Récit de la course : Ungersberg 3 Terroirs - 19 km 2024, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Ungersberg 3 Terroirs - 19 km

Date : 12/5/2024

Lieu : Reichsfeld (Bas-Rhin)

Affichage : 143 vues

Distance : 19.5km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Partager :

3 autres récits :

U3T La Tour Herig

 

Ungersberg 3 Terroirs


Lorsque je me suis inscrit pendant l’hiver je n’étais pas certain d’être en état de courir au printemps. Par précaution j’avais donc coché la case 19 km, celle de la Tour Herig, afin d’assurer une petite place parmi les heureux bénéficiaires d’un dossard sur l’un des 3 parcours proposés. L’U3T est un modèle de trail intimiste, mais comme les grands il fait le plein à chaque fois. C’est logique et amplement mérité.


Les conditions étaient parfaites ce dimanche 12 mai pour rejoindre Reichsfeld à vélo avant d’aller se dégourdir les jambes sur les sentiers du bout du monde. Par ici on soigne les préliminaires, nos sens s’éveillent en déambulant au travers de l’exceptionnel vignoble qui fait la fierté de ce petit bout de vallée. Du coup on est bien chaud lorsqu’on rentre dans la forêt profonde de l’Ungersberg et qu’il faut vraiment passer à l’action. C’est raide, très raide, l’infernal raidard " t’sa mère" a dû fumer quelques gros mollets !!!


Ce n’est pas vraiment le truc que j’apprécie mais quand en bas le gentil signaleur affiche son plus beau sourire et t’indique "c’est par là, tout droit m’sieur", ben tu simules la meilleure banane possible, tu sers les dents et , le souffle court, tu t’arraches dans la pente en essayant juste de ne pas basculer.


Heureusement il faut aussi courir un peu, les chemins et sentiers de l’Ungersberg sont joueurs à souhait … Au sommet, passé la tour emblématique, il faut faire gaffe de ne pas s’emmêler dans les lacets qui plongent sur l’autre versant. Puis il faut relancer dans les longues allées qui nous conduisent au ravito, pour un second passage. Pendant quelques hectomètres on accompagne les coureurs du 35, qui commencent à sérieusement tirer la langue !!!


Même pour de vieilles guibolles qui n’envoient plus comme avant, la dégringolade du retour est grisante. Le village est a portée de semelles quand un pif paf à gauche nous plante dans un ultime raidard vers le vignoble. En contre bas, semblant nous narguer, le petit clocher joue a cache cache a travers les rangs feuillus. Un dernier effort et quelques gouttes de sueur plus tard on aperçoit enfin l’arche d’arrivée où nous accueille le maitre des lieux, Monsieur Ungersberg himself.


Derrière c’est déjà la récréation, les bénévoles s’activent pour nous réconforter. Mieux que dans le dictionnaire le mot convivialité prend ici tout son sens. Pour rien au monde je n’échangerais un costume de chevalier pour une pita poulet bière dans la cour d’école de Reichsfeld. Assis sur mon banc, une douce euphorie conjugue le temps au présent. La récompense est là, simple et authentique.
Immense MERCI à Lydia et Serge, ainsi qu’à tous les gentils bénévoles connus et inconnus qui ont contribués à la réussite de cette magnifique journée de trail pur jus !!!

 

 

 

2 commentaires

Commentaire de philkikou posté le 16-05-2024 à 11:50:59

Ca fait plaisir de retrouver la banane et les récits de Poucet, même devant un raidard :-) !

Commentaire de Arclusaz posté le 22-05-2024 à 23:35:50

il est incassable notre Poucet ! ou plutôt quand il casse il se reconstruit vite. Un grand bravo pour une grande leçon.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.03 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !