Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 15 km 2015, par Edo

L'auteur : Edo

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 15 km

Date : 11/1/2015

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 659 vues

Distance : 15km

Matos : asics fujitrabuco 2014 ( pas fait pour le terrain de ce matin, a voir salomon speed trail )

Objectif : Balade

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

la contracture , le gobelet , la basket

Bonsoir a tous , je souhaitais vous raconter mon parcours de 15 km des Coursières du 11/01/2015, date symbolique, car aujourd hui fut le rassemblement national pour la marche republicaine en memoire des victimes de ces derniers jours. 

Départ de chez moi vers 06h30 du matin , pas un chat jusqu a Fourviere , mais la pluie fait son apparition. Donc je me gare , et m en vais récuperer mon dossard ainsi que le cadeau de participation, et je place " heu , vous n auriez pas de l auto bronzantClin d'œil?"  ,ce qui fait rire notre benevole... D ailleurs je leur adresse tous mes remerciements, pour leurs encouragements et le reste.

Et puis je retourne sur le parking pour me changer, preparer ma poche a eau, je sors le dossard l epingle au dos du sac quand soudain " bonjour, excusez moi, savez a quoi cela sert ??" une participante me montre un petit rectangle bleue avec un serflex, et la je pige de suite : " et bien , faudra l accrocher quelque part , c est la puce de passage, mais comment vous l etes vous procuré ?- c était dans l enveloppe craft !" Ainsi j aide notre petite Landaise a l accrocher, et la remercie !! ( je serai parti sans...Bouche cousue

Je retourne dans la salle pour voir si le cousin est arrivé, on se souhaite la bonne année 2015 et direction place de l eglise !

Un vent a decorné les boeufs, et je m étire la ou il y en a le plus ( faut le faire quand meme, mais ca tient eveiller )
 
Le compte a rebours terminé, et vas y Edo, a ton rythme n oublis pas de ne pas prendre un faux rythme, ca va bien se passer, tu commences bien 2015 avec une bonne resolution pour l instant : le sport. Dès que tu vas atteindre le 3 e kil , tu prendras un gel antioxydant comme pour la STL ( 22 km, j ai adoré )et tu geres les montées et descentes, tu envoies la soudure avec ton saut de cabris, et tout d un  coup....La contracture du mollet au 3 eme kil, bein tiens ! j tai pas sonné pourtant ! tu t invites au mauvais moment comme la chiasse ! bon faut faire avec j me dis dans mon fort interieur , qu elle va partir, avec qui j men fiche un peu , je partage cette gène..pff tu  parles personne n en voulait, meme grauitement.
Bon j envois un gel je rigole, je vois les premieres descentes, et j envois comme un dahu, et c est nickel, je gagne des places, je passe une petite rivière , ca monte un peu, jme cale a gauche pour doublé et la un type a 4 m devant moi ne bouge plus!
jlui demande s il a un probleme ( et suivant la reponse j pourrai lui proposer la contracture, des fois que..), il me repond  : punaise j ai perdu ma basket , je retorque  " c est pas grave t en acheteras une autre, mais entre temps il se rechausse et repars.
tout se deroule tranquillement, quand je sens quelque chose qui  tombe sur mon mollet droit ?? ( ou se situe la contracture )
je compte jusqu a 5 , rien de speciale, je continue, une montée et je marche, quand soudain un gars arrive a ma hauteur et me tend mon gobelet de la STL ( a 1 € ) , ce goblet etait tombée de son logement poche filet. Merci a toi Mec !
 
je continue d envoyer dans les descentes sans savoir ou je suis , ni l heure qu il est  ( je courre sans montre ), et a un moment j entends le son de la samba, c est le ravito au bout d une heure je ne m y attarde pas. J fais mon calcul , tu peux y arriver en 1/2 heure, sauf que, sauf que... elle revient plus lancinante, je prends mon 2nd gel et ca va un peu mieux , et je vois une belle descente, avec au moins 20 m de bonne boue ou tu t enfonces, et bein ca pas manqué ! j envois comme le dahu, pied droit, puis gauche, sauf que je dechausse et me retrouve sans ma godasse gauche , pieds gauche dans la boue et droit aussi , putain, mais ou j ai mis le pieds ( je faisais des bons de 2 m en descente...) je perds du temps , je la retrouve en 30 sec en plongeant ma main dans la boue, je me met derriere un bosquet a l abris de la boue et de facon a ne pas gener les concurrents, j essuie ma chaussette gorgée de boue ( et je pense au gars du 3eme kil, et je souris..), mais avant cela j ai glissé sur le derrière , mais tout dans le style ! Le temps est passé
j avais bien enregistré le plan dans ma tete qu a partir du 10 e kil ca descend, et bein j ai vu beaucoup de montés, mais bon ca n empeche de se dire : laisse beton ta 1/2 heure , regarde le paysage et prends plaisir avant tout, c est ainsi que j ai terminé, 1h44min ( avec ma gène)

Bien a vous tous.

2 commentaires

Commentaire de Franck Ezio posté le 11-01-2015 à 21:09:30

J'en ai vu deux où la chaussure avait " splouch " dans la boue sur le 30 km
On vous a bien laminé les chemins

Commentaire de Franck Ezio posté le 11-01-2015 à 21:10:24

Bravo a toi pour ta course

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !