Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 32 km 2024, par Casidescôtes

L'auteur : Casidescôtes

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 32 km

Date : 14/1/2024

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 403 vues

Distance : 32km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Partager :

Trail des Coursières 14/01/2024 32km

J’ai compté le nombre de participation à cette course et c’est ma 6eme participations. Je ne me rappel pas de toutes les éditions malgré les quelques récits rédigés, mais pour moi c’est sans doute la meilleure édition à laquelle j’ai participé. Et évidement, le manteau neigeux y est pour beaucoup puisque la plupart du parcourt est recouvert de neige mis à part quelques portions de route. Il faudra faire attention à ne pas glisser car il y a souvent des plaques de verglas apparente ou caché sous la neige. A Saint Martin en Haut, on passe au-dessus des nuages et les paysages sont dégagés ce qui va nous offrir de magnifiques panoramas tout au long de la course avec des points de vue sur le Pilat, la Vallée du Gier et bien évidement les Alpes avec parfois l’apparition du Mont Blanc.

Je fais le trajet avec Jérémy et cela me rappelle l’époque où on allait souvent courir les mêmes trails et c’est super sympa que ce bon moment passé ensemble. Sur place je retrouve un coureur, ancien coéquipier de Basket, Yann avec qui je discute quelques minutes puis un second, Damien avec qui je vais faire la première partie de course. On discute un peu et on va se placer dans le sas de départ sans s’échauffer. 😊

On part en trottinant tranquillou dans la rue principale où il y a encore des plaques de neiges verglacées, pas la peine de prendre de risque ici. Avec Damien, on papote et tout doucement on double énormément. C’est plutôt en profil descendant au début alors c’est idéal pour se (ré)chauffer. La première côte se trouve au 4eme km et, encore tous frais, on continue de dépasser pas mal de monde. Les appuis sont difficiles avec la neige et souvent on dérape lorsqu’elle est trop tassée.

Ensuite cela redescend jusqu’au début du 7eme km. Toujours en pleine discussion les kilomètres défilent sans s’en rendre compte. Désormais on attaque la première grosse montée du jour (3km pour 300m D+ environ). Je double énormément de monde ici. A la moitié de la côte je m’aperçois que Damien n’est plus derrière moi. Tout en haut il y a en bon bouchon avant d’atteindre le sommet et la chapelle St Pierre Larajasse et j’en profite pour enlever ma veste coupe-vent, car il n’y a pas de vent aujourd’hui et j’ai pris un coup de chaud dans cette longue montée. La météo s’éclairci un peu, le paysage tout blanc ici est magnifique.  On peut même, de temps en temps, courir un peu dans la poudreuse, et c’est top ! Après une descente d’a peu prés 2 km je relance ici sur le plat, j’arrive à courir à 12km/h ce qui pour moi est rapide et je double encore pas mal de monde. (14e km) Encore 5 km avant le ravito de St Catherine, cela me parait encore loin. Une petite lassitude s’installe, c’est certainement le manque d’entrainement avec des sorties longues. Il y a encore quelques bosses jusqu’au ravito et surtout la dernière descente dont je me rappel bien car il y a deux ans c’était un chemin de boue, aujourd’hui c’est uniquement de la neige, il y a même des congères !

Enfin le ravito (2h08 de course), il était temps car j’ai le lacet de ma chaussure gauche qui s’est défait. Je prends le temps de sortir mon gobelet et de boire deux verres d’eau gazeuse et un de coca. Je repars tranquillement en mangeant un bout de chocolat. 😊 (A peu près 2 min d’arrêt ici)

Cette petite pause m’a fait du bien et j’arrive bien à relancer ici malgré la légère montée. Sur cette partie du parcours on a une vue magnifique sur les Alpes et j’en profite parfois pour prendre quelques photos, du coup je fais le yoyo avec quelques concurrents. C’est un profil plutôt plat pendant 3km et j’avance pas trop mal à environ 10 km/h, je commence à gérer car je sens un peu l’apparition de crampe dans les mollets et j’ai mon genou gauche qui me fait mal.

Au 24e km se présente une nouvelle belle grimpette (150 D+ en moins d’un kilomètre) ici, je rattrape Mickael membre de la Team Pontétrail. Je double un peu dans cette montée, mon genou me laisse tranquille lorsque ça grimpe alors j’en profite. J’avoue que j’ai un peu forcé et j’arrive un peu cramé en haut de la côte. Encore 3 km avant la montée au signal et désormais je décide de ralentir et de garder des forces pour cette dernière ascension. Avant cela il y a encore une petite grimpette dans Saint André la Côte qui porte bien son nom. Et puis voilà la montée vers le Signal. Finalement elle n’est pas si compliquée que cela, juste rendue un peu glissante par la neige mais sinon il y a un peu de bouchon alors on ne monte pas vite et cela permet de récupérer un peu.  En haut, une corde d’escalade nous permet de gravir les 20 derniers mètres car c’est très glissant et dangereux car c’est très escarpé.

La relance est difficile pourtant le chemin est plat. Il reste 4 kilomètres et j’ai du mal à me remettre à courir. Je m’accroche à un groupe de coureur et un peu plus loin, au profit d’un faux plat montant, je les dépasse en courant. Ils s’étaient tous mis à marcher à cet endroit. (30e km) Puis cela descend encore. Une dernière petite montée dans laquelle se trouve un coureur blessé. Heureusement au carrefour suivant se trouve des médecins a qui je signale le coureur. C’est presque la fin et je me tire la bourre avec un coureur, malheureusement pour lui, je reconnais maintenant la fin du parcours et j’accélère sachant la distance qu’il me reste à faire. Je termine à fond le dernier kilomètre et je double encore deux ou trois coureurs.

Je termine en 3h49, 7 minutes de plus qu’il y a 2 ans mais en 2022 il n’y avait pas de neige !!

2 commentaires

Commentaire de jazz posté le 28-01-2024 à 23:06:55

2h49 ; tu as pas trainé !!! bravo

Commentaire de Casidescôtes posté le 29-01-2024 à 08:27:32

Bonjour Jazz...
Erreur de frappe c'est bien 3h49, corrigé dans le récit... Vraiment désolé pour cette erreur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.1 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !