Récit de la course : LyonSaintéLyon 2023, par Benman

L'auteur : Benman

La course : LyonSaintéLyon

Date : 2/12/2023

Lieu : Lyon 07 (Rhône)

Affichage : 897 vues

Distance : 156km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Partager :

573 autres récits :

Le temps suspendu

 

Ô Saintelyon suspends ton vol plané

A la glisse, tes adeptes viennent à toi

S'il vaut mieux être sur le retour qu'à l'aller

Cette Lyon-SaintéLyon est un mets de roi

Crédit photo Xian

Quand tu t'es invitée au festin dans ma vie

J'étais encore un jeune quadra fringuant

Mais cette année a longtemps senti le roussi

Mes genoux ont trop dansé le french-cancan

 

Alors voilà, sur une ambition de serre-file

J'ai finalement pris un dossard

Toute préparation semblait inutile

Vu qu'il était déjà bien tard

 

Nous voici à houspiller les derniers sur la course

On espère ne pas trop se griller derrière:

Traîner, c'est un peu comme à la bourse

Des fois tu gagnes, et souvent tu perds

 

Cette année encore, nous avons tenu la BH

Une mission de garde-barrières:

Ni trop de boue, ni trop de splash,

A raccompagner une dizaine de pauvres hères

 

Chemin faisant, le terrain devient pointilliste

Tel Seurat ce qui suit: le froid blanchit le sol

Si la neige est un signal truiste

Désormais, attention les guiboles

 

 

Le ciel éclate de lumière et nous régale

De ses derniers instants de lucidité

Le gel effet mouillé a donné le Signal

Aux grands glaçons émerveillés

 

 

Nous chassons les fantômes aux ravitos,

Cherchons les paumés qui tournent en rond

Nous prenons leur sacré numéro

Ravis, tôt ou tard, ils déchanteront 


 

Ils se disent il faut que jusqu'à Sainté tienne

Malgré un appétit de Lyon-Saintélyon

La fatigue parfois fait des siennes

Et c'est en bus hélas, qu'ils finiront

Crédit photo Xian

 

Nous abandonnons les derniers sur la ligne 

Pour rejoindre la halle aux miracles

On court, faux restes jusqu'à la consigne

Notre pass nous fait rentrer dans le cénacle

Crédit photo Xian

 

Les pates bolo sont parties avec le cuistre tôt

Ils ne reste que du saucisson au chocolat

Contre la montre pour enfiler une nouvelle peau

Dernière chance pour éviter le congelat

 

Ma quête du retour est-elle un péché originel?

Je rejoins sur la ligne ma vague à l'âme

Me voici seul au numéro 4 du channel

Au pétard, je marche déjà, sans psychodrame

 

Les premiers bouchons arrivent

Je tapisse mes oreilles de musique sensuelle

je schtroumpfe pour éviter la glace vive

Les crampons seront mon arme garde-gamelles

crédit photo Xian

 

La nuit passe comme le songe d'une nuit d'éther

Cinq minutes max par ravito, juste fondre les glaçons

Je me surprends de cette attitude déter'

L'aurore idéale inaugure un nouveau tronçon

 

Avec le jour, le verglas devient évidence

Mes crampons font merveille

Dans le peloton tout le monde danse

La chute de reins du petit matin, elle réveille

 

Les Alpes pointent leurs dents de géants

Le Mont-Blanc, c'est la crème des cerfs

Que nous dégustons dans notre élan

Un quart hiboux, trois quarts couverts

 

Le lever du jour au Signal

C'est comme un lever de coureurs:

Prenez garde-à-vous, c'est pas tropical

Les yeux glissent au loin, tel un skateur

crédit photo Bert' (mais quelle photo incroyable!)

 

Peut-on dire que la course commence à Soucieu 

Quand tu as déjà 145 km dans les pattes

L'aller-retour de Chaponost est une mise en abîme pour vieux

Je passe tout droit, seule la puce m'horodate

crédit photo Bert'

Faire 40 kilomètres en marchant de long en large

C'est interminable, alors tu profites de l'ambiance

Les familles des autres otages t'encouragent

La délivrance est proche, tu es en transe

 

La ligne franchie, une petite émotion pointe

Je dédie ma course à monsieur Dugenou

Celui qui m'a donné tant de craintes

Je m'endors sur mon assiette pour un moment doux

 

Ô Saintelyon, suspends ton vol ! 

Et vous, qui aimez me lire, suspendez votre cours ! 

Laissez-nous savourer les rapides délires des plus beaux de nos jours !

crédit photo Xian

 

Merci aux copains hébergés avant l'aller pour leur bonne humeur et ce Savagnin si bien partagé

Merci pour tous les messages reçus sur tous les fils possibles. J'ai mordu à l'hameçon.

Merci aux serre-files avec qui nous faisons une équipe carrée dans une ambiance qui me met losange

Merci à Xian pour ses talents d'organisat'heure et d'ami gratteur de bon moments passés ensemble

Merci à ma kiné qui ne s'en K-tape jamais de mes plaintes de mou-du-genou

Merci à ma famille qui a toujours cru que je n'étais pas cuit

crédit photo : @ Xian, Bert', Pierre Menta, scribblediffusion.com (IA Seurat style)

 

12 commentaires

Commentaire de Lécureuil posté le 11-12-2023 à 19:30:48

Toi tu as raté ta vocation, mais dans les générations futures, les écoliers te réciteront

Commentaire de bubulle posté le 11-12-2023 à 19:31:42

L'effet Savagnin reste à débattre, avec seulement 33% de taux de réussite (50% en comptant Odile qui n'a pas abandonné).

Un grand merci pour cette hospitalité toute lyonnaise, je pense qu'on mettra autant d'étoiles au Maniette-Palace qu'au Relais et Chateaux de Brignais dans notre Guide de Survie en Terres de Gones Hostiles.

Commentaire de franck de Brignais posté le 12-12-2023 à 16:32:06

A n'en pas douter, des talents cet homme a,
en chaussures de ville ou crampons aux pieds.
Malgré les pièges des premiers frimas,
Sans coccyx brisé la halle des gones a relié

Bravo l'artiste !!

Commentaire de philkikou posté le 12-12-2023 à 18:28:05

aller/retour, jour/nuit, courir/marcher, bravo/chapeau !

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 13-12-2023 à 10:15:52

c'est pas du jeu ce récit !
Comment on fait , nous les gueux de l'écriture,
pour transmettre, d'une course, tous nos ressentis,
bien obligés, on baisse la tête et faisons pâles figures.

t'es trop fort ! bravo

Commentaire de stephnoz posté le 13-12-2023 à 17:59:32

Bravo les jaunes !!! Il fallait un super mental dans ces conditions climatiques !
On a dû se croiser à un moment ou un autre sur votre retour.
Bonne récupération les poètes, puisse Erato continuer à vous porter !

Commentaire de Alex Pato posté le 13-12-2023 à 22:02:06

Hey ! Merci pour ce récit Benoît !
C'est Alex, votre accompagnateur des 40 premiers kil
Encore merci pour le début de balade avec vous 5, c'était génial 👍
J'espère que vous avez tous pu terminer sans grabuge ?!
Moi, j'ai fait comme toi : j'ai dégainé les crampons ! Mais je n'ai pas réussi à arriver pour l'apéro 😕 je suis arrivé à 14h, mais entier et c'est bien là le principal !
Passe le bonjour à toute la troupe, au plaisir de vous revoir sur les sentiers 😉 (si ma mémoire ne défaille pas : Christian, Thom, Nico, Renan)
Alex !

Commentaire de xian posté le 17-12-2023 à 17:55:15

hey !
style différent de 2022, mais récit tout aussi emballant à lire :)
on a encore passé une bien belle journée à l'aller, gros big up pour ton retour en solo (même si tu nous a fait fait bien peur, avec Pauline, lorsque tu avais encore ton sac en vrac sur la table et que le speaker appelait les coureurs pour le dernier sas...

Commentaire de jazz posté le 17-12-2023 à 20:34:48

Bravo ; quand un lyonnais file vers Saint Etienne, il a toujours le retour en tête. Quoi qu'il en coûte.

Commentaire de Arclusaz posté le 19-12-2023 à 17:09:03

Bravo pour l'aller retour, le récit, ton altruisme, ta rime en BH et toutes les pépites que contient ce récit.

Commentaire de RayaRun posté le 21-12-2023 à 14:34:34

Bravo Benman pour ce joli récit et merci encore pour votre accueil, Odile et toi, un excellent moment avant une course ma foi bien difficile cette année…

Commentaire de paf22 posté le 29-12-2023 à 15:45:01

Bravo pour la prose! Et la course, accessoirement :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.04 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !