….. Les gens sont chaleureux, j’essaie de relancer, il reste un peu de jus j’en suis sûr, là au fond, allez !, je presse les dernières goûtes. La dernière courbe et  et …….enfin le mot ARRIVEE à 20 m

20 m avant l'arrivée.....

 

 Après l'arrivée, je caille !!!!!!!

 

MiniFrank m’encourrage et prend des nouvelles ( je dois vraiment avoir une sale tête). 3h40.15, content et soulagé,

 

 

La princesse !!!!!!!

 

 je file au ravito (Ladybird est là, c’est la Princesse du château !!!! elle me serre un coca, ma démarche robot la fait sourire….. elle exprime des regrets de ne pas avoir été sur le devant de la scène (l’avoir fait) mais elle est parfaite dans son rôle de bénévole ce jour, l’année prochaine sur le terrain ! ça c’est sûr !

Je croise Caro qui fait  rattrapé au 32 ème : Respect et Bravo !

 

Redescente vers le gymnase (démarche peu conventionnelle)pour déguster une bonne bière et un bon repas, on trinque, on se raconte nos aventures, nos ressentis, nos douleurs, nos plus jamais ça… et « la prochaine c’est pour quand ? » J J

Bravo à toutes et tous, coureurs, bénévoles, traceurs, pour un parcours frères jumeaux sur la deuxième partie à l’Origole.

 

Merci d’avoir fait courir vos yeux sur ce CR, désolé plus long que prévu, je n’ai pas de GPS J

 

Prochain objectif  :

** 100% bitume : Marathon de Paris le 04/04 et

** Les Lavoirs 13/06 (Chevreuse) 100% nature

7 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 23-02-2010 à 00:26:00

Pat, tu mérites bien ton pseudo puisque tu as fini. Merci de m'avoir accompagnée aussi longtemps. Après ta blessure de cet hiver, il faut du temps pour retrouver toute l'endurance et même si tu as un peu faibli, tu as bien fini et c'est l'essentiel. A bientôt,
Caro

Commentaire de Jay posté le 23-02-2010 à 08:39:00

Une course bien à l'image du parcours, ça monte , ça descend .. et ça recommence...

Un chrono bien sympa et donc mes félicitations pour ta course et ton récit !

En effet, une bien gentille princesse nous attendait à l'arrivée et pour une fois c'est plutot elle qui devait nous sauver après tous ces efforts !-D plutot que les preux chevaliers montant à la citadelle plus ou moins rapidement ;-D

Bonne récupération et à la prochaine ...

Jay

Commentaire de MiniFranck posté le 23-02-2010 à 11:20:00

Bravo Pat,

C'était sympa de te voir à l'arrivée un peu agard mais je vois que tu as trouvé la princesse malgré tout.... En tout cas belle course après un semi 7j avant...
A+

Commentaire de taz28 posté le 23-02-2010 à 13:41:00

Merci Pat pour ce joli récit, même si j'ai un torticolis à regarder les photos ;-))

Bravo à toi pour cette course, pas facile d'enchainer un trail après une soirée en Egypte le vendredi !!

Remets toi bien, et à bientôt sur une course ou ailleurs...

Taz

Commentaire de Land Kikour posté le 23-02-2010 à 20:55:00

Bravo pour ta belle course Pat, quand j'ai vu l'allure à laquelle vous m'avez doublé toi et Caro, j'ai vraiment compris que j'étais à la ramasse... lol.
Merci pour le récit et les photos, à bientôt,
Olivier

Commentaire de chris78 posté le 24-02-2010 à 11:28:00

Bravo Pat et merci pour les photos elles sont tres sympa !!!!
Bonne récup
Bizz

Commentaire de lutin93 posté le 25-02-2010 à 22:42:00

bravo à toi pour la bonne gestion de ta course

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !